Rechercher


0

Documents  POPULATION | enregistrements trouvés : 184

O

-A +A

P Q

- 8 p , 78 PS

L'étude des familles à Paris était jusqu'à présent limitée par des données statistiques qui ne permettaient pas d'appréhender directement les familles recomposées. Or ces modes de cohabitation se sont développés avec l'augmentation des séparations et des divorces. Cette note de huit pages, qui s'appuie sur les résultats de l'enquête nationale « Famille et Logements » de 2011, permet d'approcher ces réalités à l'échelle de la capitale : l'importance des familles recomposées, leur taille et l'âge des enfants, la relation des enfants avec le parent absent du domicile, les caractéristiques sociodémographiques et les conditions de logement.

Elle montre qu'à Paris, 32 000 enfants de moins de 25 ans soit 7 % des enfants parisiens vivent au sein d'une famille recomposée. C'est une proportion moins forte que dans le reste de l'Ile-de-France et qu'en province. La part des enfants vivant en foyer monoparental (25 %) est à l'inverse nettement plus élevée dans la capitale. Comme dans les foyers monoparentaux, la plupart des enfants de familles recomposées vivent avec leur mère. Les parents de ces deux structures familiales sont moins diplômés et plus exposés au chômage. Les familles recomposées sont plus présentes dans le parc social à Paris que dans le reste du territoire. Outre un intérêt sociologique, ces connaissances nouvelles peuvent servir à améliorer certains services et équipements destinés aux familles.
L'étude des familles à Paris était jusqu'à présent limitée par des données statistiques qui ne permettaient pas d'appréhender directement les familles recomposées. Or ces modes de cohabitation se sont développés avec l'augmentation des séparations et des divorces. Cette note de huit pages, qui s'appuie sur les résultats de l'enquête nationale « Famille et Logements » de 2011, permet d'approcher ces réalités à l'échelle de la capitale : ...

POPULATION ; STATISTIQUE

... Lire [+]

- 6 p , 65 PS

Paris enregistrerait un accroissement modéré de ses résidents âgés de 75 ans ou plus et une légère baisse du taux de dépendance. Si les tendances récentes en termes de mortalité et de migrations se poursuivaient, à l'horizon 2030 le vieillissement de la population resterait moins rapide à Paris que dans le reste de l'Ile-de-France.A Paris, la part de personnes âgées de 75 ans ou plus a diminué depuis le début des années 1990 alors qu'elle a augmenté dans le reste de l'Ile-de-France et en province.D'ici 2030, la croissance du nombre de Parisiens dépendants serait limitée, surtout chez les femmes, et le maintien à domicile progresserait.D'ici 2020, le nombre de Parisiens potentiellement dépendants augmenterait de 4 600. De plus, en raison de l'allongement de l'espérance de vie, les incapacités seraient plus sévères.Le volume d'emplois nécessaires à la prise en charge de la dépendance devrait alors augmenter de 2 000 Equivalents Temps Plein (ETP), soit une hausse de 13 %. Etude réalisée en partenariat avec l'INSEE Ile-de-FranceIle-de-France à la page, n° 385, février 2012 Paris enregistrerait un accroissement modéré de ses résidents âgés de 75 ans ou plus et une légère baisse du taux de dépendance. Si les tendances récentes en termes de mortalité et de migrations se poursuivaient, à l'horizon 2030 le vieillissement de la population resterait moins rapide à Paris que dans le reste de l'Ile-de-France.A Paris, la part de personnes âgées de 75 ans ou plus a diminué depuis le début des années 1990 alors qu'elle a ...

POPULATION ; STATISTIQUE

... Lire [+]

- 31 pages , 46 PS

L'étude présente des données actualisées sur les grandes évolutions sociales dans les 124 communes du centre de l'agglomération parisienne (dont Paris). Avec 6,4 millions habitants, ce territoire constitue un bassin d'accueil et de brassage de populations au niveau du pays, de l'Europe et du monde. L'analyse des tendances sociales y fait apparaître un regain démographique entre 1999 et 2005. La période récente est également marquée par une certaine reprise de l'emploi accompagnée d'une baisse du taux de chômage et, plus récemment encore, d'une diminution du nombre d'allocataires du revenu minimum d'insertion. À côté de ces tendances favorables, les données mettent toutefois en évidence le maintien de forts clivages territoriaux : un ensemble de communes et d'arrondissements situés au nord-est continue de concentrer une part importante de population à bas revenus et d'allocataires du RMI. Ainsi l'augmentation du nombre des bénéficiaires des minima sociaux a été plus rapide en Seine-Saint-Denis que dans les trois autres départements. De même le nombre de bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire a nettement augmenté en Seine-Saint-Denis de 2001 à 2006 alors qu'il n'a évolué que faiblement dans les autres départements. Dans la période récente, la hausse des prix des logements et des loyers a également rendu plus difficile l'accès au logement, particulièrement pour les populations les plus démunies dont la présence est importante dans le coeur de l'agglomération. L'étude présente des données actualisées sur les grandes évolutions sociales dans les 124 communes du centre de l'agglomération parisienne (dont Paris). Avec 6,4 millions habitants, ce territoire constitue un bassin d'accueil et de brassage de populations au niveau du pays, de l'Europe et du monde. L'analyse des tendances sociales y fait apparaître un regain démographique entre 1999 et 2005. La période récente est également marquée par une ...

STATISTIQUE ; HISTOIRE SOCIALE ; CLASSE SOCIALE ; EMPLOI ; LOGEMENT ; POPULATION ; MARCHÉ IMMOBILIER

... Lire [+]

- 78 pages , 43 PE

Les chiffres sur le chômage parisien recensaient 88 200 demandeurs d'emplois à la fin du mois de juin 2007, ce qui représente 8,3 % de la population active. Un examen détaillé des fichiers de l'ANPE en date du 15 juin 2006 a permis d'établir le profil du chômeur parisien : un homme, âgé en moyenne de 38 ans, et titulaire d'au moins le BAC. L'examen de l'évolution du total annuel cumulé des offres et des demandes d'emplois enregistrées à l'ANPE depuis 1999 révèle un déséquilibre chronique au bénéfice de l'offre sur le marché du travail parisien depuis 2003, alors que la situation est inverse pour la région Ile-de-France. Ce déséquilibre est le signe d'une inadéquation entre offres et demandes d'emploi à Paris, alors que le taux de chômage y demeure plus élevé qu'en région. Comment interpréter ces écarts ? Une offre d'emploi excédentaire enregistrée par l'ANPE pour certains secteurs, ou métiers, est-elle le signe de « tensions », pour ces mêmes métiers, sur le marché du travail ? Les entreprises concernées sont-elles réellement confrontées à des difficultés de recrutement ? Au-delà d'une approche purement statistique, l'étude offre une vision singulière du chômage parisien, appréhendé, non comme un phénomène en soi, mais dans ses interactions avec d'autres composantes du marché du travail. On constate alors que le fonctionnement de certains métiers, les variations de croissance et les caractéristiques propres au marché de l'emploi parisien jouent un rôle important. Les chiffres sur le chômage parisien recensaient 88 200 demandeurs d'emplois à la fin du mois de juin 2007, ce qui représente 8,3 % de la population active. Un examen détaillé des fichiers de l'ANPE en date du 15 juin 2006 a permis d'établir le profil du chômeur parisien : un homme, âgé en moyenne de 38 ans, et titulaire d'au moins le BAC. L'examen de l'évolution du total annuel cumulé des offres et des demandes d'emplois enregistrées à l'ANPE ...

EMPLOI ; POPULATION ; STATISTIQUE

... Lire [+]

- 121 p , 36 PS

Paris s'embourgoise. Les richesse et les pouvoirs s'y concentrent. Si tout les Franciliens ne peuvent habiter dans la capitale, résider à Paris ne peut être réservé aux seules famille fortunées sans redoubler symboliquement les inégalitées. La diversité du peuplement de la capitale en fait, toujours, un lieu d'expression des différences sociales et des cultures du monde.

DEMOGRAPHIE ; SOCIOLOGIE ; STATISTIQUE ; POPULATION ; MIXITE SOCIALE

... Lire [+]

19 -20 - de p 9 à p 191

Numéro spécial de Paris Projet consacré entièrement à la publication du SDAU. Il présente les 4 parties du rapport (diagnostic, les objectifs, les directives d'aménagement et la première phase de mise en oeuvre) et les 3 planches (état actuel, état à terme, première phase) composant le document approuvé.

SDAU ; DOCUMENT D'URBANISME ; STATISTIQUE ; POPULATION ; EMPLOI

... Lire [+]

n° 30

Accélération de la croissance démographique dans le coeur de l'agglomération parisienne

POPULATION

... Lire [+]

- 81 p. , 33 PL t1

Le Programme Local de l'Habitat se déroulera en 2 phases : un diagnostic et un programme d'actions.Le présent document constitue la première étape de ce processus. Il présente, à partir des données relatives à l'habitat, une analyse de la situation locale existante et une prévision des besoins des habitants en fonction des évolutions démographiques et socio-économiques.Ce diagnostic comprend 2 parties :-les tendances dans lesquelles s'inscrit la politique de l'habitat, sur le plan démographique et celui de la structure du parc de logements.-les enjeux des prochaines années en matière d'accroissement et de rééquilibrage géographique des logements sociaux ou de résorption de l'habitat insalubre. Le Programme Local de l'Habitat se déroulera en 2 phases : un diagnostic et un programme d'actions.Le présent document constitue la première étape de ce processus. Il présente, à partir des données relatives à l'habitat, une analyse de la situation locale existante et une prévision des besoins des habitants en fonction des évolutions démographiques et socio-économiques.Ce diagnostic comprend 2 parties :-les tendances dans lesquelles s'inscrit la ...

POPULATION ; HABITAT ; LOGEMENT SOCIAL ; DEMOGRAPHIE ; HABITAT INSALUBRE

... Lire [+]

- 45 p , 15 PS

Ces résultats sont ici présentés au niveau de Paris et des vingt arrondissements. Des éléments de comparaison entre Paris, la banlieue parisienne et les principales villes de province figurent également. Cette première analyse permet de dégager certains des facteurs explicatifs de l'évolution de la population à Paris, pour la période 1982-1990.

POPULATION ; LOGEMENT SOCIAL ; STATISTIQUE

... Lire [+]

- 47 p , 12 PS

Premiers commentaires et analyses sur le recensement de 1982 à Paris.

STATISTIQUE ; POPULATION ; PARC DE LOGEMENTS ; LOGEMENT

... Lire [+]

- 18 p. , 25 PS

Ce travail apporte des données de cadrage sur le nombre de migrants âgés et leurs caractéristiques :-évaluation de leur nombre-repérage de leur environnement de vie à partir de deux axes : le contexte familial et les conditions de logement.-la dimension géographique, en vue de la création d'un Café Social, lieu destiné à accueillir les migrants âgés en leur offrant un espace de convivialité, et une écoute. Ce travail apporte des données de cadrage sur le nombre de migrants âgés et leurs caractéristiques :-évaluation de leur nombre-repérage de leur environnement de vie à partir de deux axes : le contexte familial et les conditions de logement.-la dimension géographique, en vue de la création d'un Café Social, lieu destiné à accueillir les migrants âgés en leur offrant un espace de convivialité, et une écoute.

STATISTIQUE ; POPULATION ; HABITAT ; IMMIGRÉ

... Lire [+]

- 37 p , 67 PS

Entre 1999 et 2008, la population de Paris s'accroît de près de 10 000 habitants par an, ce qui marque une inversion de tendance par rapport aux décennies précédentes. Un regain démographique encore plus marqué s'observe dans les communes limitrophes. Ces évolutions se relient à l'augmentation du nombre de logements mais aussi à la baisse de la vacance ainsi qu'à la stabilisation de la taille moyenne des ménages, qui sont des phénomènes nouveaux.La population évolue aussi dans sa composition. La part des ménages d'une seule personne plafonne tandis que celle familles s'accroît sous l'effet et d'une natalité élevée. Sur le plan de l'âge, les changements sont peu marqués. Malgré la tendance régionale et nationale au vieillissement, la part des 60 ans et plus augmente très peu dans la capitale. Les changements socio-professionnels se poursuivent avec une nouvelle progression des « cadres et professions supérieures » et un recul des « ouvriers » et des « employés ». Parallèlement, la part des ménages propriétaires augmente, même si la location demeure de très loin le statut dominant à Paris. Entre 1999 et 2008, la population de Paris s'accroît de près de 10 000 habitants par an, ce qui marque une inversion de tendance par rapport aux décennies précédentes. Un regain démographique encore plus marqué s'observe dans les communes limitrophes. Ces évolutions se relient à l'augmentation du nombre de logements mais aussi à la baisse de la vacance ainsi qu'à la stabilisation de la taille moyenne des ménages, qui sont des phénomènes ...

POPULATION ; LOGEMENT ; EMPLOI ; STATISTIQUE

... Lire [+]

- 51 p , 89 IF

La métropole du Grand Paris formée de Paris et des trois départements de la petite couronne compte 6 707 612 habitants au 1er janvier 2012 au lieu de 6 542 670 en 2007.
La population métropolitaine s'est ainsi accrue de 164 942 habitants de 2007 à 2012 ce qui représente un accroissement de 32 988 habitants par an soit un taux de croissance annuel de 0,5 %.

Cette hausse prolonge à un rythme ralenti celle constatée dans la période 1999-2007, au cours de laquelle le taux de croissance annuel était de 0,7 %.
À Paris, la population municipale légale s'établit à 2 240 621 habitants au 1er janvier 2012. Ce chiffre traduit une augmentation de 47 591 habitants par rapport aux 2 193 030 habitants de la population municipale légale de 2007.
Les trois départements de petite couronne connaissent une croissance nettement moins prononcée que lors de la période 1999-2007. À Paris la croissance s'est poursuivie au même rythme qu'entre 1999 et 2007 mais des signaux comme la baisse progressive des naissances annoncent un prochain ralentissement de la croissance démographique. Le taux de croissance annuel de population est assez homogène entre départements autour de 0,5 %.
La métropole du Grand Paris formée de Paris et des trois départements de la petite couronne compte 6 707 612 habitants au 1er janvier 2012 au lieu de 6 542 670 en 2007.
La population métropolitaine s'est ainsi accrue de 164 942 habitants de 2007 à 2012 ce qui représente un accroissement de 32 988 habitants par an soit un taux de croissance annuel de 0,5 %.

Cette hausse prolonge à un rythme ralenti celle constatée dans la période 1999-2007, au ...

POPULATION ; STATISTIQUE

... Lire [+]

- 39 pages , 70 PS

La croissance démographique de Paris est en nette accélération dans la période 2006-2010 (+ 0,7 % par an) par rapport à la période précédente 1999-2006 (+ 0,4 % par an). Pour la première fois depuis le milieu des années 50, les gains de population sont plus importants à Paris qu'en petite couronne ou en grande couronne. Ces évolutions traduisent un recentrage de la croissance démographique en plein coeur de l'agglomération, c'est-à-dire à Paris, tendance qui contraste avec celles constatées dans les autres grandes agglomérations françaises. Ces évolutions se relient à l'augmentation du nombre de logements mais aussi à la baisse de la vacance ainsi qu'à la stabilisation de la taille moyenne des ménages, qui sont des phénomènes nouveaux. La population évolue aussi dans sa composition. La part des ménages d'une seule personne plafonne tandis que celle familles s'accroît sous l'effet d'une natalité élevée. Sur le plan de l'âge, les changements sont peu marqués. Malgré la tendance régionale et nationale au vieillissement, la part des 60 ans ou plus augmente très peu dans la capitale. Les changements socio-professionnels se poursuivent avec une nouvelle progression des « cadres et professions supérieures » et un recul des « ouvriers » et des « employés ». Parallèlement, la part des ménages propriétaires augmente, même si la location demeure de très loin le statut dominant à Paris. Sommaire :La population légale au 1er janvier 2010Caractéristiques démographiques et socialesLes logements du centre de l'agglomérationL'emploi et les activités économiques La croissance démographique de Paris est en nette accélération dans la période 2006-2010 (+ 0,7 % par an) par rapport à la période précédente 1999-2006 (+ 0,4 % par an). Pour la première fois depuis le milieu des années 50, les gains de population sont plus importants à Paris qu'en petite couronne ou en grande couronne. Ces évolutions traduisent un recentrage de la croissance démographique en plein coeur de l'agglomération, c'est-à-dire à Paris, ...

POPULATION ; DEMOGRAPHIE ; LOGEMENT

... Lire [+]

- 37 p , 66 PS

Entre 1999 et 2009, la population de Paris s'accroît de près de 10 900 habitants par an, ce qui marque une inversion de tendance par rapport aux décennies précédentes. Un regain démographique encore plus marqué s'observe dans les communes limitrophes. Ces évolutions se relient à l'augmentation du nombre de logements mais aussi à la baisse de la vacance ainsi qu'à la stabilisation de la taille moyenne des ménages, qui sont des phénomènes nouveaux. La population évolue aussi dans sa composition. La part des ménages d'une seule personne plafonne tandis que celle familles s'accroît sous l'effet d'une natalité élevée. Sur le plan de l'âge, les changements sont peu marqués. Malgré la tendance régionale et nationale au vieillissement, la part des 60 ans ou plus augmente très peu dans la capitale. Les changements socio-professionnels se poursuivent avec une nouvelle progression des « cadres et professions supérieures » et un recul des « ouvriers » et des « employés ». Parallèlement, la part des ménages propriétaires augmente, même si la location demeure de très loin le statut dominant à Paris. Entre 1999 et 2009, la population de Paris s'accroît de près de 10 900 habitants par an, ce qui marque une inversion de tendance par rapport aux décennies précédentes. Un regain démographique encore plus marqué s'observe dans les communes limitrophes. Ces évolutions se relient à l'augmentation du nombre de logements mais aussi à la baisse de la vacance ainsi qu'à la stabilisation de la taille moyenne des ménages, qui sont des phénomènes ...

STATISTIQUE ; POPULATION ; LOGEMENT ; EMPLOI

... Lire [+]

n° 24

En butte à de grandes difficultés, 16 quartiers bénéficient de la "Politique de la ville". Ils accueillent 17% de la population, 25% des allocataires du RMI et 30% des ménages à bas revenus de la capitale.

POPULATION

... Lire [+]

n° 6

D'après les premières projections, la capitale restera au-dessus des deux millions d'habitants en 2020 et le vieillissement de la population sera plus limité qu'au niveau national.

POPULATION

... Lire [+]

n° 137 - pp. 47-50

Densité bâties et densité des populations et d'emplois dessinent deux territoires dans Paris entre centre-ouest et arrondissements de Paris.

DENSITE SPATIALE ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; POPULATION

... Lire [+]

- 19 pages. , 73 PL

La note analyse les transformations immobilières qui rendent possible la forte croissance démographique de Paris constatée de 1999 à 2010. Elle s'appuie sur une exploitation des permis de construire de 2006 à 2012.Paris enregistre un accroissement continu de ses surfaces d'habitation qui est d'abord le fait de la construction neuve, celle-ci bénéficiant d'une forte contribution des opérations d'aménagement. Les dynamiques du parc immobilier existant jouent un rôle encore plus important dans les gains de population, avec des milliers de logements créés par transformation de bureaux et de locaux d'activité en logements, une forte baisse du nombre de logements vacants et une légère hausse de la taille moyenne des ménages.A contrario les surfaces de bureaux sont stables ou en réduction sur la plus grande partie du territoire parisien et ne progressent significativement que dans les 13e, 15e, 17e, 19e arrondissements, où sont localisées de grandes opérations publiques d'aménagement. La note analyse les transformations immobilières qui rendent possible la forte croissance démographique de Paris constatée de 1999 à 2010. Elle s'appuie sur une exploitation des permis de construire de 2006 à 2012.Paris enregistre un accroissement continu de ses surfaces d'habitation qui est d'abord le fait de la construction neuve, celle-ci bénéficiant d'une forte contribution des opérations d'aménagement. Les dynamiques du parc immobilier ...

PARC IMMOBILIER ; POPULATION ; EMPLOI

... Lire [+]

- 45 p , 9 P14

Principaux indicateurs statistiques concernant la population et le logement de l'arrondissement pendant la période comprise entre 1954 et 1982.

POPULATION ; LOGEMENT ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Z