Rechercher


0

Documents  EXTENSION URBAINE | enregistrements trouvés : 12

O
     

-A +A

P Q

- 433 p , 118 PH

Cet ouvrage collectif est tiré du colloque et de l'exposition qui ont célébré en 2010 le cent-cinquantième anniversaire de l'annexion de Paris. Florence Bourillon et Annie Fourcaut avaient alors été sollicitées par Pierre Mansat, adjoint à la ville de Paris en charge des relations avec la métropole, et le Comité d'histoire de la ville de Paris, pour faire un retour sur le moment de l'annexion, ses conditions et ses effets, son histoire et son influence sur le devenir de l'agglomération parisienne. Au-delà du déplacement de la limite communale, l'ouvrage s'intéresse à la mutation d'un vaste territoire, la «petite banlieue», annexé par décret du 1er janvier 1860, ainsi qu'au rapport du Paris agrandi avec sa « banlieue ». L'annexion est ici vue à la fois comme un événement et un processus de moyenne durée, anticipé par la réflexion sur la protection fortifiée de Paris, déclenché par le cycle haussmannien et prolongé par la mutation du territoire élargi de la ceinture agglomérée. De fait, en revenant sur les étapes progressives de sa construction, cette étude diachronique de l'agrandissement de Paris prolonge les travaux publiés et exposés, vingt ans auparavant, au Pavillon de l'Arsenal, par Jean-Louis Cohen et André Lortie, sous le titre Des fortifs au périf.

2La question des fortifications remonte au début du XIXe siècle lorsque la ville est saisie par la peur de l'invasion après l'occupation consécutive à la campagne de France. La construction de l'enceinte démarre en 1842, dispositif composé d'un mur, de bastions, d'ouvertures et d'une zone non aedificandi sur laquelle, pour des raisons militaires, il est interdit d'édifier des constructions. Localisée à distance du Paris urbanisé (enserré par le mur des fermiers généraux), l'enceinte doit permettre l'autosuffisance de la ville en cas de siège. Le morcellement des communes sur lesquelles elle s'édifie leur fait perdre leur autonomie, marquant un nouvel état du contentieux qui oppose Paris et ses voisins. Préfigurant un horizon d'extension de la capitale, le mur d'enceinte délimite un vaste territoire annulaire, couvrant l'équivalent de la superficie du « petit Paris » et matérialisant une zone franche intramuros mais à l'extérieur de l'octroi où s'exerce un contrôle social moins strict. Là s'épanouiront des lotissements de fortune, des activités de loisirs, licites ou illicites, ce statut de soupape concernant aussi les activités qui vont s'y implanter : industries, abattoirs, négoces.

3Le dynamisme de la « petite banlieue » et la congestion de la ville-centre conduiront les autorités parisiennes à agrandir la capitale, permettant à la fois son intégration et sa rationalisation. Soumis à enquête publique, le décret du 9 février 1859 « relatif à l'extension des limites de Paris » donnera lieu à 341 dires issus des communes de banlieue, qui, en dépit de leur faible nombre à l'échelle de la population consultée, donnent un aperçu des résistances et des appuis que suscite le projet d'annexion. Paris double sa superficie et gagne près de 350?000 habitants. Fusion, protection, absorption : l'annexion pose en des termes renouvelés la question de l'extériorité de la ville, de ses seuils et de ses rapports de pouvoir et de solidarité avec la périphérie. Les communes déjà divisées par l'édification des fortifications en leur sein, sont une nouvelle fois dépossédées de leur identité, amputées de fragments conséquents de leur territoire, eux-mêmes morcelés, à l'instar de Belleville qui sera séparé en deux arrondissements.

4Tracés de nouvelles voies, créations d'équipements, de lotissements : l'unification de l'extension se fera lentement, jusqu'à la veille de la Première Guerre mondiale qui condamne définitivement l'enceinte, dont l'utilité militaire avait déjà été mise en défaut dès le siège de Paris en 1870. Le déclassement sera prononcé en 1919. L'entreprise colossale d'arasement s'enclenche peu après, libérant une vaste zone de ceinture, produisant nombre de visions urbanistiques : hygiénistes, progressistes, circulatoires. Que faire du gigantesque vide laissé par le démantèlement du dispositif territorial de l'enceinte ? Un quart de la superficie libérée sera bâti par le puissant office des HBM de Paris sous la forme d'une nouvelle ceinture d'immeubles hauts, tandis que l'office des HBM du département de la Seine projette hors les murs les cités-jardins ; le reste de la zone est alors destiné à une ceinture verte, projet repris dans les premiers plans du Grand Paris. Consacrant une fois de plus la relation conflictuelle et solidaire entre Paris et sa banlieue, l'invention du périphérique parisien, envisagé sous Vichy, programmé en 1953 et achevé en 1973, signe une nouvelle rupture d'échelle annonçant l'aménagement métropolitain de Paris « qui n'est plus une ville mais une agglomération, [et] va devenir une région urbaine », comme l'annonce dès 1963 l'avant-projet de schéma directeur piloté par Paul Delouvrier.

5Proposant des déplacements vers d'autres expériences urbaines - françaises et européennes - qui montrent les effets de synchronisation et de contretemps (Paris construit l'enceinte alors que Lyon et Dresde la démontent), les transversalités mais aussi les différenciations (Paris annexe alors que Bruxelles agglomère), l'ouvrage montre combien la trajectoire grand-parisienne est spécifique et inscrite dans ce moment particulier de l'annexion qui a profondément marqué la conscience de la ville. Cette histoire n'est pas seulement destinée à répondre à l'amnésie contemporaine qui frappe souvent les débats sur l'avenir du Grand Paris. Elle vise surtout à revenir sur le champ d'expériences et l'horizon d'attentes qui ont construit, sur la longue durée, la métropole parisienne.
Cet ouvrage collectif est tiré du colloque et de l'exposition qui ont célébré en 2010 le cent-cinquantième anniversaire de l'annexion de Paris. Florence Bourillon et Annie Fourcaut avaient alors été sollicitées par Pierre Mansat, adjoint à la ville de Paris en charge des relations avec la métropole, et le Comité d'histoire de la ville de Paris, pour faire un retour sur le moment de l'annexion, ses conditions et ses effets, son histoire et son ...

ENCEINTE ; RAPPORT CENTRE-PERIPHERIE ; DEVELOPPEMENT URBAIN ; BANLIEUE ; EXTENSION URBAINE ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE

... Lire [+]

- 25 p , 108 UL

Sans s'y être préparée, la France construit désormais plus de maisons individuelles que d'appartements. Ce livre recense les difficultés que soulèvent l'irruption et la dispersion de 300 000 pavillons de plus chaque année, puis il propose des réponses. On peut faire des villes de maisons et créer des villages qui ne soient ni d'impossible copies d'ancien, ni le ressassement d'une rachitecture "moderne" devenue école de déracinement. Il reste à reconstituer une culture et un urbanisme de la maison, projet qui s'appuie ici sur de nombreuses propositions, à l'exclusion de toute charte ou doctrine. Sans s'y être préparée, la France construit désormais plus de maisons individuelles que d'appartements. Ce livre recense les difficultés que soulèvent l'irruption et la dispersion de 300 000 pavillons de plus chaque année, puis il propose des réponses. On peut faire des villes de maisons et créer des villages qui ne soient ni d'impossible copies d'ancien, ni le ressassement d'une rachitecture "moderne" devenue école de déracinement. Il reste à ...

LOTISSEMENT ; EXTENSION URBAINE ; MAISON INDIVIDUELLE

... Lire [+]

- 193 pages , 18 PM

L'avenir du Grand Paris et de la France se jouent à l'exacte croisée de la mer et de la capitale. L'histoire le montre : aucune métropole ne peut véritablement atteindre une échelle mondiale sans dimension maritime, et les villes-monde d'hier et de demain glissent toutes vers leurs ports. Entre Paris, où quelques pages parmi les plus riches de la culture humaine se sont écrites, et son estuaire, la vallée de la Seine constitue un atout majeur.Il est urgent de faire de Paris, le vrai « Grand Paris », la porte océane et la capitale naturelle de l'Europe occidentale. Cet ouvrage dirigé par Jacques Attali propose 50 projets pour y parvenir. L'avenir du Grand Paris et de la France se jouent à l'exacte croisée de la mer et de la capitale. L'histoire le montre : aucune métropole ne peut véritablement atteindre une échelle mondiale sans dimension maritime, et les villes-monde d'hier et de demain glissent toutes vers leurs ports. Entre Paris, où quelques pages parmi les plus riches de la culture humaine se sont écrites, et son estuaire, la vallée de la Seine constitue un atout majeur.Il ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; EXTENSION URBAINE ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

... Lire [+]

- 239 p , 8 PS t1

Naissance de Paris et de l'agglomération : la croisée fondamentale, l'Ile de la Cité, Lutèce et Paris capitale, l'oeuvre d'Haussmann, la création de la Région parisienne.Une mosaïque de paysages urbains de l'agglomération : le vieux centre historique de Paris, ses quartiers d'affaires, ses quartiers industriels , les 34 communes de la couronne et la grande Banlieue.

ATLAS ; EXTENSION URBAINE ; MORPHOLOGIE URBAINE ; POPULATION ; RENOVATION URBAINE ; DEMOGRAPHIE ; COURONNE ; PAYSAGE URBAIN

... Lire [+]

- 319 p , 12 CAT

Obsolète dès sa construction, la dernière enceinte de Paris reste aujourd'hui gravée dans le paysage de la capitale. Les terrains de l'ancien rempart ont accueilli dans l'entre deux guerres une ceinture continue d'habitations, tandis que la zone non aedificanti recevait trente ans plus tard le serpent de béton du périphérique. Ces deux anneaux restent présentement d'une importance stratégique dans l'aménagement de la métropole parisienne.(Cité universitaire internationale, aménagement de la Porte Maillot) Obsolète dès sa construction, la dernière enceinte de Paris reste aujourd'hui gravée dans le paysage de la capitale. Les terrains de l'ancien rempart ont accueilli dans l'entre deux guerres une ceinture continue d'habitations, tandis que la zone non aedificanti recevait trente ans plus tard le serpent de béton du périphérique. Ces deux anneaux restent présentement d'une importance stratégique dans l'aménagement de la métropole parisienne.(Cité ...

COURONNE ; ENCEINTE ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; EXTENSION URBAINE ; PLANIFICATION URBAINE ; HYGIENISTES ; HABITAT-HISTOIRE ; LOGEMENT SOCIAL ; VOIE RAPIDE ; V.R.D. ; GUIDE D'ARCHITECTURE ; HISTOIRE SOCIALE ; RESIDENCE UNIVERSITAIRE ; H.B.M. ; BIDONVILLE

... Lire [+]

- 221 p , 24 CAT

De la campagne à la ville, ainsi pourrait être résumée la "formation", c'est à dire l'urbanisation des faubourgs. Cet ouvrage présente les diverses modalités de cette urbanisation, depuis celle "naturelle", procédant par sédimentations successives, jusqu'à celle, "planifiée" , résultant de procédures volontaires d'aménagement. -9e arrd. : la formation de la Chaussée d'Antin et du Faubourg Poissonnière-17e arrd. : La cité des Fleurs et la formation de la plaine Monceau-18e arrd : la Goutte d'Or et Montmartre-20e arrd : la formation du 20e, Belleville et Charonne ; Zac Réunion, ilôt Planchat-Vignoles, 168-170 bld de Charonne-14e arrd : la formation du 14e, Plaisance et Thermophile-12e arrd. : lotissement de la rue de Nice et de la rue de la Petite Pierre-13e arrd : zac Château des Rentiers, la cour du Liégat, ilôt 13 et ilôt Bièvre-19e arrd : rue du Hainaut-11e arrd : rue Robert Houdin, Faubourg Saint Antoine, ilôt Basfroi De la campagne à la ville, ainsi pourrait être résumée la "formation", c'est à dire l'urbanisation des faubourgs. Cet ouvrage présente les diverses modalités de cette urbanisation, depuis celle "naturelle", procédant par sédimentations successives, jusqu'à celle, "planifiée" , résultant de procédures volontaires d'aménagement. -9e arrd. : la formation de la Chaussée d'Antin et du Faubourg Poissonnière-17e arrd. : La cité des Fleurs et la ...

URBANISATION ; LOTISSEMENT ; REHABILITATION URBAINE ; P.O.S ; DOCUMENT D'URBANISME ; EXTENSION URBAINE ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE

... Lire [+]

n° 15 - p.54 à p.65

rendu du travail de Paolo Vigano et Bernardo Secchi sur la nouvelle question urbaine : recherche sur les grandes métropoles européennes et essentiellement sur le Grand Paris. Ils démontrent que seule une métropole qui parviendra à résoudre les problèmes de gestions des eaux, de la biodiversité, de l'energie, par une prise de conscience du changement climatique et de la necessité de réduire less inégalités sociales pourra être une métrompole gagnante. rendu du travail de Paolo Vigano et Bernardo Secchi sur la nouvelle question urbaine : recherche sur les grandes métropoles européennes et essentiellement sur le Grand Paris. Ils démontrent que seule une métropole qui parviendra à résoudre les problèmes de gestions des eaux, de la biodiversité, de l'energie, par une prise de conscience du changement climatique et de la necessité de réduire less inégalités sociales pourra être une métrompole ...

EXTENSION URBAINE ; MEGALOPOLE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

n° 376 - p.41 à 150

Dosier sur la consultation du Grand Paris - entretien exclusif avec Nicolas Sarkosy- présentation des 10 projets- 6 questions posés aux équipes-115 concepts : les équipes ont developpés un vocabulaire spécifique pour penser leur projet.- l'analyse de Frédéric Gili, économiste et géographe

BANLIEUE ; EXTENSION URBAINE ; THEORIE DE L'URBANISME

... Lire [+]

n° 180 - p.16 à p.21

L'établissement public d'aménagement duu Mantois Seine Aval a donné carte blanche à trois équipe d'urbanistes pour livrer leur vision d'une transformation urbaine et paysagère de ce territoire où il pilote une opération d'intérêt national. La démarche étaye la construction d'un projet fédérateur pour redynamiser la vallée de la Seine aux confins des Yvelines. Inédite à une telle échelle, elle anticipait de peu la consultation engagée sur le devenir de la Région capitale, non sans convergences sur l'analyse des potentalités de la Seine, espace majeur de la métropole. L'établissement public d'aménagement duu Mantois Seine Aval a donné carte blanche à trois équipe d'urbanistes pour livrer leur vision d'une transformation urbaine et paysagère de ce territoire où il pilote une opération d'intérêt national. La démarche étaye la construction d'un projet fédérateur pour redynamiser la vallée de la Seine aux confins des Yvelines. Inédite à une telle échelle, elle anticipait de peu la consultation engagée sur le ...

EXTENSION URBAINE ; DEVELOPPEMENT URBAIN ; SEINE ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

... Lire [+]

n° 39 - 137 p.

A partir des propositions élaborées par les 10 équipes pluridisciplinaires dans le cadre de la consultation sur "le grands pari de l'agglomération parisienne", cette petite sunyhèse souhaite par un regard complice, aider à entrer dans une production créatrice, foisonnante et contribuer au débat et à l'échange. 18 chapitres sont développés : - Faire métropole- Métropole douce- Vers un urbanisme de mutation d'adaptation et de recyclage- Des liens aux liensLa nature, partenaire de la métropole- Géographie et paysages urbain- Des cartes d'identités pour la métropole- Seine Parc 2030 - Wetland- L'échelle de la nature active- Déréglementer le pavillonnaire- Les boulevards de la métropole- 1/2 heure de trajet en moins- Gares, lieux d'échanges- Une nouvelle gare pour l'Europe- Péage urbain- Produire l'énergie localement- La métropole des Lumières- Il n'y a pas de Grand Paris sans Paris et de Paris sans Grand Paris- Avec les habitatnt- Présentations des équipes A partir des propositions élaborées par les 10 équipes pluridisciplinaires dans le cadre de la consultation sur "le grands pari de l'agglomération parisienne", cette petite sunyhèse souhaite par un regard complice, aider à entrer dans une production créatrice, foisonnante et contribuer au débat et à l'échange. 18 chapitres sont développés : - Faire métropole- Métropole douce- Vers un urbanisme de mutation d'adaptation et de recyclage- Des liens ...

EXTENSION URBAINE ; PLANIFICATION URBAINE

... Lire [+]

n° 327 - de p 66 à p 71

Paris doit-elle s'étaler ou monter plus haut? Pas étonnant que le débat sur les limites de la capitale rejoigne celui des tours. Faut-il en construire et où? Le monde politique et urbain se déchire sur ce sujet. Pour l'instant les Parisiens ont répondu non, les franciliens ne sont pas forcement de cet avis.

COURONNE ; TOUR ; DENSITE SPATIALE ; EXTENSION URBAINE

... Lire [+]

- 279 p. , 15 AMF

J. C. N. Forestier s'engage dans le débat sur les formes de transformation de la ville à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, par ses écrits, par ses projets, par ses réalisations. Parallelement à ses travaux sur la forme urbaine de Paris, il poursuit des recherches sur l'espace public comme composant du projet urbain.Forestier à Paris : - La carrière administrative de Forestier à Paris- Jardins de Bagatelle- L'extension de Paris- Création de l'avenue de Breteuil J. C. N. Forestier s'engage dans le débat sur les formes de transformation de la ville à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, par ses écrits, par ses projets, par ses réalisations. Parallelement à ses travaux sur la forme urbaine de Paris, il poursuit des recherches sur l'espace public comme composant du projet urbain.Forestier à Paris : - La carrière administrative de Forestier à Paris- Jardins de Bagatelle- L'extension de Paris- ...

ESPACE VERT ; EXTENSION URBAINE ; COURONNE ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE ; PARC URBAIN ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

Z