Rechercher


0

Documents  RECONVERSION | enregistrements trouvés : 219

O

-A +A

P Q

octobre 1990 - 159 p , 78 IF92

Le départ de la Régie Renault du site de Boulogne Billancourt suscite deux réactions de nature différente.
- Une fermeture , ce sont des conséquences économiques sur l'emploi et les ressources communales
- Une fermeture c'est aussi la libération d'un site exceptionnel aux portes de Paris, les chances d'une reconversion de quartier.
Saisir cette opportunité pour transformer la fin une activité en occasion de développement c'est l'enjeu de cette "opération d'intérêt national".
Le départ de la Régie Renault du site de Boulogne Billancourt suscite deux réactions de nature différente.
- Une fermeture , ce sont des conséquences économiques sur l'emploi et les ressources communales
- Une fermeture c'est aussi la libération d'un site exceptionnel aux portes de Paris, les chances d'une reconversion de quartier.
Saisir cette opportunité pour transformer la fin une activité en occasion de développement c'est l'enjeu de cette ...

RECONVERSION ; SITE INDUSTRIEL

... Lire [+]

256 - numéro spécial "Une année d'archiecture en France" - 250 , 1 A.A. 31

Rétrospective de l'année 2016 en France :

- Équipement universitaire, Gif-Sur-Yvette, Muoto
- Groupe scolaire, Ivry-sur-Seine, Chartier-Dalix
- Campus Jussieu - secteur Est, Paris Ve, Architecture-Studio
- siège social, Pantin, Jung Architecte
- 49 logements sociaux, Saulx-les-Chartreux, Jean et Aline Harari
- 69 logements et gymnase, Paris Xe, Vincent Parreira/AAVP
- 91 logements sociaux et crèche, Paris Xe, Alexandre Chemetoff
- 50 logements sociaux, Paris VXIIIe, Atelier Kempe Thill + Fres Architectes
- EHPAD, Paris XIVe, A+ Samuel Delmas
- Centre socioculturel, Limeil-Brévannes, Guillaume Ramillien
- 55 logements sociaux, Paris XVIIIe, Abnal & Ropars
- Conservatoire de danse et de musique, Versailles, Joly & Loiret
- Théâtre, Lieusaint, Chaix & Morel
- Musée des insectes et observatoires, Carrières-sous-Poissy, AWP
- Conservatoire de Danse, musique et théâtre, Vanves, Babin+Renaud
- Campus Scolaire, Clamart, Gaëtan Le Penhuel
- École maternelle, XVIIIe, Armand Nouvet
- Groupe scolaire, Colombes, Dominique Coulon
- Complexe sportif, Bussy-Saint-Georges, Martin Duplantier
- Immeuble mixte bureaux, logements et équipements, Nanterre, Atelier Zündel Cristea
- 144 logements et crèche, Paris IVe, LIN - Finn Geipel
- 36 logements collectifs, XVe, François Brugel
- 55 logements en accession, ZAC du Port, Pantin, Clément Vergely
- 145 logements, ZAC Clichy-Batignolles, Paris XVIIe, Gausa+Raveau
- 60 logements sociaux, Gentilly, Daquin & Ferrière
- 91 logements sociaux et crèche, XIIe, Fabienne Gérin-Jean
- 13 logements sociaux, XIe, Seyler-Lucan
- 16 logements sociaux neufs et 8 réhabilités, XVIIIe, Fred El Bekkay architecte
- 134 logements, XIXe, TVK
- Résidence étudiante, Saint-Denis, Belus & Hénocq
- Résidence étudiante, entrepôt Macdonald, XIXe, l'AUC
- Résidence hôtelière, XVe, Suzel Brout
- Résidence étudiante et crèche associative, XXe, Antoine Regnault
- La Canopée des Halles, 1er, Berger et Anziutti
- Bureaux en blanc, IIe, PCA-Stream
- Ateliers Municipaux, Poigny-la-Forêt, Boidot Robin
- Centre d'innovations technologiques, Évry, Block
- Stations de Tramway, Viroflay, Atelier Schall
- Centre de secours, XVIIe, Bruno Mader
- Extension et surélévation d'une tour de Bureaux, Barthélémy Grino
- Centre social et espace culturel, Nemours, Atelier Téqui
- Extension d'hôpital, Issy-les-Moulineaux, Atelier martel
- Maison de l'enfance, Lieusaint, Nomade Architectes
- Foyer d'accueil et 68 logements locatifs, Vigneux-sur-Seine, Margot-Duclos
- Tours de Bureaux, Dominique Perrault, Boulogne-Billancourt
- ACCORHOTELS ARENA, XIIe, DVVD
- Bibliothèque Richelieu, IIe, Bruno Gaudin et Virginie Brégal
- Extension d'un collège, Meudon, Atelier Novembre
Rétrospective de l'année 2016 en France :

- Équipement universitaire, Gif-Sur-Yvette, Muoto
- Groupe scolaire, Ivry-sur-Seine, Chartier-Dalix
- Campus Jussieu - secteur Est, Paris Ve, Architecture-Studio
- siège social, Pantin, Jung Architecte
- 49 logements sociaux, Saulx-les-Chartreux, Jean et Aline Harari
- 69 logements et gymnase, Paris Xe, Vincent Parreira/AAVP
- 91 logements sociaux et crèche, Paris Xe, Alexandre Chemetoff
- 50 logements ...

PRIX D'ARCHITECTURE-EQUERRE D'ARGENT ; BATIMENT UNIVERSITAIRE ; EQUIPEMENT SCOLAIRE ; REHABILITATION DE BATIMENT ; SIEGE SOCIAL ; RECONVERSION ; LOGEMENT SOCIAL ; MAISON INDIVIDUELLE ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF ; PROGRAMME MIXTE ; GYMNASE ; CRECHE ; LOGEMENT POUR PERSONNE AGEE ; MAISON DE RETRAITE ; CENTRE CULTUREL ; CONSERVATOIRE ; THEATRE ; MUSEE ; CAMPUS ; ECOLE MATERNELLE ; EQUIPEMENT SPORTIF ; RESIDENCE UNIVERSITAIRE ; BATIMENT HOTELIER ; ESPACE PUBLIC ; BATIMENT DE BUREAUX ; BATIMENT TECHNIQUE ; BATIMENT A USAGE SCIENTIFIQUE ; GARE-STATION DE METRO ; CENTRE DE SECOURS ; EXTENSION DE BATIMENT ; SURELEVATION ; BATIMENT D'AIDE SOCIALE ; BATIMENT HOSPITALIER ; FOYER D'HEBERGEMENT ; STADE ; BIBLIOTHEQUE ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; RESTAURATION

... Lire [+]

N° 111 - 96 pages , 127 AB

Ce numéro de revue 303 traite des reconversions de bâtiments, avec soit un rôle similaire à lerur premier emploi soit un nouveau rôle complètement différent.

RECONVERSION ; RENOVATION URBAINE

... Lire [+]

Hors-série - 120 pages , 79 P19

Le bassin de la Villette a à peine deux siècles et renoue aujourd'hui avec les distractions nocturnes de ses débuts, l'animation des quais les jours de beau temps. Il a connu au siècle passé, le foisonnement populaire et industriel d'un grand port de marchandises. Paris l'a ensuite laissé entrer en déshérence avant de le redécouvrir pour ce qu'il est : l'une des plus belles infrastructures de la capitale, véritable venue d'eau dans la ville.Ce hors-série se veut une invitation au voyage dans le temps et dans l'espace du bassin pour mieux comprendre ses fonctions, ses usages et ses potentialités.Le lieu est le fruit de la politique d'aménagement des voies navigables d'approvisionnement de la capitale, initiée par Napoléon Bonaparte au XIXème siècle. En 1800, le territoire de la Villette fleure encore bon la campagne, tout comme de nombreux territoires situés aux portes de Paris : usages agricoles, noyau villageois, activités commerciales... En 1808, les abords de la rotonde d'octroi de l'architecte Claude-Nicolas Ledoux accueillent l'imposant bassin. À la fois réservoir 'eau potable et coeur du réseau de canaux navigables franciliens, il bouleverse radicalement la destinée urbaine du village de la Villette. Modernisé par la IIIème République, le bassin devient le 4ème port de marchandises du pays, derrière Marseille, Bordeaux et Le Havre. Le port fonctionne longtemps comme une enclave dissociée de la Ville. Lorsqu'il entre en déclin après la première guerre mondiale, sa configuration l'amène en quelques décennies à devenir un espace déserté et rongé par divers trafics, au point qu'un projet d'autoroute urbaine et de tours de bureaux ­ évité de peu ­ le menace dans les années 60. Grâce aux opérations de requalification urbaine et d'animation menée par la Semavip et son urbaniste Patric Céleste, le bassin redevient un espace de promenades et de loisirs nautiques, et constitue un point d'ancrage majeur dans le rééquilibrage de la capitale vers l'Est et le Nord-Est. Un grand quartier d'habitat, en majorité social, porte aujourd'hui, à des degrés divers, la marque architecturale des diverses périodes traversées, du tissu faubourien à la tour moderniste dite « de Flandre », en passant par les immeubles post-haussmanniens. Dominique Perrault, Edith Girard, Philippe Gazeau, Jean-Pierre Buffi, Stanislas Fiszer... ont ponctué le site de leurs créations architecturales. Points d'orgue de l'aménagement : la reconstruction du magasin général du quai de la Seine par l'agence Chaix et Morel et la reconversion imminente de la rotonde de Claude-Nicolas Ledoux.Au sommaire:8 -1800 : foisonnement d'usages et bouleversement imminent10- Des loisirs à l'industrie, 1808-182620- Le foisonnement populaire du quatrième port de France, 1826-191442- L'univers fermé d'un port en déclin, 1919-197556- Vers la consécration des loisirs, 1976à nos jours108- Roger Madec, maire (PS) du XIème arrondissement, président de la SEMAVIP. « Une dynamique positive d'animation relayée par le privé »110 -Marin Karmitz, producteur, fondateur du groupe MK2. « Des cinémas sur un miroir d'eau unique en ville »112 -Perspectives sur le bassin114- La Zac basin de la Villette. Les 28 programmes de la reconquête . Le bassin de la Villette a à peine deux siècles et renoue aujourd'hui avec les distractions nocturnes de ses débuts, l'animation des quais les jours de beau temps. Il a connu au siècle passé, le foisonnement populaire et industriel d'un grand port de marchandises. Paris l'a ensuite laissé entrer en déshérence avant de le redécouvrir pour ce qu'il est : l'une des plus belles infrastructures de la capitale, véritable venue d'eau dans la ville.Ce ...

FRICHE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION ; AMENAGEMENT URBAIN ; CANAL

... Lire [+]

n° 332 - de p. 28 à p. 71

Londres, Buenos Aires, Osaka, Hambourg, Trieste ou Marseille, tous ces noms de villes racontent l'histoire d'un port. Mais aujourd'hui, distribution et consommation, industrie et loisirs ont été découpés en unité séquentielles. Les fonctions portuaires, déplacées pour mieux correspondre aux échanges internationaux, sont, à leur tour, considérées comme des systèmes autonomes. Séparées de leurs port, les villes se retrouvent avec des vastes friches à urbaniser. Londres, Buenos Aires, Osaka, Hambourg, Trieste ou Marseille, tous ces noms de villes racontent l'histoire d'un port. Mais aujourd'hui, distribution et consommation, industrie et loisirs ont été découpés en unité séquentielles. Les fonctions portuaires, déplacées pour mieux correspondre aux échanges internationaux, sont, à leur tour, considérées comme des systèmes autonomes. Séparées de leurs port, les villes se retrouvent avec des vastes ...

PORT ; FRICHE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION

... Lire [+]

n° 289

rénovation de friches industrielles, portuaires et militaires en France et à l'étranger

FRICHE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION ; PORT ; ARCHITECTURE MILITAIRE

... Lire [+]

- 95 p , 70 AT

Qu'attendons-nous pour construire des bâtiments réversibles ?
En posant cette question, et en tentant d'y répondre, Canal participe à l'émergence d'un mouvement en faveur du concept de réversibilité
en architecture. S'il est entendu qu'un bâtiment peut avoir plusieurs vies, l'effort est devenu démesuré pour y parvenir, tant l'architecture est le plus souvent contrainte par sa programmation initiale et sa reconversion progressivement complexifiée par la multiplication des normes.
L'idée d'habiter, travailler, enseigner... successivement dans un même lieu engage à dissocier programme et procédé constructif dès la conception, au bénéfice d'une souplesse d'usages dans une géométrie libérée.
« Penser réversible », c'est anticiper l'évolution d'un édifice avant même sa construction, pour alléger au maximum les adaptations et leur coût, lors de sa transformation.
Qu'attendons-nous pour construire des bâtiments réversibles ?
En posant cette question, et en tentant d'y répondre, Canal participe à l'émergence d'un mouvement en faveur du concept de réversibilité
en architecture. S'il est entendu qu'un bâtiment peut avoir plusieurs vies, l'effort est devenu démesuré pour y parvenir, tant l'architecture est le plus souvent contrainte par sa programmation initiale et sa reconversion progressivement complexifiée ...

RECONVERSION ; REHABILITATION DE BATIMENT

... Lire [+]

- 23 p , 15 IFG

A travers de nombreux exemples de reconversion du patrimoine industriel, Nicolas Pierrot présente les enjeux et les problématiques de ce type de reconversion en Île-de-France.

ARCHITECTURE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION ; XXe SIÈCLE ; XIXe SIÈCLE

... Lire [+]

- 142 P

Sur ces deux objets à la mode, célébrés par tout le monde, y compris par l'industrie du tourisme globalisée, la Promenade plantée de Paris et le High Line Park de Manhattan, on aura tout entendu, sauf peut-être l'essentiel : que ces dispositifs complexes sont générés par la ville elle-même et qu'elle nous communique par là quelque chose de fondamental. C'est la raison pour laquelle nous devons prêter toute notre attention et intelligence à ce qui s'est installé au tournant du siècle à New York et à Paris, convaincus comme nous le sommes, qu'il y a avec ces plateformes ­ outre les thèmes de la marche et de la déambulation urbaine, de la flânerie et de la dérive, de la ruine et de la rouille, de la trame verte et du spectacle ­ tout un monde à découvrir.

Sur ces deux objets à la mode, célébrés par tout le monde, y compris par l'industrie du tourisme globalisée, la Promenade plantée de Paris et le High Line Park de Manhattan, on aura tout entendu, sauf peut-être l'essentiel : que ces dispositifs complexes sont générés par la ville elle-même et qu'elle nous communique par là quelque chose de fondamental. C'est la raison pour laquelle nous devons prêter toute notre attention et intelligence à ce ...

PROMENADE PLANTEE ; RECONVERSION ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

- 334 p , 80 AA

Et si l'on arrêtait de démolir systématiquement pour construire ? Passé la Reconstruction de l'après-guerre guidée par l'urgence, puis la «rénovation-bulldozer» des années 1960-1970 animée par l'idéologie de la table rase, l'heure est à la transformation des bâtiments existants et des territoires urbanisés. Confrontée à la terrible réalité de l'étalement urbain, grand consommateur d'espaces naturels, la ville du XXIe siècle est à la recherche de nouveaux modèles plus compacts. Dès lors, tout est affaire de reconquête, de réappropriation, de réutilisation, de recyclage. Ce renouvellement urbain nous plonge dans l'ère de la superposition, du palimpseste, il ouvre le champ de la réinterprétation, voire celui de la «réinvention» chère à Viollet-le-Duc. Il y a une logique à transformer le patrimoine construit, la densification de la ville y pousse, la réflexion sur la durabilité y conduit. C'est sans doute cela la nouvelle expérimentation spatiale, technique et programmatique du XXIe siècle, dans une équation économique indispensable à résoudre. «Le durable c'est le transformable», résume Christian de Portzamparc. A l'heure de l'obsolescence programmée, la question de la reprogrammation se pose avec d'autant plus de force. Le regard se tourne d'abord vers tous ces espaces capables issus du monde industriel (usines, gazomètres, silos, entrepôts...). Mais, dans la diversité de l'offre patrimoniale d'aujourd'hui, l'enjeu est bien plus complexe et concerne en fait tout type de construction : de la gare à la prison, de l'église au marché couvert, du château, d'eau à la tour de bureaux, du garage au tunnel, du viaduc à la cale sèche... L'architecture comme les infrastructures sont concernées par cette mutation profonde. Cet ouvrage, qui accompagne l'exposition produite par la Cité de l'architecture & du patrimoine à Paris, présente 72 projets choisis en Europe, dépassant l'exigence de la mise aux normes des bâtiments obsolètes ou de leur réhabilitation pour affirmer l'idée de la transformation comme acte de création à part entière. Il s'organise en huit sections thématiques, introduites chacune par le texte d'un architecte ou d'un critique sur la démarche de transformation, et propose une perspective chronologique à l'échelle mondiale posant, sur cinquante ans, des jalons de l'évolution du débat transformation versus destruction.
Projets à Paris et Île de France :
-Palais de Tokyo, Lacaton & Vassal, Paris 16e
- Métal 57, Jakob & Macfarlane, Boulogne Billancourt
- La Fondation Seydoux-Pathé, Renzo Piano, Paris 13e
- Rénovation Cité de refuge, Opéra, Paris 13e
- La Poste du Louvre, D. Perrault, Paris 1er
- Learning centrer université Paris II, Alain Sarfati, Paris 6e
- Lycée du Bourget, Seine Saint Denis, Hubert & Roy
- La halle aux farines, Nicolas Michelin, Paris 13e
- Docks en Seine, Jakob & Macfarlane, Paris 13e
- Les Grands Moulins de Pantin, Reichen & Robert, Pantin
- Ecole d'architecture, Frédéric Borel, Paris 13e
- La Halle Pajol, Jorda architectes, Paris 18e
- La tour Bois-le-Prêtre, Lacaton Vassal, Paris 17e
- Résidence pour étudiants, TVK architectes, Arcueil
-Médiathèque, LAN, Val de Marne
- Bureaux rue Blanche, Hammoutène, Paris 9e
- Logements Villeneuve-Saint-Georges, Frédéric Borel
- Entrepôts Macdonald, OMA, FAA+XDGA, Paris 19e
- Tête du Pont-de-Sèvres, D. Perrault, Boulogne Billancourt
Et si l'on arrêtait de démolir systématiquement pour construire ? Passé la Reconstruction de l'après-guerre guidée par l'urgence, puis la «rénovation-bulldozer» des années 1960-1970 animée par l'idéologie de la table rase, l'heure est à la transformation des bâtiments existants et des territoires urbanisés. Confrontée à la terrible réalité de l'étalement urbain, grand consommateur d'espaces naturels, la ville du XXIe siècle est à la recherche de ...

RECONVERSION ; REHABILITATION DE BATIMENT ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL

... Lire [+]

- 91
ISBN 978-2-913661-57-8, 61 AMC

LA CHAMBRE de commerce et d'industrie Picardie se trouvant à l'étroit dans son hôtel particulier — une demeure mêlant le néogothique et l'art déco construit entre 1908 et 1912 —, il lui fallut un nouveau siège. L'agence Chartier-Corbasson a inventé pour ce dernier un bâtiment se glissant le long du jardin de l'ancienne demeure, une forme novatrice qui engendre un dialogue enlevé entre l'ancien, le moderne, le minéral et le végétal. Les architectes ont condensé les éléments du programme à l'intérieur d'une colline végétale, un paysage habité autant que mis en scène réorganisant jardin, hôtel art déco et circulations en un élégant ballet où chacun s'inscrit harmonieusement. Mais derrière l'élégance des formes se cachent des tours de force techniques, des panoramas surprenants, des usages nouveaux, toute une leçon d'architecture. C'est pourquoi nous avons voulu retracer la genèse de cette construction à travers des textes et entretiens de : Karine CHARTIER, Thomas CORBASSON, Jean-Luc A. D'ASCIANO, Annabelle HAGMANN, Pierre JAUBERT DE BEAUJEU, Jean-Paul LAMOUREUX, Claude PARENT, Joseph NOC et des photographies de Philippe RUAULT, Ludovic KITEL Yves MARCHAND, Romain MEFFRE. LA CHAMBRE de commerce et d'industrie Picardie se trouvant à l'étroit dans son hôtel particulier — une demeure mêlant le néogothique et l'art déco construit entre 1908 et 1912 —, il lui fallut un nouveau siège. L'agence Chartier-Corbasson a inventé pour ce dernier un bâtiment se glissant le long du jardin de l'ancienne demeure, une forme novatrice qui engendre un dialogue enlevé entre l'ancien, le moderne, le minéral et le végétal. ...

RECONVERSION ; MUR VEGETAL ; ART DECO ; ARCHITECTURE CONTEMPORAINE

... Lire [+]

- 92 P , 67 P1

Avec un demi-milliard d'euros d'investissement et te choix très select des architectes japonais Sanaa (Pritzker Prize 2010) déjà auteurs des magasins Christian Dior à Tokyo (2001-2003), LVMH aura beaucoup investi à la Samaritaine ! Pourtant l'essentiel n'est pas là. Initialement parti pour ne devenir qu'un petit "Vuitton City" faisant face au siège du malletier, l'opération repose désormais sur un cobranding réajusté. Avec la complicité d'Édouard François déjà auteur de l'hôtel Fouquet's Barrière avenue George V, LVMH Hotel Management entend convertir le vaisseau-amiral Art Déco du grand magasin d'Ernest Cognacq en "plus bel hôtel urbain du monde". Mais d'un art déco l'autre, que signifie ce type de reconversion patrimoniale à l'âge du "capitalisme artiste" ? Avec un demi-milliard d'euros d'investissement et te choix très select des architectes japonais Sanaa (Pritzker Prize 2010) déjà auteurs des magasins Christian Dior à Tokyo (2001-2003), LVMH aura beaucoup investi à la Samaritaine ! Pourtant l'essentiel n'est pas là. Initialement parti pour ne devenir qu'un petit "Vuitton City" faisant face au siège du malletier, l'opération repose désormais sur un cobranding réajusté. Avec la complicité ...

RECONVERSION ; GRAND MAGASIN

... Lire [+]

- 65 p , 94 PL

De 2001 à 2012, un peu plus de 30 000 m" de transformations de bureaux en logements ont été autorisés à Paris chaque année, ce qui représente environ 400 logements nouveaux par an dont un tiers sont des logements sociaux SRU. La majorité des opérations de transformation se situe dans le centre rive droite où la densité de bureaux est la plus élevée. Les logiques d'intervention selon les types de pétitionnaires sont bien différentes.

Tandis que les particuliers (20 % des surfaces transformées) réalisent des aménagements de commodité personnelle sur de petites surfaces, les bailleurs sociaux (27 % des surfaces transformées) cherchent à étendre le parc de logements SRU en écho aux attentes de la municipalité et les promoteurs (53 % des surfaces transformées) sont mus par une logique de revente après rénovation/transformation.
Sur le plan technique, les études de cas d'immeubles de bureaux transformés en logements montrent que l'importance des travaux à réaliser et leur nature sont largement tributaires de la morphologie et de l'époque de construction. À Paris, du fait de la prédominance du bâti ancien, 60 % des transformations s'opèrent dans des immeubles haussmanniens ou post haussmanniens qui retrouvent par là même leur destination initiale.
De 2001 à 2012, un peu plus de 30 000 m" de transformations de bureaux en logements ont été autorisés à Paris chaque année, ce qui représente environ 400 logements nouveaux par an dont un tiers sont des logements sociaux SRU. La majorité des opérations de transformation se situe dans le centre rive droite où la densité de bureaux est la plus élevée. Les logiques d'intervention selon les types de pétitionnaires sont bien différentes.

Tandis que ...

RECONVERSION ; BATIMENT DE BUREAUX ; BATIMENT ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF

... Lire [+]

- 144 p
ISBN 978-207257-015-5, 27 P17

À Clichy-Batignolles, autour d'un grand parc, la Ville de Paris conduit un chantier d'envergure : aménager sur un ancien site ferroviaire sous-exploité, à l'arrière de la gare Saint-Lazare, un quartier exemplaire, pour sa qualité de vie, ses usages innovants, sa volonté de développement durable. Ce livre fait le récit d'une aventure urbaine et humaine rare, l'Atelier qui a permis de coproduire une partie de ce projet. Architectes et promoteurs, aménageur et services techniques, citoyens et élus s'y sont associés pour relever les défis de fortes contraintes et d'une grande exigence, et imaginer ensemble la ville de demain. À Clichy-Batignolles, autour d'un grand parc, la Ville de Paris conduit un chantier d'envergure : aménager sur un ancien site ferroviaire sous-exploité, à l'arrière de la gare Saint-Lazare, un quartier exemplaire, pour sa qualité de vie, ses usages innovants, sa volonté de développement durable. Ce livre fait le récit d'une aventure urbaine et humaine rare, l'Atelier qui a permis de coproduire une partie de ce projet. Architectes et promoteurs, ...

FRICHE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION ; AMENAGEMENT URBAIN ; SECTEUR D'AMÉNAGEMENT

... Lire [+]

- 143 p
ISBN 978-2357332836, 41 P18

Dès 2004, la mairie du 18e arrondissement de Paris et la SEMAEST ont porté le projet de réhabilitation des friches ferroviaires de la SNCF situées dans le quartier populaire La Chapelle. Le chantier de la ZAC Pajol est un projet fort. Au coeur de ce territoire trônent les anciens bâtiments de la gare de marchandises, halle et messageries. Les architectes coordonnateurs, Janine Galiano et Philippe Simon, ont tenu à conserver le patrimoine industriel existant. C'est sur cette friche industrielle qu'est ressuscité le quartier. Cet ouvrage retrace la genèse du projet et sa concrétisation tout en donnant la parole aux acteurs et aux habitants. Equipements publics, développement d'activités économiques, écoquartier... il témoigne en images de la reconversion et de la naissance d'un nouveau territoire. Dès 2004, la mairie du 18e arrondissement de Paris et la SEMAEST ont porté le projet de réhabilitation des friches ferroviaires de la SNCF situées dans le quartier populaire La Chapelle. Le chantier de la ZAC Pajol est un projet fort. Au coeur de ce territoire trônent les anciens bâtiments de la gare de marchandises, halle et messageries. Les architectes coordonnateurs, Janine Galiano et Philippe Simon, ont tenu à conserver le patrimoine ...

FRICHE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION

... Lire [+]

- 203 p. , 145 AB

Ouvrage consacré à la reconversion de bâtiments anciens. Un choix judicieux du point de vue écologique et économique. Parmi les exemples cités, deux reconversions urbaines se trouvent en île-de-France :
- La maison atelier à Saint-Ouen, par Nathalie Wolberg.
- La résidence Lanfranchini, à Colombes, par Barthélemy Ifrah Architecture.

RECONVERSION ; LOFT ; MAISON INDIVIDUELLE

... Lire [+]

- 8 p , 88 PL

La note vise à donner la mesure statistique des transformations de bureaux en logements à Paris et à décrire les modalités de ces opérations. Elle s'appuie sur une exploitation des permis de construire des années 2001 à 2012 (source Ville de Paris, Gerco).En 12 ans, 393 000 m2 de bureaux ont été transformés en surfaces d'habitation. Il s'agit essentiellement de petites opérations de 100 à 1000 m2, seules deux opérations Porte de Choisy et rue de Bercy ont dépassé les 10 000 m2 .Il est intéressant de noter que ces opérations plus nombreuses dans les quartiers dans lesquels on trouve le moins de bureaux se réalisent néanmoins dans tout Paris alors même que les loyers de bureaux y sont partout plus élevés que ceux des logements. Enfin, Environ 36% des logements créés par transformations de bureaux sont des logements sociaux SRU, soit à l'initiative de bailleurs sociaux, soit réalisés par des opérateurs privés pour des opérations situées en zone de déficit en logement social. La note vise à donner la mesure statistique des transformations de bureaux en logements à Paris et à décrire les modalités de ces opérations. Elle s'appuie sur une exploitation des permis de construire des années 2001 à 2012 (source Ville de Paris, Gerco).En 12 ans, 393 000 m2 de bureaux ont été transformés en surfaces d'habitation. Il s'agit essentiellement de petites opérations de 100 à 1000 m2, seules deux opérations Porte de Choisy et rue de ...

BATIMENT DE BUREAUX ; RECONVERSION ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF

... Lire [+]

- p. 103 , 123 PT

La petite ceinture ferroviaire est un lieu unique dont le caractère ambivalent, caché et courtisé, s'est amplifié au fil du temps.En 2010, la Ville de Paris et RFF ont confié à l'Apur le soin d'élaborer tout d'abord un diagnostic complet de l'ensemble de l'ouvrage et des sites traversés.Toutes les thématiques, paysage, transport, nature, usages, mutations urbaines, ont été décrites et croisées dans l'Étude prospective sur le devenir de la Petite Ceinture, Phase 1: diagnostic prospectif, juin 2011. Une deuxième phase d'étude a pu ainsi être lancée qui, séquence par séquence, décline les différents potentiels, les paysages et les usages qui contribueront à l'élaboration de projets d'avenir pour ce territoire.Le document édité pose les termes des débats à venir autour de trois principesfédérateurs :* La petite ceinture est un site patrimonial et identitaire, à reconnaître et à valoriser.* La petite ceinture est un espace de nature, son rôle écologique et sa place dans la trame verte métropolitaine sont des points d'appuis pour l'élaboration de projets urbains.* La petite ceinture a un rôle à jouer dans la vie sociale par la valorisation de ses emprises avec un travail par séquence qui prend appui sur les évolutions du statut ferroviaire. Étude réalisée en partenariat avec Réseau Ferré de France (RFF) Sommaire :Quel devenir pour la Petite Ceinture ? Synthèse de la Phase 1: diagnostic ­ Janvier 2012IntroductionVocation fonctionnelle de la Petite CeintureSéquencesLégende du plan de l'atlas général (PLU) La petite ceinture ferroviaire est un lieu unique dont le caractère ambivalent, caché et courtisé, s'est amplifié au fil du temps.En 2010, la Ville de Paris et RFF ont confié à l'Apur le soin d'élaborer tout d'abord un diagnostic complet de l'ensemble de l'ouvrage et des sites traversés.Toutes les thématiques, paysage, transport, nature, usages, mutations urbaines, ont été décrites et croisées dans l'Étude prospective sur le devenir de la Petite ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; TRAIN ; RECONVERSION ; SITE INDUSTRIEL

... Lire [+]

- 140 p , 17 P6

Ouvrage consacré à la construction de la Banque Postale rue de Sèvres à Paris 6eme par Chaix et Morel.

RECONVERSION ; BATIMENT DE BUREAUX

... Lire [+]

- 119 p , 60 IF 93

Chantier de la construction des Grands Moulins de Pantin par Reichen et Robert.Courte histoire des industries de Pantin au XIX et XX eme siècle.

BATIMENT INDUSTRIEL ; RECONVERSION

... Lire [+]

Z