Rechercher


0

Documents  Editions du Patrimoine | enregistrements trouvés : 60

O

-A +A

P Q


- 527 p , 80 AB

Trente historiens se sont réunis pour retracer l'histoire des cathédrales depuis l'aube de Moyen Âge jusqu'au troisième millénaire.

ARCHITECTURE RELIGIEUSE ; BATIMENT CULTUEL

... Lire [+]

- 175 p , 90 AMB

Dans le paysage architectural français d'après-guerre, André Bruyère (1912-1998), disciple d'Emile Aillaud, s'illustre par des projets et des textes inspirés, toujours engagés, à l'écart de toute doctrine. Contestataire, il revendique son rejet de la dictature moderniste rationaliste et fonctionnelle de l'après-guerre. Au début des années 1960, il construit plusieurs hôtels et complexes pour la Société des bains de mer de Monaco, caractérisés par des formes libres et dynamiques, ainsi que de nombreux logements, individuels ou collectifs, dominés par la courbe. Ses réalisations les plus emblématiques - le centre de postcure de la fédération nationale des déportés de Fleury-Mérogis, l'hôtel La Caravelle en Guadeloupe ou le pavillon l'Orbe à Ivry - témoignent toutes d'une interprétation originale et d'une expression sensuelle, très personnelle. Il propose notamment un gratte-ciel en forme d'oeuf pour le concours du Centre Georges Pompidou, projet qui sera ensuite proposé à New York et à Marseille. Il compte parmi les architectes français importants mais mal connus, et parmi les plus singuliers. Dans le paysage architectural français d'après-guerre, André Bruyère (1912-1998), disciple d'Emile Aillaud, s'illustre par des projets et des textes inspirés, toujours engagés, à l'écart de toute doctrine. Contestataire, il revendique son rejet de la dictature moderniste rationaliste et fonctionnelle de l'après-guerre. Au début des années 1960, il construit plusieurs hôtels et complexes pour la Société des bains de mer de Monaco, caractérisés ...

MONOGRAPHIE ; ARCHITECTE-PROFESSION

... Lire [+]

- 192 p.
ISBN 978-2-7577-0185-0, 19 AMW

Après avoir été l'un des plus proches et fidèles collaborateurs de Le Corbusier, André Wogenscky (1916-2004) crée sa propre agence en 1956. En quarante ans, il construit une oeuvre considrable qui, sans jamais renier l'enseignement du maître, se distingue par sa force et sa singularité, sa sensualité aussi. Auteur de plusieurs maisons remarquables (dont la sienne à Saint-Rémy-lès-Chevreuse), André Wogenscky a montré sa capacité à concevoir des programmes complexes tels que bâtiments hospitaliers (Necker et Saint-Antoine à Paris) ou grands équipements collectifs (Maison de la culture de Grenoble, préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre), en France comme à l'étranger, puisque sa brillante carrière l'à également conduit au Proche-Orient et au Japon? Pour lui, l'architecture n'est pas seulement le lieu où les hommes évoluent, elle est aussi le moyen de les faire évoluer. Car l'architecture, dit-il, est "active"... Après avoir été l'un des plus proches et fidèles collaborateurs de Le Corbusier, André Wogenscky (1916-2004) crée sa propre agence en 1956. En quarante ans, il construit une oeuvre considrable qui, sans jamais renier l'enseignement du maître, se distingue par sa force et sa singularité, sa sensualité aussi. Auteur de plusieurs maisons remarquables (dont la sienne à Saint-Rémy-lès-Chevreuse), André Wogenscky a montré sa capacité à concevoir des ...

BATIMENT UNIVERSITAIRE ; CENTRE CULTUREL ; MAISON INDIVIDUELLE

... Lire [+]

- 149
ISBN 978-2-7577-0217-8, 60 AMG

Ange-Jacques Gabriel apparaît à la 6e génération d'une dynastie de maîtres maçons et d'architectes originaires de Normandie, que l'on retrouve au début du XVIIe siècle, à Paris , au service du roi.
L'ascension de cette dynastie est celle d'une entreprise où la collaboration intergénérationelle est animée par un génie collectif que les lettres d'anoblissement de la famille qualifient de "vertu héréditaire". Jaques V, père d'Ange-Jacques et premier architecte du roi, marque l'apogée de cette ascension : par un retour à la province, il diffuse l'art royal dans toute la France. Ange-Jacques, quant à lui, hérite du titre éminent de son prère mais travaille exclusivement pour le roi et même en étroite collaboration avec celui-ci, ce qui est sans précédent. A sa retraite, qui suit de peu la mort de Louis XV, la critique prérévolutionnaire condamne l'homme comme l'un des responsables de la faillite de l'Ancien Régime et l'oeuvre comme l'expression d'un style suranné. celle-ci comprend, cependant, combre de réalisation majeures, parmi lesquelles l'Ecole militaire, la Place de la Concorde, le Petit Trianon, les château de Compiègne et de Fontainebleau, les décors intérieurs Louis XV du château de Versailles et, en particulier, l'Opéra...
Ange-Jacques Gabriel apparaît à la 6e génération d'une dynastie de maîtres maçons et d'architectes originaires de Normandie, que l'on retrouve au début du XVIIe siècle, à Paris , au service du roi.
L'ascension de cette dynastie est celle d'une entreprise où la collaboration intergénérationelle est animée par un génie collectif que les lettres d'anoblissement de la famille qualifient de "vertu héréditaire". Jaques V, père d'Ange-Jacques et ...

HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE

... Lire [+]

- 125 p. , 84 AB

Présentation de 3 aéroports des années 30 : Berlin-Tempelhof, Liverpool-Speke et Paris-Le Bourget.

AEROPORT

... Lire [+]

- 356 p , 61 AH

L'enjeu de cette ouvrage est de faire comprendre comment l'architecture devient patrimoine.L'ouvrage comporte 3 étapes : la première dresse un bilan de létat des connaissances sur la création architecturale contemporaine et son devenir patrimonial.la deuxième présente une série de réalisations architecturales, classées en 12 thèmesla troisième détaille 20 chantiers de restauration en cours ou projetés. L'enjeu de cette ouvrage est de faire comprendre comment l'architecture devient patrimoine.L'ouvrage comporte 3 étapes : la première dresse un bilan de létat des connaissances sur la création architecturale contemporaine et son devenir patrimonial.la deuxième présente une série de réalisations architecturales, classées en 12 thèmesla troisième détaille 20 chantiers de restauration en cours ou projetés.

PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; XXe SIÈCLE ; PROTECTION DES SITES ; PROTECTION DES BATIMENTS ; GUIDE D'ARCHITECTURE

... Lire [+]

- 188 pages , 46 AMC

Parmi les agences qui ont marqué l'architecture et l'urbanisme de l'après-guerre, celle formée par Georges Candilis (1913-1995), Alexis Josic (1921) et Shadrach Woods (1923-1973) occupe une place particulière.En une dizaine d'années d'exercice, ces trois architectes, installés en France ont, à la fois tenté de poser les bases théoriques d'une critique du fonctionnalisme et, avec d'innombrables chantiers, mis en application à grande échelle les principes d'une architecture dite "évolutive". Cet ouvrage propose, à travers l'étude de réalisations emblématiques dans l'histoire du logement et de l'équipement de masse (Bagnols-sur-Cèze, Toulouse Le Mirail, l'Université libre de Berlin), un nouveau regard sur l'oeuvre de cette agence, longtemps incarnée par la figure très médiatique de Georges Candilis.En précisant le rôle de chacun des protagonistes dans la conception des projeta, cette première monographie consacrée au trio Candilis-Josic-Woods inaugure la réévaluation d'un pan important de l'histoire de l'architecture de la seconde moitié du XXe siècle. Parmi les agences qui ont marqué l'architecture et l'urbanisme de l'après-guerre, celle formée par Georges Candilis (1913-1995), Alexis Josic (1921) et Shadrach Woods (1923-1973) occupe une place particulière.En une dizaine d'années d'exercice, ces trois architectes, installés en France ont, à la fois tenté de poser les bases théoriques d'une critique du fonctionnalisme et, avec d'innombrables chantiers, mis en application à grande échelle les ...

GRAND ENSEMBLE ; BATIMENT D'HABITATION EN BARRE ; LOGEMENT SOCIAL

... Lire [+]

- 498 p. , 22 AH T3

La révolution industrielle a radicalement modifié le rôle de l'architecture, elle traduit des ambitions opposées, dont la rivalité signifiera les enjeux de la civilisation. L'histoire contemporaine est traversée par la concurrence des styles, qu'ils soient historiques au XIXe siècle ou se déclarent modernes au nôtre.La France contemporaine n'est pas seulement le pays du château de Pierrefonds, de l'Opéra-Garnier ou de la tour Eiffel mais aussi celle du logement social, des palais de justice, des monuments aux morts et des théâtres de province. Ainsi, l'ouvrage souligne la richesse et la diversité de la production française depuis deux siècles. La révolution industrielle a radicalement modifié le rôle de l'architecture, elle traduit des ambitions opposées, dont la rivalité signifiera les enjeux de la civilisation. L'histoire contemporaine est traversée par la concurrence des styles, qu'ils soient historiques au XIXe siècle ou se déclarent modernes au nôtre.La France contemporaine n'est pas seulement le pays du château de Pierrefonds, de l'Opéra-Garnier ou de la tour Eiffel mais aussi ...

HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; XVIIIe SIÈCLE ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE

... Lire [+]

- 192 pages , 37 AMH

Denis Honegger (1907-1981) est l'un des plus grands architectes suisses du XXe siècle. Après un bref passage dans l'atelier de Le Corbusier, ce disciple d'Auguste Perret développera pendant trente ans, avec un degré de sophistication inégalé, la doctrine du "classicisme structurel": c'est dans cet esprit qu'il conçoit l'université de Miséricorde et l'église du Christ-Roi à Fribourg, ainsi que l'Institut de physique de Genève. En France, où se déroule l'essentiel sa carrière après 1945, il est l'auteur de plusieurs ensembles de logements dans lesquels il parvient à concilier industrialisation, langage classique et composition urbaine. La rénovation du quartier de l'église de Pantin, son opération la plus importante, a reçu le label "Patrimoine XXe" en décembre 2008.Quelques réalisations citées:Immeuble de bureaux à l'angle de la rue de Prony et avenue de Wagram (Paris, 17ème).Immeuble de logements rue Dutot (Paris 15ème), sa première réalisation française.Projet d'aménagement de Malakoff. Denis Honegger (1907-1981) est l'un des plus grands architectes suisses du XXe siècle. Après un bref passage dans l'atelier de Le Corbusier, ce disciple d'Auguste Perret développera pendant trente ans, avec un degré de sophistication inégalé, la doctrine du "classicisme structurel": c'est dans cet esprit qu'il conçoit l'université de Miséricorde et l'église du Christ-Roi à Fribourg, ainsi que l'Institut de physique de Genève. En France, où se ...

LOGEMENT ; BATIMENT CULTUEL ; AMENAGEMENT URBAIN ; BATIMENT DE BUREAUX ; BATIMENT INDUSTRIEL

... Lire [+]

- 192 p.
ISBN 978-2-88474-239-9, 76 AMA

Émile Aillaud (1902-1988) est une figure à la fois centrale et marginale de l'architecture de l'après-guerre en France. Centrale par l'ampleur de son oeuvre, qui va des décors éphémères aux grandes ensembles en passant par l'architecture industrielle. Marginale parce qu'Aillaud s'est touours écarté de l'urbanisme rationnel dominant.
parmis les rares constructeurs de son temps à avoir suscité l'intérêt de la critique d'art, Aillaud a profondément renouvelé l'approche du logement de masse - avec la cité des Courtillières et la cité de la Grande Borne, notamment - et participé aux plus grans projets d'aménagement parisiens, dont la Tête Défense et l'opération des Halles. plus d'un demi-siècle durant, il n'a eu de cesse de proposer une vision poétique de son art, donée sur la courbe et la couleur, avec une attention particulière à la place de l'enfant dans la cité. Cet ouvrage est la première monographie à lui être consacrée depuis 1983.
Émile Aillaud (1902-1988) est une figure à la fois centrale et marginale de l'architecture de l'après-guerre en France. Centrale par l'ampleur de son oeuvre, qui va des décors éphémères aux grandes ensembles en passant par l'architecture industrielle. Marginale parce qu'Aillaud s'est touours écarté de l'urbanisme rationnel dominant.
parmis les rares constructeurs de son temps à avoir suscité l'intérêt de la critique d'art, Aillaud a profondément ...

GRAND ENSEMBLE ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; ARCHITECTURE INDUSTRIELLE ; EGLISE

... Lire [+]

- 493 p , 28 U

Ce vocabulaire porte sur les réalités présentes dans l'espace géographique de la France et a pour ambition de réunir l'ensemble des termes utiles à la description de l'espace urbain, incluant l'espace public et la forme des agglomérations.

AMENAGEMENT URBAIN ; ESPACE PUBLIC ; MOBILIER URBAIN ; ANALYSE URBAINE ; MORPHOLOGIE URBAINE ; DICTIONNAIRE

... Lire [+]

- p. 313 , 2 IF91

Cet ouvrage décrit l'histoire de la ville et des campagnes environnantes du Moyen Âge au XIXe siècle : l'architecture religieuse et civile, les résidences royales et seigneuriales comme l'architecture ordinaire du territoire rural sont présentées par les meilleurs spécialistes.

... Lire [+]

- 293 p , 26 AM

En 1998, le ministère de la culture a lancé un vaste chantier sur l'avenir de la profession d'architecte. Quatre groupes de travail, consacrés à l'exercice de la profession, à son champ d'activité réglementé, a sa représentation et à son inscription dans le contexte européen, ont été mis en place.Cet ouvrage rend compte des travaux menés par ces groupes et il dresse en état des lieux des difficultés du métier d'architecte et témoigne de la nécessaire refondation de la profession : adaptation de la notion d'acte architectural aux secteurs en développement, renforcement de la maîtrise d'oeuvre des architectes, revalorisation de la profession... En 1998, le ministère de la culture a lancé un vaste chantier sur l'avenir de la profession d'architecte. Quatre groupes de travail, consacrés à l'exercice de la profession, à son champ d'activité réglementé, a sa représentation et à son inscription dans le contexte européen, ont été mis en place.Cet ouvrage rend compte des travaux menés par ces groupes et il dresse en état des lieux des difficultés du métier d'architecte et témoigne de la ...

ARCHITECTE-PROFESSION ; ARCHITECTE-ROLE

... Lire [+]

- p. 382 , 60 AH

Ces actes rendent compte des réflexions soulevées lors du colloque "Façadisme et identité urbaine" organisé par la Direction de l'architecture et du patrimoine et Icomos international, en janvier 1999 à Paris. L'ouvrage pose le problème du développement du façadisme en Europe :-il explore les differents aspects de l'histoire du traitement des façades et de leurs fonctions-il examine les formes prises par ce phénomène lié à l'évolution des modes de vie, de la culture urbaine et des représentations de la ville-pose la question de la place du façadisme dans le développement urbain et s'interroge sur les stratégies urbaines à mettre en oeuvre sur le bâti ancien. Ces actes rendent compte des réflexions soulevées lors du colloque "Façadisme et identité urbaine" organisé par la Direction de l'architecture et du patrimoine et Icomos international, en janvier 1999 à Paris. L'ouvrage pose le problème du développement du façadisme en Europe :-il explore les differents aspects de l'histoire du traitement des façades et de leurs fonctions-il examine les formes prises par ce phénomène lié à l'évolution des modes ...

RECONVERSION ; REHABILITATION URBAINE ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; FACADE ; FACADISME

... Lire [+]

- p. 151 , 76 AB

Catalogue des oeuvres présentés à l'exposition : maquettes et dessins des décors, costumes, entre 1645 et 1765.

OPERA ; SCENOGRAPHIE

... Lire [+]

- 192 p.
ISBN 978-2-7577-0340-3, 15 AMD

Lauréat d'un des premiers concours d'Habitation à bon marché de la ville de Paris en 1913, Félix Dumail (1883-1955) est l'un des architectes majeurs des débuts du logement public aidé en France et du thème de la "cité-jardin", anticipant celui du "grand ensemble". À l'exeption d'une incursion notable dans le domaine de l'architecture coloniale en Indochine, Dumail consacre l'essentiel de sa carrière à l'Office public d'habitations à bon marché de la Seine (OPHBMS), où il oeuvre comme architecte-directeur des cités-jardins de Gennevilliers, du Pré-Saint-Gervais, de Dugny ou de Suresnes, et d'un ensemble d'immeubles à Saint-Mandé. Il conçoit en parallèle quelques équipements publics emblématiques du socialisme municipal. Après la Seconde Guerre mondiale, aux côté de Jean Dubuisson, il réalise en un temps record le SHAPE Village de Saint-Germain-En-Laye, véritable manifeste d'une architecture alliant humanisme et réalisme technique. Le parcours de ce grand constructeur méconnu propose un éclairage sensible sur l'histoire du logement social français et l'aménagement des banlieues, dans une période où s'élabore une nouvelle politique de gestion de la croissance des périphéries. Lauréat d'un des premiers concours d'Habitation à bon marché de la ville de Paris en 1913, Félix Dumail (1883-1955) est l'un des architectes majeurs des débuts du logement public aidé en France et du thème de la "cité-jardin", anticipant celui du "grand ensemble". À l'exeption d'une incursion notable dans le domaine de l'architecture coloniale en Indochine, Dumail consacre l'essentiel de sa carrière à l'Office public d'habitations à bon marché ...

CITE-JARDIN ; BANLIEUE ; LOGEMENT SOCIAL ; H.B.M.

... Lire [+]

- 190 pages , 96 AMP

Cette monographie permet de découvrir le parcours et les réalisations d'un représentant de la modernité architecturale, auteur notamment de l'hôtel Latitude 43 à Saint-Tropez (1932), du Mémorial des martyrs de la déportation à Paris (1962) et du théâtre des Menus-Plaisirs, rue La Fontaine, à Paris (1929-1930)

EXPOSITION UNIVERSELLE ; LOGEMENT ; MAISON INDIVIDUELLE ; PROJET D'ARCHITECTURE ; PROJET URBAIN ; BATIMENT INDUSTRIEL ; MOBILIER

... Lire [+]

- 140 p , 121 PH

Cet ouvrage, mettant en lumière un aspect de l'histoire de Paris encore aujourd'hui curieusement négligé, propose de nous faire découvrir la capitale telle que les artistes la figuraient au temps de François Villon. Les reproductions, choisies notamment dans Les Très Riches Heures du duc de Berry, la Vie de saint Denis ou les Grandes Chroniques de France, et les textes historiques et descriptifs qui les accompagnent, guident le lecteur à travers une capitale transfigurée pour découvrir à quoi ressemblait la Bastille, le Temple, le Louvre, les Halles, Notre-Dame, la Sainte-Chapelle mais aussi des lieux mystérieux comme le gibet de Montfaucon ou le cimetière des Innocents. Cet ouvrage, mettant en lumière un aspect de l'histoire de Paris encore aujourd'hui curieusement négligé, propose de nous faire découvrir la capitale telle que les artistes la figuraient au temps de François Villon. Les reproductions, choisies notamment dans Les Très Riches Heures du duc de Berry, la Vie de saint Denis ou les Grandes Chroniques de France, et les textes historiques et descriptifs qui les accompagnent, guident le lecteur à travers ...

MOYEN-AGE ; HISTOIRE

... Lire [+]

- 199 p , 45 PG

Au touriste, à l'amateur de l'histoire parisienne, le Guide du Paris surr?aliste propose d'aborder la ville sous l'angle de la littérature ou, mieux, d'introduire à la lecture par la promenade. Un livre à la main, le lecteur parcourra les itinéraires favoris de Louis Aragon, André Breton, René Crevel, Robert Desnos, Jacques Prévert et Philippe Soupault... ou de leurs personnages. À leur suite, mettant ses pas dans leurs pas, il se prêtera au vent de l'éventuel, recoupant les différents parcours, passant d'une rive à l'autre, découvrant ou redécouvrant Paris à l'aune de l'imaginaire surréaliste.Dans chacune des six parties, l'auteur utilise l'oeuvre de l'écrivain pour bâtir le parcours (avec Breton sur les traces de Nadja...). Des textes très évocateurs, de nombreuses citations, des encadrés thématiques, un répertoire alphabétique des lieux fréquentés par les surréalistes aideront le lecteur à les replacer dans l'histoire de la ville et dans la pratique du mouvement surréaliste, faisant ressortir un peu de leur magie. Au touriste, à l'amateur de l'histoire parisienne, le Guide du Paris surr?aliste propose d'aborder la ville sous l'angle de la littérature ou, mieux, d'introduire à la lecture par la promenade. Un livre à la main, le lecteur parcourra les itinéraires favoris de Louis Aragon, André Breton, René Crevel, Robert Desnos, Jacques Prévert et Philippe Soupault... ou de leurs personnages. À leur suite, mettant ses pas dans leurs pas, il se prêtera au vent ...

GUIDE

... Lire [+]

- 192 p.
ISBN 978-2-7577-0294-9, 59 AMG

Guillaume Gillet (1912-1987) a dirigé l'une des agences françaises les plus importantes de l'après-guerre. D'abord tenté par la peinture, qu'il pratique pendant sa longue captivité en Allemagne (1940-1945), il est diplômé en architecture en 1937 et Grand Prix de Rome en 1946. Il construit une oeuvre originale et novatrice en associant à ses projets les ingénieurs les plus inventifs (Jean Prouvé, Bernard Laffaille, René Sarger...) l'église Notre-Dame de Royan (1954-1969), première d'une série d'édifices religieux remarquables, le pavillon de la France à Bruxelles (1958) et l'Ecole nationale de la magistratureà Bordeaux (1960-1980) témoignent de cette démarche mêlant recherche esthétique et innovation technique Guillaume Gillet s'est par ailleurs investi dans les grands programmes de son temps, les architectures scolaires et pénitentiaires, le logement colletif (notamment le domane du Roy d'Espagne à Marseille, 1958-1973) et l'urbanisme. Gillet aura été l'une des figures importantes du mimlieu artistique français. Cet ouvrage est la première monographie qui lui est consacrée. Guillaume Gillet (1912-1987) a dirigé l'une des agences françaises les plus importantes de l'après-guerre. D'abord tenté par la peinture, qu'il pratique pendant sa longue captivité en Allemagne (1940-1945), il est diplômé en architecture en 1937 et Grand Prix de Rome en 1946. Il construit une oeuvre originale et novatrice en associant à ses projets les ingénieurs les plus inventifs (Jean Prouvé, Bernard Laffaille, René Sarger...) l'église ...

EGLISE ; QUARTIER ; BATIMENT UNIVERSITAIRE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z