Rechercher


0

Documents  RESEAU FERRE | enregistrements trouvés : 37

O

-A +A

P Q

, 23 PM

Le Grand Paris, c'est d'abord la conscience d'un destin commun, partagé par les douze millions d'habitants de l'agglomération parisienne. Ce projet pour une métropole du XXIe siècle passe par la remise en mouvement des territoires qu'ils habitent, par leur rééquilibrage et par leur développement.La possibilité de se déplacer librement, facilement et rapidement à travers le territoire métropolitain est une condition nécessaire mais pas suffisante pour réussir le Grand Paris. Le Grand Paris ne se résume pas à un système de transport. La mobilité conjugue tous les modes de déplacement et toutes les vitesses (de la plus lente à la plus rapide), ceux que l'on connaît - à pied, en vélo, en voiture, en tramway, en RER, en train, en bus, en bateau... - aussi bien que ceux à venir. La méthode proposée consiste à articuler les réseaux de transport en commun repensés avec tous les autres modes de déplacement dans un Grand Système Métropolitain. Ce système doit être à la fois prospectif et pouvoir être mis en oeuvre sans tarder et à moindre coût. Dans la situation d'urgence actuelle, il importe d'investir avec clairvoyance et de repenser la gouvernance des transports à l'échelle métropolitaine.Ce scénario s'appuie sur trois principes :Interconnecter tous les modes de déplacementUn maillage interconnecté de l'ensemble des réseaux de transport, y compris le réseau autoroutier, permet d'optimiser la mobilité dans tout le Grand Paris. Il recherche la combinaison la plus efficace - techniquement, socialement, durablement - de différents modes de transport insérés dans la réalité des territoires.S'appuyer sur l'existantLe scénario s'appuie pour une large part sur les réseaux existants, ferroviaires et routiers, ainsi que sur les projets déjà adoptés et financés. Il augmente leur efficacité en les remodelant en partie, en les cadençant, en les complétant là où il faut. Cela facilite la réalisation effective, plus rapide et à moindre coût, des nouvelles lignes projetées, qui passent autant que possible à l'air libre pour mettre en scène la découverte du paysage métropolitain.Desservir tous les territoiresLe système dessert tous les territoires sans exclusion avec trois échelles de vitesse : un maillage fin de bus et de tramways pour irriguer les quartiers, sans oublier le métro parisien ; quatre nouvelles lignes dont trois tangentielles pour compléter le réseau métropolitain des RER et des Transiliens, et des transports en commun sur les autoroutes ; trois nouvelles lignes ferroviaires en rocade à grande capacité et à grande vitesse maillées avec sept lignes radiales repensées, ainsi qu'avec les autoroutes, le réseau TGV et les aéroports.55 gares de correspondance coïncident avec des lieux à fort potentiel d'habitat, d'emplois ou particulièrement emblématiques.Ce scénario avancé accueille et fédère les différents projets en les resituant dans la réalité des territoires face aux enjeux du Grand Paris. Il est ouvert au débat, évolutif et a vocation à être discuté, partagé et amendé par tous, acteurs institutionnels comme habitants. Il correspond à une méthode rapportée aux enjeux du Grand Paris. Le Grand Paris, c'est d'abord la conscience d'un destin commun, partagé par les douze millions d'habitants de l'agglomération parisienne. Ce projet pour une métropole du XXIe siècle passe par la remise en mouvement des territoires qu'ils habitent, par leur rééquilibrage et par leur développement.La possibilité de se déplacer librement, facilement et rapidement à travers le territoire métropolitain est une condition nécessaire mais pas suffisante ...

MOBILITE ; MÉTROPOLE RÉGIONALE ; RESEAU ROUTIER ; TRANSPORT EN COMMUN ; RESEAU FERRE ; GARE DE CHEMIN DE FER ; AMENAGEMENT URBAIN ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

- 27 pages + cartes , 39 P18 t.1

Etude de faisabilité de l'aménagement des voies ferroviaires de la Porte de la Chapelle et présentant les contraintes du site, les nouveaux projets, la fonctionnalités et les contraintes ferroviaires.

TRAIN ; RESEAU FERRE ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

- p. 13 , 45 PT

La ligne de petite Ceinture a été fermée au public en 1934, ses terrains forment un ensemble exceptionnel aujourd'hui. Une commission de réflexions et d'études a été créée par la mairie de Paris, l'objectif est que les travaux de cette commission débouchent sur un grand projet pour Paris, même au travers d'aménagements simples. Il s'agit de faire revivre le site de la Petite Ceinture au profit des parisiens. La ligne de petite Ceinture a été fermée au public en 1934, ses terrains forment un ensemble exceptionnel aujourd'hui. Une commission de réflexions et d'études a été créée par la mairie de Paris, l'objectif est que les travaux de cette commission débouchent sur un grand projet pour Paris, même au travers d'aménagements simples. Il s'agit de faire revivre le site de la Petite Ceinture au profit des parisiens.

RESEAU FERRE ; RECONVERSION

... Lire [+]

, 54 PP.T

Dossiers sur les transports en Ile de Frande entre les années 2006 et 2016 abordant la tarification des transports, le pass Navigo à prix unique, l'état des infrastructures, le TVM, l'extension et/ou la modernisation des lignes de RER, la RN20, la RN34, la Francilienne, etc.

TRANSPORT ; TRANSPORT EN COMMUN ; RESEAU FERRE ; POLITIQUE DES TRANSPORTS

... Lire [+]

- p. 8 , 15 P17

Photographie aérienne, état foncier, bilan des surfaces, Plan d'occupation des sols et occupation du site du secteur des Batignolles.

FRICHE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

- 123 p. , 41 PT

La Comission de réflexions et d'études sur la Petite Ceinture a été créepour offrir de nouvelles perspectives et examiner comment il est possible d'utiliser à bref délai certains espaces de la Petite Ceinture en répondant aux demandes des habitants en matière de promenades, de jeux etc...Le présent rapport présente la synthèse actuelle des travaux de la Commission.Le document est accompagné d'un CDRom qui contient l'inventaire des bâtiments, ouvrages et mobiliers. La Comission de réflexions et d'études sur la Petite Ceinture a été créepour offrir de nouvelles perspectives et examiner comment il est possible d'utiliser à bref délai certains espaces de la Petite Ceinture en répondant aux demandes des habitants en matière de promenades, de jeux etc...Le présent rapport présente la synthèse actuelle des travaux de la Commission.Le document est accompagné d'un CDRom qui contient l'inventaire des bâtiments, ...

RESEAU FERRE ; RECONVERSION ; ESPACE VERT

... Lire [+]

L'Apur a réalisé un portrait de la petite ceinture ferroviaire qui laisse apparaître au-delà de ses multiples enjeux son caractère unique. C'est le portrait d'un territoire exceptionnel : son histoire, ses paysages inédits à mi-chemin entre friche ferroviaire et jardin d'Eden, le calme qui y règne au coeur même de la ville dense, ses qualités écologiques, sa présence tantôt discrète, tantôt monumentale dans le paysage urbain, l'attachement fort des riverains à ce site singulier et atypique au coeur de la métropole...Ce document résume ou détaille cette plongée dans l'univers tout à fait particulier de la petite ceinture, pour mieux le connaître et le découvrir. L'Apur a réalisé un portrait de la petite ceinture ferroviaire qui laisse apparaître au-delà de ses multiples enjeux son caractère unique. C'est le portrait d'un territoire exceptionnel : son histoire, ses paysages inédits à mi-chemin entre friche ferroviaire et jardin d'Eden, le calme qui y règne au coeur même de la ville dense, ses qualités écologiques, sa présence tantôt discrète, tantôt monumentale dans le paysage urbain, l'attachement fort ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

- 68 p , 28 P10

Cette étude a été réalisée dans le cadre du programme partenarial de l'Atelier Parisien d'Urbanisme en relation avec les directions de la Ville de Paris et principalement la Direction de l'Urbanisme. Elle vise à contribuer à la connaissance des évolutions des quartiers autour des gares du Nord et de l'Est alors même que ces dernières sont devenues avec les arrivées successives des TGV, EUROSTAR et THALYS une des plus grande gare d'Europe et la plus grande porte d'entrée de l'Europe de l'Est et du Nord de Paris.Les quartiers des gares du Nord et de l'Est sont profondément marqués par la présence du système ferroviaire.S'ils connaissent encore beaucoup de difficultés, ils racontent Paris dans sa diversité culturelle et dans la richesse de ses paysages. Beaucoup se sont exprimés sur la nécessité de « rendre visible » ces quartiers, considérant que la dynamique des « gares » devait trouver un écho dans son « image urbaine ». Les cinq leviers mis en exergue dans l'étude, l'identité, l'espace public et le maillage, la souplesse du tissu urbain, la typologie économique et l'offre foncière des faisceaux sont autant d'outils que l'étude souhaite mettre à disposition des projets à venir. Il s'agit d'apporter une réponse à l'avenir de ces quartiers riches de leur complexité, pour améliorer la diversité indispensable de Paris, au service de la construction métropolitaine illustrée par les développements de Paris Nord-Est et Plaine Commune. Cette étude est le 3e volet d'une étude plus large sur les quartiers des gares à Paris. Ont déjà été présentés : * la gare Montparnasse * les gares Lyon-Bercy-AusterlitzSommaire * La situation métropolitaine * Les quartiers des gares du Nord et de l'Est * La compréhension des faisceaux * Pour un dessein ensemble Cette étude a été réalisée dans le cadre du programme partenarial de l'Atelier Parisien d'Urbanisme en relation avec les directions de la Ville de Paris et principalement la Direction de l'Urbanisme. Elle vise à contribuer à la connaissance des évolutions des quartiers autour des gares du Nord et de l'Est alors même que ces dernières sont devenues avec les arrivées successives des TGV, EUROSTAR et THALYS une des plus grande gare d'Europe et la ...

RESEAU FERRE ; GARE DE CHEMIN DE FER ; QUARTIER

... Lire [+]

- 90 p , 15 P12

Dossier composé de projets de délibération sur l'aménagement de la promenade plantée entre la place de la Bastille et le bois de Vincennes, sur l'ancien chemin de fer de Bastille.

RECONVERSION ; RESEAU FERRE ; ESPACE VERT ; ESPACE PUBLIC ; PROMENADE PLANTEE

... Lire [+]

- 16 p , 73 PT

L'histoire de la Petite ceinture ; données de l'occupation actuelle et les caracteristiques physiques du site.

COURONNE ; GARE DE CHEMIN DE FER ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

- 178 p , 23 PT

La Petite Ceinture est une infrastructure ferré implantée dans Paris à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Depuis le début du siècle, l'exploitation ferroviaire de ce réseau a diminué. La Petite Ceinture a peu à peu perdu sa raison d'être : transporter marchandises et voyageurs. Il s'agit aujourd'hui dun espace en question. Son inventaire s'impose donc enfin de relever les enjeux que présente, 66 hectares d'espaces en liberté. Ce livre comporte trois parties : la première retrace la constitution de "l'espace de la Petite Ceinture", la deuxième evalue son potentiel, la troisième pose les enjeux des possibles interventions, à court et long terme. La Petite Ceinture est une infrastructure ferré implantée dans Paris à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Depuis le début du siècle, l'exploitation ferroviaire de ce réseau a diminué. La Petite Ceinture a peu à peu perdu sa raison d'être : transporter marchandises et voyageurs. Il s'agit aujourd'hui dun espace en question. Son inventaire s'impose donc enfin de relever les enjeux que présente, 66 hectares d'espaces en liberté. Ce livre ...

RESEAU FERRE ; TRANSPORT

... Lire [+]

petite Ceinture, grands espoirs HALLAUER Édith | Ecologik décembre 2016 - février 2017

Article

52 - p. 24

Aménagement de la Petite Ceinture.

RESEAU FERRE ; REHABILITATION URBAINE ; FRICHE URBAINE

... Lire [+]

- 59 p , 59 P12

La gare de Paris-Bercy pourrait être amenée, selon la SNCF et RFF, à jouer un rôle important dans un avenir proche. Tout en gardant sa fonction actuelle pour les Trains-Autos et d'accueil de trains internationaux, elle pourrait en effet accueillir des missions en terminus du RER D si le STIF confirme son schéma directeur de développement du RER D, les TER en provenance de Bourgogne dont les dessertes d'Auxerre et de Dijon sont d'ores et déjà à Bercy depuis fin 2008, et/ou d'autres trafics classiques / TGV avec l'objectif de participer à la désaturation globale du secteur de la gare de Paris-Lyon. D'ores et déjà la montée en puissance de la gare de Bercy a été entamée : le 14 décembre 2008, la mise en place du cadencement des trains de la région Bourgogne Nord a fait passer le nombre de trains qu'accueille quotidiennement cette gare de 13 à 50 et évoluer le nombre d'usagers de la gare de 2000 à plus de 10 000.La mise en oeuvre du schéma directeur du RER D, prévue graduellement entre 2013 et un horizon 2015-16, devrait générer un flux supplémentaire portant la fréquentation totale de la gare à 25 000 voyageurs quotidiens pour 120 trains/jour. Son trafic à terme pourrait égaler à titre d'exemple celui de la gare Saint-Charles à Marseille. Ce scénario constitue l'une des réponses avancées aujourd'hui par la SNCF et RFF à la saturation annoncée de la gare de Lyon à court et moyen terme. Compte tenu des enjeux inhérents, il est préalablement indispensable de bien cerner, d'une part, les caractéristiques d'une "grande" gare parisienne, et d'autre part l'ensemble des enjeux afférents au dispositif ferroviaire du secteur de la gare de Lyon, tant du point de vue urbain, intermodal que ferroviaire. Cette réflexion intègre le système ferroviaire sur la rive gauche de la Seine (secteur Austerlitz) qui offre non seulement la possibilité de fonctionner en binôme avec celui de la gare de Lyon et qui présente aussi d'importantes réserves de capacité sur la gare d'Austerlitz. Alors,l'ensemble des scenarii pertinents alternatifs à la solution SNCF/RFF seront analysés et comparés avec une grille de critères commune. Tel est l'objet de la présente étude. La gare de Paris-Bercy pourrait être amenée, selon la SNCF et RFF, à jouer un rôle important dans un avenir proche. Tout en gardant sa fonction actuelle pour les Trains-Autos et d'accueil de trains internationaux, elle pourrait en effet accueillir des missions en terminus du RER D si le STIF confirme son schéma directeur de développement du RER D, les TER en provenance de Bourgogne dont les dessertes d'Auxerre et de Dijon sont d'ores et déjà à ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; R.E.R. ; TRANSPORT ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

- p. 190 , 37 PT

Histoire des gares parisiennes, lignes de chemin de fer peu connues et oubliées (petite ceinture),les dépôts de Paris.

GARE DE CHEMIN DE FER ; RESEAU FERRE ; TRAIN

... Lire [+]

- 286 p. , 65 PT

L'invention des chemin de fer bouleverse Paris. Techniquement et socialement révolutionnaire, l'univers du rail est une quête de progrès, une évolution perpétuelle qui ne tarde pas à métamorphoser la capitale. Les mutations, conflits s'accélèrent jusqu'au Second Empire et rebondissent au XXème siècle après les 30 glorieuses et les récentes innovations.

HISTOIRE ; METRO ; GARE DE CHEMIN DE FER ; GARE-STATION DE METRO ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; LOTISSEMENT ; QUARTIER ; RESEAU FERRE ; SIEGE SOCIAL ; R.E.R. ; TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN

... Lire [+]

- 159 p , 115 PT

Ce livre, superbement illustré de photographies d'époque en noir et blanc et en couleurs, de vues aériennes qui permettent de mieux comprendre l'agencement des gares, de gravures, d'affiches anciennes et de plans des anciens et nouveaux réseaux ferréés nous raconte l'aventure du chemin de fer français. Une histoire vraie et passionnante, racontée de manière chronologique et thématique, qui nous conquiert dès les premières pages et nous annonce même le futur des réseaux parisiens jusqu'en 2023. Ce livre, superbement illustré de photographies d'époque en noir et blanc et en couleurs, de vues aériennes qui permettent de mieux comprendre l'agencement des gares, de gravures, d'affiches anciennes et de plans des anciens et nouveaux réseaux ferréés nous raconte l'aventure du chemin de fer français. Une histoire vraie et passionnante, racontée de manière chronologique et thématique, qui nous conquiert dès les premières pages et nous annonce ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

- 12 p , 41 P12

Reconversion d'une ancienne ligne de chemin de fer désaffecté en promenade plantée traversant le 12e arrondissement de la place de la Bastille au Bois de Vincennes.

PROMENADE PLANTEE ; RECONVERSION ; RESEAU FERRE ; ESPACE VERT

... Lire [+]

- 58 p , 41 PM t16

En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris, qui concerne en 2015 la ligne 15 ouest reliant Saint-Denis Pleyel à Pont de Sèvres.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, les caractéristiques démographiques et sociales des habitants des quartiers de gare, la mobilité et les espaces publics et les dynamiques de construction et les projets.

L'observation est conduite à deux échelles :
9 Une analyse croisée de l'ensemble des quartiers de gare d'une ligne qui permet de comparer la situation des quartiers de gare les uns par rapport aux autres.
9 Des monographies qui permettent de détailler les caractéristiques de chaque quartier de gare et le resituer dans son environnement immédiat, dans les communes concernées par l'arrivée de la gare mais aussi dans le reste de la petite couronne.

Les travaux de l'observatoire contribuent à une meilleure connaissance de ces territoires. L'analyse croisée confirme la grande diversité de situations observées dans les quartiers de gare. Elle apporte les éléments nécessaires pour accompagner les évolutions et mutations engagées par l'arrivée du Réseau du Grand Paris Express. Elle participe de l'aide à la décision pour les collectivités et acteurs concernés par le RGPE.
En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris, qui concerne en 2015 la ligne 15 ouest reliant Saint-Denis Pleyel à Pont de Sèvres.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; RESEAU FERRE ; TRANSPORT EN COMMUN ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 58 p , 41 PM t17

En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, les caractéristiques démographiques et sociales des habitants des quartiers de gare, la mobilité et les espaces publics et les dynamiques de construction et les projets.

L'observation est conduite à deux échelles :
9 Une analyse croisée de l'ensemble des quartiers de gare d'une ligne qui permet de comparer la situation des quartiers de gare les uns par rapport aux autres.
9 Des monographies qui permettent de détailler les caractéristiques de chaque quartier de gare et le resituer dans son environnement immédiat, dans les communes concernées par l'arrivée de la gare mais aussi dans le reste de la petite couronne.

Les travaux de l'observatoire contribuent à une meilleure connaissance de ces territoires. L'analyse croisée confirme la grande diversité de situations observées dans les quartiers de gare. Elle apporte les éléments nécessaires pour accompagner les évolutions et mutations engagées par l'arrivée du Réseau du Grand Paris Express. Elle participe de l'aide à la décision pour les collectivités et acteurs concernés par le RGPE.
En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont ...

TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN ; RESEAU FERRE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 45 p , 41 PM t18

Les 16 quartiers de gare de la future ligne 15 sud du Grand Paris Express, qui reliera la gare du Pont de Sèvres à celle de Noisy-Champs, accueillent actuellement 140 000 emplois salariés. La moitié de ces emplois est concentrée dans quatre quartiers (Pont de Sèvres, Issy RER, Châtillon-Montrouge et Créteil-l'Échat).

Six quartiers de gare sont caractérisés par une concentration des emplois dans les services publics tels que les hôpitaux ou les administrations publiques.
Les activités tertiaires supérieures dominent le tissu économique de trois quartiers situés à l'ouest de la ligne, qui comptent de nombreux emplois de cadres.
Les fonctions industrielles et support (logistique9) caractérisent trois autres quartiers où les emplois d'ouvriers sont plus présents. Parmi les actifs occupés résidents de ces quartiers, un tiers occupe un emploi à Paris et parmi eux les trois quarts utilisent les transports en commun pour se rendre au travail. Lorsqu'ils travaillent dans une autre commune desservie par la future ligne 15 sud, un peu moins de la moitié privilégient les transports en commun.

Cette étude réalisée en partenariat avec l'Insee, s'inscrit dans la continuité des travaux de l'Observatoire des quartiers de gare du Grand Paris Express avec l'objectif de compléter les analyses déjà réalisées sur les composantes démographiques et sociales par une caractérisation davantage économique des territoires.
Les 16 quartiers de gare de la future ligne 15 sud du Grand Paris Express, qui reliera la gare du Pont de Sèvres à celle de Noisy-Champs, accueillent actuellement 140 000 emplois salariés. La moitié de ces emplois est concentrée dans quatre quartiers (Pont de Sèvres, Issy RER, Châtillon-Montrouge et Créteil-l'Échat).

Six quartiers de gare sont caractérisés par une concentration des emplois dans les services publics tels que les hôpitaux ou les ...

ECONOMIE ; TRANSPORT EN COMMUN ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

Z