Rechercher


0

Documents : Actes  | enregistrements trouvés : 23

O

-A +A

P Q

- 205 p , 46 IF

Les 6 et 7 décembre 2007, la Région Île-de-France organisait un colloque consacré aux « Patrimoines d'Île-de-France », aussi intitulé « Rencontre des histoires, des populations et des territoires ». C'est que la notion de patrimoine s'est considérablement développée au cours des dernières décennies : en lieu et place d'une vision étroite et traditionnelle limitée à l'artistique et au monumental, elle constitue aujourd'hui un outil privilégié au service de l'aménagement durable du territoire, en permettant de tenir compte de toutes les dimensions de notre culture et de notre histoire.La loi du 13 août 2004, qui a organisé le transfert aux régions de l'Inventaire général du patrimoine culturel, a transformé la Région Île-de-France en acteur majeur dans ce débat et le colloque de 2007 en a montré tous les enjeux. La publication de ces actes témoigne d'une volonté régionale forte : rendre compte de la richesse des interventions de ces deux journées et permettre au public le plus large d'y avoir accès.En permettant la « rencontre des histoires, des populations et des territoires d'Île-de-France », cet ouvrage se doit d'être un outil privilégié pour donner un sens nouveau à des territoires restés trop longtemps dans l'ombre de la capitale, valoriser tous les héritages de populations toujours très diverses et faire émerger une identité authentiquement régionale. Les 6 et 7 décembre 2007, la Région Île-de-France organisait un colloque consacré aux « Patrimoines d'Île-de-France », aussi intitulé « Rencontre des histoires, des populations et des territoires ». C'est que la notion de patrimoine s'est considérablement développée au cours des dernières décennies : en lieu et place d'une vision étroite et traditionnelle limitée à l'artistique et au monumental, elle constitue aujourd'hui un outil privilégié au ...

PATRIMOINE ARCHITECTURAL

... Lire [+]

- 238 p , 77 IF

Patrimoine et développement durable, qui aujourd'hui font consensus, semblent participer de la même logique : il s'agit de mieux articuler le temps présent des sociétés, à leur passé et leur avenir.Ressource symbolique, le patrimoine n'en est pas moins aussi une ressource économique. De plus, la mise en avant d'un passé valorisant, le soin apporté à le faire revivre, la mise en valeur du cadre de vie sont autant d'aménités recherchées par les entreprises, notamment de services, qu'élus et aménageurs cherchent à attirer.Cet ouvrage, écho du colloque régional « Patrimoines et développement des territoires », nous offre d'intéressantes réflexions sur la question, et nous présente quelques exemples de requalification urbaine qui articulent avec succès les exigences du temps présent avec les legs du passé et dans lesquels le patrimoine a toute sa place, sans préjudice de la création et du réaménagement. Extrait du sommaire : La plaage bleue à ValentonDéveloppement territorial à MelunPatrimoine industriel : La Fabrique à MeudonQuartier Cristino Garcia Landy à Saint Denis et AubervilliersMurs à pêches à MontreuilLogemets rue de Turenne à Paris 4eme, par Chartier et CorbassonL'axe majeur à Cergy Pontoise Patrimoine et développement durable, qui aujourd'hui font consensus, semblent participer de la même logique : il s'agit de mieux articuler le temps présent des sociétés, à leur passé et leur avenir.Ressource symbolique, le patrimoine n'en est pas moins aussi une ressource économique. De plus, la mise en avant d'un passé valorisant, le soin apporté à le faire revivre, la mise en valeur du cadre de vie sont autant d'aménités recherchées par les ...

PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; ARCHITECTURE INDUSTRIELLE ; RENOVATION URBAINE

... Lire [+]

- 246 p , 76 IF

Les contributions soulignent que la région n'a pas échappé au glissement progressif de la monumentalité vers la patrimonialité. Lors de la première journée, les contributions abordent la connaissance du patrimoine des territoires à travers la démarche des diagnostics patrimoniaux ainsi que la place du patrimoine dans les projets d'aménagement de la métropole francilienne. Celles de la deuxième journée éclairent sur la façon dont se construisent les patrimoines dans les territoires au travers d'illustrations variées, allant des richesses des banlieues aux films familiaux en passant par le patrimoine issu de l'immigration et le patrimoine paysager.- L'exemple de l'OIN de Seine Aval- Les monuments qui font métropole : le projet du rand Paris d'Île de France- Le cas du cimetière de Bobigny- La reconnaissance du patrimoine de la Plaine Saint-Denis. Les contributions soulignent que la région n'a pas échappé au glissement progressif de la monumentalité vers la patrimonialité. Lors de la première journée, les contributions abordent la connaissance du patrimoine des territoires à travers la démarche des diagnostics patrimoniaux ainsi que la place du patrimoine dans les projets d'aménagement de la métropole francilienne. Celles de la deuxième journée éclairent sur la façon dont se construisent ...

PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; PROTECTION DES BATIMENTS ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

... Lire [+]

- 208 pages , 83 IF

Cet ouvrage rend compte du colloque régional consacré aux paysages urbains franciliens par la Région Île-de-France en septembre 2013.

Si le cadre de vie urbain est rarement identifié spontanément par la population comme étant un paysage, terme qu'elle réserve plutôt aux espaces naturels et ruraux, les espaces urbains ont pourtant été façonnés par une volonté esthétique de l'homme, à travers un urbanisme défini depuis le XVIIe siècle comme un "art urbain".

L'évocation des paysages urbains ou périurbains correspond souvent à une prise de position sur un modèle de société. La notion de patrimoine s'étend aujourd'hui à des tissus urbains de plus en plus récents, étudiés moins pour la valeur historique de leur architecture qu'en raison de leur appropriation sociale et culturelle. Les stratégies actuelles d'économie du territoire et de renouvellement urbain étudiées dans le colloque posent la question de "bâtir la ville sur la ville" et de la régénération des paysages urbains loin des créations ex nihilo qui ont marqué les années 1960. Ces projets comportent de réels enjeux sociaux, politiques et fonctionnels et utilisent de plus en plus le paysage comme support de concertation et de communication et comme mode d'action.
Cet ouvrage rend compte du colloque régional consacré aux paysages urbains franciliens par la Région Île-de-France en septembre 2013.

Si le cadre de vie urbain est rarement identifié spontanément par la population comme étant un paysage, terme qu'elle réserve plutôt aux espaces naturels et ruraux, les espaces urbains ont pourtant été façonnés par une volonté esthétique de l'homme, à travers un urbanisme défini depuis le XVIIe siècle comme un ...

PAYSAGE URBAIN ; ZONE PERI-URBAINE ; BANLIEUE

... Lire [+]

- 68 p , 60 P13

Dès 2003, Paris Rive Gauche accueillera une grande partie de l'université Paris VII Denis-Diderot, dans le quartier des Grands Moulins, et l'Institut national des langues et civilisations orientales, au sud de la rue du Chevaleret. Sur un territoire où s'opère un renouvellement urbain, c'est un modèle exemplaire d'université dans la cité qu'il s'agit d'inventer, un nouveau mode parisien d'insertion de l'université dans la ville qui rompe avec les modèles de campus fermés. Dès 2003, Paris Rive Gauche accueillera une grande partie de l'université Paris VII Denis-Diderot, dans le quartier des Grands Moulins, et l'Institut national des langues et civilisations orientales, au sud de la rue du Chevaleret. Sur un territoire où s'opère un renouvellement urbain, c'est un modèle exemplaire d'université dans la cité qu'il s'agit d'inventer, un nouveau mode parisien d'insertion de l'université dans la ville qui rompe avec ...

BATIMENT UNIVERSITAIRE

... Lire [+]

- 82 pages , 107 P13

Actes des tables rondes professionnelles du 4 mars 2011, bibilothèque Nationale de France François-Mitterrand.Matinée d'échanges et de réflexion sur la question des hauteurs,recueil sous forme d'interview et de dialogues entre les différents intervenants ( Architectes, acteurs de la ville, promoteurs immobiliers)

TOUR ; DEVELOPPEMENT URBAIN ; POLITIQUE ECONOMIQUE ; DEVELOPPEMENT DURABLE

... Lire [+]

- 179 p. , 68 UV

Actes du colloque des ateliers d'été organisés à Cergy-Pontoise. Analyse des expériences passées ou en cours et évaluation des qualités et défauts de ces quartiers de ville réalisés sur sol articiel.Exemples traités: le Front de Seine, la Défense, Argenteuil...

DALLE ; URBANISME ; CIRCULATION

... Lire [+]

- 279 p. , 15 AMF

J. C. N. Forestier s'engage dans le débat sur les formes de transformation de la ville à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, par ses écrits, par ses projets, par ses réalisations. Parallelement à ses travaux sur la forme urbaine de Paris, il poursuit des recherches sur l'espace public comme composant du projet urbain.Forestier à Paris : - La carrière administrative de Forestier à Paris- Jardins de Bagatelle- L'extension de Paris- Création de l'avenue de Breteuil J. C. N. Forestier s'engage dans le débat sur les formes de transformation de la ville à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, par ses écrits, par ses projets, par ses réalisations. Parallelement à ses travaux sur la forme urbaine de Paris, il poursuit des recherches sur l'espace public comme composant du projet urbain.Forestier à Paris : - La carrière administrative de Forestier à Paris- Jardins de Bagatelle- L'extension de Paris- ...

ESPACE VERT ; EXTENSION URBAINE ; COURONNE ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE ; PARC URBAIN ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

- 287 p , 3 AH

Les chantiers de la Renaissance devaient être le thème du colloque de 1983 : l'abondance et la variété des questions traitées nous a obligés à organiser deux réunions consacrées aux techniques de construction (1983) et aux aspects financiers et administratifs des chantiers (1984). L'argument avait en effet largement retenu l'attention : il donnait l'occasion de présenter des aspects de l'activité architecturale connus de tous les chercheurs mais rarement étudiés pour eux-mêmes ­ si bien que les publications spécifiques sur le sujet restent peu nombreuses.Les contributions retenues pour cette publication concernent tous les aspects de l'" acte de bâtir " : le transport et la mise en oeuvre des matériaux, le coût des constructions, les modalités des contrats, l'organisation des chantiers, le rôle de l'architecte. Elles mettent en évidence à la fois les usages durables, propres à chaque milieu, et les innovations apparues à la Renaissance, techniques ou administratives. Les premières ne sont pas négligeables, mais les secondes paraissent les plus importantes. L'organisation devient plus rationnelle, les dessins plus précis et plus contraignants, l'autorité de l'architecte s'accroît sous le contrôle du prince.Ainsi des recherches d'historiens de l'art, destinées à éclairer les conditions de la création à travers les aspects techniques, économiques, administratifs, " organisationnels " de la construction, apportent-elles finalement une contribution originale à l'histoire économique, sociale et culturelle Les chantiers de la Renaissance devaient être le thème du colloque de 1983 : l'abondance et la variété des questions traitées nous a obligés à organiser deux réunions consacrées aux techniques de construction (1983) et aux aspects financiers et administratifs des chantiers (1984). L'argument avait en effet largement retenu l'attention : il donnait l'occasion de présenter des aspects de l'activité architecturale connus de tous les chercheurs mais ...

ARCHITECTURE RENAISSANCE ; CHANTIER ; TECHNOLOGIE DE LA CONSTRUCTION

... Lire [+]

- 200 p , 27 UL

Tissus urbain et types de demeures : le cas de Tours / Paris : architecture mineure et lotissements au milieu du XVIe siècle / Paris : un quartier résidentiel, la couture Sainte-Catherine, durant la seconde moitié du XVIe siècle / Lyon : le quartier Saint-Jean / Genève / Bordeaux et la région bordelaise / Toulouse / La Provence /Milan / Londres / La Pologne

ARCHITECTURE RENAISSANCE ; MAISON INDIVIDUELLE

... Lire [+]

- 133 p. , 79 UL

Journées d'étude sur le thème de la lutte contre les exclusions.Les interventions et les débats ont permis de proposer une série d'actions à mener pour la formation des futurs architectes:Affirmer la qualité et le confort d'usage pour tous.Considérer l'architecte comme un acteur de santé.Prendre en compte l'Etre humain au coeur de toute réalisation architecturale.

HABITAT INSALUBRE ; HANDICAPÉ ; AMENAGEMENT URBAIN ; ARCHITECTE-ROLE ; ACTION SOCIAL ; SEGREGATION SOCIALE ; IMAGE DE LA VILLE

... Lire [+]

- 185 p , 40 AH

Actes des colloques de la Direction du Patrimoine sur la protection et la conservation du patrimoine architectural de la première moitié du XXe en France.

PROTECTION DES BATIMENTS ; MONUMENTS HISTORIQUES ; XXe SIÈCLE

... Lire [+]

- 177 p , 22 P

Cette manifestation venant après une longue période de débats sur l'avenir de Paris et de l'Ile de France, d'abord dans le cadre de la révision du Schéma directeur régional, puis à l'occasion de la grande consultation sur la politique d'aménagement lancée par le gouvernement, se présente comme une libre contribution des représentants des grandes institutions de la société civile à cette nécessaire réflexion. Cette manifestation venant après une longue période de débats sur l'avenir de Paris et de l'Ile de France, d'abord dans le cadre de la révision du Schéma directeur régional, puis à l'occasion de la grande consultation sur la politique d'aménagement lancée par le gouvernement, se présente comme une libre contribution des représentants des grandes institutions de la société civile à cette nécessaire réflexion.

POLITIQUE ECONOMIQUE ; POLITIQUE CULTURELLE

... Lire [+]

- 551 pages , 24 UJ

Nous sommes à un moment de la culture humaine où, une fois encore, une fois de plus, tout semble vaciller. L'intérêt pour la mémoire grandit à la mesure des désarrois et des confusions. Une culture qui perd la mémoire ou qui la tue n'a pas d'avenir. Une culture qui n'offre pas les conditions de possibilité pour les nouvellement nés de se construire soi-même et de mourir en paix n'est pas une culture. Une culture devenue incapable de créer des lieux publics et privés dignes d'éloges et de vérité est incapable de vivre et de mourir, elle ne fait que survivre. Une culture technique surpuissante qui détruit la beauté du mondé en renverse le sens.Les jardins condensent en eux ces enjeux : historiques, métaphysiques et esthétiques, ils sont aussi politiques et touchent au coeur de la construction symbolique de l'être chez soi dans le monde, du voyageur anonyme sur la terre. Penser le jardin et son art comme un art et un lieu de la mémoire consiste à construire un sens historique pour le monde contemporain. Nous sommes à un moment de la culture humaine où, une fois encore, une fois de plus, tout semble vaciller. L'intérêt pour la mémoire grandit à la mesure des désarrois et des confusions. Une culture qui perd la mémoire ou qui la tue n'a pas d'avenir. Une culture qui n'offre pas les conditions de possibilité pour les nouvellement nés de se construire soi-même et de mourir en paix n'est pas une culture. Une culture devenue incapable de créer des ...

PAYSAGE-HISTOIRE

... Lire [+]

410 - p 62

Restructuration et extension de la piscine de Bagneux, construite dans les année 50.

PISCINE

... Lire [+]

- 221 p. , 110 PU

Analyse critique sur le plan d'aménagement et d'organisation de la région parisienne.Constatation des caractéristiques diverses de la région parisienne et du poids de la ville de Paris sur celles-ci.

URBANISME ; PLANIFICATION URBAINE ; AMENAGEMENT URBAIN ; XXe SIÈCLE ; EQUIPEMENT PUBLIC

... Lire [+]

- 303 p , 82 AH

Dans la saga des Congrès internationaux d'architecture moderne (CIAM), celui consacré à la formulation d'une chartre de l'habitat (Aix-en-Provence) est un moment mythique de crise interne, de rupture générationnelle et de refondation qui annonce la fin des CIAM.

MOUVEMENT MODERNE ; HABITAT ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE

... Lire [+]

- p. 382 , 60 AH

Ces actes rendent compte des réflexions soulevées lors du colloque "Façadisme et identité urbaine" organisé par la Direction de l'architecture et du patrimoine et Icomos international, en janvier 1999 à Paris. L'ouvrage pose le problème du développement du façadisme en Europe :-il explore les differents aspects de l'histoire du traitement des façades et de leurs fonctions-il examine les formes prises par ce phénomène lié à l'évolution des modes de vie, de la culture urbaine et des représentations de la ville-pose la question de la place du façadisme dans le développement urbain et s'interroge sur les stratégies urbaines à mettre en oeuvre sur le bâti ancien. Ces actes rendent compte des réflexions soulevées lors du colloque "Façadisme et identité urbaine" organisé par la Direction de l'architecture et du patrimoine et Icomos international, en janvier 1999 à Paris. L'ouvrage pose le problème du développement du façadisme en Europe :-il explore les differents aspects de l'histoire du traitement des façades et de leurs fonctions-il examine les formes prises par ce phénomène lié à l'évolution des modes ...

RECONVERSION ; REHABILITATION URBAINE ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; FACADE ; FACADISME

... Lire [+]

, 33 AB

Mise en valeur et conservation du patrimoine maritime et fluvial en France. Dont un article sur le réseau fluvial de la ville de Paris par Yves Lefresne, ingénieur en chef , direction des canaux de Paris

PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; PHARE ; PORT

... Lire [+]

- 245 p , 19 UL

Pour quelles raisons la revendication sur l'habitat est-elle absente des discours des organisations politiques et syndicales ? Voilà la problématique originale que propose cet ouvrage s'intéressant à la place du logement dans les luttes menées par le mouvement ouvrier français, depuis le milieu du XIXe siècle jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale.Menée collectivement, cette investigation se décline sur plusieurs thèmes : la figure honnie du propriétaire au XIXe siècle, le rôle du prix des loyers déclencheur des émeutes populaires au XIXe siècle, l'appropriation de l'espace public par les classes les plus défavorisées, leur marginalisation progressive des centres-villes, enfin le problème des « mal-lotis ». L'ouvrage débute par un essai de Michelle Perrot qui retrace le refus obstiné de la population ouvrière de se voir rejeter en périphérie et, de la sorte, exclue de la ville. Cette volonté de rester au centre prime sur tout autre considération, notamment sur la qualité du logement. Passé les années vingt, le phénomène change de nature et les couches populaires de comportement. En banlieue, les lotissements bouleversent les équilibres ancestraux et donnent naissance à la ceinture rouge. Annie Fourcaut et Jacques Girault analysent les comportements des municipalités communistes confrontées au problème des mal-lotis. L'évolution des attitudes à l'égard du logement renvoie également à la possibilité d'acquérir son habitat. Roger-Henri Guerrand s'emploie à retracer le contexte idéologico-politique dans lequel évoluait le mouvement ouvrier à cet égard et la montée du « propriétarisme » Pour quelles raisons la revendication sur l'habitat est-elle absente des discours des organisations politiques et syndicales ? Voilà la problématique originale que propose cet ouvrage s'intéressant à la place du logement dans les luttes menées par le mouvement ouvrier français, depuis le milieu du XIXe siècle jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale.Menée collectivement, cette investigation se décline sur plusieurs thèmes : la figure ...

HABITAT OUVRIER ; POLITIQUE DU LOGEMENT ; LOGEMENT SOCIAL ; HISTOIRE

... Lire [+]

Z