0

Documents  Parenthèses | enregistrements trouvés : 29

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


- 140 pages , 3 AMN

Ce raccourci chronologique ne prétend pas cataloguer la totalité d'une oeuvre exceptionnellement féconde - même si l'on s'en tient aux seuls projets réalisés - et couvrantt près d'un demi-siècle. C'est pourquoi dans les chapitres suivants, on tente une approche globale de cette production au moyen d'une analyse morphologique. L'analyse s'opère à partir des éléments permanents du vocabulaire architectural, sortes d'invariants : volumes, supports, parois, ouvertures, accès, circulations, etc., auxquels l'architecte donnne des formes spécifiques. Enfin, en cours d'étude, on propose une interprétation du contenu des figures de langage afin d'élucider la valeur symbolique des formes mises en jeu. Ce raccourci chronologique ne prétend pas cataloguer la totalité d'une oeuvre exceptionnellement féconde - même si l'on s'en tient aux seuls projets réalisés - et couvrantt près d'un demi-siècle. C'est pourquoi dans les chapitres suivants, on tente une approche globale de cette production au moyen d'une analyse morphologique. L'analyse s'opère à partir des éléments permanents du vocabulaire architectural, sortes d'invariants : volumes, supports, ...

XXe SIÈCLE ; CONSTRUCTION EN BETON

... Lire [+]

- 173 p. , 6 AMD

L'une des innovations majeures de la renaissance est le "projet". Condition préalable à l'exercice inventif et créatif, il constitue l'outil intellectuel indispensable à ce déploiement de l'imaginaire constructif qui caractérise la modernité.L'art du projet développé par De L'Orme est à découvrir dans un travail qui mêle savoir constructif et composition de décor antique.A travers quelques édifices exemplaires, il a offert les figures de composition qui détermineront l'évolution du Classicisme français. L'une des innovations majeures de la renaissance est le "projet". Condition préalable à l'exercice inventif et créatif, il constitue l'outil intellectuel indispensable à ce déploiement de l'imaginaire constructif qui caractérise la modernité.L'art du projet développé par De L'Orme est à découvrir dans un travail qui mêle savoir constructif et composition de décor antique.A travers quelques édifices exemplaires, il a offert les figures de ...

XVIe SIÈCLE ; ESCALIER

... Lire [+]

- 386 p. , 76 UV

le géographe Marcel Roncayolo s'est consacré à l'étude des phénomènes urbains, à l'analyse des formes matérielles et sociales de la ville, de ses paysages, de ses représentations. Les vingt-quatre textes réunis dans cet ouvrage couvrent tous ces thèmes de recherche depuis la fin des années cinquante et retracent l'évolution de sa pensée.Ils rendent compte d'un intéret constant pour la ville en ses mutations qu'on peut approcher dans ses formes et dans ses temps. le géographe Marcel Roncayolo s'est consacré à l'étude des phénomènes urbains, à l'analyse des formes matérielles et sociales de la ville, de ses paysages, de ses représentations. Les vingt-quatre textes réunis dans cet ouvrage couvrent tous ces thèmes de recherche depuis la fin des années cinquante et retracent l'évolution de sa pensée.Ils rendent compte d'un intéret constant pour la ville en ses mutations qu'on peut approcher dans ses formes ...

VILLE ; ANALYSE URBAINE ; MORPHOLOGIE URBAINE ; ESPACE URBAIN

... Lire [+]

- 187 p. , 51 UV

Dans cet ouvrage, architectes, géographes, historiens, philosophes, sociologues, urbanistes, chercheurs en sciences de la communication, dans leur réflexion, leurs expériences et leurs pratiques, se sont penchés sur la diversité de ces langages que la ville s'invente sous nos yeux pour en trouver le sens et donner les moyens de penser les pouvoirs et les représentations qui y circulent et s'y échangent dans le dédale de ces rues et la complexité des ses réseaux. Dans cet ouvrage, architectes, géographes, historiens, philosophes, sociologues, urbanistes, chercheurs en sciences de la communication, dans leur réflexion, leurs expériences et leurs pratiques, se sont penchés sur la diversité de ces langages que la ville s'invente sous nos yeux pour en trouver le sens et donner les moyens de penser les pouvoirs et les représentations qui y circulent et s'y échangent dans le dédale de ces rues et la complexité ...

VILLE

... Lire [+]

- 318 p. , 15 AMK

Ce livre est une interprétation de la théorie informulée, sous-jacente au développement de manhattan; c'est le récit des intrigues d'un urbanisme qui, des origines à Coney Island jusqu'au théoriciens du gratte-ciel, a fait exploser la grille d'origine. Il illustre les relations entre un univers métropolitain mutant et la seule architecture qu'il puisse produire.

URBANISME ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; DEVELOPPEMENT URBAIN ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; MORPHOLOGIE ARCHITECTURALE ; UTOPIE ARCHITECTURALE ; SOCIOLOGIE URBAINE ; TOUR

... Lire [+]

- 183 p. , 26 U

Cet ouvrage s'apparente à un manuel où se mêlent constats et analyses de la réalité et propositions, renoue consciemment avec les traités d'urbanisme du début de siècle. Il traite successivement des découpages, parcellaires et de leur ordonnancement en fonction des types de bâtis, situe l'espace de la voie dans ses relations avec les terrains desservis et aborde à plus grande échelle la constitution du tissu et l'étude des grands tracés avant de mener une réflexion sur les activités et leur localisation. L'enjeu est clair: sommes-nous encore capables de contribuer modestement au développement des villes, d'étendre non seulement les territoires urbanisés et d'accroître le nombre de bâtiments mais de continuer à proposer aux habitants un cadre susceptible de s'adapter aux changements de modes de vie et aux modfications économiques ? Cet ouvrage s'apparente à un manuel où se mêlent constats et analyses de la réalité et propositions, renoue consciemment avec les traités d'urbanisme du début de siècle. Il traite successivement des découpages, parcellaires et de leur ordonnancement en fonction des types de bâtis, situe l'espace de la voie dans ses relations avec les terrains desservis et aborde à plus grande échelle la constitution du tissu et l'étude des grands tracés avant de ...

PROJET URBAIN ; AMENAGEMENT URBAIN ; ANALYSE URBAINE ; MORPHOLOGIE URBAINE ; DEVELOPPEMENT URBAIN ; ECONOMIE URBAINE ; ESPACE PUBLIC ; PLACE ; TRANSPORT EN COMMUN ; TISSU URBAIN ; ILOT ; PARCELLAIRE

... Lire [+]

- 256 pages , 40 AMH

Zaha Hadid, née en Irak et installée à Londres, a été la première femme lauréate du Pritzker Prize. Elle a, au cours de ces trente dernières années, bouleversé notre perception de l'espace et de l'architecture, puisant ses références à la source même du modernisme, à l'instar des constructivistes et des suprématistes. Elle commente ici près de 200 opus - projets et réalisations - depuis les expérimentations les plus précoces, les oeuvres peintes, les simples folies, les constructions à grande échelle ou de grande hauteur, les plans directeurs d'urbanisme, jusqu'au design d'objets, de mobilier et d'articles de mode. L'intégrale Zaha Hadid est le premier ouvrage en français consacré à cet architecte qui aura su abolir les limites convenues des formes, de la gestion de l'espace et des structures constructives. Zaha Hadid, née en Irak et installée à Londres, a été la première femme lauréate du Pritzker Prize. Elle a, au cours de ces trente dernières années, bouleversé notre perception de l'espace et de l'architecture, puisant ses références à la source même du modernisme, à l'instar des constructivistes et des suprématistes. Elle commente ici près de 200 opus - projets et réalisations - depuis les expérimentations les plus précoces, les oeuvres ...

PROJET D'ARCHITECTURE ; EQUIPEMENT COMMERCIAL ; MUSEE ; PONT ; BATIMENT HOTELIER

... Lire [+]

- 144 p , 89 AMB

Extension du domaine de l'urbanisme porte le message de Frédéric Bonnet, Grand Prix de l'urbanisme 2014, pour offrir stratégie et qualité urbaine à tous les territoires. Penser le rural comme l'urbain, les lisières de ville, la nature comme structure de l'urbanité et comme support des déplacements doux, la contrainte des risques comme moteur d'une amélioration incrémentale du territoire. Faire en sorte que toute action architecturale serve l'urbain, que la difficulté soit le prétexte à inventer d'autres manières de penser le projet, économe, frugal parfois, mais toujours efficace pour que la durabilité devienne source d'inventivité et de plaisir.
Extension du domaine de l'urbanisme soutient aussi le propos des nominés : Alfred Peter, pour que le transport soit le levier de la qualité urbaine, et Pierre Veltz, pour que le territoire nourrisse l'approche métropolitaine et fonde la régénération de la productivité urbaine.
L'urbanisme de demain se réinvente aux côtés des grands projets pour trouver les voies d'une concrétisation féconde en matière de qualité architecturale, urbaine, économique et sociale, dans une ère où la sobriété s'impose sans renoncer à l'ambition de mieux faire la ville pour tous.
Extension du domaine de l'urbanisme porte le message de Frédéric Bonnet, Grand Prix de l'urbanisme 2014, pour offrir stratégie et qualité urbaine à tous les territoires. Penser le rural comme l'urbain, les lisières de ville, la nature comme structure de l'urbanité et comme support des déplacements doux, la contrainte des risques comme moteur d'une amélioration incrémentale du territoire. Faire en sorte que toute action architecturale serve ...

PRIX D'URBANISME-GRANDS PRIX NATIONAUX

... Lire [+]

- 125 p , 60 AC

« Investir tous les territoires » pourrait être le slogan des lauréats du 5e Palmarès des jeunes urbanistes. Dans un contexte d'incertitude financière et programmatique, ces jeunes professionnels prouvent qu'un aménagement urbain plus durable et respectueux du local est possible. Eux qui n'ont pas connu les projets de planification généreusement dotés portent un message résolument optimiste. Ils mettent leur compétence et leur inventivité au service de territoires en manque d'ingénierie, tels le rural et le périurbain, et trouvent de nouvelles manières d'exercer leur métier avec peu de moyens. Faire un pas de côté pour finalement aller au-delà de la commande, impulser la participation des habitants, convoquer d'autres disciplines sont quelques-unes des stratégies qu'ils déploient.
Le Palmarès des jeunes urbanistes, événement porté par le ministère en charge de l'urbanisme, illustre depuis dix ans les modes de faire la ville contemporaine par les jeunes générations. À travers les huit équipes lauréates de l'édition 2014-2016 se dessine le portrait d'une discipline transversale et riche, au plus près de la ville. Créé par le ministère en charge de l'urbanisme en 2005, le Palmarès de jeunes urbanistes est décerné tous les deux ans par un jury national. Alors que le Grand Prix de l'urbanisme, initiative plus ancienne du ministère, consacre de prestigieuses carrières en distinguant des personnalités reconnues par leurs pairs, le Palmarès des jeunes urbanistes se veut à l'écoute de talents émergents. Il a pour ambition de valoriser les nouvelles sensibilités, approches et savoircfaire et de révéler les mutations d'une profession riche de la diversité de ses modes d'exercice.
« Investir tous les territoires » pourrait être le slogan des lauréats du 5e Palmarès des jeunes urbanistes. Dans un contexte d'incertitude financière et programmatique, ces jeunes professionnels prouvent qu'un aménagement urbain plus durable et respectueux du local est possible. Eux qui n'ont pas connu les projets de planification généreusement dotés portent un message résolument optimiste. Ils mettent leur compétence et leur inventivité au ...

PRATIQUE URBAINE

... Lire [+]

- 87 p. , 40 AML

Cabanon et unités de camping construitent par Le Corbusier entre 1952 et 1957 à Cap Martin sur la Côte d'Azur. Constructions très exigus (16 m carrés pour le cabanon et la moitié pour une unité de camping) les intérieurs ont, quant à eux, été soumis à un extrême degré d'élaboration.

PLAN DE CELLULE ; CONSTRUCTION EN BOIS

... Lire [+]

- 279 p , 51 UEP

Si l'automobile, puis les transports en commun ont longtemps été privilégiés par les politiques de mobilité des grandes villes européennes, la marche se trouve aujourd'hui au coeur des réflexions, comme réponse aux enjeux du développement durable. Elle s'impose en effet dans son rapport aux autres modes de déplacement, facilite l'accessibilité et relie l'ensemble des activités qu'offre la ville : consommation, travail, loisirs, culture, détente...L'enjeu des villes est non seulement de faire cohabiter les divers modes de déplacement dans l'espace public, mais aussi de relier les différents types d'usages et d'usagers. Les cas de Paris, Lyon, Amsterdam, Londres, Copenhague, Lausanne et Vienne sont ici analysés. Quel est le contexte spécifique de chacune de ces villes ? Quelles stratégies de partage développent-elles ? Quelles innovations conceptuelles et technologiques associent-elles à ces pratiques ?L'ouvrage éclaire la façon dont le piéton trouve sa place dans le processus de rééquilibrage de l'espace public et comment la lenteur peut représenter une culture garante d'une certaine qualité de vie. Si l'automobile, puis les transports en commun ont longtemps été privilégiés par les politiques de mobilité des grandes villes européennes, la marche se trouve aujourd'hui au coeur des réflexions, comme réponse aux enjeux du développement durable. Elle s'impose en effet dans son rapport aux autres modes de déplacement, facilite l'accessibilité et relie l'ensemble des activités qu'offre la ville : consommation, travail, loisirs, culture, ...

MOBILITE ; ESPACE PIETONNIER ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

- 224 p , 28 UT

La ville du XXe siècle a été profondément imprégnée par la logique automobile, car la voiture a véritablement révolutionné les possibilités individuelles de déplacement et fortement inspiré aménageurs, urbanistes et architectes, de la grande échelle de la forme urbaine au détail de l'aménagement et de l'esthétique de l'espace public, jusqu'à atteindre une situation quasi hégémonique que les nouvelles contraintes économiques et environnementales exigent de repenser.
Comment cette ville peut-elle évoluer avec une redéfinition du rôle de l'automobile, sans la stigmatiser, et un rééquilibrage des autres modes de déplacement individuels et collectifs et de leurs espaces respectifs ? La voiture a encore, très certainement, une longue vie au regard de sa souplesse inégalée, de l'accessibilité généralisée qu'elle offre et de l'attachement que les usagers lui témoignent. Mais elle semblerait avoir perdu en Europe la bataille symbolique et son usage se modifie déjà considérablement insistant davantage sur son rôle de service que sur sa possession. Elle deviendrait ainsi plus un outil qu'un symbole, plus un usage qu'une propriété.
Redéfinir les rapports entre ville et voiture est à l'ordre du jour lorsque la mobilité croît et se diversifie ce qu'induisent les nouveaux modes de vie nomades et multiples. Dans les villesdessinées pour et par la voiture, l'enjeu est de créer un espace public d'abord conçu pour le piéton sans exclure cet instrument de flexibilité qu'est la voiture. Trois types d'espaces urbains contrastent quant à leur aptitude à organiser un meilleur équilibre entre urbanisme et transports : les centres urbains, les grands territoires et m l'entre-deux m la « ville intermédiaire ».
La part de la voiture individuelle, ou du moins sa propriété, est-elle appelée à se réduire ? Quel impact cela aura-t-il sur l'espace public à toutes les échelles ? Cela touchera-t-il l'organisation des métropoles ? Autant de questions qui alimentent une réflexion riche, de nature à modifier sensiblement les modèles urbains ainsi que la gestion des agglomérations.
La ville du XXe siècle a été profondément imprégnée par la logique automobile, car la voiture a véritablement révolutionné les possibilités individuelles de déplacement et fortement inspiré aménageurs, urbanistes et architectes, de la grande échelle de la forme urbaine au détail de l'aménagement et de l'esthétique de l'espace public, jusqu'à atteindre une situation quasi hégémonique que les nouvelles contraintes économiques et environnementales ...

MOBILITE ; AUTOMOBILE

... Lire [+]

- 122 p , 33 P12

L'immeuble de l'architecte Auguste Labussière, 124-126 avenue Daumesnil à Paris, s'inscrit dans une série de bâtiments pensés au début du XXe siècle pour aider et réformer la partie la plus pauvre de la société française. Il fait figure de chaînon essentiel dans le développement de l'habitat populaire opéré alors par les organisations philanthropiques. L'immeuble de l'architecte Auguste Labussière, 124-126 avenue Daumesnil à Paris, s'inscrit dans une série de bâtiments pensés au début du XXe siècle pour aider et réformer la partie la plus pauvre de la société française. Il fait figure de chaînon essentiel dans le développement de l'habitat populaire opéré alors par les organisations philanthropiques.

LOGEMENT SOCIAL ; HABITAT-HISTOIRE ; SOCIOLOGIE DE L'HABITAT ; XXe SIÈCLE ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF

... Lire [+]

- 320 p , 71 UJ

Jardiner en ville n'est pas un phénomène nouveau. Dans le contexte de crise actuel, le jardin n'est plus simplement ornemental ou récréatif mais prend une dimension environnementale, sociale et économique, et ce à toutes les échelles de la métropole, de la plus petite cellule familiale au grand territoire métropolitain.
Délaissé urbain transformé en espace collectif cultivable à Amsterdam, aéroport reconverti en vaste espace public et pratique du maraîchage à Berlin, friche réaménagée sur un mode semi-naturel à Bruxelles, îlot jardiné à vocation festive et artistique à Lyon, réserve marécageuse favorisant la biodiversité à Nantes, parc naturel urbain à Strasbourg, jardin partagé géré selon un principe de démocratie participative à Toulouse, végétalisation pour l'amélioration du cadre de vie des habitants de logements sociaux à Paris : les divers exemples européens étudiés se présentent comme autant d'expressions de nouvelles attentes urbaines qui invitent à repenser les frontières entre espaces public et privé et à percevoir la nature comme un levier essentiel d'aménagement de la ville.
Pour Paris :
un article consacré aux jardins construits par Paris Habitat OPH, premier bailleur social parisien, dans les immeubles de logements.
Jardiner en ville n'est pas un phénomène nouveau. Dans le contexte de crise actuel, le jardin n'est plus simplement ornemental ou récréatif mais prend une dimension environnementale, sociale et économique, et ce à toutes les échelles de la métropole, de la plus petite cellule familiale au grand territoire métropolitain.
Délaissé urbain transformé en espace collectif cultivable à Amsterdam, aéroport reconverti en vaste espace public et pratique ...

ESPACE VERT ; ESPACE DE RENCONTRE ; JARDIN PARTAGÉ ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF ; SOCIOLOGIE DE L'HABITAT

... Lire [+]

- 143 p

Ciseleur de l'espace public, Gérard Pénot est le défenseur du piéton pour lequel il dessine pour son plus grand plaisir la ville à hauteur d'homme. Avant que cela ne devienne le mot d'ordre de la ville contemporaine face à la crise, il se fait spécialiste des espaces publics frugaux, justes et efficaces. Ainsi a-t-il recomposé le centre de Saint-Nazaire et de nombreux grands ensembles, comme à Rennes ou à Saint-Dizier. À Nantes, l'incroyable mutation d'un grand ensemble signe la performance de son travail : une enclave devient quartier à part entière, maillé avec son contexte. La route n'est plus dessinée pour les seuls automobilistes et se borde d'espaces de vie traités en ramblas avec des rez-de-chaussée transparents fabriquant une ville aimable au piéton. Une réussite rare. Il s'est également attaqué à des sujets ardus comme le réaménagement urbain de la gare de Perrache qui fait obstacle aujourd'hui entre Lyon et le quartier de La Confluence.Démonstration est faite que la sobriété des interventions peut être synonyme de qualité et de durabilité. Face aux déséquilibres urbains, les réalisations de Gérard Pénot montrent une exemplarité en matière d'ambition, de concertation, de rencontre et d'échanges avec les habitants sans techniciser la démarche. C'est qu'il conçoit son métier d'urbaniste comme un métier de médiateur. Une ville, ce sont des conflits, des contradictions, des mutations économiques, des variations politiques ; une ville, c'est un corps en mouvement, une matière sensuelle qui se travaille et se transforme avec les autres. Ce qui l'intéresse, c'est le processus de fabrication intellectuelle et collective, c'est le projet humain.
Projets en Île de France :
- Quais de l'Oise à Pontoise
-Rénovation d'un grand ensemble à Orly
-Porte de Vincennes à Paris
-Portes de Paris, Bédier-Porte d'Ivry, Porte d'Italie, cité Paul Bourget
- Zac Marne-Europe, Villiers-sur-Marne
Ciseleur de l'espace public, Gérard Pénot est le défenseur du piéton pour lequel il dessine pour son plus grand plaisir la ville à hauteur d'homme. Avant que cela ne devienne le mot d'ordre de la ville contemporaine face à la crise, il se fait spécialiste des espaces publics frugaux, justes et efficaces. Ainsi a-t-il recomposé le centre de Saint-Nazaire et de nombreux grands ensembles, comme à Rennes ou à Saint-Dizier. À Nantes, l'incroyable ...

ESPACE PUBLIC ; PRIX D'URBANISME-GRANDS PRIX NATIONAUX

... Lire [+]

- 136 pages , 73 UL t03

"Aucun territoire n'est désespéré" dit Yves Lion, Grand Prix de l'urbanisme 2007. L'intervention sur les espaces urbains et ruraux existants est un acte complexe qui touche aux multiples dimensions physiques, sociales et culturelles du territoire. Une nouvelle génération d'acteurs occupe cette scène - notre cadre de vie - provenant de différents horizons, afin de mobiliser les connaissances les plus larges et répondre, ainsi, à la complexité des problèmes qui se posent.Le Palmarès des jeunes urbanistes, lancé en 2005 par le ministère chargé de l'urbanisme, a pour ambition de distinguer tous les deux ans de jeunes professionnels de talent, exerçant dans les différents champs de l'urbanisme et de l'aménagement. La sélection 2007 valorise de jeunes équipes aux parcours professionnels relativement courts mais néanmoins très denses, qui témoignent d'une approche fine des territoires ainsi que d'une réelle maîtrise des différentes échelles spatiales et temporelles du développement urbain.Cette jeune génération se caractérise par la richesse des regards sensibles et ouverts. Elle porte une attention remarquable à l'existant, au contexte, qu'il soit paysager, architectural ou urbain. Son credo : s'appuyer sur les réalités locales en les articulant aux défis sociaux et environnementaux qu'elle doit relever et contribuer, ainsi, au renouvellement des pensées et des modes de faire, afin de réaliser collectivement la ville de demain, la "ville durable".Sommaire: * Le mot du ministre * Introduction * Les lauréats * Quintet architecture urbanisme * Pact Arim du Rhône * Atelier de paysage et d'uranisme...Liste des Lauréats:Les onze équipes lauréates, sont (classement par ordre alphabétique de la structure d'appartenance) :Agence QUINTET architecture - urbanisme (Flore BRINGAND)Alphaville (François MONJAL, Bruno YVIN, Corinne LAMBIN, Laurent PINON, Emilie BAJOLET, Jacky AU)ARIM du Rhône (Delphine AGIER)Atelier de paysage et d'urbanisme (Marion TALAGRAND)BABLED-NOUVET-REYNAUD Architectes (Thibaud BABLED, Armand NOUVET, Marc REYNAUD, Maxime SCHMITT, Mathieu HOLDRINET)BAZARURBAIN (Nicolas TIXIER, Catherine AVENTIN, Suzel BALEZ, Karine HOUDEMONT, Jean-Michel ROUX, Peter WENDLING)Christian HORN Architectes Associés (Christian HORN)O'zone Architectures (Christophe LASSERRE, Nathalie QUIOT, Lucie FIGURA, Andria ANTUNES)PLATTFORM BERLIN Jens METZ (Jens METZ)SAEM Val de seine (Guillaume HEBERT)Urban Act (Alexandre BOUTON) - Coydon architecte (Stéphane COYDON)Le jury a décerné une mention spéciale, au titre de leur action en matière d'édition et de diffusion, à : Association Dévorateurs d'Espaces - revue urbaine (Florian DUPONT, Florian LUNEAU, Delphine NEGRIER) "Aucun territoire n'est désespéré" dit Yves Lion, Grand Prix de l'urbanisme 2007. L'intervention sur les espaces urbains et ruraux existants est un acte complexe qui touche aux multiples dimensions physiques, sociales et culturelles du territoire. Une nouvelle génération d'acteurs occupe cette scène - notre cadre de vie - provenant de différents horizons, afin de mobiliser les connaissances les plus larges et répondre, ainsi, à la complexité des ...

DEVELOPPEMENT DURABLE ; PRIX D'URBANISME-GRANDS PRIX NATIONAUX ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

... Lire [+]

- 126 p. , 38 AC

«Aucun territoire n'est désespéré» dit Yves Lion, Grand Prix de l'urbanisme 2007. L'intervention sur les espaces urbains et ruraux existants est un acte complexe qui touche aux multiples dimensions physiques, sociales et culturelles du territoire.Une nouvelle génération d'acteurs occupe cette scène - notre cadre de vie - provenant de différents horizons, afin de mobiliser les connaissances les plus larges et répondre, ainsi,à la complexité des problèmes qui se posent.Le Palmarès des jeunes urbanistes, lancé en 2005 par le ministère chargé de l'urbanisme, a pour ambition de distinguer tous les deux ans de jeunes professionnels de talent, exerçant dans les différents champs de l'urbanisme et de l'aménagement.La sélection 2007 valorise de jeunes équipes aux parcours professionnels relativement courts mais néanmoins très denses,qui témoignent d'une approche fine des territoires ainsi que d'une réelle maîtrise des différentes échelles spatiales et temporelles du développement urbain.Cette jeune génération se caractérise par la richesse des regards sensibles et ouverts. Elle porte une attention remarquable àl'existant, au contexte, qu'il soit paysager, architectural ou urbain. Son credo : s'appuyer sur les réalités locales en les articulant aux défis sociaux et environnementaux qu'elle doit relever et contribuer, ainsi, au renouvellement des pensées et des modes de faire, afin de réaliser collectivement la ville de demain, la «ville durable». «Aucun territoire n'est désespéré» dit Yves Lion, Grand Prix de l'urbanisme 2007. L'intervention sur les espaces urbains et ruraux existants est un acte complexe qui touche aux multiples dimensions physiques, sociales et culturelles du territoire.Une nouvelle génération d'acteurs occupe cette scène - notre cadre de vie - provenant de différents horizons, afin de mobiliser les connaissances les plus larges et répondre, ainsi,à la complexité des ...

CONCOURS ; URBANISME ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; VILLE

... Lire [+]

- 119 pages , 12 AMM

Première réalisation de Robert Mallet-Stevens, la villa est construite sur les vestiges du clos Saint-Bernard dont héritent Charles et Marie-Laure de Noailles en 1923. Château moderne édifié en plusieurs étapes de 1924 à 1933, la villa s'apparente à un " conglomérat de cubes de ciment gris " avec couloirs interminables, terrasses et jardins suspendus. De nombreuses signatures célèbres ont participé à la décoration. La villa est inscrite en totalité sur l'Inventaire des monuments historiques en 1987, après une inscription partielle en 1975. Première réalisation de Robert Mallet-Stevens, la villa est construite sur les vestiges du clos Saint-Bernard dont héritent Charles et Marie-Laure de Noailles en 1923. Château moderne édifié en plusieurs étapes de 1924 à 1933, la villa s'apparente à un " conglomérat de cubes de ciment gris " avec couloirs interminables, terrasses et jardins suspendus. De nombreuses signatures célèbres ont participé à la décoration. La villa est inscrite en ...

CIMENT ; BETON ; CONSTRUCTION EN BETON

... Lire [+]

- 190 p. , 60 P1

Les Halles : centre de Paris, centre de la France ? Les Halles sont devenus le centre de la région parisienne avec le pôle de transport urbain le plus important d'Europe. Un décryptage de cette infra-architecture et de son histoire est nécessaire pour comprendre le projet développé par l'équipe Seura, lauréate en 2004 de la compétition internationale pour le réaménagement des Halles. Les Halles : centre de Paris, centre de la France ? Les Halles sont devenus le centre de la région parisienne avec le pôle de transport urbain le plus important d'Europe. Un décryptage de cette infra-architecture et de son histoire est nécessaire pour comprendre le projet développé par l'équipe Seura, lauréate en 2004 de la compétition internationale pour le réaménagement des Halles.

CENTRE URBAIN ; AMENAGEMENT URBAIN ; JARDIN

... Lire [+]

- 127 p. , 39 AML

Un monastère en béton brut et tous les ingrédients du couvent traditionnel s'y trouvent : chapelle, cloître, ortoire, cellules.

CENTRE CULTUEL

... Lire [+]

Z