Rechercher


0

Documents  GRAND ENSEMBLE | enregistrements trouvés : 66

O

-A +A

P Q

38-39 - 349 p , 79 UV

Deux cadres de la Caisse des Dépots parlent de leur expérience d'élus et aménageurs, notamment à Argenteuil, Bezons, Houilles et Sartrouville.- L'aménagement foncier dans les grands ensembles- Grands ensembles au quotdien : des situations d'exception- Banlieue et crise urbaine

GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

n° 12 - 34 p. , 32 AM t6

Présentation de l'oeuvre de l'architecte Jean Le Couteur.

GRAND ENSEMBLE ; LOGEMENT

... Lire [+]

n° 11 - 39 p. , 32 AM t3

Présentation de l'oeuvre de l'architecte Jean Dubuisson.

GRAND ENSEMBLE ; TOUR ; LOGEMENT ; BATIMENT DE BUREAUX

... Lire [+]

- 112 p

Olivier Piron rappelle dans la préface que "si nous avons nos raisons pour démolir certains bâtiments construits il y a moins de 30 ans, nos prédécesseurs avaient les leurs pour ainsi concevoir et construire. Elles étaient honorables, elles étaient pensées, elles ont répondu aux objectifs du moment. Aujourd'hui, il s'agit de conduire les évolutions et chercher à comprendre avant de stigmatiser ou de sortir des solutions toutes faites qui risquent d'être lourdes de déboires.

Cette étude s'attache à définir ce qu'est le grand ensemble : une forme originale en rupture totale avec le processus de formation de la ville conventionnelle, un espace de représentation et pourquoi cette forme pertinente, permanente et disponible fait de la résistance, résistances dues à l'implantation du bâti par translation, à l'orientation des cellules d'habitation et à l'homogénéité spatiale.

En 1977, le programme "Habitat et Vie Sociale" marque le début de la réhabilitation des grands ensembles et il s'agit de remédier à une édification trop hâtive et d'adapter un habitat après la mise en évidence des dysfonctionnements d'usage. Cette approche de l'architecture d'usage va modifier au fil du temps les financements des opérations de réhabilitation (exemples présentés : Les Mureaux, Tremblay, Clamart, Rouen, Firminy).

Les analyses des tendances de la réhabilitation débouchent sur une série de questions (qu'en est-il de la vacance? qu'est-ce que la mixité ? quand doit-on démolir ? ...) et de scénarii (le grand ensemble considéré comme un lieu de la relégation, qui nécessite une gestion des hommes, des choses...) qui alimentent des réflexions toujours "passionnantes" sur les grands ensembles qui tendent maintenant vers la ville conventionnelle.
Olivier Piron rappelle dans la préface que "si nous avons nos raisons pour démolir certains bâtiments construits il y a moins de 30 ans, nos prédécesseurs avaient les leurs pour ainsi concevoir et construire. Elles étaient honorables, elles étaient pensées, elles ont répondu aux objectifs du moment. Aujourd'hui, il s'agit de conduire les évolutions et chercher à comprendre avant de stigmatiser ou de sortir des solutions toutes faites qui ...

GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 380 p , 39 AR

Les grands ensembles n'ont pas toujours eu le visage banlieusard fait de façades lépreuses, d'uniformité grise et de violence qui est au coeur des images actuelles.
Au croisement de l'histoire urbaine et de l'histoire des représentations, cet ouvrage analyse l'évolution de la représentation audiovisuelle des grands ensembles à partir du milieu des années 1930, au moment où les prototypes sont construits et filmés, jusqu'au début des années 1980 quand on envisage leur démolition. Pour étudier la circulation des images ; dater leur apparition, leur diffusion et leur disparition ; comprendre le rôle des médias dans la définition des grands ensembles, cette étude s'appuie sur des films d'origines et de genres variés (télévision, cinéma de fiction et documentaire, films institutionnels). Alors que l'analyse diachronique restitue la complexité de la chronologie, l'approche synchronique révèle la mise en place d'un stéréotype : le grand ensemble est montré comme un lieu à part, durablement exclu de l'espace banal de la ville. Les faiseurs d'images contribuent ainsi à ériger en cliché sa singularité formelle, urbaine et sociale. Le livre met aussi en lumière la répétition des mêmes récits et images, qui font de chaque grand ensemble - Sarcelles, Le Mirail, La Grande Borne... - une nouvelle « ville nouvelle » chassant les édifices précédents hors de l'urbain, dans la quête perpétuelle d'une ville rêvée, toujours introuvable.
Les grands ensembles n'ont pas toujours eu le visage banlieusard fait de façades lépreuses, d'uniformité grise et de violence qui est au coeur des images actuelles.
Au croisement de l'histoire urbaine et de l'histoire des représentations, cet ouvrage analyse l'évolution de la représentation audiovisuelle des grands ensembles à partir du milieu des années 1930, au moment où les prototypes sont construits et filmés, jusqu'au début des années 1980 ...

FILM D'ARCHITECTURE ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 248 p , 67 IF93

Les Courtillières, grand ensemble de la ville de Pantin en Seine-Saint-Denis, fut construit à la fin des années 1950 par l'architecte Emile Aillaud. A l'initiative de la ville de Pantin, le moment du lancement des transformations a été l'occasion d'investir l'histoire du quartier. Une centaine d'habitants, anciens et nouveaux, ont accepté de transmettre leurs souvenirs des lieux, des moments, des personnes et retracer ainsi leur parcours aux Courtillières. Ils ont aussi livré leurs réflexions, leurs suggestions, leurs déceptions en même temps que leur espérance pour leur quartier. Ces histoires singulières révèlent un peu l'histoire de chacun et aident à envisager avec sérénité les changements à venir. De cette très riche moisson de documents, trente récits de vie et des centaines de documents ont été sélectionnés pour écrire ensemble cet ouvrage de mémoire et d'histoire. Les Courtillières, grand ensemble de la ville de Pantin en Seine-Saint-Denis, fut construit à la fin des années 1950 par l'architecte Emile Aillaud. A l'initiative de la ville de Pantin, le moment du lancement des transformations a été l'occasion d'investir l'histoire du quartier. Une centaine d'habitants, anciens et nouveaux, ont accepté de transmettre leurs souvenirs des lieux, des moments, des personnes et retracer ainsi leur parcours aux ...

SOCIOLOGIE DE L'HABITAT ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 175 p , 151 AB

Depuis la généralisation de l'usage de l'automobile à partir des années 1950, le parking constitue une figure majeure du paysage urbain. Objet mobile, outil de déplacement, la voiture n'est utilisée cependant qu'un peu plus d'une heure par jour en moyenne. En conséquence, elle stationne la plupart du temps. Or, le parking demeure un impensé de l'architecture et de l'urbanisme, un prototype du non-lieu. Dévolu au bien privé, le véhicule, il s'octroie une place que l'on aimerait souvent concéder à des fonctions plus collectives. Aux yeux des aménageurs, il existe au détriment de l'espace public qui fait l'objet de réhabilitations cherchant à le valoriser tout autant qu'à le pacifier.
C'est particulièrement le cas des grands ensembles analysés dans cet ouvrage. Toujours stigmatisé, caricaturé et associé aux insécurités ou délits qui touchent ces quartiers, le parking s'avère être bien autre chose que les habituels clichés que lui affublent les médias : lieu de trafics en tout genre et d'incendie de véhicules.
Au regard des usages, le parking possède des qualités insoupçonnées. N'est-il pas marqué par la présence des habitants qui le traversent, y séjournent et s'y adonnent à des travaux de mécanique ou de bricolage, bref qui l'investissent ? Aussi convient-il de se demander s'il n'associe pas les qualités du logement à celles de l'espace public, et ne peut en retour participer à la requalification des espaces public et privé entre lesquels il s'inscrit.
Depuis la généralisation de l'usage de l'automobile à partir des années 1950, le parking constitue une figure majeure du paysage urbain. Objet mobile, outil de déplacement, la voiture n'est utilisée cependant qu'un peu plus d'une heure par jour en moyenne. En conséquence, elle stationne la plupart du temps. Or, le parking demeure un impensé de l'architecture et de l'urbanisme, un prototype du non-lieu. Dévolu au bien privé, le véhicule, il ...

PARKING ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 192 p.
ISBN 978-2-88474-239-9, 76 AMA

Émile Aillaud (1902-1988) est une figure à la fois centrale et marginale de l'architecture de l'après-guerre en France. Centrale par l'ampleur de son oeuvre, qui va des décors éphémères aux grandes ensembles en passant par l'architecture industrielle. Marginale parce qu'Aillaud s'est touours écarté de l'urbanisme rationnel dominant.
parmis les rares constructeurs de son temps à avoir suscité l'intérêt de la critique d'art, Aillaud a profondément renouvelé l'approche du logement de masse - avec la cité des Courtillières et la cité de la Grande Borne, notamment - et participé aux plus grans projets d'aménagement parisiens, dont la Tête Défense et l'opération des Halles. plus d'un demi-siècle durant, il n'a eu de cesse de proposer une vision poétique de son art, donée sur la courbe et la couleur, avec une attention particulière à la place de l'enfant dans la cité. Cet ouvrage est la première monographie à lui être consacrée depuis 1983.
Émile Aillaud (1902-1988) est une figure à la fois centrale et marginale de l'architecture de l'après-guerre en France. Centrale par l'ampleur de son oeuvre, qui va des décors éphémères aux grandes ensembles en passant par l'architecture industrielle. Marginale parce qu'Aillaud s'est touours écarté de l'urbanisme rationnel dominant.
parmis les rares constructeurs de son temps à avoir suscité l'intérêt de la critique d'art, Aillaud a profondément ...

GRAND ENSEMBLE ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; ARCHITECTURE INDUSTRIELLE ; EGLISE

... Lire [+]

, 150 PU

Cet ouvrage est composé d'une série d'exemples de grandsensembles réhabilités. Leur classement et analyse constitue un répertoire raisonné des différentes solutions applicables aux divers problèmes que pose l'objectif de renouvellement urbain des grands ensembles. Parmi les exemples donnés on trouve des réhabilitations à Paris et en banlieue :
- La Grande Borne à Grigny
- Le Val d'Argent à Argenteuil par Roland Castro et Laurent Charre
- À Aubervillier, les cités Henri Barbusse et de la Motte par François Deslaugiers et la cité Émile Dubois par François Rabant et J. Rameau.
- À Aulnay-sous-bois, les cités du Gros Saule et des merisiers par Arcane et le quartier de la brise par Nicolas Soulier.
- À Boulogne, la cité du square de l'avre par Patrick Magendie
- À Carrières-sous-Poissy, le quartier des fleurs par Arcane.
- À Corbeil-Essonne, la cité de la nacelle par Arcane.
- À La Courneuve, les 4000 sud par Serge et Lipa Goldstein et Laurent Israël et les 4000 nord par Bernard Grimaux et Laurent Israël, ainsi que Bernard Paurd et Claude Tautel, Jean et Marie Deroche.
- La barre Lénine dans le quartier du Luth à Genevilliers par Piétro Cremonini et Catherine Lauvergeat.
- À Grigny, le quartier de la Grande Borne par Gerau et Ilex.
- Le hameau de la Villaine à Massy, par Cuno Brullman.
- Le quartier de l'Almont à Melun, par Arcane.
- Le 22-28 avenue Jean Moulin, à Montreuil, par Massimiliano Fuksas.
- la ZAC des musiciens dans la ville des Mureaux par l'atelier des Célestins.
- Orly-les-saules et Orly-Choisy à Orly par Jean et Marie Deroche.
- Les Courtillières, à Pantin, par François Misselyn.
- Le 13ème arrondissement au 93 rue jeanne d'Arc, par Marina Devillers et Lénat Pérot. Et le 121-131 rue Nationale, par Christian de Portzamparc et Georges Pancreac'h.
- Le 17ème arrondissement au 3-7 rue Camille Blaisot, par Michel Petitperrin et Pacale Hannetel.
- Le 19ème arrondissement au 58-60 rue petit, dans la ZAC Manin-Jaurès, par Marina Devillers et Léna Perot.
- Le 20ème arrondissement, rue saint-Fargeau, par S'PACE.
- La cité de la Fouilleuse à Rueil-Malmaison par Arcane.
- Le quartier des Bergères et le quartier de la Daunière aux Ulis, par l'atelier Christo-Foroux.

Cet ouvrage est composé d'une série d'exemples de grandsensembles réhabilités. Leur classement et analyse constitue un répertoire raisonné des différentes solutions applicables aux divers problèmes que pose l'objectif de renouvellement urbain des grands ensembles. Parmi les exemples donnés on trouve des réhabilitations à Paris et en banlieue :
- La Grande Borne à Grigny
- Le Val d'Argent à Argenteuil par Roland Castro et Laurent Charre
- À ...

GRAND ENSEMBLE ; REHABILITATION DE BATIMENT ; REHABILITATION DES GRANDS ENSEMBLES

... Lire [+]

- 253 p , 32 PAE

L'architecture est-elle le fait du prince, le "domaine réservé " du président de la République? Les "chantiers" du président sont devenus aujourd'hui une singularité de la vie nationale, l'enjeu le plus spectaculaire des ambitions politiques et une source renouvelée de polémiques sur le bon usage des deniers de l'Etat. AU-délà des passions partisanes, François Chaslin, a étudié l'un après l'autre les grands projets architecturaux du septennat. L'architecture est-elle le fait du prince, le "domaine réservé " du président de la République? Les "chantiers" du président sont devenus aujourd'hui une singularité de la vie nationale, l'enjeu le plus spectaculaire des ambitions politiques et une source renouvelée de polémiques sur le bon usage des deniers de l'Etat. AU-délà des passions partisanes, François Chaslin, a étudié l'un après l'autre les grands projets architecturaux du septennat.

HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; XXe SIÈCLE ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 151 p , 36 PM

Le Grand Paris concentre un tiers des projets de l'ANRU engagés depuis 2003. Soucieux de rapprocher les territoires de la rénovation urbaine aux dynamiques métropolitaines, le Comité d'évaluation et de suivi de l'ANRU a souhaité analyser les articulations existantes et les convergences possibles entre les projets du Grand Paris et le programme de rénovation urbaine. A partir d'une analyse rétrospective des démarches Grand Paris et des politiques de rénovation urbaine en Ile-de-France, Nicolas Ledoux, Laure Cardinal et Julia Watson (Algoé consultants) dressent un premier bilan de la place des grands ensembles dans les intentions, les négociations et les actes fondateurs du Grand Paris. Aujourd'hui, la reconfiguration du réseau Grand Paris Express, la création de la Métropole Paris-Ile-de-France, la généralisation des contrats de développement territorial et la perspective d'un "ANRU2" font de 2013 une année charnière pour la métropole francilienne et l'ancrage métropolitain des quartiers ANRU. Ce rapport formule des propositions pour remettre la rénovation urbaine au coeur du Grand Paris. Le Grand Paris concentre un tiers des projets de l'ANRU engagés depuis 2003. Soucieux de rapprocher les territoires de la rénovation urbaine aux dynamiques métropolitaines, le Comité d'évaluation et de suivi de l'ANRU a souhaité analyser les articulations existantes et les convergences possibles entre les projets du Grand Paris et le programme de rénovation urbaine. A partir d'une analyse rétrospective des démarches Grand Paris et des politiques ...

RENOVATION URBAINE ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 327 p , 47 AH t2

Après l'effondrement de 1940 et l'occupation, la France connaît à la Libération un étonnant renouveau. A travers la Reconstruction et les efforts soutenus pour sortir le pays de la crise du logement, l'État se dote d'un puissant outil de production, qui fonde l'expansion du bâtiment sur la concentration des investissements dans les grandes entreprises (par le biais de la préfabrication lourde et des chantiers géants) et sur la maîtrise de plus en plus complète des sols (par le remembrement, puis les ZUP et les ZAC). L'architecture contribue à l'émergence d'une culture de masse. Le béton (armé, précontraint) accède à une situation hégémonique. Mais cela n'empêche pas le développement d'une filière métallique imaginative. On expérimente des profils en aluminium, des façades-rideaux, des structures tridimensionnelles hyper-légères. La modernité épanouie des trente glorieuses n'a rien à envier à celle, héroïque, des années vingt. Les architectes, qui avaient commencé leur carrière avant la guerre (Le Corbusier, Pingusson, Beaudouin, Lods, Prouvé) réalisent des oeuvres majeures après la Deuxième Guerre mondiale. Confrontée au chantier du logement social et des grands équipements, la génération plus jeune (Pouillon, Dubuisson, Zehrfuss, Lopez, Aillaud, Lagneau...) innove dans le cadre rigoureux du rationalisme constructif, définissant les valeurs esthétiques d'une civilisation technique raffinée. Ce livre tente de repérer les lignes de forces à travers lesquelles les oeuvres construites prennent sens. Il n'élude ni les débats, ni les traumatismes, nés d'une urbanisation accélérée, qui a abouti, en l'espace de trente ans, à la transformation radicale de nos paysages. Après l'effondrement de 1940 et l'occupation, la France connaît à la Libération un étonnant renouveau. A travers la Reconstruction et les efforts soutenus pour sortir le pays de la crise du logement, l'État se dote d'un puissant outil de production, qui fonde l'expansion du bâtiment sur la concentration des investissements dans les grandes entreprises (par le biais de la préfabrication lourde et des chantiers géants) et sur la maîtrise de plus ...

GRAND ENSEMBLE ; XXe SIÈCLE ; INDUSTRIALISATION DE LA CONSTRUCTION

... Lire [+]

- 288 p , 110 UL

Le milieu des années 50 marque un tournant dans les rapports de la Caisse des dépôts à la difficile question de l habitat « populaire ». Alors qu elle n' était jusque-là qu'une banque de prêts pour les collectivités publiques et les organismes constructeurs de logements, cet acteur majeur de la politique financière, économique et sociale du pays décide de s'engager lui-même dans la réalisation d' opérations d' envergure. La création, le 11 juin 1954, d'une première filiale technique, la Société centrale immobilière de la Caisse des dépôts (SCIC), inaugure une fonction nouvelle dans l'histoire de l'établissement : celle de maîtrise d'ouvrage. Celle-ci s impose rapidement comme le plus important constructeur français. Le 31 décembre 1958, jour où est publié le décret des « Zones à urbaniser en priorité » (ZUP), elle aura lancé la réalisation de 76 455 logements sur plus de 400 programmes distincts. Cette performance rend compte d'une véritable innovation dans la définition des problèmes de construction et d'urbanisme comme dans le choix des modes opératoires pour tenter de les résoudre. La Caisse des dépôts devient ainsi l'initiatrice d une nouvelle échelle d appréciation et d intervention : de l'investissement direct au montage d'opération, du groupe d habitation à la cité nouvelle, de la ville au territoire. Son rôle sera déterminant dans la définition de la politique urbaine des années 1960. Le milieu des années 50 marque un tournant dans les rapports de la Caisse des dépôts à la difficile question de l habitat « populaire ». Alors qu elle n' était jusque-là qu'une banque de prêts pour les collectivités publiques et les organismes constructeurs de logements, cet acteur majeur de la politique financière, économique et sociale du pays décide de s'engager lui-même dans la réalisation d' opérations d' envergure. La création, le 11 juin ...

GRAND ENSEMBLE ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE

... Lire [+]

- 72 pages , 57 AT

Cet ouvrage, entre livre et revu, est un premier acte, simple, généreux, pour ouvrir au débat ce que nous avons fait ou allons faire, et échanger avec ceux que nous connaissons pas. Il est centré sur la question du logement, et plus largement de l'habiter ensemble.

LOGEMENT ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 256 p , 74 U

Le phénomène urbain conserne une fraction importante de la population mondiale. Pour demain, il est la condition commune : dans moins d'un siècle, estiment certains, 90% des hommes vivront dans la ville. Comment amènager à temps ce univers? Pour convevoir et mettre en oeuvre une solution, il est nécessaire que toutes les disciplines concourent : bâtisseurs et urbanistes, géographes, économistes et sociologues, responsables politiques...sommaire : - Le phénomène urbain- Progrès de l'urbanisation dans le monde- Développement et fonctions économiques des villes- La planification en France- Les grands ensembles- Réflexions sur une pastorale des milieux urbains- Signification du phénomène urbain Le phénomène urbain conserne une fraction importante de la population mondiale. Pour demain, il est la condition commune : dans moins d'un siècle, estiment certains, 90% des hommes vivront dans la ville. Comment amènager à temps ce univers? Pour convevoir et mettre en oeuvre une solution, il est nécessaire que toutes les disciplines concourent : bâtisseurs et urbanistes, géographes, économistes et sociologues, responsables politiques...sommaire ...

URBANISATION ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

- 176 pages , 105 UL

Que nous dit l'architecture du logement collectif sur les modes de vie et leur évolution ? Cet ouvrage - qui accompagne et prolonge l'exposition éponyme commanditée par l'Ordre des architectes d'Ile-de-France - est une perspective nouvelle sur l'habitat collectif, du point de vue` du privé et de l'intime.C'est l'occasion de montrer l'architecture ; vue de l'intérieur, le "chez-soi" de ceux qui habitent un immeuble en Ile-de-France, à partir d'une analyse historique de l'espace domestique et de ses représentations. C'est une question centrale pour l'habitation qui est posée : qu'est-ce qui, du "dedans", participe à la fabrication du "dehors"? II s'agit ici de révéler le lien entre l'évolution des modes de vie des différents groupes sociaux et la conception architecturale et donc, de présenter des exemples d'habitat social, de production courante et de luxe construits depuis 1945.Le logement collectif et particulièrement le logement social a été le vecteur et le substrat de nombreuses innovations architecturales et urbaines. Le catalogue met en évidence l'impact ces règlements sur la conception du logement, le rapport entre les usages et les dispositifs de l'architecture domestique, les ambiances liées à l'époque, les slogans et idéaux esthétiques du moment. En annexe, 44 réalisations emblématiques de 1945 à 2008, photographies + plans. Que nous dit l'architecture du logement collectif sur les modes de vie et leur évolution ? Cet ouvrage - qui accompagne et prolonge l'exposition éponyme commanditée par l'Ordre des architectes d'Ile-de-France - est une perspective nouvelle sur l'habitat collectif, du point de vue` du privé et de l'intime.C'est l'occasion de montrer l'architecture ; vue de l'intérieur, le "chez-soi" de ceux qui habitent un immeuble en Ile-de-France, à partir ...

LOGEMENT ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF ; MOBILIER ; MIXITE SOCIALE ; TYPOLOGIE DE L'HABITAT ; GRAND ENSEMBLE ; CELLULE D'HABITATION ; HISTOIRE SOCIALE ; LOGEMENT SOCIAL ; TOUR ; BATIMENT D'HABITATION EN BARRE

... Lire [+]

- 237 pages , 96 UL

De la conception à la mise en oeuvre, les projets de renouvellement urbain sont le résultat d'un travail collectif. Le groupe 3F participe à 47 projets dont 32 en Ile-de-France.A travers le regard croisé d'acteurs et de spécialistes, cet ouvrage met en lumière un ensemble de questions récurrentes et de pistes de réponses. Il laisse une large place à l'expression des urbanistes et architectes. Les maires, placés au coeur des projets, s'expriment au travers d'interviews. Les experts du comité qualité urbaine réuni par 3F apportent leurs contributions.Les réflexions sont menées autour de cinq thèmes : le territoire, les démolitions-reconstructions, l'aménagement urbain, le développement durable et la diversité.Au sommaire * Réduire les inégalités territoriales o Clichy-Montfermeil "Le Plateau" : refonder une identité urbaine o Rouen "Chatelet" et "Grand'Mare" : relier les Hauts de Rouen à la ville centre * Démolir ou réhabiliter ? o Villeneuve-le-Roi "Bord de l'eau" : réhabiliter des LOPOFA ? o Romorantin-Lantenay : un avenir pour la cité Saint-Marc o Vigneux-sur-Seine "Croix Blanche" : le parti de démolir les IGH o Villeneuve-d'Ascq : le choix de réhabiliter o Pierrefitte-sur-Seine "les Poètes" : les vicissitudes de la résidence Brassens * Constituer des quartiers de ville o Corbeil-Essonnes "Montconseil" : modeler la ville o Garges-lès-Gonesse "La Muette" : trouver une nouvelle attractivité o Athis-Mons : développer la qualité du "Noyer Renard" o Stains "Moulin Neuf" : créer de l'espace public o Les Mureaux "Cité Renault" : de la cité au quartier * Investir dans la durée o Gennevilliers "Cité Rouge" : requalifier un patrimoine au pied du métro o Bondy "Terre Saint-Blaise" et "14 Juillet" : diversifier les formes urbaines o Sevran "Anciennes Beaudottes" : ramener la sécurité o Corbeil-Essonnes "La Nacelle" : la qualité paysagère au coeur du projet o Thiais "Grands Champs" : rendre accessible * Diversifier o Développer la qualité architecturale o Marier les statuts o Diversifier les fonctions De la conception à la mise en oeuvre, les projets de renouvellement urbain sont le résultat d'un travail collectif. Le groupe 3F participe à 47 projets dont 32 en Ile-de-France.A travers le regard croisé d'acteurs et de spécialistes, cet ouvrage met en lumière un ensemble de questions récurrentes et de pistes de réponses. Il laisse une large place à l'expression des urbanistes et architectes. Les maires, placés au coeur des projets, s'expriment ...

LOGEMENT ; GRAND ENSEMBLE ; REHABILITATION URBAINE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 188 pages , 46 AMC

Parmi les agences qui ont marqué l'architecture et l'urbanisme de l'après-guerre, celle formée par Georges Candilis (1913-1995), Alexis Josic (1921) et Shadrach Woods (1923-1973) occupe une place particulière.En une dizaine d'années d'exercice, ces trois architectes, installés en France ont, à la fois tenté de poser les bases théoriques d'une critique du fonctionnalisme et, avec d'innombrables chantiers, mis en application à grande échelle les principes d'une architecture dite "évolutive". Cet ouvrage propose, à travers l'étude de réalisations emblématiques dans l'histoire du logement et de l'équipement de masse (Bagnols-sur-Cèze, Toulouse Le Mirail, l'Université libre de Berlin), un nouveau regard sur l'oeuvre de cette agence, longtemps incarnée par la figure très médiatique de Georges Candilis.En précisant le rôle de chacun des protagonistes dans la conception des projeta, cette première monographie consacrée au trio Candilis-Josic-Woods inaugure la réévaluation d'un pan important de l'histoire de l'architecture de la seconde moitié du XXe siècle. Parmi les agences qui ont marqué l'architecture et l'urbanisme de l'après-guerre, celle formée par Georges Candilis (1913-1995), Alexis Josic (1921) et Shadrach Woods (1923-1973) occupe une place particulière.En une dizaine d'années d'exercice, ces trois architectes, installés en France ont, à la fois tenté de poser les bases théoriques d'une critique du fonctionnalisme et, avec d'innombrables chantiers, mis en application à grande échelle les ...

GRAND ENSEMBLE ; BATIMENT D'HABITATION EN BARRE ; LOGEMENT SOCIAL

... Lire [+]

- 638 pages , 10 PM

Consultation internationale de recherche et développement sur le grand pari de l'agglomération parisienne. Le diagnostic prospectif de l'agglomération parisienne:Les propositions territorialisées dans un contexte de développement durable s'articulent autour de neuf thèmes qui se conjuguent : les lisières qui réconcilient monde urbain et monde rural; les pistes qui donnent son identité au grand Paris et qui en révèlent les particularités; le tissage qui permet le réveil de l'urbanité; le maillage des transports en commun et la création d'un réseau ultra-rapide; les hauts lieux autour de sites forts qui sont des éco-villes verticales; les quartiers sensibles sur lesquels des interventions sont nécessaires; les vallées qui doivent inviter les porteurs de croissance; les transformations de Paris avec ses tours; les arts et les artistes. Consultation internationale de recherche et développement sur le grand pari de l'agglomération parisienne. Le diagnostic prospectif de l'agglomération parisienne:Les propositions territorialisées dans un contexte de développement durable s'articulent autour de neuf thèmes qui se conjuguent : les lisières qui réconcilient monde urbain et monde rural; les pistes qui donnent son identité au grand Paris et qui en révèlent les particularités; le ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; POLITIQUE URBAINE ; URBANISME ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; POLITIQUE DES TRANSPORTS ; TOUR ; ESPACE VERT ; GRAND ENSEMBLE ; MIXITE SOCIALE

... Lire [+]

- 327 p , 17 AH

L'un des plus graves problèmes de la société française contemporaine demeure ce mal à la France des grands ensembles hérités des années 50. Pour la première fois, unn ouvrage de synthèse tente de comprendre le phénomène dans ses dimensions sociales, techniques et plastiques.

GRAND ENSEMBLE ; REHABILITATION DES GRANDS ENSEMBLES ; BATIMENT D'HABITATION EN BARRE ; RECONSTRUCTION ; LOGEMENT SOCIAL

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z