Rechercher


0

Documents  THEATRE | enregistrements trouvés : 137

O

-A +A

P Q

256 - numéro spécial "Une année d'archiecture en France" - 250 , 1 A.A. 31

Rétrospective de l'année 2016 en France :

- Équipement universitaire, Gif-Sur-Yvette, Muoto
- Groupe scolaire, Ivry-sur-Seine, Chartier-Dalix
- Campus Jussieu - secteur Est, Paris Ve, Architecture-Studio
- siège social, Pantin, Jung Architecte
- 49 logements sociaux, Saulx-les-Chartreux, Jean et Aline Harari
- 69 logements et gymnase, Paris Xe, Vincent Parreira/AAVP
- 91 logements sociaux et crèche, Paris Xe, Alexandre Chemetoff
- 50 logements sociaux, Paris VXIIIe, Atelier Kempe Thill + Fres Architectes
- EHPAD, Paris XIVe, A+ Samuel Delmas
- Centre socioculturel, Limeil-Brévannes, Guillaume Ramillien
- 55 logements sociaux, Paris XVIIIe, Abnal & Ropars
- Conservatoire de danse et de musique, Versailles, Joly & Loiret
- Théâtre, Lieusaint, Chaix & Morel
- Musée des insectes et observatoires, Carrières-sous-Poissy, AWP
- Conservatoire de Danse, musique et théâtre, Vanves, Babin+Renaud
- Campus Scolaire, Clamart, Gaëtan Le Penhuel
- École maternelle, XVIIIe, Armand Nouvet
- Groupe scolaire, Colombes, Dominique Coulon
- Complexe sportif, Bussy-Saint-Georges, Martin Duplantier
- Immeuble mixte bureaux, logements et équipements, Nanterre, Atelier Zündel Cristea
- 144 logements et crèche, Paris IVe, LIN - Finn Geipel
- 36 logements collectifs, XVe, François Brugel
- 55 logements en accession, ZAC du Port, Pantin, Clément Vergely
- 145 logements, ZAC Clichy-Batignolles, Paris XVIIe, Gausa+Raveau
- 60 logements sociaux, Gentilly, Daquin & Ferrière
- 91 logements sociaux et crèche, XIIe, Fabienne Gérin-Jean
- 13 logements sociaux, XIe, Seyler-Lucan
- 16 logements sociaux neufs et 8 réhabilités, XVIIIe, Fred El Bekkay architecte
- 134 logements, XIXe, TVK
- Résidence étudiante, Saint-Denis, Belus & Hénocq
- Résidence étudiante, entrepôt Macdonald, XIXe, l'AUC
- Résidence hôtelière, XVe, Suzel Brout
- Résidence étudiante et crèche associative, XXe, Antoine Regnault
- La Canopée des Halles, 1er, Berger et Anziutti
- Bureaux en blanc, IIe, PCA-Stream
- Ateliers Municipaux, Poigny-la-Forêt, Boidot Robin
- Centre d'innovations technologiques, Évry, Block
- Stations de Tramway, Viroflay, Atelier Schall
- Centre de secours, XVIIe, Bruno Mader
- Extension et surélévation d'une tour de Bureaux, Barthélémy Grino
- Centre social et espace culturel, Nemours, Atelier Téqui
- Extension d'hôpital, Issy-les-Moulineaux, Atelier martel
- Maison de l'enfance, Lieusaint, Nomade Architectes
- Foyer d'accueil et 68 logements locatifs, Vigneux-sur-Seine, Margot-Duclos
- Tours de Bureaux, Dominique Perrault, Boulogne-Billancourt
- ACCORHOTELS ARENA, XIIe, DVVD
- Bibliothèque Richelieu, IIe, Bruno Gaudin et Virginie Brégal
- Extension d'un collège, Meudon, Atelier Novembre
Rétrospective de l'année 2016 en France :

- Équipement universitaire, Gif-Sur-Yvette, Muoto
- Groupe scolaire, Ivry-sur-Seine, Chartier-Dalix
- Campus Jussieu - secteur Est, Paris Ve, Architecture-Studio
- siège social, Pantin, Jung Architecte
- 49 logements sociaux, Saulx-les-Chartreux, Jean et Aline Harari
- 69 logements et gymnase, Paris Xe, Vincent Parreira/AAVP
- 91 logements sociaux et crèche, Paris Xe, Alexandre Chemetoff
- 50 logements ...

PRIX D'ARCHITECTURE-EQUERRE D'ARGENT ; BATIMENT UNIVERSITAIRE ; EQUIPEMENT SCOLAIRE ; REHABILITATION DE BATIMENT ; SIEGE SOCIAL ; RECONVERSION ; LOGEMENT SOCIAL ; MAISON INDIVIDUELLE ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF ; PROGRAMME MIXTE ; GYMNASE ; CRECHE ; LOGEMENT POUR PERSONNE AGEE ; MAISON DE RETRAITE ; CENTRE CULTUREL ; CONSERVATOIRE ; THEATRE ; MUSEE ; CAMPUS ; ECOLE MATERNELLE ; EQUIPEMENT SPORTIF ; RESIDENCE UNIVERSITAIRE ; BATIMENT HOTELIER ; ESPACE PUBLIC ; BATIMENT DE BUREAUX ; BATIMENT TECHNIQUE ; BATIMENT A USAGE SCIENTIFIQUE ; GARE-STATION DE METRO ; CENTRE DE SECOURS ; EXTENSION DE BATIMENT ; SURELEVATION ; BATIMENT D'AIDE SOCIALE ; BATIMENT HOSPITALIER ; FOYER D'HEBERGEMENT ; STADE ; BIBLIOTHEQUE ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; RESTAURATION

... Lire [+]

17-18 - 130 p , 43 AB

Numéro de la revue consacré à l'architecture et aux arts du spectacles. Pour Paris : 2 cinémas construits par Paul Auscher, Le Batignolles Cinéma, rue de la Condamine, Paris 17e et Marcadet Cinéma Palace, rue Marcadet, Paris 18e

THEATRE ; THEATRE-HISTOIRE ; CINEMA ET ARCHITECTURE

... Lire [+]

n° 47 - de p 13 à p 118 , 14 PB

Les thèâtres à Paris à l'époque de la Révolution. Présentation d'un quarantaine de thèâtres construits et existant fin 18e siècle.

THEATRE ; ARCHITECTURE DE SPECTACLE ; THEATRE-HISTOIRE ; XVIIIe SIÈCLE ; CIRQUE

... Lire [+]

n° 34 - 54 p.

Le theatre, édifice public lié à la personnalité de toute ville est le lieu de confrontation entre l'architecture et l'aspect éphémère de la représentation.La Maison des Métallos 11e , Theatre de l'Odéon 6e.

THEATRE ; ARCHITECTURE DE SPECTACLE

... Lire [+]

n° 11-12 - p. 198 , 70 AB

Point sur l'évolution de l'architecture théâtrale durant le dernier quart de ce siècle

THEATRE ; THEATRE-HISTOIRE ; SCENOGRAPHIE

... Lire [+]

- 68 p , 47 PM

Avec la construction de 205 km de lignes de métro automatique à l'horizon 2030, le Grand Paris Express (GPE) modifiera la géographie de la métropole, ses pratiques et ses représentations. Quelles seront les interactions entre le GPE, le nouveau réseau de transports en commun et les lieux culturels existants ou en projet ? Quelle sera la place donnée à la culture dans les nouveaux quartiers de gare ? Quel effet de levier peut-on attendre du GPE ?
Les lieux ciblés sont les lieux culturels qui accueillent du public : bibliothèques-médiathèques, cinémas, musées, lieux d'expositions, lieux de spectacles vivants, lieux de pratiques amateurs, lieux hybrides, lieux d'enseignement supérieur liés à la culture, ainsi que les éléments du patrimoine visitable ou visible depuis l'espace public, partie prenante du paysage culturel. Les lieux culturels ont été cartographiés avec le projet de GPE à trois échelles différentes : la métropole, les nouvelles lignes de métro, le quartier de gare.

Aux différentes échelles, les enjeux et les questionnements sont complémentaires : maillage métropolitain, évolution des lieux et de leur programmation, conditions d'accès des publics, nouvelles synergies possibles, aménagement, relation entre la gare et le quartier de gare, jalonnement et confort des itinéraires entre la gare et les lieux.
Avec la construction de 205 km de lignes de métro automatique à l'horizon 2030, le Grand Paris Express (GPE) modifiera la géographie de la métropole, ses pratiques et ses représentations. Quelles seront les interactions entre le GPE, le nouveau réseau de transports en commun et les lieux culturels existants ou en projet ? Quelle sera la place donnée à la culture dans les nouveaux quartiers de gare ? Quel effet de levier peut-on attendre du GPE ...

BATIMENT CULTUREL ; BIBLIOTHEQUE ; MEDIATHEQUE ; THEATRE ; TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN

... Lire [+]

- 95p.
ISBN 978-2-35733-225-6, 35 AMK

Le théâtre de Saint-Nazaire, par K-architectures

THEATRE

... Lire [+]

- 166 pages , 44 AMH

La carrière de l'architecte Jacques Ignace Hittorff (Cologne 1792-Paris 1867) est sans nul doute l'une des plus remarquables de son temps mais l'une des plus méconnues.Fils d'un maître tôlier de Cologne, il exerce pendant un demi-siècle sous cinq gouvernements ou souverains français différents. Il crée ainsi quelques-uns des plus célèbres édifices du xixe s. tels que la gare du Nord et conçoit l'une des plus belles perspectives de l'urbanisme européen : le grand axe s'élançant de la place de la Concorde et des Champs-Élysées à la place de l'Étoile, jusqu'au bois de Boulogne.Historien d'art fort influent, il rédigea des livres sur la Sicile, traduisit des ouvrages archéologiques et inventa une théorie sur la polychromie dans l'architecture grecque.L'auteur nous révèle la place de premier plan qu'occupe cet artiste dans l'architecture du xixe s. tout en nous faisant découvrir les documents exceptionnels et en grande partie inédits conservés à la bibliothèque de l'université de Cologne : journaux de chantiers, lettres, journaux de voyages et quantité de dessins superbes.Au sommaire:Introduction Hittorff, un architecte très parisienChapitre I Jeunesse et débuts artistiquesChapitre II Le temps des querelles et des débatsChapitre III Génie civilChapitre IV Décors de fêtes éphémèresChapitre V Architecture de théâtreChapitre VI Architecture profane privéeChapitre VII Bâtiments publicsChapitre VIII Architecture sacréeChapitre IX L'axe royal de ParisChapitre X La contribution d'Hittorff à la théorie de l'architecture au XIXe siècle La carrière de l'architecte Jacques Ignace Hittorff (Cologne 1792-Paris 1867) est sans nul doute l'une des plus remarquables de son temps mais l'une des plus méconnues.Fils d'un maître tôlier de Cologne, il exerce pendant un demi-siècle sous cinq gouvernements ou souverains français différents. Il crée ainsi quelques-uns des plus célèbres édifices du xixe s. tels que la gare du Nord et conçoit l'une des plus belles perspectives de l'urbanisme ...

URBANISME ; BATIMENT PUBLIC ; PLACE ; THEATRE ; EGLISE ; GARE DE CHEMIN DE FER ; DECORATION DE FACADE

... Lire [+]

, 68 AML

Présentation du travail de l'agence d'archhitecture LAN de 2002 à 2007

THEATRE ; BATIMENT SCOLAIRE ; BATIMENT HOTELIER ; SCENOGRAPHIE ; LOGEMENT

... Lire [+]

- 64 pages , 15 P2

Ouvrage retracant l'histoire de la salle Ventadour, du règne de Louis XIII à nos jours.

OPERA ; THEATRE ; THEATRE-HISTOIRE

... Lire [+]

- 473 pages , 58 P12

Joël Cramesnil interroge l'hitoire du théâtre français à travers l'avanture des cinqâ thétres qui constituent l'ensemble de la Cartoucherie.

THEATRE

... Lire [+]

- 297 pages , 16 P6

Après de nombreuses rivalités entre maîtres d'ouvrage et artistes, l'Odéon fut inauguré le 9 avril 1782 dans un quartier neuf, ce qui força les architectes constructeurs Peyre et De Wailly à penser en urbanistes. Le " retour à l'antique " orienta ceux-ci vers le parti architectural que nous connaissons et qui caractérise ce " théâtre monumental ". Le théâtre brûla en 1799 puis encore en 1818, ce qui obligea les deux reconstructeurs, Chalgrin et Baraguey, à repenser tous les problèmes théâtraux, y compris les décors et plus spécialement la décoration des plafonds. Au cours des temps, ce sont ensuite des architectes restaurateurs qui ont oeuvré à l'Odéon. Si quelques ouvrages de qualité retracent l'histoire théâtrale, on ne s'était guère penché sur la vie et l'oeuvre des dix-sept architectes qui pendant deux siècles gardèrent le théâtre en bon état de fonctionnement, participant à l'entretien, à la création de nouveaux plafonds, modifiant les structures, entre autres pour la création d'une petite salle, et qui furent les artisans de la sauvegarde du riche patrimoine artistique du théâtre. Après de nombreuses rivalités entre maîtres d'ouvrage et artistes, l'Odéon fut inauguré le 9 avril 1782 dans un quartier neuf, ce qui força les architectes constructeurs Peyre et De Wailly à penser en urbanistes. Le " retour à l'antique " orienta ceux-ci vers le parti architectural que nous connaissons et qui caractérise ce " théâtre monumental ". Le théâtre brûla en 1799 puis encore en 1818, ce qui obligea les deux reconstructeurs, Chalgrin et ...

THEATRE ; HISTOIRE ; BATIMENT CULTUREL

... Lire [+]

- 206 pages , 17 AD

Guy-Claude François, Yannis Kokkos, Richard Peduzzi : ces trois noms à eux-seuls pourraient servir de symbole pour rendre compte de ce volume. Voilà trois scénographes qui, à travers des compagnonnages notoires (Ariane Mnouchkine, Antoine Vitez, Patrice Chéreau) et, bien au-delà, se sont imposés dans le paysage en tant qu'artistes au sens plein du mot au cours des quarante dernières années. Leur parcours est représentatif d'un mouvement profond, celui de la scénographie tout entière. Voilà pourquoi il convient d'interroger ces quarante années de création. Bouleversements théoriques, pratiques, esthétiques, hybridations entre les arts, révolutions dans le rapport au public, mutations de notre rapport sensible à l'espace : tous ces chamboulements donnent son sens à cet ouvrage qui, par le texte et par l'image, noue analyse générale et approches singulières, prise de champ historique et regard immédiatement contemporain. Il se pourrait bien que cette traversée ouvre des perspectives sur la situation du théâtre lui-même et, plus largement encore, sur la sphère spectaculaire dans son ensemble. De nombreuses illustrations enrichissent cet ouvrage qui contient notamment un portfolio du grand photographe Nicolas Treatt. Guy-Claude François, Yannis Kokkos, Richard Peduzzi : ces trois noms à eux-seuls pourraient servir de symbole pour rendre compte de ce volume. Voilà trois scénographes qui, à travers des compagnonnages notoires (Ariane Mnouchkine, Antoine Vitez, Patrice Chéreau) et, bien au-delà, se sont imposés dans le paysage en tant qu'artistes au sens plein du mot au cours des quarante dernières années. Leur parcours est représentatif d'un mouvement profond, ...

HISTOIRE ; SCENOGRAPHIE ; THEATRE

... Lire [+]

- 120 pages , 49 AMG

Formé à l'école polytechnique de Milan et jeune architecte au début des années 1950, Vittorio Gregottidébute sa carrière à l'ombre de Rogers, de Quaroni et de Ridolfi, qui ouvrent de nouvelles voies à l'époque de la reconstruction d'après-guerre. Comme beaucoup de sa génération, il hésite entre le langage commun et normatif du courant international et les approches diversifiées qu'inspire le contexte local.Prenant ses distances avec les théories et les modèles dominants hérités du mouvement moderne, et renonçant à reproduire invariablement un standard architectural, il préfère ouvrir ses réalisations à des éléments de cultures régionales et nationales et rattacher chacun de ses projets à l'histoire et à la géographie de leur propre site. Fidèle à ce courant historiciste, il se fait théoricien de l'urbanisme, notamment à travers son magistral Territoire de l'architecture (L'Equerre, 1982).Rédacteur en chef de la revue Casabella entre 1955 à 1963, il enseigne l'architecture à l'Institut architectural de Venise, dans les facultés de Milan et Palerme, et donne des conférences à travers le monde entier. Grand Prix international à la XIIIe Triennale de Milan en 1964, il est directeur des arts visuels de la Biennale de Venise de 1974 à 1976. Il fonde l'agence Gregotti Associati en 1974. Son oeuvre a été récompensée par de nombreux prix et distinctions. Formé à l'école polytechnique de Milan et jeune architecte au début des années 1950, Vittorio Gregottidébute sa carrière à l'ombre de Rogers, de Quaroni et de Ridolfi, qui ouvrent de nouvelles voies à l'époque de la reconstruction d'après-guerre. Comme beaucoup de sa génération, il hésite entre le langage commun et normatif du courant international et les approches diversifiées qu'inspire le contexte local.Prenant ses distances avec les théories ...

LOGEMENT ; BATIMENT UNIVERSITAIRE ; BATIMENT A USAGE SCIENTIFIQUE ; STADE ; BATIMENT DE BUREAUX ; THEATRE

... Lire [+]

- 210 p. , 38 P4

Ce livre raconte l'histoire du "grand châtelet", à la base construction militaire destinée à défendre le pont. Prison, puis théâtre en 1862, ce bâtiment est logé au coeur de Paris

HISTOIRE ; THEATRE

... Lire [+]

- 257 p , 68 AB

Ce livre propose au spectacteur de passer de l'autre côté du miroir, de pénétrer dans le coulisses, d'entrer dans l'alchilie subtile qui met en espace un texte et lui donne vie, forme et couler.

THEATRE ; THEATRE-HISTOIRE

... Lire [+]

- 168 pages , 53 AB

Le Grand Théâtre de Bordeaux, commandé par le maréchal de Richelieu, gouverneur de Guyenne, et édifié par l'architecte Victor Louis, a été inauguré le 7 avril 1780 avec la représentation de l'Athalie de Jean Racine.Classé monument historique, réminiscence de l'Antiquité par son péristyle, l'ouvrage de 88 mètres sur 47 de style néo-classique, s'inscrit dans l'opulent urbanisme bordelais hérité du siècle des Lumières. Il abrite une salle de spectacle d'un millier de places, exemple parfait de théâtre à l'italienne.Après plus de 200 ans d'usages divers ou de transformations successives de ses salles comme de son environnement, il a retrouvé, et sa décoration intérieure bleue, or et marbre blanc d'origine à l'occasion de sa dernière restauration en 1991, et sa perspective de temple des muses avec l'aménagement de la place de la Comédie et du cours du Chapeau-Rouge en 2006.Le Grand Théâtre est aujourd'hui le siège de l'Opéra national de Bordeaux qui y programme sa saison lyrique et les représentations du Ballet de l'Opéra. Il accueille également les concerts symphoniques de l'Orchestre national Bordeaux Aquitaine dans l'attente de la livraison du futur auditorium programmée pour 2008. Le Grand Théâtre de Bordeaux, commandé par le maréchal de Richelieu, gouverneur de Guyenne, et édifié par l'architecte Victor Louis, a été inauguré le 7 avril 1780 avec la représentation de l'Athalie de Jean Racine.Classé monument historique, réminiscence de l'Antiquité par son péristyle, l'ouvrage de 88 mètres sur 47 de style néo-classique, s'inscrit dans l'opulent urbanisme bordelais hérité du siècle des Lumières. Il abrite une salle de ...

THEATRE ; HISTOIRE ; BATIMENT CULTUREL

... Lire [+]

- 146 pages , 33 P8

Le théâtre des Champs-Élysées est le chant du cygne d'une société qui disparaîtra dans le suicide collectif que sera la Première Guerre mondiale. Comme toute histoire, celle de l'architecture est tributaire des archives, et par chance, celles du théâtre se sont conservées jusqu'à nous, sommeillant dans les lieux les plus improbables. Deuxième chance, c'est par lettres que l'architecte a fait ses propositions au président de la Société du théâtre et que celui-ci les a acceptées ou en a demandé des modifications. En une centaine de lettres, le lecteur assiste ainsi à l'éclosion du projet. Reste à réaliser le chef-d'oeuvre. Et là, troisième chance, la Société du théâtre a conservé les comptes rendus de ses conseils d'administration et de ses assemblées générales ; leur étude permet de comprendre comment l'entrepreneur Gustave Perret s'est immiscé dans l'opération jusqu'à évincer l'architecte Henry Van de Velde. Dernière chance enfin, ces textes mettent au jour les rivalités au sein du conseil, rivalités qui furent l'une des causes de la mise en liquidation judiciaire de la Société, car les impératifs financiers ne prennent pas en compte la qualité, par essence indicible, d'une salle de spectacle. Pour notre bonheur, il s'est trouvé un financier, Gabriel Thomas, qui a compris que la naissance d'un chef-d'oeuvre ne pouvait obéir aux règles comptables. Le théâtre des Champs-Élysées est le chant du cygne d'une société qui disparaîtra dans le suicide collectif que sera la Première Guerre mondiale. Comme toute histoire, celle de l'architecture est tributaire des archives, et par chance, celles du théâtre se sont conservées jusqu'à nous, sommeillant dans les lieux les plus improbables. Deuxième chance, c'est par lettres que l'architecte a fait ses propositions au président de la Société du théâtre ...

THEATRE ; BETON ; HISTOIRE

... Lire [+]

- 223 p. , 30 AMF

L'ouvrage retrace le parcours de deux architectes habités par le théâtre. Dans le panorama de l'architecture contemporaine, Valentin Fabre et Jean Perrottet tiennent une place particulière, indissociable de leur passion. Depuis le début des années soixante, ils ont construit ou réhabilité plus de vingt théâtres. À partir de leur rencontre, au sein de l'Atelier d'urbanisme et d'architecture (AUA), avec René Allio, scénographe décorateur, ils participent à l'étude sur les maisons de la culture engagée à la demande d'André Malraux. Leurs créations reflètent alors les évolutions de la pratique théâtrale, dans une approche conceptuelle qui privilégie la fonctionnalité du lieu mise au de la création artistique, tout en optimisant les conditions d'accueil du public le plus large possible. Près de trois cents illustrations, plans, croquis, photographies, dévoilent leurs réalisations majeures : Théâtre de la Ville, théâtre des Gémeaux à Sceaux, théâtre national de Chaillot, MC 93-Boblgny, théâtre national de la Colline, théâtre d'Angoulême, Opéra de Rennes..., autant de précieux témoignages sur la vie scénique et dramaturgique en France depuis près de cinquante ans. Le théâtre contemporain se caractérise par le fait qu'il ne répond plus à une forme unique donnée. Le théâtre idéal n'existe pas. Les créations sont aussi multiples qu'originales et un lieu théâtral n'a de valeur que par les spectacles qui l'habitent V. P, J.P.Liste des réalisations parisiennes présentées dans cet ouvrage:théâtre de la Ville place du châtelet, Paris 1erTheâtre de Chaillot, Paris 16èmeMaison de la Culture de Seine-Saint-DenisThéâtre des Quartiers d'IvryThéâtre de SartrouvilleThéâtre de la Colline, Paris 20èmeThéâtre des gémeaux à Sceaux L'ouvrage retrace le parcours de deux architectes habités par le théâtre. Dans le panorama de l'architecture contemporaine, Valentin Fabre et Jean Perrottet tiennent une place particulière, indissociable de leur passion. Depuis le début des années soixante, ils ont construit ou réhabilité plus de vingt théâtres. À partir de leur rencontre, au sein de l'Atelier d'urbanisme et d'architecture (AUA), avec René Allio, scénographe décorateur, ils ...

THEATRE ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

- 280 pages , 38 AB

Consacré à l'architecture des théâtres contemporains, cet ouvrage retrace l'évolution historique des modèles d'organisation d'espaces dédiés à la représentation de spectacles (théâtre et danse). Il s'interroge sur les schémas actuels de fonctionnement d'une institution vieille de plus de deux mille ans (théâtre grec) et pourtant en perpétuelle évolution. Après un riche essai historique, chacune des réalisations dont la liste suit est présentée dans sa spécificité par des plans, des photographies et une fiche technique précise. L'ouvrage est enrichi de biographies des architectes et d'une abondante bibliographie. Allemagne : Théâtre de Potsdamer Platz, Berlin : Renzo Piano ­ Théâtre et centre de conférences, Recklinghausen : Auer + Weber Angleterre : Opera House, Glyndebourne : Michael Hopkins Autriche : Théâtre, Hallein : Heinz Tesar Espagne : Théâtre national de Catalogne, Barcelone : Ricardo Bofill ­ Théâtre de Galice, Saint-Jacques-de-Compostelle : J. Cano Lasso ­ Auditorium et théâtre, León : Luis Moreno Mansilla et Emilio Tunon ­ Gran Teatro del Liceu, Barcelone : Ignasi Sola Morales et Luis Dilmé Xavier Fabré (reconstruction) ­ Auditorium et palais des Congrès, San Sebastian : Rafael Moneo ­ Théâtre, Sagunto : Giorgio Grassi (reconstruction) Etats-Unis : Performing Arts Centre, New York : Frank O. Gehry France : Théâtre et Maison de la culture André-Malraux, Chambéry : Mario Botta ­ Opéra, Lyon : Jean Nouvel ­ Théâtres des Salins, Martigues : Marino Narpozzi Italie : Théâtre d'Avellino, Avellino : Carlo Aymonino ­ Piccolo Teatro, Milan : Marco Zanuso ­ Teatro degli Arcimboldi, Milan : Vittorio Gregotti ­ Teatro La Fenice, Venise : Rossi e Associati (reconstruction) ­ Teatro Carlo Felice, Gênes : Aldo Rossi et Ignazio Gardella (reconstruction) ­ Teatro alla Scala, Milan : Mario Botta (reconstruction) ­ Teatro della compagnia, Florence : Adolfo Natalini ­ Teatro delle Muse, Ancône : Danilo Guerri et Paola Salmoni ­ Teatro Fossati, Milan : Marco Zanuso Norvège : Théâtre communal, Trondelag : 4B-Arkitekter Pays-Bas : Nieuwe Luxor Theater, Rotterdam : J. Bolles-Wilson et Peter Wilson ­ Théâtre Chassé, Breda : Herman Hertzberger ­ Théâtre Markant, Uden : Herman Hertzberger ­ Théâtre, Ijsselstein : UN Studio Ben Van Berkel Portugal : Centre culturel de Belem, Lisbonne : Vittorio Gregotti Suisse : Centre culturel et auditorium, Lucerne : Jean Nouvel Consacré à l'architecture des théâtres contemporains, cet ouvrage retrace l'évolution historique des modèles d'organisation d'espaces dédiés à la représentation de spectacles (théâtre et danse). Il s'interroge sur les schémas actuels de fonctionnement d'une institution vieille de plus de deux mille ans (théâtre grec) et pourtant en perpétuelle évolution. Après un riche essai historique, chacune des réalisations dont la liste suit est présentée ...

THEATRE ; HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

Z