Rechercher


0

Documents  PUCA PLAN URBANISME CONSTRUCTION | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

P Q


- 280 p , 124 UL

200 opérations analysées dans le détail

La recherche d'efficacité énergétique et de confort mais aussi le manque de terrains pour construire des logements incitent à procéder à la réhabilitation ou à la requalification, associée à des extensions, surélévations, etc. Dans ce type d'opérations lourdes, les enjeux architecturaux sont importants, bien que ce champ soit considéré, le plus souvent, comme peu propice à l'ambition créative.

Cet ouvrage propose une réflexion théorique et pratique sur la place de l'architecture dans la requalification de l'habitat collectif en rassemblant une analyse détaillée d'environ 200 opérations parmi les plus marquantes. Centré principalement sur l'habitat des Trente Glorieuses (1946-1975), ce bilan critique :
explique les raisons historiques de l'absence de l'architecture lors des opérations de réhabilitation, l'évolution du contexte favorable à la requalification des logements ;
propose une étude comparative de réalisations aux qualités architecturales reconnues, classées par type et niveau d'interventions de l'immeuble (logement, parties communes) aux abords immédiats (pieds d'immeubles, résidentialisation) jusqu'à l'aménagement urbain dans le cas d'extensions neuves ;
met en évidence des éléments de conception architecturale communs, lesquels permettent de définir les bases d'une théorisation de la prise en compte de l'architecture et d'offrir des outils opérationnels au regard des enjeux visés (agrandissement de logements, création d'annexes extérieures privatives, diversification de l'offre, mixité de l'habitat, etc.)

Les plus de l'ouvrage :
n L'ouvrage présente une analyse concrète de nombreux projets permettant un bilan critique des réalités et pratiques existantes
n Il développe une réflexion théorique et pratique à partir d'un grand nombre d'opérations de rénovation et réhabilitation de bâtiments existants
n Il est richement illustré avec des plans de masse et plans de situation ainsi que des photos avant/après
200 opérations analysées dans le détail

La recherche d'efficacité énergétique et de confort mais aussi le manque de terrains pour construire des logements incitent à procéder à la réhabilitation ou à la requalification, associée à des extensions, surélévations, etc. Dans ce type d'opérations lourdes, les enjeux architecturaux sont importants, bien que ce champ soit considéré, le plus souvent, comme peu propice à l'ambition créative.

Cet ...

REHABILITATION DES GRANDS ENSEMBLES ; PARC DE LOGEMENTS

... Lire [+]

- 112 p

Olivier Piron rappelle dans la préface que "si nous avons nos raisons pour démolir certains bâtiments construits il y a moins de 30 ans, nos prédécesseurs avaient les leurs pour ainsi concevoir et construire. Elles étaient honorables, elles étaient pensées, elles ont répondu aux objectifs du moment. Aujourd'hui, il s'agit de conduire les évolutions et chercher à comprendre avant de stigmatiser ou de sortir des solutions toutes faites qui risquent d'être lourdes de déboires.

Cette étude s'attache à définir ce qu'est le grand ensemble : une forme originale en rupture totale avec le processus de formation de la ville conventionnelle, un espace de représentation et pourquoi cette forme pertinente, permanente et disponible fait de la résistance, résistances dues à l'implantation du bâti par translation, à l'orientation des cellules d'habitation et à l'homogénéité spatiale.

En 1977, le programme "Habitat et Vie Sociale" marque le début de la réhabilitation des grands ensembles et il s'agit de remédier à une édification trop hâtive et d'adapter un habitat après la mise en évidence des dysfonctionnements d'usage. Cette approche de l'architecture d'usage va modifier au fil du temps les financements des opérations de réhabilitation (exemples présentés : Les Mureaux, Tremblay, Clamart, Rouen, Firminy).

Les analyses des tendances de la réhabilitation débouchent sur une série de questions (qu'en est-il de la vacance? qu'est-ce que la mixité ? quand doit-on démolir ? ...) et de scénarii (le grand ensemble considéré comme un lieu de la relégation, qui nécessite une gestion des hommes, des choses...) qui alimentent des réflexions toujours "passionnantes" sur les grands ensembles qui tendent maintenant vers la ville conventionnelle.
Olivier Piron rappelle dans la préface que "si nous avons nos raisons pour démolir certains bâtiments construits il y a moins de 30 ans, nos prédécesseurs avaient les leurs pour ainsi concevoir et construire. Elles étaient honorables, elles étaient pensées, elles ont répondu aux objectifs du moment. Aujourd'hui, il s'agit de conduire les évolutions et chercher à comprendre avant de stigmatiser ou de sortir des solutions toutes faites qui ...

GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z