Rechercher


0

Documents  RECONSTRUCTION | enregistrements trouvés : 48

O

-A +A

P Q

- 358 p. , 36 AMC

Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme de 1948 à 1952, député de la Loire, maire de Firminy, président du conseil d'administration de la Sonacotra, Eugène Claudius-Petit s'est, tout au long de sa carrière politique, mis au service de la modernité et du progrès.Cet ouvrage montre les relations qui se nouent entre architecture et urbanisme d'une part, et politique d'autre part - relations qui furent particulièrement étroites autour des grands enjeux de la Reconstruction au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en France. Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme de 1948 à 1952, député de la Loire, maire de Firminy, président du conseil d'administration de la Sonacotra, Eugène Claudius-Petit s'est, tout au long de sa carrière politique, mis au service de la modernité et du progrès.Cet ouvrage montre les relations qui se nouent entre architecture et urbanisme d'une part, et politique d'autre part - relations qui furent particulièrement étroites autour des ...

ARCHITECTURE ; ANALYSE DE L'ARCHITECTURE ; POLITIQUE DU LOGEMENT ; POLITIQUE DE L'URBANISME ; XXe SIÈCLE ; ARCHITECTE-ROLE ; RECONSTRUCTION ; AMENAGEMENT URBAIN ; GRAND ENSEMBLE

... Lire [+]

n° 2 - p.59 à p.69

Depuis une quinzaine d'années, l'opinion a manifesté de l'intérêt pour la période de l'Occupation, stimulant les recherches historiques. Plusieurs ouvrages sont été ainsi publiés sur les artistes, les banquiers, les fonctionnaires, mais rien, semble-t-il, sure les architectes... Pour témoigner de la violence de certaines affrontements de l'époque, l'auteur publie deux lettres de Frank Lloyd Whright et Lewis Mumford qui brisa leur amitié pendant plus de 10 ans. Depuis une quinzaine d'années, l'opinion a manifesté de l'intérêt pour la période de l'Occupation, stimulant les recherches historiques. Plusieurs ouvrages sont été ainsi publiés sur les artistes, les banquiers, les fonctionnaires, mais rien, semble-t-il, sure les architectes... Pour témoigner de la violence de certaines affrontements de l'époque, l'auteur publie deux lettres de Frank Lloyd Whright et Lewis Mumford qui brisa leur amitié pendant ...

HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; POLITIQUE CULTURELLE ; RECONSTRUCTION ; XXe SIÈCLE

... Lire [+]

n°164 - p.92 à 98

Au coeur d'un îlot parisien du 15ème arrondissement (rue E. Millon, rue de la Convention, rue Blomet), les nouveaux bâtiments de l'hôpital Cognacq-Jay tissent avec le jardin un lieu propice à la sérénité.

BATIMENT HOSPITALIER ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

n° spécial : supplément au Bulletin d'informations architecturales n° 1 , 29 VGA 8

Edo, seconde ville du monde après Londres en 1840, fut rebaptisée Tokyo par l'empereur Meiji, à la fin du XIXème siècle. Dès lors, l'architecture occidentale est introduite. Pour pallier au désastre provoqué par le tremblement de terre de 1923 et la seconde guerre mondiale, de vastes reconstructions sont entreprises avec des préoccupations sismiques permanentes (pilotis, petites maisons légères en bois ou structures de béton indépendantes les unes des autres).De 1950 à 1975, un nouveau style architectural et urbanistique, le Métabolisme (Tange Kenzo), résolument moderne et technologique, accentue encore l'influence occidentale (intégration de la cuisine à l'intérieur de l'habitat, grandes barres, autoroutes urbaines sur pilotis). Avec les post-métabolistes, influencés par Shinohara Kazuo, s'affirment des solutions architecturales de conception plus asiatique (exposition d'Osaka en 1978). Les universités offrent un éventail des diverses tendances de l'architecture contemporaine japonaise. Edo, seconde ville du monde après Londres en 1840, fut rebaptisée Tokyo par l'empereur Meiji, à la fin du XIXème siècle. Dès lors, l'architecture occidentale est introduite. Pour pallier au désastre provoqué par le tremblement de terre de 1923 et la seconde guerre mondiale, de vastes reconstructions sont entreprises avec des préoccupations sismiques permanentes (pilotis, petites maisons légères en bois ou structures de béton indépendantes les ...

GUIDE D'ARCHITECTURE ; HISTOIRE DES VILLES ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; RECONSTRUCTION ; POLITIQUE URBAINE ; ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ; TISSU URBAIN ; URBANISATION ; ZONAGE

... Lire [+]

- 280 pages , 38 AB

Consacré à l'architecture des théâtres contemporains, cet ouvrage retrace l'évolution historique des modèles d'organisation d'espaces dédiés à la représentation de spectacles (théâtre et danse). Il s'interroge sur les schémas actuels de fonctionnement d'une institution vieille de plus de deux mille ans (théâtre grec) et pourtant en perpétuelle évolution. Après un riche essai historique, chacune des réalisations dont la liste suit est présentée dans sa spécificité par des plans, des photographies et une fiche technique précise. L'ouvrage est enrichi de biographies des architectes et d'une abondante bibliographie. Allemagne : Théâtre de Potsdamer Platz, Berlin : Renzo Piano ­ Théâtre et centre de conférences, Recklinghausen : Auer + Weber Angleterre : Opera House, Glyndebourne : Michael Hopkins Autriche : Théâtre, Hallein : Heinz Tesar Espagne : Théâtre national de Catalogne, Barcelone : Ricardo Bofill ­ Théâtre de Galice, Saint-Jacques-de-Compostelle : J. Cano Lasso ­ Auditorium et théâtre, León : Luis Moreno Mansilla et Emilio Tunon ­ Gran Teatro del Liceu, Barcelone : Ignasi Sola Morales et Luis Dilmé Xavier Fabré (reconstruction) ­ Auditorium et palais des Congrès, San Sebastian : Rafael Moneo ­ Théâtre, Sagunto : Giorgio Grassi (reconstruction) Etats-Unis : Performing Arts Centre, New York : Frank O. Gehry France : Théâtre et Maison de la culture André-Malraux, Chambéry : Mario Botta ­ Opéra, Lyon : Jean Nouvel ­ Théâtres des Salins, Martigues : Marino Narpozzi Italie : Théâtre d'Avellino, Avellino : Carlo Aymonino ­ Piccolo Teatro, Milan : Marco Zanuso ­ Teatro degli Arcimboldi, Milan : Vittorio Gregotti ­ Teatro La Fenice, Venise : Rossi e Associati (reconstruction) ­ Teatro Carlo Felice, Gênes : Aldo Rossi et Ignazio Gardella (reconstruction) ­ Teatro alla Scala, Milan : Mario Botta (reconstruction) ­ Teatro della compagnia, Florence : Adolfo Natalini ­ Teatro delle Muse, Ancône : Danilo Guerri et Paola Salmoni ­ Teatro Fossati, Milan : Marco Zanuso Norvège : Théâtre communal, Trondelag : 4B-Arkitekter Pays-Bas : Nieuwe Luxor Theater, Rotterdam : J. Bolles-Wilson et Peter Wilson ­ Théâtre Chassé, Breda : Herman Hertzberger ­ Théâtre Markant, Uden : Herman Hertzberger ­ Théâtre, Ijsselstein : UN Studio Ben Van Berkel Portugal : Centre culturel de Belem, Lisbonne : Vittorio Gregotti Suisse : Centre culturel et auditorium, Lucerne : Jean Nouvel Consacré à l'architecture des théâtres contemporains, cet ouvrage retrace l'évolution historique des modèles d'organisation d'espaces dédiés à la représentation de spectacles (théâtre et danse). Il s'interroge sur les schémas actuels de fonctionnement d'une institution vieille de plus de deux mille ans (théâtre grec) et pourtant en perpétuelle évolution. Après un riche essai historique, chacune des réalisations dont la liste suit est présentée ...

THEATRE ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

- 368 pages , 27 AMT

En juillet 1953, au IXe congrès des Congrès internationaux d'architecture moderne à Aix-en-Provence, de jeunes architectes commencent à percevoir la limite des principes définis par la Charte d'Athènes et des dérives qu'ils peuvent engendrer dans leur application. 4 d'entre eux se chargent d'organiser le congrès suivant, (Xe congrès, d'où le nom Team X) : ce sont Jaap Bakema, George Candilis, Rolf Gutmann et Peter Smithson, rapidement rejoints par d'autres architectes : Aldo van Eyck, Bill and Gill Howell, Alison Smithson, John Voelcker and Shadrach Woods. Ils se rencontrent pour préparer le CIAM X à Doorn aux Pays-Bas où il mettent au point un « Manifeste de Doorn ». Au cours de ce dixième Congrès international d'architecture moderne qui se déroule à Dubrovnik en 1956, l'équipe de préparation entérine son divorce d'avec les tenants des conceptions traditionnelles héritées du Corbusier. Une dernière réunion a lieu à Otterlo qui met fin définitivement aux CIAMLa première réunion officiellement sous le nom de Team X eut lieu à Bagnols-sur-Cèze en 1960, la dernière, se déroula en juin 1977 à Bonnieux dans la maison de vacances de Georges Candilis. La réunion prévue en 1981 à Lisbonne fut annulée à la suite du décès de Jaap Bakema. Les participants constituèrent un groupe qui se définirent comme « une petite famille d'architectes qui recherchaient chacun des autres futurs membres, parce que chacun individuellement trouvait l'aide des autres indispensable au développement et à la compréhension de son propre travail. »1Parmi les nombreux architectes qui ont participer aux rencontres, on peut isoler un groupe qui a contribué pour l'essentiel à la réflexion et à l'émergences des nouvelles conceptions : ? Jaap Bakema, néerlandais ? Georges Candilis, grec travaillant en France ? Giancarlo De Carlo, italien ? Aldo van Eyck, néerlandais ? Alison et Peter Smithson, anglais ? Shadrach Woods, né aux Etats-Unis et travaillant en FranceOn peut ajouter un certain nombre d'architectes qui ont gravité autour du groupe : José Coderch, Ralph Erskine, Daniel van Ginkel and Blanche Lemco-van Ginkel, Amancio Guedes, Rolf Gutmann, Oskar Hansen, Herman Hertzberger, Alexis Josic, Guillermo Jullian de la Fuente, Reima Pietilä, Charles Polonyi, Brian Richards, Manfred Schiedhelm, André Schimmerling, Jerzy Soltan, Oswald Mathias Ungers, John Voelcker, Stefan Wewerka , Kenzo TangeLes idées du Team X se sont exprimées aussi dans un certain nombre de revues d'architecture bien souvent dirigées par ces mêmes architectes : Le Carré Bleu en Finlande puis en France, Forum aux Pays-Bas, Architectural Design au Royaume-Uni. En juillet 1953, au IXe congrès des Congrès internationaux d'architecture moderne à Aix-en-Provence, de jeunes architectes commencent à percevoir la limite des principes définis par la Charte d'Athènes et des dérives qu'ils peuvent engendrer dans leur application. 4 d'entre eux se chargent d'organiser le congrès suivant, (Xe congrès, d'où le nom Team X) : ce sont Jaap Bakema, George Candilis, Rolf Gutmann et Peter Smithson, rapidement rejoints ...

HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; CONCOURS ; RECONSTRUCTION ; ANALYSE DE L'ARCHITECTURE

... Lire [+]

- 542 pages. , 87 AH

Retrace l'histoire de la crise de l'architecture de 1950 à 1970. La revendication d'une architecture du futur par les avant-gardes se heurte contre l'esthétique médiocre et le fonctionnalisme primaire de la reconstruction. Cette période, marquée par l'utopie nouvelle de la mégastructure puis l'architecture radicale, accélère la fin de la modernité et lui substitue la situation contemporaine. Retrace l'histoire de la crise de l'architecture de 1950 à 1970. La revendication d'une architecture du futur par les avant-gardes se heurte contre l'esthétique médiocre et le fonctionnalisme primaire de la reconstruction. Cette période, marquée par l'utopie nouvelle de la mégastructure puis l'architecture radicale, accélère la fin de la modernité et lui substitue la situation contemporaine.

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ; RECONSTRUCTION ; UTOPIE ARCHITECTURALE ; FONCTIONNALISME

... Lire [+]

- 576 p , 41 PS

Histoire de l'invention du béton et de son intrerprétation architecturale depuis la fin du 18e siècle jusqu'au milieu du 20e. La seconde partie du livre traite de l'oeuvre de Perret et il est centré sur 3 réalisations essentielles : l'immeuble de la rue Franklin, le théâtre des Champs Élysées et la reconstruction du Havre.

BETON ; CONSTRUCTION EN BETON ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; HISTOIRE DE LA CONSTRUCTION ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE ; THEATRE ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

- 72 pages. , 29 VGA t24

Une généalogie du paysage urbain rotterdamois à la lumière de l'histoire du développement de la ville.

RECONSTRUCTION ; HISTOIRE DES VILLES ; ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ; PORT

... Lire [+]

n° 351 - pp. 110-119

De l'empire austro-hongrois à la guerre froide jusqu'à l'effondrement du "bloc soviètique", la ville au bord du Danube cherche à retisser les différentes échelles de la capitale de la nouvelle République slovaque.

URBANISME ; RECONSTRUCTION ; HISTOIRE

... Lire [+]

77 - de p 113 à 117

La reconversion du site de l'hôpital Laennec, dans le coeur du 7 eme arrondissement

RECONSTRUCTION ; MONUMENTS HISTORIQUES

... Lire [+]

- 327 p , 17 AH

L'un des plus graves problèmes de la société française contemporaine demeure ce mal à la France des grands ensembles hérités des années 50. Pour la première fois, unn ouvrage de synthèse tente de comprendre le phénomène dans ses dimensions sociales, techniques et plastiques.

GRAND ENSEMBLE ; REHABILITATION DES GRANDS ENSEMBLES ; BATIMENT D'HABITATION EN BARRE ; RECONSTRUCTION ; LOGEMENT SOCIAL

... Lire [+]

- 542 p. , 25 AMV

Journaliste, critique, professeur, Pierre Vago est aussi un praticien talentueux qui dirige la reconstruction d'Arles, construit la nouvelle bibliothèque de Bonn, la banque centrale de Tunisie, la basilique souterraine de Lourdes...une vie qui contient tous les ingrédients d'un roman-une famllle d'artistes, l'exil, les débuts difficiles, l'amour, la Résistance-et son rôle sur le scène architecturale font de ses mémoires un évènement.En 1931, il devient le rédacteur en chef de la revue L'architecture d'aujourd'hui. Journaliste, critique, professeur, Pierre Vago est aussi un praticien talentueux qui dirige la reconstruction d'Arles, construit la nouvelle bibliothèque de Bonn, la banque centrale de Tunisie, la basilique souterraine de Lourdes...une vie qui contient tous les ingrédients d'un roman-une famllle d'artistes, l'exil, les débuts difficiles, l'amour, la Résistance-et son rôle sur le scène architecturale font de ses mémoires un évènement.En 1931, il ...

ARCHITECTE-PROFESSION ; BATIMENT CULTUEL ; EGLISE ; RECONSTRUCTION ; URBANISME ; ANALYSE DE L'ARCHITECTURE

... Lire [+]

Photographies à l'oeuvre | 2013

Catalogue exposition

- 22 p. , 66 IF93

A la libération, le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (MRU) est chargé de remédier aux destructions de la guerre autant qu'à la vétusté de l'habitat. Ce guide d'exposition présente une sélection de photographies issues d'enquêtes et de chantiers réalisés dans le Nord Est parisien.

HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

n° 864 - pp. 34-57

Un dossier special sur la reconstruction de la capitale chinoise Pékin.

URBANISATION ; URBANISME ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

407 - p.38-45

Qui se souvient que le musée d'Orsay fut une gare ? Rénover, reconstruire, résinventer. La diversité du vocabulaire de la réhabilitation traduit la complexité de la tâche. Et si les travaux de transformation sont loin de concurrencer la constructions neuves dans l'activité des architectes, la mémoire nourrit la créativité et ceux qui s'attachent à de tels défis techniques ne le regrettent pas. Qui se souvient que le musée d'Orsay fut une gare ? Rénover, reconstruire, résinventer. La diversité du vocabulaire de la réhabilitation traduit la complexité de la tâche. Et si les travaux de transformation sont loin de concurrencer la constructions neuves dans l'activité des architectes, la mémoire nourrit la créativité et ceux qui s'attachent à de tels défis techniques ne le regrettent pas.

REHABILITATION DE BATIMENT ; RECONSTRUCTION ; RECONVERSION

... Lire [+]

- 317 pages , 135 PU

Paris s'élève sur ses décombres. Relativement épargnée par les guerres ou les incendies, la ville patrimoniale a été affectée en profondeur par les destructions volontaires. L'âpreté spéculative a ainsi valu à beaucoup d'hôtels particuliers d'être rasés. Mais les destructions ont aussi été le fait - et à plus grande échelle - de la puissance publique quand elle a voulu percer de larges avenues ou aligner de vieilles rues pour régulariser la ville.Toutefois, les pioches n'ont pas toujours été guidées par des nécessités lucratives ou urbanistiques. Ce sont parfois des symboles qu'on a voulu renverser. La démolition de la Bastille est le premier acte de la Révolution. D'autres suivront, même si les hommes de 1789 n'abattent finalement que peu d'édifices. La Commune détruit pour sa part sans délai, commençant par la maison de Thiers, figure versaillaise honnie entre toutes, et finissant par les Tuileries, dont les ruines resteront longtemps exposées. S'appuyant sur une iconographie riche et spectaculaire, Pierre Pinon dresse le sombre bilan des démolitions parisiennes et retrace les étapes de l'émergence d'une conscience patrimoniale. Paris s'élève sur ses décombres. Relativement épargnée par les guerres ou les incendies, la ville patrimoniale a été affectée en profondeur par les destructions volontaires. L'âpreté spéculative a ainsi valu à beaucoup d'hôtels particuliers d'être rasés. Mais les destructions ont aussi été le fait - et à plus grande échelle - de la puissance publique quand elle a voulu percer de larges avenues ou aligner de vieilles rues pour régulariser la ...

POLITIQUE DE L'URBANISME ; RECONSTRUCTION ; RUE ; FACADISME ; DECORATION DE FACADE ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL

... Lire [+]

- p. 71 , 16 AM V

Ouvrage en deux parties. La première est consacrée à la présentation de la construction du pavillon allemand à l'Exposition Internationale de Barcelone en 1929. La seconde retrace la reconstruction de ce même pavillon entre 1981 et 1987.

EXPOSITION ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

n° spécial : supplément au Bulletin d'informations architecturales n° 1 , 29 VGA 7

Au début du XIXème siècle, la physionomie de Marseille est encore provinciale et villageoise (habitat individuel et bastide). A partir du milieu du XIXème siècle, des grands projets d'esprit haussmannien réorganisent l'espace de la ville avec une certaine monumentalité et l'extension des ports la hissent au rang de métropole et de ville industrielle (1er port de France).Après la première guerre mondiale, apparaissent des programmes d'habitat social, pour combattre l'insalubrité et le manque d'hygiène. La reconstruction, suite à la seconde guerre mondiale, s'accompagne de querelles urbanistiques et architecturales (F. Pouillon, Le Corbusier) qui ne seront réglées qu'à la fin des années 1950. Les années 1960-1970 sont marquées par une extension peu contrôlée de la périphérie. Ce n'est qu'à partir de 1975 que Marseille réorganise son centre. Au début du XIXème siècle, la physionomie de Marseille est encore provinciale et villageoise (habitat individuel et bastide). A partir du milieu du XIXème siècle, des grands projets d'esprit haussmannien réorganisent l'espace de la ville avec une certaine monumentalité et l'extension des ports la hissent au rang de métropole et de ville industrielle (1er port de France).Après la première guerre mondiale, apparaissent des programmes d'habitat ...

GUIDE D'ARCHITECTURE ; HISTOIRE DES VILLES ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; POLITIQUE URBAINE ; RECONSTRUCTION ; ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ; URBANISME ; TISSU URBAIN ; URBANISATION

... Lire [+]

n° spécial : supplément au Bulletin d'informations architecturales n° 1 , 29 VGA 6

Lisbonne, installée au Moyen-âge sur les pentes d'un mont abrupte, s'édifie petit à petit autour du Tage. L'architecture renaissance et baroque de la ville sombrera dans le grand tremblement de terre de 1755. Pour sa reconstruction, le marquis de Pombal inspire une ville "régulière", symbole d'un ordre économique "moderne". Au XIXème et au XXème siècle, Lisbonne se développe sous le double effet du colonialisme et du capitalisme, d'abord vers le nord puis les franges côtières occidentales et orientales sans plan directeur efficace. Lisbonne, installée au Moyen-âge sur les pentes d'un mont abrupte, s'édifie petit à petit autour du Tage. L'architecture renaissance et baroque de la ville sombrera dans le grand tremblement de terre de 1755. Pour sa reconstruction, le marquis de Pombal inspire une ville "régulière", symbole d'un ordre économique "moderne". Au XIXème et au XXème siècle, Lisbonne se développe sous le double effet du colonialisme et du capitalisme, d'abord vers le ...

GUIDE D'ARCHITECTURE ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; TISSU URBAIN ; HISTOIRE DES VILLES ; POLITIQUE URBAINE ; ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ; RECONSTRUCTION ; URBANISATION ; ARCHITECTURE COLONIALE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z