Rechercher


0

André Lurçat : 1894 - 1970 : Autocritique d'un moderne

COHEN Jean Louis

Mardaga;Institut Français d'Architecture

1995

309 pages

29 AML

MOUVEMENT MODERNE

LURCAT André

L'hôtel Nord-Sud qu'il construit à Calvi en 1929 fait immédiatement d'André Lurçat l'un des meilleurs représentants français du "Mouvement moderne". En 1933, il réalise près de Paris le groupe scolaire Karl-Marx, qui constitue tant par son plan d'ensemble qu e par l'ouverture de ses classes vers la ville un modèle unique. L'engagement politique de Lurçat le conduit à se rendre en URSS où il étudie, de 1934 à 1937, nombre de bâtiments publics. Il dirigera, après la Seconde Guerre mondiale, la reconstruction de Maubeuge et marquera le paysage de la banlieue parisienne de ses habitations et de ses écoles.Considéré dès 1925 comme une figure remarquable de l'architecture moderne européenne, André Lurçat n'avait, jusqu'à ce jour, fait l'objet d'aucune publication critique tant soit peu exhaustive. L'ouvrage de Jean-Louis Cohen, nourri par des recherches approfondies dans les archives de Lurçat et dans les fonds publics et privés en France et en Europe entend combler cette lacune. Des projets et des édifices oubliés sont ainsi révélés, au travers d'un ensemble inédit de dessins et de photographies d'époque.- Villa Seurat, Paris- Maison Walter Gugghenbuhl, rue Nansouty, Paris- Groupe scolaire Karl-Marx, Villejuif- Jardin Zentner, Sceaux- Ensemble de maisons individuelles, Le Petit Bois, Maubeuge- Ensemble d'ISAI de la Cité Paul-Langevin, Saint-Denis-


Exemplaires

Cote Code barre Commentaire
1 [disponible]
Z