Rechercher


0

Documents  RAPPORT ARCHITECTURE NATURE | enregistrements trouvés : 30

O

-A +A

P Q

- Pages 70 à 73

Comme sorti tout droit des pages d'un conte de fées, ce logement remarquable met en exergue la mystique d'une maison dans une forêt enchantée. Dissimulé du regard des curieux dans une cour résidentielle Parisienne typique, le volume de deux étages est enveloppé en fourré dense de fougères supportées par un système hydraulique.

MAISON INDIVIDUELLE ; MUR VEGETAL ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

n° 352 - p.20 à p.21

Les jardins, les parc et les espaces verts sont au coeurs des préoccupations des citadins. La demande sociale du "droit au vert" est présentes dans toutes les concertations sur l'aménagement urbain.

AMENAGEMENT URBAIN ; ESPACE VERT ; VILLE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- 287 p. , 32 PJ

Guide de synthèse sur la Faune et la Flore parisiennes. (Ses plantes, ses animaux, ses oiseaux...)Paris est une ville ou la nature est omniprésente, elle fait partie du riche patrimoine de la ville avec près de 500000 arbres et 2900 espèces sauvages animales et végétales répertoriées.

RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; BOIS ; JARDIN ; ECOLOGIE APPLIQUEE ; ANALYSE DU PAYSAGE ; SEINE ; CIMETIERE ; PROMENADE PLANTEE ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

Aurore T5B | L'Arca International septembre 2017

Article

138 - p. 29-37

Faisant partie d'un ambitieux programme de développement urbain en surplomb du réseau ferré qui traverse le quartier Paris Rive gauche du 13e arrondissement, ce projet présenté par la Compagnie de Phalsbourg et Station F, qui accueillera deux projets hôteliers durables et innovants, vise à devenir une référence pour le quartier. Dans le contexte de volumes répétitifs qui bordent l'avenue, l'objectif de ce projet est de créer une forme sculpturale qui ressemble à une formation naturelle qui laisserait le ciel descendre dans la rue. Faisant partie d'un ambitieux programme de développement urbain en surplomb du réseau ferré qui traverse le quartier Paris Rive gauche du 13e arrondissement, ce projet présenté par la Compagnie de Phalsbourg et Station F, qui accueillera deux projets hôteliers durables et innovants, vise à devenir une référence pour le quartier. Dans le contexte de volumes répétitifs qui bordent l'avenue, l'objectif de ce projet est de créer une forme s...

BATIMENT HOTELIER ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- p.120-125

Le quartier du trapèze, presque terminé, semble cependant exister depuis longtemps. Un effet de déjà-là sans doute causé par une densité inaccoutumée. Le promeneur qui s'y aventure est immédiatement attiré par un tumulus qui semble surgir d'un autre âge pour bruisser à intervalles réguliers de mille voix d'enfants.

ECOLE PRIMAIRE ; MUR VEGETAL ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

n° 183 - p.57 àp.58

La biodiversité urbaine fais l'objet de noumbreuses études. Ce n'est pas seulement un sujet de recherche mais aussi un enjeu d'aménagement des villes. Si accoler ces deux mots étonne, la ville à venir pourrait quand même être la réconcilation entre l'homme et la nature

URBANISME ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ECOLOGIE ; VILLE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- 130 pages , 34 AMR

"C'est de l'océan que naîtra le destin des civilisations à venir."Telle est l'intime conviction de l'architecte Jacques Rougerie, persuadé qu'un jour l'homme tissera de nouveaux liens avec la "planète Mer", matrice de toute vie sur Terre et garante de l'avenir des générations prochaines. Des "Mériens" qui, sous l'eau, prépareront notre futur dans l'espace.Cette vision s'incarne en Galathée - sa première maison sous-marine -, Aquaspace - trimaran d'observation voué à la célébration des splendeurs océanes -, Nausicaà et Océanopolis, phares de la connaissance au service de la préservation de l'environnement marin... Bientôt, SeaOrbiter - vaisseau d'exploration aux formes futuristes - voguera sur le plus grand fleuve de la mer : le Gulf Stream.Inspirées par le vivant, ces formes architecturales bioniques sont autant de ponts jetés entre les rêves des hommes, entre Terriens et créatures marines, désir et réalité, océan et cosmos.Posé par Paul Valéry, "un regard sur la mer, c'est un regard sur le possible". Alors, lorsque sous la coupole de l'Institut de France, le nouveau membre de l'Académie des Beaux-Arts affirme devant ses pairs : "J'ai regardé la mer et j'ai rêvé des possibles", le lecteur ne peut qu'être tenté de plonger avec lui.Dans le sillage de Jacques Rougerie, il croisera les astronautes-cosmonautes Jean-Loup Chrétien et Claudie Haigneré ; l'explorateur Jean-Louis Etienne ; l'environnementaliste Jean-Michel Cousteau ; les explorateurs des profondeurs Henri-Germain Delauze et Jacques Piccard ; et bien d'autres... Forts d'une expérience singulière, les vingt et un membres de ce Grand Équipage apportent leur propre éclairage à cette aventure hors du commun.Au sommaire * Plongée 1 - Voyage au centre de la mer o D'Aquaspace à SeaOrbiter. L'oeil des mers, la tête dans les étoiles o SeaOrbiter, sentinelle avancée sur la dernière frontière o Le retour à la mer par Hugo Verlomme * Plongee 2 - La cité des mériens o Un rêve prémonitoire... "Habiter la mer" o Galathée, le rêve incarné o La prophétie des Mériens o La mer est son espace par Francis Rambert * Plongée 3 - De la mer à la lune o La mer, antichambre de l'espace o 2259, odyssée de l'espace o Postface par Joël De Rosnay o Le fil bleu des créations Jacques Rougerie "C'est de l'océan que naîtra le destin des civilisations à venir."Telle est l'intime conviction de l'architecte Jacques Rougerie, persuadé qu'un jour l'homme tissera de nouveaux liens avec la "planète Mer", matrice de toute vie sur Terre et garante de l'avenir des générations prochaines. Des "Mériens" qui, sous l'eau, prépareront notre futur dans l'espace.Cette vision s'incarne en Galathée - sa première maison sous-marine -, Aquaspace - trimaran ...

RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; PROJET D'ARCHITECTURE ; DEVELOPPEMENT DURABLE

... Lire [+]

- 800 pages , 60 UJ

Indispensable outil pour les professionnels et amateurs du monde du jardin, ce dictionnaire est issu du Dicovert, paru en 1993. Conçu et illustré à la main par Philippe Thébaud, Il est enrichi de plus de 300 définitions et tient compte de l'actualité des jardins en passant par la biodiversité, le bois raméal fragmenté, HQE ® ou le land art.En effet, ce dictionnaire ne comporte pas uniquement des noms communs, mais aussi des noms propres comme ceux de botanistes, concepteurs, sans oublier des jardins réputés dans l'histoire de différentes civilisations (Allemagne, Angleterre, Espagne, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Pays-Bas, Portugal, Suisse...). Ainsi des jardins réputés sont référencés comme les jardins suspendus de Babylone (Iraq), l'une des sept merveilles du monde, le jardin paysager de Stourhead à Warminster (Angleterre), le jardin de Berchigranges* à Granges-sur-Vologne (Vosges), le jardin du Palmier* à Hyères-les-Palmiers (Var), l'arboretum le Chemin de la découverte* à Melle (Deux-Sèvres), les jardins de Séricourt (Pas-de-Calais), le parc du Chemin de l'île à Nanterre (Hauts-de-Seine), Terra botanica à Avrillé (Maine-et-Loire), les Jardins secrets* à Vaulx (Haute-Savoie)... Indispensable outil pour les professionnels et amateurs du monde du jardin, ce dictionnaire est issu du Dicovert, paru en 1993. Conçu et illustré à la main par Philippe Thébaud, Il est enrichi de plus de 300 définitions et tient compte de l'actualité des jardins en passant par la biodiversité, le bois raméal fragmenté, HQE ® ou le land art.En effet, ce dictionnaire ne comporte pas uniquement des noms communs, mais aussi des noms propres comme ...

JARDIN ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; DICTIONNAIRE ; PAYSAGE ; PAYSAGE-HISTOIRE ; MATIERE PLASTIQUE ; HQE

... Lire [+]

Eden Bio GUÉPRATTE Juliette | Archistorm février/mars 2009

Article

n° 35 - p.28 à p.29

Si la nouvelle doctrine architecturale s'affiche écologique, Édouard François pourrait en être l'un des apôtres. Cet architecte vient de livrer au coeur de Paris et sur commande de l'OPAC un nouvel argument à cette thèse : l'eden bio.

ECOLOGIE ; DENSITÉ RÉSIDENTIELLE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; LOGEMENT ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- 216 pages , 27 AS

The glass house (greenhouse, orangery, conservatory) is a unique incorporation of horticultural necessity into architecture. Woods (a British gardening enthusiast) and art historian Warren here document the history of the glass house from early construction attempts of the Renaissance to the present day. They tell of the demise of Nicholas Fouquet, who invited Louis XIV to a garden party: jealous of his chateau, the King promptly had Fouquet locked up. He died in jail in 1680. We also learn that Ludwig II of Bavaria had a secret indoor Kashmiri pavilion complete with lakes, waterfalls and a gilded boat. Aside from regaling the reader with horticultural trends and follies, such as the introduction of the pineapple to the British gentry, the authors discuss the technological advances in glass and gardening know-how that resulted in gardener-architect Joseph Paxton's triumph in the designing and speedy construction of London's Crystal Palace in 1851. They describe the geodesic dome and multiclimatic possibilities of the 20th century. Finally, there is a discourse on the resurgence of greenhouse popularity today. The glass house (greenhouse, orangery, conservatory) is a unique incorporation of horticultural necessity into architecture. Woods (a British gardening enthusiast) and art historian Warren here document the history of the glass house from early construction attempts of the Renaissance to the present day. They tell of the demise of Nicholas Fouquet, who invited Louis XIV to a garden party: jealous of his chateau, the King promptly had Fouquet ...

SERRE ; VERRIERE ; ARCHITECTURE DE VERRE ; JARDIN A LA FRANCAISE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- 272 pages , 34 PJ

Ce livre s'attache à définir ce qui rythme, dans les jardins de Paris, leur composition, leur ordre et leur imaginaire. Il est signé par Dominique Jarrassé, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université Michel de Montaigne-Bordeaux III. Dans son introduction, il revient sur la naissance et la notion du jardin public. Il dresse une histoire de l'art des jardins appliquée à Paris en revenant sur les grands thèmes du jardin régulier, irrégulier, mixte, moderne sans oublier les concepteurs cherchant à imaginer des lieux conviviaux et agréables. Comme le signalait Charles Blanc dans « Grammaire des arts du dessin » (1867) : « A l'architecture se rattache l'art de dessiner les jardins, dont l'objet est d'introduire l'ordre dans les libres créations de la nature pour y ménager les plaisirs de la vue, du sentiment et de l'esprit. ». Cette introduction retrace la typologie parisienne (bois suburbains, parcs, squares et avenues plantées). La création du service des parcs et jardins de Paris est rappelée. Elle est née sous le préfet Georges-Louis Haussmann (1809-1891). Ce « service des promenades et plantations » est confié à Jean-Charles Adolphe Alphand (1817-1891). Il sera marqué par les interventions de grands noms à l'instar de Jean-Pierre Barillet-Deschamps (1824-1873), Gabriel Davioud (1824-1881), Jean-Camille Formigé (1845-1926)... Au fil de cette histoire parisienne, la botanique a occupé, et encore de nos jours, une place prépondérante, à commencer par la mission du Jardin des Plantes où pousse encore un robinier de 1636. Après ces considérations théoriques et des recherches historiques, les jardins parisiens sont présentés au fil des siècles. Chacun d'entre eux est dévoilé avec son nom, son arrondissement, sa superficie, sa date de création, son concepteur et est illustré de photographies en couleurs voire de son plan. L'héritage des rois est rappelé avec les exemples des jardins des Tuileries et du Carrousel*, le jardin des Plantes*, celui du Luxembourg*, celui du Palais Royal*, le parc Monceau* et celui de Bagatelle*. Les promenades haussmanniennes sont caractérisées par les bois de Vincennes* et de Boulogne*, comprenant notamment le Pré Catelan et le théâtre de verdure du jardin Shakespeare*. Les autres espaces créés sous le baron Haussmann sont le parc des Buttes Chaumont*, le parc Montsouris*, les squares du Temple, des Batignolles* et Louvois, sans oublier les jardins de l'avenue Foch. Les successeurs d'Haussmann ont permis au moment de la révolution industrielle de donner naissance à des sites tels que le jardin du Trocadéro*, le Champ de Mars*, le jardin des Serres d'Auteuil*, les squares Louise Michel* et René Viviani. Les jardins des années 1930 ont, quant à eux, un style bien particulier et reconnaissable dans des lieux comme les parcs de la Butte du Chapeau Rouge* et Kellermann ou les squares Saint-Lambert et square René le Gall*. Des années 1940 aux années 1970, sont apparus des jardins, plus libres dans leurs tracés, comme le jardin Tino Rossi* et le parc floral de Paris*. Des créations contemporaines marquent un autre tournant dans l'évolution des jardins avec le parc de Belleville*, la Promenade plantée*, les parcs Georges Brassens* et de Bercy*. Sous l'appellation « high-tech », l'auteur présente des sites dans lesquels l'architecture et des matériaux high-tech (béton, métal...) ont remplacé la pierre. Ce sont notamment le parc de la Villette*, le jardin des Halles*, le jardin Atlantique* et le parc André Citroën*. En réaction à ces jardins architecturés et géométriques et dans la mouvance écologique engagée dès la fin du XXe siècle, des jardins ont pris des aspects plus respectueux d'une végétation naturelle comme au jardin sauvage Saint-Vincent et au jardin naturel. Ce guide permet de mieux comprendre les jardins de la capitale, mais aussi l'histoire de notre civilisation dont l'urbanisme a été guidé par la monarchie, la botanique, l'Empire, la démographie, la technique, le social et l'écologie.Parcs et Jardins cités:Jardins des Tuileries et du CarrouselJardin des PlantesJardin du LuxembourgJardin du Palais RoyalParc MonceauParc de BagatelleBois de VincennesBois de BoulognePré Catelan et théâtre de verdure du jardin ShakespeareParc des Buttes ChaumontParc MontsourisSquare des BatignollesJardin du TrocadéroChamp de MarsJardin des Serres d'AuteuilSquare Louise MichelParc de la Butte du Chapeau RougeSquare René le GallJardin Tino RossiParc floral de ParisParc de BellevillePromenade plantéeParc Georges BrassensParc de BercyParc de la VilletteJardin des HallesJardin AtlantiqueParc André Citroën Ce livre s'attache à définir ce qui rythme, dans les jardins de Paris, leur composition, leur ordre et leur imaginaire. Il est signé par Dominique Jarrassé, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université Michel de Montaigne-Bordeaux III. Dans son introduction, il revient sur la naissance et la notion du jardin public. Il dresse une histoire de l'art des jardins appliquée à Paris en revenant sur les grands thèmes du jardin régulier, ...

JARDIN ; HISTOIRE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

71 - p.34-41

La flore et la faune s'infiltrent au coeur de l'école. Ce groupe scolaire des sciences et de a biodiversité à Boulogne-Billancourt prend place au sein du nouveau quartier de l'île Seguin en plein devenir, créé sur le site hautement symbolique des anciens terrains Renault. Figurant le "poumon vert" de l'îlot d'implantation, cet équipeemnt public à forte teneur écologique a été imaginé par l'agence Chartier Dalix Architectes. La flore et la faune s'infiltrent au coeur de l'école. Ce groupe scolaire des sciences et de a biodiversité à Boulogne-Billancourt prend place au sein du nouveau quartier de l'île Seguin en plein devenir, créé sur le site hautement symbolique des anciens terrains Renault. Figurant le "poumon vert" de l'îlot d'implantation, cet équipeemnt public à forte teneur écologique a été imaginé par l'agence Chartier Dalix Architectes.

ECOLE D'ARCHITECTURE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- 124 pages , 38 AMR

A l'âge de 86 ans, Guy Rottier résiste toujours. Depuis les années 1950, avec la même énergie profonde et joyeuse, il réinvente la ville et la maison au travers de projets audacieux, poétiques et optimistes, pensés au plus près des besoins des hommes et soucieux de préserver l'environnement. Imaginer des maisons paysages, suspendues ou volantes, une cité solaire éclairée par lumiducs, un pont flûte, un échiquier pour cosmonautes, mais aussi dialoguer avec la reine des termites ou Imotep comme avec ses contemporains : architectes, plasticiens, hommes de lettres, critiques. Guy Rottier ne s'est rien interdit... Derrière les plans, croquis, photos, dessins humoristiques, témoignages et textes librement tressés qui jalonnent un parcours audacieux et sans concessions, se dessine avec sérieux et drôlerie le portrait par lui-même, d'un prospecteur hors norme pour aujourd'hui et pour demain. A l'âge de 86 ans, Guy Rottier résiste toujours. Depuis les années 1950, avec la même énergie profonde et joyeuse, il réinvente la ville et la maison au travers de projets audacieux, poétiques et optimistes, pensés au plus près des besoins des hommes et soucieux de préserver l'environnement. Imaginer des maisons paysages, suspendues ou volantes, une cité solaire éclairée par lumiducs, un pont flûte, un échiquier pour cosmonautes, mais aussi ...

RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; UTOPIE ARCHITECTURALE ; RAPPORT ART-ARCHITECTURE

... Lire [+]

- p. 274 , 22 PB

Les cités, villas et hameaux, sont des fragments urbains au coeur de la capitale. Sous l'impulsion d'Emile Müller et d'Emile Cacheux, furent édifiés, sous le Second Empire puis sous la Troisième République, des ensembles de petites maisons destinées aux populations ouvrières.En outre, dès le 18e siècle et puis au 19e, naquirent des cités d'artistes, telle La Ruche.

LOTISSEMENT ; VILLA-RUE ; MAISON INDIVIDUELLE ; CITE D'ARTISTES ; COUR URBAINE ; FACADE ; MAITRE D'OUVRAGE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- p.74-81

Les paysagistes travaillent sur un matérieau vivant et sont particulièrements exposés aux changements du climat. Les paysagistes prennent en comptent et accentuent consciemment cette situation dans leurs travaux. Trois projets en exemple :
- Estudi Marti Franch (EMF) : La Tancda Lagoon Park eco-museum, Tarragona, Espagne, 2011
- Taylor Cullity Lethlean (TCL) : National Arboretum Canberra, Australie, 2013
- Agence Ter : Grand Parc de Saint Ouen, France, 2013
Les paysagistes travaillent sur un matérieau vivant et sont particulièrements exposés aux changements du climat. Les paysagistes prennent en comptent et accentuent consciemment cette situation dans leurs travaux. Trois projets en exemple :
- Estudi Marti Franch (EMF) : La Tancda Lagoon Park eco-museum, Tarragona, Espagne, 2011
- Taylor Cullity Lethlean (TCL) : National Arboretum Canberra, Australie, 2013
- Agence Ter : Grand Parc de Saint Ouen, ...

PAYSAGE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; PARC URBAIN

... Lire [+]

n°162 - p.112 à 122

Qu'ils soient botaniste, architecte, agronome, paysagiste... tous les spécialistes rencontrés pour élaborer ce dossier s'accordent à dire que l'arbre n'est pas un simple élément du kit de l'aménagement urbain. C'est aussi un être vivant qui a besoin de conditions favorables pour se développer.(Lilas de Perse, place Gabriel Péri à Lyon 3ème/ Quai Branly à Paris/ Plan du jardin de la ZAC Dupleix, Paris/aménagement de la place de la République à Arcueil par Charles Dard) Qu'ils soient botaniste, architecte, agronome, paysagiste... tous les spécialistes rencontrés pour élaborer ce dossier s'accordent à dire que l'arbre n'est pas un simple élément du kit de l'aménagement urbain. C'est aussi un être vivant qui a besoin de conditions favorables pour se développer.(Lilas de Perse, place Gabriel Péri à Lyon 3ème/ Quai Branly à Paris/ Plan du jardin de la ZAC Dupleix, Paris/aménagement de la place de la République à ...

JARDIN ; AMENAGEMENT URBAIN ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

- 240 p. , 13 AT

Dans cet ouvrage, exemples représentatifs à l'appui, James Wines soumet à la discussion les différentes conceptions de l'architecture écologique et plaide pour une architecture qui ne considère pas uniquement les solutions technologiques mais qui, y compris par le langage des formes, cherche à reconcilier l'homme avec la nature.Constructions "organiques" et technologiques intégrées dans le paysage urbain ou naturel: les nombreux exemples contemporain proposés illustrent ce que peut y être l'architecture "verte" dans toute sa diversité.Pour Paris : fondation Cartier et Institut du monde arabe de J. Nouvel.De nombreux exemples contemporains illustrent le propos, parmi eux on citera les travaux de 38 architectes tels que H. Hollein, Ch. Jencks, F-H. Jourda et G. Perraudin, A. Predock etc. Dans cet ouvrage, exemples représentatifs à l'appui, James Wines soumet à la discussion les différentes conceptions de l'architecture écologique et plaide pour une architecture qui ne considère pas uniquement les solutions technologiques mais qui, y compris par le langage des formes, cherche à reconcilier l'homme avec la nature.Constructions "organiques" et technologiques intégrées dans le paysage urbain ou naturel: les nombreux exemples ...

ECOLOGIE APPLIQUEE A L'HABITAT ; PAYSAGE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; INTÉGRATION AU SITE NATUREL

... Lire [+]

n° 332 - p.78 à p.79

La maison proposée par Dominic Stevens; architecte irlandais, se fond totalement dans la nature : l'osmose est totale.

MAISON INDIVIDUELLE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE

... Lire [+]

- 109 p , 36 AMV

Denis Valode rapproche son regard d'architecte de celui du monde le plus actuel et se donne pour objet l'observation de la nature. La nature de l'architecte, elle-même à l'image de la diversité sociale." La nature est une source éternelle d'inspiration et la perfection qui règne dans les ordres naturels, un livre ouvert de modèles. Des architectes comme Le Corbusier, Le Ricolais ou Piano ont avantageusement exploité cette voie pour produire de nouvelles formes structurelles et architecturales. (...) Il existe une voie qui associe le plaisir de créer à la satisfaction de servir à quelque chose dans notre monde... J'y vois même, en ce qui me concerne, une condition essentielle au bonheur. C'est ainsi que j'envisage la pratique de l'architecture : une activité ambivalente construite sur le réel et relevant de l'imaginaire. (...) Ce qui me motive : fabriquer une ville plus dense, plus durable, travailler sur ses limites, redonner sa place à la nature, à la biodiversité... Assumer jusqu'au bout deux passions, la nature et l'architecture. " Denis Valode rapproche son regard d'architecte de celui du monde le plus actuel et se donne pour objet l'observation de la nature. La nature de l'architecte, elle-même à l'image de la diversité sociale." La nature est une source éternelle d'inspiration et la perfection qui règne dans les ordres naturels, un livre ouvert de modèles. Des architectes comme Le Corbusier, Le Ricolais ou Piano ont avantageusement exploité cette voie pour produire de ...

PRATIQUE ARCHITECTURALE ; RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; THEORIE DE L'ARCHITECTURE

... Lire [+]

- p.21-29

La nature s'est depuis lontemps disciplinée et intégrée à nos villes mais aujourd'hui, le besoin de "naturel" au coeur de nos cités semble répondre à des besoins différents de ceux du XVIIe ou de la première moitié du XXe siècle. Sujet de réflexion pour les architectes, les paysagistes bien sûr, mais aussi les pouvoirs publics, la nature est un thème incontournable pour tous ceux qui pensent la ville. La nature s'est depuis lontemps disciplinée et intégrée à nos villes mais aujourd'hui, le besoin de "naturel" au coeur de nos cités semble répondre à des besoins différents de ceux du XVIIe ou de la première moitié du XXe siècle. Sujet de réflexion pour les architectes, les paysagistes bien sûr, mais aussi les pouvoirs publics, la nature est un thème incontournable pour tous ceux qui pensent la ville.

RAPPORT ARCHITECTURE NATURE ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; ENVIRONNEMENT

... Lire [+]

Z