Rechercher


0

Documents  SOCIOLOGIE URBAINE | enregistrements trouvés : 69

O

-A +A

P Q

n°4 - 92 pages , 7 PM

Le géographe Guy Burgel, qui depuis longtemps se préoccupe de la capitale, sort un ensemble de textes /1 afin de participer au débat, qu'il souhaite le plus ouvert possible. Jean-Paul Lacaze réagit au million de logements qui manque et constate qu'il faudrait encourager la construction de maisons unifamiliales dans des "bassins d'habitat" proches de petites villes, capables d'assurer un cadre de vie agréable tout en respectant les normes environnementales, mais le problème est alors celui de la capacité des collectivités territoriales ­ pas assez solides ­ à s'engager dans de tels processus. Le géographe Guy Burgel, qui depuis longtemps se préoccupe de la capitale, sort un ensemble de textes /1 afin de participer au débat, qu'il souhaite le plus ouvert possible. Jean-Paul Lacaze réagit au million de logements qui manque et constate qu'il faudrait encourager la construction de maisons unifamiliales dans des "bassins d'habitat" proches de petites villes, capables d'assurer un cadre de vie agréable tout en respectant les normes ...

URBANISME ; MÉTROPOLE RÉGIONALE ; POLITIQUE ; LOGEMENT ; SOCIOLOGIE URBAINE ; CRISE DU LOGEMENT ; TRANSPORT URBAIN

... Lire [+]

- 336 p , 88 U

Rien ne garantit, aujourd'hui, qu'une évolution soutenable des sociétés humaines puisse être atteinte. Mais dans—la mesure où ce projet représente notre seul horizon collectif possible, il sera à la fois la cause et le résultat d'un changement drastique de nos modes de vie qui ne pourra aboutir sans l'adhésion volontaire de chacun. Comme Bernardo Secchi l'a soutenu à diverses reprises, répondre à cet impératif écologique réclame avant tout de lutter contre les inégalités urbaines et de mettre en µuvre une véritable politique de droit à la ville. Le présent ouvrage élargit cette réflexion et ouvre des perspectives théoriques pour des projets de villes dont les enjeux spatiaux favorisent une société soutenable universelle. À travers l'analyse de plusieurs cas concrets, Inégalités urbaines rend compte d'une pensée architecturale et urbaine qui croise les stratégies sociales, la question des risques et la politique de la ville. Rien ne garantit, aujourd'hui, qu'une évolution soutenable des sociétés humaines puisse être atteinte. Mais dans—la mesure où ce projet représente notre seul horizon collectif possible, il sera à la fois la cause et le résultat d'un changement drastique de nos modes de vie qui ne pourra aboutir sans l'adhésion volontaire de chacun. Comme Bernardo Secchi l'a soutenu à diverses reprises, répondre à cet impératif écologique réclame avant tout ...

POLITIQUE URBAINE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 254 p , 83 PS

Où est passé le peuple parisien ? Quelle place la ville de Paris accorde-t-elle aujourd'hui aux classes populaires ? Depuis plusieurs décennies, la capitale connaît un processus de gentrification, un embourgeoisement spécifique des quartiers populaires qui passe par la transformation matérielle de la ville (réhabilitation de l'habitat, renouvellement des commerces, embellissement de l'espace public). Que se passe-t-il vraiment et qu'y a-t-il en jeu dans ces transformations à la fois urbaines et sociales ? Voilà qui est le plus souvent laissé dans le flou et masqué derrière une sorte d'évidence, comme si cela faisait partie de l'évolution « naturelle » des villes.
Ce livre vient éclairer ce processus et permet d'approfondir la connaissance de Paris et de son évolution récente. À partir d'un travail de recherche et d'une enquête de terrain menée pendant quatre ans dans plusieurs quartiers parisiens, Anne Clerval montre que cette transformation est autre chose qu'une simple amélioration du bâti, de l'espace public ou des commerces, et révèle à qui elle profite et qui elle dépossède. Elle propose en particulier une approche circonstanciée des politiques menées par la gauche depuis 2001 et de leurs effets.
Un livre essentiel pour permettre aux lecteurs, Parisiens ou non, de s'approprier les enjeux sociaux et politiques de l'évolution de la ville.
Où est passé le peuple parisien ? Quelle place la ville de Paris accorde-t-elle aujourd'hui aux classes populaires ? Depuis plusieurs décennies, la capitale connaît un processus de gentrification, un embourgeoisement spécifique des quartiers populaires qui passe par la transformation matérielle de la ville (réhabilitation de l'habitat, renouvellement des commerces, embellissement de l'espace public). Que se passe-t-il vraiment et qu'y a-t-il en ...

SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 282 p , 45 PM

Dans une dizaine d'années, le métro du Grand Paris reliera entre eux les principaux pôles urbains de la métropole, de Roissy à Saint-Quentin-en-Yvelines en passant par Nanterre ou Champigny-sur-Marne. C'est précisément en suivant le tracé du futur Grand Paris Express que les auteurs ont parcouru, à pied, une boucle de 300 kilomètres en partant de l'aérogare 1 de Roissy-Charles-de-Gaulle. Une trentaine d'étapes plus tard, ils nous livrent le récit d'un voyage singulier aux franges de l'agglomération parisienne, fait de rencontres et de détours, d'histoires ordinaires et extraordinaires.
Guy-Pierre Chomette mêle habilement l'anecdote et l'événement historique pour nous faire entrevoir la complexité de la banlieue et de ces territoires périurbains, terra encore trop largement incognita. À travers ses photographies, Valerio Vincenzo double cette enquête d'étonnantes images d'une métropole en métamorphose.
Dans une dizaine d'années, le métro du Grand Paris reliera entre eux les principaux pôles urbains de la métropole, de Roissy à Saint-Quentin-en-Yvelines en passant par Nanterre ou Champigny-sur-Marne. C'est précisément en suivant le tracé du futur Grand Paris Express que les auteurs ont parcouru, à pied, une boucle de 300 kilomètres en partant de l'aérogare 1 de Roissy-Charles-de-Gaulle. Une trentaine d'étapes plus tard, ils nous livrent le ...

SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 90 p , 81 U

Le creusement des inégalités sociales est un des défis majeurs du 21e siècle. En saisir les causes réclame toutefois de dépasser la seule grille d'analyse économique et d'appréhender ce creusement dans le lieu de son inscription la plus concrète, la ville. Considérée depuis tout temps comme l'espace de l'intégration sociale et culturelle, la ville a également été, tout au long de son histoire, le théâtre de stratégies de distinction de plus en plus complexes.

Les gated communities cernées de favelas, pour extrême que soit cet exemple, en sont la matérialisation actuelle la plus significative. Influencées par la double rhétorique de la sécurité et de la différence et guidées par le marché et sa rationalité unilatérale, les stratégies de distinction contemporaines impriment leurs marques au cµur de l'espace urbain—: de sociales, les inégalités deviennent spatiales, et toutes deux, se renforçant mutuellement, favorisent des régimes de ségrégation territoriale dévastateurs.

Les urbanistes portent, selon Bernardo Secchi, de lourdes responsabilités quant à cette dérive. Il livre dans cet ouvrage une réflexion lucide et claire sur l'histoire et les mutations récentes de la ville et avance des solutions pour faire face à ce qu'il nomme la «—nouvelle question urbaine—». Il plaide pour une ville poreuse, perméable et accessible. Son projet se veut ambitieux—: il doit tenir compte des qualités des villes qui nous ont précédés et donner forme à une nouvelle conception du collectif.
Le creusement des inégalités sociales est un des défis majeurs du 21e siècle. En saisir les causes réclame toutefois de dépasser la seule grille d'analyse économique et d'appréhender ce creusement dans le lieu de son inscription la plus concrète, la ville. Considérée depuis tout temps comme l'espace de l'intégration sociale et culturelle, la ville a également été, tout au long de son histoire, le théâtre de stratégies de distinction de plus en ...

SEGREGATION SOCIALE ; SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 320 p , 75 IF

Sommaire :
La résidence à Paris et l'image de Paris
Quelques aspects des délations sociales dans l'agglomération parisienne
Aspects comparé de la vie de loisirs à Paris et en Banlieue
Où les habitants de la banlieue font-t-il leurs achats anormaux?

SOCIOLOGIE URBAINE ; BANLIEUE ; RAPPORT CENTRE-PERIPHERIE

... Lire [+]

- 222 p , 71 U

Comment penser la ville? Peut-on mettre en formule l'équation de l'habitat humain? Quelles sont les méthodes proposées et leurs mérites respectifs? Y a-t-il un remède à ce mal du monde actuel?
Sociologues, géographes, urbanistes et architectes s'interrogent ici sur ce défi lancé à l'homme par la vie urbaine.

SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 22 p , 77 PS t1

Cette étude s'appuie sur une exploitation de l'enquête ESCAPAD 2010 réalisée à l'occasion de la Journée Défense et Citoyenneté et qui a concerné à Paris 2 200 jeunes de 17 ou 18 ans.L'analyse vise à cerner le mode de vie des jeunes sous différents angles : relations familiales, santé et mal-être, argent de poche et revenus, sociabilité et loisirs, relation au quartier. Les résultats montrent l'expression d'un grand attachement des jeunes parisiens de 17 ans envers leur famille et les valeurs qui y sont rattachées. Les jeunes portent à l'inverse un regard inquiet sur la société extérieure et sur leur avenir, comme en témoignent les faibles taux de confiance dans la politique et les médias. L'enquête témoigne de différences importantes entre filles et garçons : les filles sont davantage encadrées et limitées dans leurs sorties, elles perçoivent moins de revenus, sont plus nombreuses à participer aux tâches ménagères et à montrer des signes de mal-être. Selon les secteurs géographiques, l'enquête montre un moindre encadrement et un moindre soutien familial chez les jeunes des quartiers populaires, des niveaux de confiance moins élevés ainsi que des perceptions globalement plus négatives. Ces écarts importants permettent de relativiser la part de ces résultats qui tiennent à l'âge des jeunes interrogés, l'adolescence, qui n'est donc pas la seule variable d'importance. Le genre mais aussi le secteur d'habitation sont déterminants dans la sociabilité et le mode de vie des parisiens de 17 ans, ce qui interroge sur l'influence du territoire. Etude réalisée dans le cadre d'une convention de partenariat avec l'Observatoire français des toxicomanies (OFDT) et la Ville de Paris. Ce travail s'inscrit dans le cadre des études que mène l'Apur sur les jeunes à Paris en 2012 et 2013. Cette étude s'appuie sur une exploitation de l'enquête ESCAPAD 2010 réalisée à l'occasion de la Journée Défense et Citoyenneté et qui a concerné à Paris 2 200 jeunes de 17 ou 18 ans.L'analyse vise à cerner le mode de vie des jeunes sous différents angles : relations familiales, santé et mal-être, argent de poche et revenus, sociabilité et loisirs, relation au quartier. Les résultats montrent l'expression d'un grand attachement des jeunes ...

STATISTIQUE ; POPULATION ; SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 850 pages , 115 PH

Le XIXe siècle a été un long apprentissage des Lumières. Dans un Paris capitale des révolutions et de la modernité, on s'interroge sur la menace de l'ombre sociale. C'est pourquoi, de l'époque romantique aux grands travaux haussmanniens, la nuit de la grande ville devient objet de discours et de conquête. Cette histoire de l'humanisation et de la rationalisation des nuits parisiennes révèle ainsi des formes inédites de sensibilité citadine, en explorant le nouveau rapport des Parisiens au temps et à la rue. Paris invente alors le noctambulisme mais se prend aussi d'affection pour la silhouette vacillante du chiffonnier et se délecte au récit des crimes sanglants commis par les " escarpes ". Entre privé et public, solitudes et multitudes, oisiveté et labeur, misérables et dandies, le Paris nocturne du XIXe siècle pourrait trahir les hantises, les tensions et les aspirations secrètes de la société post-révolutionnaire, celle du clair-obscur. C'est peut-être durant ces " douze heures noires " que Paris dévoile son âme, c'est-à-dire la vitalité et la fragilité mêlées de son peuple Le XIXe siècle a été un long apprentissage des Lumières. Dans un Paris capitale des révolutions et de la modernité, on s'interroge sur la menace de l'ombre sociale. C'est pourquoi, de l'époque romantique aux grands travaux haussmanniens, la nuit de la grande ville devient objet de discours et de conquête. Cette histoire de l'humanisation et de la rationalisation des nuits parisiennes révèle ainsi des formes inédites de sensibilité citadine, en ...

POPULATION ; XIXe SIÈCLE ; SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 529 p , 113 PH

Comment, au milieu du XIXe siècle, Paris a-t-elle pu devenir l'incarnation urbaine de la modernité ? Pour répondre à cette question, David Harvey a exploré les mutations connues par la ville à cette époque : transformation physique, avec les grands projets d'Haussmann, qui remplace le plan médiéval par les grands boulevards ; transformation économique, avec une nouvelle forme de capitalisme dominée par les puissances financières et industrielles ; transformation culturelle, avec l'irruption de ce qu'on appellera plus tard le modernisme ; transformation sociale, avec l'émergence de violents antagonismes de classes qui atteignent leur paroxysme dans les révolutions de 1848 et de 1871. En présentant la ville moderne comme le produit instable de forces hétérogènes et contradictoires, David Harvey nous offre une image vivante du fonctionnement de Paris ainsi qu'une vision panoramique de la période décisive que fut le Second Empire. Mais cette analyse de la ville moderne est aussi l'occasion d'une réflexion magistrale sur la ville contemporaine - sur la part de la population dans l'urbanisation, sur son accès aux ressources, en somme sur le «droit à la ville». Comment, au milieu du XIXe siècle, Paris a-t-elle pu devenir l'incarnation urbaine de la modernité ? Pour répondre à cette question, David Harvey a exploré les mutations connues par la ville à cette époque : transformation physique, avec les grands projets d'Haussmann, qui remplace le plan médiéval par les grands boulevards ; transformation économique, avec une nouvelle forme de capitalisme dominée par les puissances financières et industrielles ...

HISTOIRE ; HISTOIRE SOCIALE ; SOCIOLOGIE URBAINE ; XIXe SIÈCLE

... Lire [+]

- 255 pages , 72 U

L'ouvrage de Young & Willmott s'inscrit en effet dans ces deux grandes traditions sociologiques. Les deux présentations liminaires, écrites d'une part par Jean-Hugues Déchaux et d'autre part par Hervé Marchal & Jean-Marc Stébé, permettent d'inscrire l'ouvrage dans ces deux courants sociologiques. Jean-Hugues Déchaux rappelle ainsi avec grande clarté l'apport de Young & Willmott à la sociologie de la famille puisqu'ils introduisaient pleinement une approche anthropologique dans l'analyse des familles modernes. Hervé Marchal & Jean-Marc Stébé rappellent de leur côté, mais d'une façon moins convaincante, les conclusions de Young & Willmott en matière de rénovation urbaine. On peut résumer en quelques mots les apports spécifiques de Young & Willmott. Leur analyse d'un quartier ouvrier de l'Est de Londres (Bethnal Green) et d'un quartier récemment sorti de terre pour reloger les plus démunis (Greenleigh) permet de mettre en évidence - notamment par la comparaison - l'importance de la « famille élargie » dans les quartiers populaires. En l'occurrence, Young & Willmott montrent que l'attachement des ouvriers de Bethnal Green à leur quartier s'explique d'une part par leur ancienneté résidentielle et d'autre part par l'existence d'un réseau de parenté notamment centré autour de la mère (des épouses) : « l'ancienneté résidentielle, comme la parenté locale, favorisent chacune la création d'un réseau d'attaches locales, mais lorsqu'elles se combinent l'une l'autre, comme à Bethnal Green, elles exercent une force autrement plus puissance que lorsqu'elles agissent séparément » L'ouvrage de Young & Willmott s'inscrit en effet dans ces deux grandes traditions sociologiques. Les deux présentations liminaires, écrites d'une part par Jean-Hugues Déchaux et d'autre part par Hervé Marchal & Jean-Marc Stébé, permettent d'inscrire l'ouvrage dans ces deux courants sociologiques. Jean-Hugues Déchaux rappelle ainsi avec grande clarté l'apport de Young & Willmott à la sociologie de la famille puisqu'ils introduisaient pleinement ...

SOCIOLOGIE URBAINE ; ETHNOLOGIE

... Lire [+]

- 176 pages , 62 AT

Comment le projet urbain peut contribuer à faire la ville durable.Face aux peurs liées aux dérèglements environnementaux, aux crises économiques et sociales, le renouveau des projets urbains est un message d'espoir. Ce livre présente des projets urbains innovants qui dessinent une nouvelle donne, renouent avec des savoirs anciens, mettent des techniques en constante progression au service des projets et assument un rôle croissant de la société civile. Affrontant le triple défi de la connaissance, de l'engagement politique et de l'évolution comportementale et démocratique, les projets urbains, qui savent établir des liens entre les hommes, les espaces et les fonctions, sont capables d'anticiper l'avenir et d'oeuvrer à une meilleure équité sociale et territoriale.SOMMAIREProjets urbains durables : stratégiesDes projets forts pour préfigurer la ville durable, par Benoist ApparuProjets urbains, laboratoires du durable, par Ariella MasboungiLes ferments de la ville durableFaçons de faireVers l'équité territoriale, par Philippe MadecDiminuer l'empreinte écologique des milieux urbains. L'action du WWF, par Julie DelcroixLa ville légère, par Finn GeipelLe potentiel du périurbain, par Marion TalagrandPour une approche holistique des villes et des territoires, par Françoise-Hélène JourdaLes leçons du passéLa complexité est au coeur du développement durable, par Alain BornarelDes projets autosoutenus, par Jean-Michel RouxExpérimentations à grande échelleSaisir la complexité à travers les échelles, par l'agence TerLa ville est aux piétons, par Jean-Marie DuthilleulLes infrastructures peuvent-elles être durables ?, par Pierre Alain Trévelo et Antoine Viger-KohlerLes laboratoires du durableProjets résilientsLe plateau de Saclay: ancrage géographique, par Michel DesvigneUn projet urbain pour le plateau de Saclay, par Pierre VeltzLes Ardoines, les nouveaux leviers du projet urbain, par David ManginLes Ardoines, un projet de gouvernance, par Jacques TouchefeuLa ville, une production urbaine durable, par Christian DevillersVilles résilientesÀ Grenoble, le durable, c'est toute la ville et tous les sujets, par Michel DestotPrincipes et exemples grenoblois d'un urbanisme durable, par Laurent GaillardLes leçons de la démarche ÉcoCité, par Laurence Constans, Florent Hébert et Franck FaucheuxPollution aérienne et conception urbaine, par François-Xavier CiercoL'environnement d'abord : entre catastrophisme et projet, par Christian CharignonL'économie comme levierLe promoteur et la ville durable, par Jean- Luc PoidevinInventer par l'ingénierie, par Jacques FerrierVille nouvelle, ville durable ? Akademia en question, par Jean PistreL'horizon sociétal de la ville durableConstruire un projet de sociétéLe social au coeur du durable, par Bernardo SecchiOrganiser le territoire à l'échelle des bassins de vie, par Daniel DelaveauLa ville durable, côté habitants, par Cyria EmelianoffRéussir le mariage ville et agriculture, par Thierry LaverneComment parler de la ville durable au grand public ?Presse quotidienne et questions d'urbanisme, par Grégoire Allix Produire collectivement la ville durable, par Jean-Marc Michel Comment le projet urbain peut contribuer à faire la ville durable.Face aux peurs liées aux dérèglements environnementaux, aux crises économiques et sociales, le renouveau des projets urbains est un message d'espoir. Ce livre présente des projets urbains innovants qui dessinent une nouvelle donne, renouent avec des savoirs anciens, mettent des techniques en constante progression au service des projets et assument un rôle croissant de la société ...

DEVELOPPEMENT DURABLE ; PROJET URBAIN ; ECONOMIE ; SOCIOLOGIE URBAINE ; PUBLICITE

... Lire [+]

- 205 p , 87 UV

Plus de 9000 citadins ont été sondés dans 14 villes assez différentes pour rendre compte de quelques dimensions de la diversité des histoires et des tissus urbains dans le monde. L'enquête permet de souligner combien, aux yeux des urbains, la ville est, en général, un espace de liberté, de projet, de progrès. Après une description de la démarche et des principaux résultats de l'enquête, des thématiques différentes, toutes rapportées à la ville et aux modes de vie urbains sont proposées. Un état des lieux des observations et analyses démographiques, les jeunes et la ville, les enjeux de la mobilité, la ville et le développement durable, l'urbanisation et la stratification sociale, les grandes évolutions économiques, sociales et environnementales des grandes agglomérations et les problèmes de gestion qui en découlent sont abordés. Plus de 9000 citadins ont été sondés dans 14 villes assez différentes pour rendre compte de quelques dimensions de la diversité des histoires et des tissus urbains dans le monde. L'enquête permet de souligner combien, aux yeux des urbains, la ville est, en général, un espace de liberté, de projet, de progrès. Après une description de la démarche et des principaux résultats de l'enquête, des thématiques différentes, toutes rapportées à la ville ...

SOCIOLOGIE URBAINE ; MOBILITE

... Lire [+]

- 223 pages , 35 AMR

Qu'appelez-vous une société d'architecture qui tire l'inspiration des aspects les plus extrêmes de nature et de la psychologie humaine ? Quand fait face à ce défi en 1989, l'architecte François Roche, il décide que la meilleure façon d'exprimer la philosophie de conception de sa société serait de changer son nom toutes les deux ou trois années. Actuellement, le cabinet basé à Paris se fait appeler R*Sie (n). "L'hérésie" prononcée en françaisMenée par Roche, R*Sie (n) l'approche de l'agence se concentre sur des expériences technologiques développant des altérations cartographiques et des mutations territoriales pour explorer le lien entre le bâtiment, le contexte et les relations humaines. Chaque construction est un processus, un dispositif dynamique avec la ténacité d'un parasite qui utilise tous les moyens offerts par l'architecture pour exécuter une fonction écologiquement utile. Bioreboot présente dix-neuf projets illustrés avec des plans, des photographies et des entretiens fournissant une monographie complète de cette société. Qu'appelez-vous une société d'architecture qui tire l'inspiration des aspects les plus extrêmes de nature et de la psychologie humaine ? Quand fait face à ce défi en 1989, l'architecte François Roche, il décide que la meilleure façon d'exprimer la philosophie de conception de sa société serait de changer son nom toutes les deux ou trois années. Actuellement, le cabinet basé à Paris se fait appeler R*Sie (n). "L'hérésie" prononcée en fra...

ECOLOGIE ; SOCIOLOGIE URBAINE ; UTOPIE URBAINE

... Lire [+]

- 63 pages , 97 UV

Ce livre montre la vision de Suez sur la ville, c'est à dire un ensemble d'hommes et de femmes vivant dans un cadre commun animé par un projet et une ambition collective.

HISTOIRE DES HOMMES ; IMAGE DE LA VILLE ; SOCIOLOGIE URBAINE ; PHOTOGRAPHIE

... Lire [+]

- 160 p. , 54 IF

Première région française par la population, le nombre d'emplois, le produit intérieur brut..., l'Île-de-France occupe une place prépondérante dans notre paysage national. À l'orée de la révolution industrielle, sa capitale, Paris, était la seconde ville mondiale (après Londres). Sa croissance a été accélérée de manière spectaculaire jusqu'à nos jours. Capitale politique et administrative, elle est devenue la capitale « économique », mais aussi culturelle, universitaire, artistique... En revanche, les conditions de vie quotidienne des Franciliens ­ si elles présentent des avantages (possibilités multiples d'emplois, salaires plus élevés à qualification égale, multitude d'équipements, richesse de la vie culturelle...) ­ comportent des inconvénients de plus en plus durement ressentis par la population : exiguïté et coût du logement, coût de la vie élevé, longs déplacements quotidiens, difficultés de la circulation automobile et du stationnement, insuffisance et éloignement des espaces verts... Cette dégradation des conditions de vie quotidienne ne risque-t-elle pas de compromettre à son tour l'image de la capitale et de sa région auprès des étrangers, et en particulier des investisseurs internationaux ? Pour y faire face, l'Île-de-France ne doit pas se limiter à mettre en avant ses atouts économiques, qui sont réels, mais doit développer ses atouts qualitatifs. &Ecir;tre une région où il fait bon vivre implique que l'aménagement régional et l'urbanisme favorisent la solidarité entre ses composantes, tant spatiales que sociales. Cet ouvrage, écrit par un spécialiste reconnu, retrace de manière claire et précise les grandes étapes de la constitution de cette région, en présente la physionomie actuelle et esquisse les grands traits de son évolution future. Première région française par la population, le nombre d'emplois, le produit intérieur brut..., l'Île-de-France occupe une place prépondérante dans notre paysage national. À l'orée de la révolution industrielle, sa capitale, Paris, était la seconde ville mondiale (après Londres). Sa croissance a été accélérée de manière spectaculaire jusqu'à nos jours. Capitale politique et administrative, elle est devenue la capitale « économique », mais aussi ...

HISTOIRE ; SOCIOLOGIE URBAINE ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; POLITIQUE ECONOMIQUE

... Lire [+]

- 246 pages , 36 PIE

Jean Rolin, dont on connaît le goût pour les zones marginales, est aussi passionné par la figure et la carrière du maréchal Ney, ce maréchal d'Empire atypique, déraisonnable, incohérent mais brave et téméraire. Du coup, conjuguant ces deux tropismes, il a décidé, tout en retraçant les principaux épisodes de la vie publique de Ney, d'explorer le boulevard qui, à Paris, porte son nom. Jean Rolin a donc parcouru l'artère pendant tout une année, s'intéressant aux nombreuses activités qui s'y abritent, légales de justesse (la ferraille) ou carrément illégales (drogue, prostitution). Cela donne un étrange livre où le contraste entre les épisodes proprement historiques et les descriptions du boulevard, de ses coutumes et de ses habitants, permet une relativisation affectueuse, une empathie sans illusion. Jean Rolin, dont on connaît le goût pour les zones marginales, est aussi passionné par la figure et la carrière du maréchal Ney, ce maréchal d'Empire atypique, déraisonnable, incohérent mais brave et téméraire. Du coup, conjuguant ces deux tropismes, il a décidé, tout en retraçant les principaux épisodes de la vie publique de Ney, d'explorer le boulevard qui, à Paris, porte son nom. Jean Rolin a donc parcouru l'artère pendant tout une année, ...

ZONE PERI-URBAINE ; SOCIOLOGIE URBAINE ; HISTOIRE DE L'URBANISME

... Lire [+]

- 198 pages , 53 PS

Étude de l'espace social de Paris et l'agglomération parisienne. (Partie 1: les secteurs urbains / Partie 2: les citadins et la ville)

SOCIOLOGIE URBAINE ; IMAGE DE LA VILLE ; ANALYSE URBAINE ; DEVELOPPEMENT SOCIAL DES QUARTIERS ; ESPACE URBAIN

... Lire [+]

- 287 pages , 48 UV

"Le phénomène gigantesque de la grande ville se développera dans les verdures joyeuses. L'unité dans le détail, le"tumulte" magnifique dans l'ensemble, la commune mesure humaine et la moyenne proportionnelle entre le fait homme et le fait nature."Le Corbusier

ANALYSE URBAINE ; IMAGE DE LA VILLE ; SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

- 252 p. , 47 IF

Pour mieux "changer de regard" sur la périphérie et ouvrir le débat sur la ville qui dépasse les limites des "quartiers en crise", les auteurs, spécialistes des questions urbaines, ont entrepris pendnat 10 jours un "tour à pied" de la périphéri parisienne. Cet expérience est racontée dans cet ouvrage à lire comme un voyage d'exploration contemporaine. Pour mieux "changer de regard" sur la périphérie et ouvrir le débat sur la ville qui dépasse les limites des "quartiers en crise", les auteurs, spécialistes des questions urbaines, ont entrepris pendnat 10 jours un "tour à pied" de la périphéri parisienne. Cet expérience est racontée dans cet ouvrage à lire comme un voyage d'exploration contemporaine.

RAPPORT CENTRE-PERIPHERIE ; ANALYSE URBAINE ; ANIMATION URBAINE ; SOCIOLOGIE URBAINE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z