Rechercher


0

Documents  ECONOMIE | enregistrements trouvés : 97

O

-A +A

P Q

n° 313 - de p 31 à p 36

À la suite du déclin de la production industrielle, Turin a entrepris sa restructuration économique : celle ci passe par la reconversion de vastes zones urbaines désaffectées. Elle travaille également à la mise en valeur de son patrimoine architectural ancien et à la réhabilitation de ses quartiers populaires, centraux ou périphériques.

REHABILITATION URBAINE ; ECONOMIE ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; FRICHE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

34 - 35 - de p 5 à p 204

Le plan local d'urbanisme de Paris dépassent largement le champ couvert jusqu'à présent par le plan d'occupation des sols, puisqu'il comporte, outre un diagnostic et un réglement d'urbanisme, un "projet d'aménagement et de développement durable (PADD). Ce projet rassemble les orientations que la Ville se fixe pour favoriser l'évolution urbaine. Outil de cohérence, le PLU doit tenir compte aussi des autres documents qui régissent l'aménagement de la capitale : le PLH (plan local de l'habitat), le PDU (plan des déplacements urbains) ect. Ce numéro de Paris Projet a pour but de faire la synthèse des éléments de réflexion générale produits par l'APUR à ce fin, issu notamment du recensement de 1999. Il comprend six chapitres : l'enjeu régional, les déplacements, la mixité, les équipements, le paysage et environnement. Le plan local d'urbanisme de Paris dépassent largement le champ couvert jusqu'à présent par le plan d'occupation des sols, puisqu'il comporte, outre un diagnostic et un réglement d'urbanisme, un "projet d'aménagement et de développement durable (PADD). Ce projet rassemble les orientations que la Ville se fixe pour favoriser l'évolution urbaine. Outil de cohérence, le PLU doit tenir compte aussi des autres documents qui régissent l'aménagement de ...

DOCUMENT D'URBANISME ; POLITIQUE DE L'URBANISME ; ECONOMIE ; EMPLOI ; DEMOGRAPHIE ; EQUIPEMENT PUBLIC ; PAYSAGE ; LOGEMENT ; ENVIRONNEMENT

... Lire [+]

n° 344 - pp.45-71

On constate une contradiction croissante entre deux types de marketing: le premier à destination des décideurs économiques, le second à destination des habitants.

ECONOMIE ; MARCHÉ IMMOBILIER ; DEVELOPPEMENT URBAIN ; COMMERCE ; PUBLICITE

... Lire [+]

- 206 p. , 44 P

Dans cet ouvrage collectif, des chercheurs livrent le fruit de leurs récents travaux sur Paris. Les thèmes sont variés : les quartiers, la concertation, le commerce, la place des indépendants, l'architecture après la Seconde Guerre Mondiale, la déconcentration, le logement ou encore la pollution et la survailance de l'air.

HISTOIRE ; ARCHITECTURE ; ECONOMIE ; ECOLOGIE ; XXe SIÈCLE ; QUARTIER ; RENOVATION URBAINE

... Lire [+]

, 3 PM

Tous les travaux récents suur la Région urbaine de Paris font le même constat : celle-ci s'est transformée en un ensemble métropolitain qui dépasse les limites de l'Ile-de-France. Il a donc paru utile d'analyser la réalité géograaphique, physique, sociale eet économique de ce qui constitue le noyau central de l'agglomération parisienne d'aujourd'hui, à partir duquel peuvent s'élaborer les réponses à la hauteur des enjeux de la compétitivité de Paris, de la région capitale mais aussi du territoire national. Tous les travaux récents suur la Région urbaine de Paris font le même constat : celle-ci s'est transformée en un ensemble métropolitain qui dépasse les limites de l'Ile-de-France. Il a donc paru utile d'analyser la réalité géograaphique, physique, sociale eet économique de ce qui constitue le noyau central de l'agglomération parisienne d'aujourd'hui, à partir duquel peuvent s'élaborer les réponses à la hauteur des enjeux de la compétitivité de ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; SOCIOLOGIE ; ECONOMIE ; CENTRE URBAIN ; PROJET URBAIN

... Lire [+]

n° 11

12% des foyers Parisiens, soit 210 000 personnes, vivent avec moins de 670* par mois. Les étrangers, les familles monoparentales et les familles nombreuses sont les plus vulnérables

ECONOMIE

... Lire [+]

n° 8

550 000 Parisiennes sont sur le marché du travail. Le développement des modes d'accueil de la petite enfance est une priorité de l'action municipale

EMPLOI ; ECONOMIE

... Lire [+]

- 48 pages , 58 P1

La Samaritaine, qui a été l'un des premiers grands magasins de Paris, a fermé ses portes le 15 juin 2005 à la suite des conclusions d'études qui mettaient en évidence le manque de sécurité des bâtiments et le risque d'incendie. La Samaritaine occupait 75000 m2 au coeur de Paris, employait 1 400 salariés et recevait jusqu'en juin 2005 la visite de 10 000 à 20 000 clients par jour. Sa fermeture soudaine a été un traumatisme, d'abord pour les salariés mais aussi pour le quartier environnant qui a perdu une grande partie de sa vitalité. Le groupe LVMH, propriétaire des locaux, a annoncé un vaste projet de commerces, de bureaux et de logements dont l'ouverture est prévue à l'automne 2011. L'étude analyse les conséquences de la fermeture du grand magasin en termes d'emploi, d'activité commerciale et d'animation du quartier. Il en ressort que les commerces du secteur accusent une baisse très sensible d'activité. Une enquête auprès de 55 commerçants met en évidence des pertes de clientèles, entraînant une baisse des chiffres d'affaires et des réductions de personnels. Les commerces de proximité et cafés-restaurants sont les plus affectés. Toutefois, malgré la baisse de fréquentation, les commerçants signalent la venue d'une clientèle nouvelle, plus jeune et à faibles revenus, qui traduit sans doute une extension de l'aire d'influence du forum des Halles. Dans l'attente de la réouverture en 2011-2012 d'un nouveau pôle commercial, l'étude évoque des initiatives qui pourraient élever le niveau de fréquentation du quartier et de ses commerces. La Samaritaine, qui a été l'un des premiers grands magasins de Paris, a fermé ses portes le 15 juin 2005 à la suite des conclusions d'études qui mettaient en évidence le manque de sécurité des bâtiments et le risque d'incendie. La Samaritaine occupait 75000 m2 au coeur de Paris, employait 1 400 salariés et recevait jusqu'en juin 2005 la visite de 10 000 à 20 000 clients par jour. Sa fermeture soudaine a été un traumatisme, d'abord pour les ...

COMMERCE ; GRAND MAGASIN ; ECONOMIE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

- 63 p , 123 PU

Paris 21ème siècle présente l'état de Paris sur le plan sociologique, économique et urbain. Le propos général dresse un bilan exhaustif et met en évidence les perspectives de développement qui se dessinent pour la capitale française et son agglomération. L'ouvrage, qui présente des textes de synthèse sur les principales problématiques urbaines (population, logement, emploi, transports, équipements, environnement, etc.), est accompagné d'un DVD-ROM regroupant l'équivalent de 1200 pages de données, cartes, analyses, photographies, projets architecturaux, pour chacun des 20 arrondissements qui composent aujourd'hui la ville. Cette vaste fresque de Paris a été réalisée par l'Atelier parisien d'urbanisme. Elle est l'oeuvre d'une équipe de spécialistes (démographes, urbanistes, économistes, architectes). Paris 21ème siècle présente l'état de Paris sur le plan sociologique, économique et urbain. Le propos général dresse un bilan exhaustif et met en évidence les perspectives de développement qui se dessinent pour la capitale française et son agglomération. L'ouvrage, qui présente des textes de synthèse sur les principales problématiques urbaines (population, logement, emploi, transports, équipements, environnement, etc.), est accompagné d'un ...

LOGEMENT ; ECONOMIE ; EMPLOI ; AMENAGEMENT URBAIN ; MÉTROPOLE RÉGIONALE

... Lire [+]

, 11 PPE

Dossier documenntaire sur les thèmes de l'économie et de l'emploi à Paris, entre 2003 et 2005. Attractivité économique de la capitale, les entreprises, statistiques sur les secteurs d'activités, le chômage.

ECONOMIE ; EMPLOI ; ENTREPRISE

... Lire [+]

- 19 pages , 46 PE

Le nombre de supérettes alimentaires est passé à Paris de 205 en 2000 à 364 en 2010 (+ 77 % en 10 ans), leur surface de vente passant de 53 700 m? à 88 000 m? (+ 34 300 m? en 10 ans). Derrière une multitude d 'enseignes, 3 groupes sont à l'oeuvre : Casino, Carrefour et Cora.L'essor des supérettes a engendré un recul du commerce traditionnel (boucheries, poissonneries, etc.) mais elle répondait à un besoin de modernisation du commerce (libre-service, diversitÈ des marques, larges horaires d'ouverture). Sur le plan logistique, la grande distribution pratique une rationalisation des livraisons qui favorise la réduction de l'empreinte écologique. Le nombre de supérettes alimentaires est passé à Paris de 205 en 2000 à 364 en 2010 (+ 77 % en 10 ans), leur surface de vente passant de 53 700 m? à 88 000 m? (+ 34 300 m? en 10 ans). Derrière une multitude d 'enseignes, 3 groupes sont à l'oeuvre : Casino, Carrefour et Cora.L'essor des supérettes a engendré un recul du commerce traditionnel (boucheries, poissonneries, etc.) mais elle répondait à un besoin de modernisation du commerce (l...

COMMERCE ; ECONOMIE ; STATISTIQUE ; RESEAU

... Lire [+]

- 8 pages , 77 PL

Les ménages parisiens dépensent, en 2006, 21 % de leur revenu pour se loger, contre 18 % dans l'ensemble de la France métropolitaine. Qu'ils soient propriétaires ou locataires, le logement pèse davantage dans leur budget qu'il y a dix ans. En effet, les dépenses de logement augmentent plus vite que les revenus.Face à ces difficultés, les locataires restent plus longtemps dans leur logement. La hausse des prix immobiliers a rendu l'accession à la propriété encore plus sélective qu'auparavant. Avec un tiers de leur revenu consacré au logement, les ménages à faible revenu fournissent un effort particulièrement élevé. Les ménages parisiens dépensent, en 2006, 21 % de leur revenu pour se loger, contre 18 % dans l'ensemble de la France métropolitaine. Qu'ils soient propriétaires ou locataires, le logement pèse davantage dans leur budget qu'il y a dix ans. En effet, les dépenses de logement augmentent plus vite que les revenus.Face à ces difficultés, les locataires restent plus longtemps dans leur logement. La hausse des prix immobiliers a rendu l'accession à la ...

LOGEMENT ; ECONOMIE ; MARCHÉ IMMOBILIER ; PROPRIETE

... Lire [+]

- 7 pages , 56 PE

Une nouvelle enquête BDRues des rez-de-chaussée commerciaux a eu lieu en juin 2012 sur les 56 voies commerçantes retenues dans le cadre du panel déterminé par la Ville de Paris, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris Ile-de-France et l'Apur. Près de 11 300 locaux ont été recensés dont 9 900 occupés par des commerces et services commerciaux, soit près de 88 %. La présente note remplace, dans son format, les rapports précédemment écrits ; elle expose de façon synthétique les résultats de l'enquête terrain de l'année 2012. Les principaux enseignements à retenir de cette enquête sont une stabilité du nombre des locaux recensés sur les 56 voies commerçantes d'une part et l'arrêt de la progression du nombre de locaux vacants (-9 unités) d'autre part. Dans le détail, on observe une très légère diminution des commerces et services commerciaux (-6 établissements) et parmi eux les boutiques de décoration de la maison (-17 boutiques) et les services aux particuliers et agences (-27) ; à l'inverse, on soulignera la progression des magasins liés à la santé-beauté (+17 établissements) et l'augmentation des commerces alimentaires (+15 magasins). Après une augmentation marquée de la vacance des locaux en 2011, on enregistre une stabilisation de leurs effectifs traduite par une très légère baisse recensée (-9 unités). Une nouvelle enquête BDRues des rez-de-chaussée commerciaux a eu lieu en juin 2012 sur les 56 voies commerçantes retenues dans le cadre du panel déterminé par la Ville de Paris, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris Ile-de-France et l'Apur. Près de 11 300 locaux ont été recensés dont 9 900 occupés par des commerces et services commerciaux, soit près de 88 %. La présente note remplace, dans son format, les rapports précédemment écrits ; ...

ECONOMIE ; COMMERCE

... Lire [+]

- 45 pages

Alors que le secteur du commerce est en permanente Èvolution ces derniËres annÈes, il est intÈressant de faire un point de la situation actuelle de l armature commerciale parisienne, notamment en ce qui concerne le rÙle des rÈseaux commerciaux et les comportements qu ils engendrent auprËs de la population et des commerÁants. Les rÈseaux reprÈsentent un commerce sur cinq de l appareil commercial parisien (21 % des 61 000 Ètablissements en rez-de-chaussÈe) et 41 % de la surface commerciale disponible pour la population (1,7 millions de m? sur environ 4,2 millions de m?). Ils s organisent de diffÈrentes faÁons sur le territoire selon qu ils appartiennent ý tels ou tels secteurs d activitÈs. Trois grandes logiques d implantation sont ý l Suvre ý Paris : les commerces non-alimentaires se dÈveloppent sous forme de pÙles, les services commerciaux et agences le long d axes et les commerces alimentaires maillent finement le territoire. La prÈsence des rÈseaux commerciaux ne cesse de progresser depuis une petite dizaine d annÈes mais un ralentissement de leur implantation s observe depuis 2003. AprËs avoir enregistrÈ une progression de 5,2 % en moyenne annuelle entre 2003 et 2005, celle-ci est passÈe ý 3 % entre 2005 et 2007 pour descendre ý 1,3 % entre 2007 et 2011 ; la crise Èconomique dÈbutÈe ý l automne 2008 explique pour partie cette diminution sur la derniËre pÈriode. Une autre explication de ce ralentissement tient au fait que le e-commerce est en progression continue et mobilise de nouveaux modes de consommation (dÈveloppement du m-commerce). Ce dÈploiement des ventes en ligne fait surgir un autre dÈfi,celui de la logistique urbaine ý mettre en Suvre pour faciliter ces Èchanges, il crÈÈ par consÈquent des emplois liÈs ý ces nouveaux modes de consommation. Alors que le secteur du commerce est en permanente Èvolution ces derniËres annÈes, il est intÈressant de faire un point de la situation actuelle de l armature commerciale parisienne, notamment en ce qui concerne le rÙle des rÈseaux commerciaux et les comportements qu ils engendrent auprËs de la population et des commerÁants. Les rÈseaux reprÈsentent un commerce sur cinq de l appareil commercial parisien (21 % des 61 000 Ètablissements en ...

ECONOMIE ; COMMERCE

... Lire [+]

, 12 PPE

Dossier documentaire sur le budget parisien de 2001 à 2002.

ECONOMIE

... Lire [+]

, 14 PP.E

Dossier documentaire sur l'économie et l'emploi parisiens : emploi, travail dominical, attractivité de Paris, implantations d'entreprises étrangères...

ECONOMIE ; ENTREPRISE ; EMPLOI

... Lire [+]

, 15 PP.E

Dossier sur le tourisme à et le rayonnement international de Paris de 2001 à 2007.

TOURISME ; ECONOMIE

... Lire [+]

- 200 p. , 11 UT

Cet ouvrage met en cause le complexe ministéro-industriel qui a produit le mythe du tram et toute une "pensée unique". L'étude approfondie des réseaux d'Orléans et de Lausanne fait ressortir les avantages des autres transports en commun en "site propre"

ECONOMIE ; TRAMWAY

... Lire [+]

- 44 p. , 6 PE

Analyse statistique et géographique de l'économie parisienne.

ECONOMIE ; COMMERCE

... Lire [+]

- 205 p , 24 IF

Dire "Île-de-France", c'est aussi dresser un tableau où les chiffres se pressent : 2% du territoire, 19% de la population, 3000 milliards de produit intérieur brut.Paris peut-il exister sans son anneau francilien? Paris, qui, aujourd'hui encore, se nourrit de cette "réserve", de ce "domaine" que, telle un suzerain, elle exploite directement, trouvant là terroirs pour ses produits agricoles, terrains pour ses industries, espace pour son expension, hommes pour ses besoins. Dire "Île-de-France", c'est aussi dresser un tableau où les chiffres se pressent : 2% du territoire, 19% de la population, 3000 milliards de produit intérieur brut.Paris peut-il exister sans son anneau francilien? Paris, qui, aujourd'hui encore, se nourrit de cette "réserve", de ce "domaine" que, telle un suzerain, elle exploite directement, trouvant là terroirs pour ses produits agricoles, terrains pour ses industries, espace pour son ...

HISTOIRE SOCIALE ; DEMOGRAPHIE ; BATIMENT INDUSTRIEL ; JARDIN OUVRIER ; ECONOMIE

... Lire [+]

Z