Rechercher


0

Documents  TOURISME | enregistrements trouvés : 30

O

-A +A

P Q

- 38 p , 66 PE

Paris fait partie des villes qui gardent une forte densité commerciale avec 62 000 points de vente et services commerciaux soit 28 commerces pour 1000 habitants.

Les 12 nouvelles « zones touristiques internationales »parisiennes viennent s'inscrire dans un contexte commercial dynamique fortement accompagné par les initiatives de la municipalité : règles de protection commerciales instaurées par le PLU, opérations de revitalisation Vital'Quartier. Un vaste diagnostic est en cours pour identifier les forces et les faiblesses de l'artisanat et du commerce et poursuivre cette dynamique avec un contrat de revitalisation artisanale et commerciale.

Le 4 septembre 2015, la maire de Paris a annoncé la mise en place d'un observatoire pour évaluer les ZTI proposées à Paris. L'observatoire réunit notamment les chambres consulaires et des représentants de l'État aux cotés de représentants des syndicats de salariés et de divers organismes. La création des ZTI appelle une grande attention parce qu'elles peuvent modifier la composition du tissu commercial des zones concernées comme celles des rues environnantes. Il sera donc important d'observer l'évolution des équilibres entre le petit et le grand commerce, entre le commerce d'enseigne et le commerce indépendant, entre le commerce tourné vers les résidents et celui qui s'adresse exclusivement à une clientèle touristique.

Cette étude est le premier acte dans la mise en place de l'observatoire. Elle présente l'état initial du commerce dans les 12 nouvelles zones touristiques internationales de Paris et donne à voir le contexte dans lequel elles s'installent, à la fois du point de vue de la densité commerciale que de la structure commerciale à partir des données issues de la BDCOM 2014. Elle présente également la fréquentation touristique liée aux différents monuments parisiens, la densité d'emplois à l'intérieur de chacune des zones-

Les principales caractéristiques des 12 ZTI parisiennes sont présentées sous forme de fiches, avec de nombreuses informations : superficie, densité d'emplois, densité de commerces selon différents secteurs d'activités, principales voies commerçantes, protections commerciales inscrites dans le cadre du Plan Local d'Urbanisme (PLU) et propositions faites lors de la modification de ce dernier.
Paris fait partie des villes qui gardent une forte densité commerciale avec 62 000 points de vente et services commerciaux soit 28 commerces pour 1000 habitants.

Les 12 nouvelles « zones touristiques internationales »parisiennes viennent s'inscrire dans un contexte commercial dynamique fortement accompagné par les initiatives de la municipalité : règles de protection commerciales instaurées par le PLU, opérations de revitalisation Vit...

COMMERCE ; TOURISME ; CENTRE COMMERCIAL

... Lire [+]

- 72 p , 65 PE

L'Ile-de-France, avec 67 millions de nuitées dans ses établissements hôteliers en 2013, demeure la première destination touristique française. La région capte la moitié des arrivées et des nuitées étrangères enregistrées en France (respectivement, 46 % et 53 %). Elle dispose d'environ 1/4 de l'offre hôtelière nationale, de près de 40 % l'offre haut de gamme et concentre 1/3 des emplois nationaux de la filière touristique.

Ces éléments et tendances favorables masquent toutefois de profonds bouleversements dans la pratique touristique. Les usages se modifient en lien avec le changement de centre de gravité des zones d'émission touristique. Les classes aisées des économies émergentes progressent fortement parmi les touristes arrivant en région, et favorisent de nouveaux comportements touristiques : parmi ces touristes de fraîche date, ceux qui se déplacent en autocars sont assez peu attachés à un hébergement en coeur d'agglomération et la grande couronne remplit désormais les conditions d'accueil des groupes et de leur autocar. Pour ces nouveaux venus sur la scène touristique, le shopping est devenu un incontournable, générant des flux intenses dans certains secteurs commerciaux. Pour autant, les visites rituelles des grands musées ne sont pas sacrifiées par ces nouveaux touristes, renforcées en cela par la résistance des touristes en provenance de la "vieille Europe" ou encore des États-Unis. Avec eux perdurent les schémas académiques de la pratique touristique.
L'Ile-de-France, avec 67 millions de nuitées dans ses établissements hôteliers en 2013, demeure la première destination touristique française. La région capte la moitié des arrivées et des nuitées étrangères enregistrées en France (respectivement, 46 % et 53 %). Elle dispose d'environ 1/4 de l'offre hôtelière nationale, de près de 40 % l'offre haut de gamme et concentre 1/3 des emplois nationaux de la filière touristique.

Ces éléments et ...

TOURISME ; TRANSPORT

... Lire [+]

- 373
ISBN 978-2-7011-7595-9, 62 PE

La question de la métropolisation parisienne émerge comme un enjeu économique, politique, culturel majeur au XXIe siècle. Il peut paraître paradoxal que dans cette "capitale mondiale du tourisme", qui attire annuellement plus de 40 millions de visiteurs du monde entier, le phénomène touristique n'ait été que très marginalement abordé comme un des facteurs de compréhension et de production du processus de métropolisation.
Tel est l'objectif des géographes, urbanistes, architectes, anthropologues ou sociologues réunis dans cet ouvrage : aborder le tourisme en tant que facteur du développementet du renforcement de la métropole parisienne par sa contribution en termes de concentratrion humaine et d'apport économique, financier, culturel.
Comment le tourisme concourt-il à redessiner la métropole parisienne ? De quelle façon contribue-t-il à la renforcer par ses apports culturels, sociaux ou économiques ? De quelle façon permet-il de renégocier les limites d'une ville administrativement enfermée dans un périmètre rigide ? Comment participe-t-il à la création d'un imaginaire métropolitain ?
Telles sont les questions appliquées à Paris en tant que "laboratoire" privilégié des rapports entre tourisme et métropolisation.
La question de la métropolisation parisienne émerge comme un enjeu économique, politique, culturel majeur au XXIe siècle. Il peut paraître paradoxal que dans cette "capitale mondiale du tourisme", qui attire annuellement plus de 40 millions de visiteurs du monde entier, le phénomène touristique n'ait été que très marginalement abordé comme un des facteurs de compréhension et de production du processus de métropolisation.
Tel est l'objectif des ...

TOURISME ; MÉTROPOLE RÉGIONALE

... Lire [+]

- 245 p , 12 IFG

Vu du RER C, une traversée inédite de l'Ile-de-France, à travers les vitres du RER C, réalisé par les Guides Marsilo en partenariat avec Transilien SNCF.

Longue de 187 kilomètres, rayonnant sur 7 départements de l'Ile-de-France, la Ligne C s'est construite en assemblant les morceaux de lignes historiques, l'ancienne ligne du Paris-Orléans, celle d'Invalides à Versailles et bien d'autres encore. Plus de 500.000 voyageurs l'empruntent quotidiennement.


De Paris à Versailles, à Dourdan, Etampes, Saint-Quentin-en-Yvelines ou Pontoise, le RER C emprunte les vallées de la Seine, de l'Orge, de la Juine et de Montmorency. Il dessert Massy, Orly, Rungis, Arpajon ou Longjumeau, etc.


A mi-chemin entre le livre et le guide, Vu du RER C propose 256 pages d'une étonnante promenade le long de la ligne. Au menu : patrimoine architectural, culturel et touristique, balades et traversée des paysages. Vous rencontrerez également des artisans, des voyageurs et des cheminots, dont vous découvrirez les métiers.
Vu du RER C, une traversée inédite de l'Ile-de-France, à travers les vitres du RER C, réalisé par les Guides Marsilo en partenariat avec Transilien SNCF.

Longue de 187 kilomètres, rayonnant sur 7 départements de l'Ile-de-France, la Ligne C s'est construite en assemblant les morceaux de lignes historiques, l'ancienne ligne du Paris-Orléans, celle d'Invalides à Versailles et bien d'autres encore. Plus de 500.000 voyageurs l'empruntent q...

GUIDE ; TOURISME

... Lire [+]

- 143 p , 84 IF

La 4ème session des ateliers de création urbaine porte sur la thématique « Destination Île-de-France 2030 ».
À travers la problématique du tourisme et des loisirs en Île-de-France, l'édition 2011 des Ateliers de création urbaine est centrée sur les lieux qui formeront, demain, l'identité touristique de l'Île-de-France. Le tourisme s'avère un outil essentiel d'aménagement et de développement durable des territoires.
Cette thématique pourra être mise en perspective avec le Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs en Île-de-France pour les dix années à venir, qui sera finalisé à l'automne 2011.
Le travail de prospective sur la découverte et la visite du territoire métropolitain s'attachera à révéler les lieux existants, à les projeter dans la métropole du futur, mais aussi à définir de nouveaux symboles et à reconsidérer le patrimoine naturel et bâti.
Les participants aux Ateliers traiteront de façon très libre la thématique du tourisme et des loisirs, à l'échelle de la métropole. En effet, le rayonnement international de la métropole pourra être envisagé, tout comme le développement de pôles touristiques et de loisirs pour les franciliens. Lors du séminaire inter-écoles, les étudiants imagineront l'avenir les Bases de Loisirs et de Plein Air à horizon 2030.
Outre l'intérêt notable du lien entre ville et nature, culture et patrimoine, les BPAL s'inscrivent au cµur des réflexions retenues pour l'appel à initiative de Paris Métropole, auquel la Région s'est portée candidate.
La 4ème session des ateliers de création urbaine porte sur la thématique « Destination Île-de-France 2030 ».
À travers la problématique du tourisme et des loisirs en Île-de-France, l'édition 2011 des Ateliers de création urbaine est centrée sur les lieux qui formeront, demain, l'identité touristique de l'Île-de-France. Le tourisme s'avère un outil essentiel d'aménagement et de développement durable des territoires.
Cette thématique pourra être ...

TOURISME ; LOISIR ; ESPACE VERT ; ESPACE PUBLIC ; PARC DE LOISIRS

... Lire [+]

- 159 p , 117 U

La véritable méthodologie pour associer culture et projet urbain

La fabrication de la ville évoque avant tout la réalisation d'infrastructures (rues, places, parcs, réseaux) et la construction de logements, équipements publics, bureaux, industries, qui font sa matière visible. Tel a été longtemps õ et demeure encore largement õ le rôle dévolu aux aménageurs. Mais, derrière ces fonctions matérielles, se cachent des dimensions plus immatérielles comme l'image, le rayonnement international, l'attractivité, la fierté des habitants et leur sentiment d'appartenance à la ville ou au contraire de mise à l'écart, toutes réalités qui transforment nos villes et orientent leur avenir plus sûrement que beaucoup de réalisations matérielles. Ces questions ne sont pas nouvelles, mais des phénomènes récents comme la mondialisation ou la réduction du temps de travail leur ont donné une dimension sans précédent dans l'histoire. Comment ces questions interagissent-elles dans la politique des villes aujourd'hui, dans leur stratégie internationale comme dans leur politique vis-à-vis des habitants ? Comment organiser les différents métiers qui « font » la ville avec ceux qui « font » la culture ou le tourisme, pour passer d'une vision fractionnée par métiers à une vision partagée et à une action conjointe ? À partir de nombreux exemples, ce livre tente de répondre à ces questions et d'ouvrir des pistes pour demain.
Trois exemples parisiens : la halle Pajol, Paris 18eme /le quartier Saint Blaise, Paris 20e et Bercy Village, Paris 12e

Sommaire :
Chapitre1
Compétition territoriale
Culture, tourisme, aménagement: la nouvelle donne
Des territoires en compétition et en réseaux
Le tourisme «hors des sentiers battus»
«City branding», marketing urbain et projets urbains emblématiques
Dessiner des réseaux, créer des synergies territoriales

Chapitre2
Culture et tourisme, vecteurs de projets urbains
Starchitectes et architectures emblématiques
Témoignage de Hervé Dupont, directeur de l'EPA Plaine de France*
L'équipement muséal, moteur de la requalification urbaine
Un nouveau regard patrimonial: revalorisation des centres historiques et récriture des espaces désaffectés
La reconquête des fronts de mer urbains, une approche internationale
Le projet urbain par le projet touristique, le projet touristique par le projet urbain: Disney - Val d'Europe
Abu Dhabi: globalisation culturelle et émergence d'une destination touristique (et culturelle?)

Chapitre3
La reconquête de l'espace urbain par le tourisme et la culture
Tourisme, culture et créativité: les fronts pionniers de la reconquête des friches urbaines
Fun shopping, tourisme et patrimoine
Réveiller la ville par la fête, l'événement, la culture
La ville des 24heures: enjeux d'aménagement dans la «ville qui ne dort jamais»
La véritable méthodologie pour associer culture et projet urbain

La fabrication de la ville évoque avant tout la réalisation d'infrastructures (rues, places, parcs, réseaux) et la construction de logements, équipements publics, bureaux, industries, qui font sa matière visible. Tel a été longtemps õ et demeure encore largement õ le rôle dévolu aux aménageurs. Mais, derrière ces fonctions matérielles, se cachent des dimensions plus ...

ESPACE PUBLIC ; ACTION CULTURELLE ; TOURISME ; FÊTE ; POLITIQUE CULTURELLE

... Lire [+]

- 48 p. , 125 PT

Le bilan des déplacements en 2011 à Paris.

TRANSPORT EN COMMUN ; TOURISME ; CIRCULATION ; DEUX ROUES ; ESPACE PUBLIC ; AMENAGEMENT URBAIN ; POLLUTION ATMOSPHERIQUE

... Lire [+]

- 36 p , 53 PE

Les déplacements des touristes pour se rendre à Paris constituent, de loin, le principal facteur d'émission de gaz à effet de serre (GES) du tourisme ; les arrivées en avion représentent à elles seules 95% du total des émissions liées à l'activité touristique à Paris.Si une partie de ces déplacements en avion pourrait être évitée et remplacée aisément par le train, beaucoup moins émetteur de GES, l'avion s'impose aux clientèles lointaines (Amérique, Asie). Pour cette clientèle « captive » tout l'enjeu réside donc dans la promotion d'attitudes « éco-responsables » : allongement des durées de séjour, nouvelles habitudes de déplacement, et éventuellement la compensation des émissions de GES induites par les trajets.Du point de vue de la stratégie touristique globale, il s'agirait également de privilégier les actions de promotions et de fidélisations en direction des clientèles des pays proches, qui ne sont pas captives de l'avion, et qui, avec le développement des réseaux ferrés rapides se trouveront à moins de 5 heures de train de Paris d'ici 2020. En utilisant davantage le train, ces clientèles permettront au tourisme parisien d'afficher une empreinte environnementale acceptable au regard des objectifs de réduction des GES.Ainsi, la situation géographique de Paris, au coeur d'un vaste marché touristique avec un haut niveau de vie et des liaisons ferroviaires très développées, lui assure de préserver encore durablement sa place de première destination touristique mondiale. Les déplacements des touristes pour se rendre à Paris constituent, de loin, le principal facteur d'émission de gaz à effet de serre (GES) du tourisme ; les arrivées en avion représentent à elles seules 95% du total des émissions liées à l'activité touristique à Paris.Si une partie de ces déplacements en avion pourrait être évitée et remplacée aisément par le train, beaucoup moins émetteur de GES, l'avion s'impose aux clientèles lointaines ...

TOURISME ; GARE DE CHEMIN DE FER ; ECOLOGIE APPLIQUEE

... Lire [+]

- 731 pages , 42 PG

Comprendre l'étonnante vocation de cette petite cité des Parisii devenue la tête de la France, dévoiler la splendeur de cette ville, fille toujours rebelle du roi et de la Seine. Le Guide Bleu vous ouvre grand ses portes > des approches et de multiples encadrés sur son histoire, son patrimoine de palais, de musées, d'églises, de villages, ses grands personnages, ses habitants ; > la visite complète quartier par quartier de Paris intra-muros : la Cité, l'Île Saint-Louis, le Marais, les Champs-Elysées, le Louvre, la Tour Eifel, les Grands Boulevards, Montmartre, les Buttes Chaumonts, Montparnasse, Ménilmontant, le Paris contemporain (Beaubourg, la TGB, Bercy), les bois de Boulogne et de Vincennes... ; > une foule de conseils pratiques, des adresses coups de coeur et les plans des vingts arrondissements, des grands monuments et du métro. Comprendre l'étonnante vocation de cette petite cité des Parisii devenue la tête de la France, dévoiler la splendeur de cette ville, fille toujours rebelle du roi et de la Seine. Le Guide Bleu vous ouvre grand ses portes > des approches et de multiples encadrés sur son histoire, son patrimoine de palais, de musées, d'églises, de villages, ses grands personnages, ses habitants ; > la visite complète quartier par quartier de Paris intra-muros : la ...

GUIDE ; TOURISME ; MONUMENTS HISTORIQUES ; QUARTIER ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL

... Lire [+]

- 333 p. , 4 PM

Pris dans les filets de la mondialisation et forte de ses quelques 11 millions d'habitatns, la métropole parisienne est soumise à de fortes tensions. L'ouvrage s'adresse aux Franciliens, habitants, entrepreneurs, acteurs politiques et aménageurs, qui s'interrogent sur l'Île-de-France de demain, et aussi à tous les Français pour qui cette région capitale est le coeur incontesté du pays.

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; ECONOMIE URBAINE ; TOURISME ; UNIVERSITE ; RESEAU FERRE ; ESPACE PUBLIC ; SOCIOLOGIE URBAINE ; EQUIPEMENT SCOLAIRE ; QUARTIER ; RAPPORT CENTRE-PERIPHERIE ; VILLE NOUVELLE ; TRANSPORT

... Lire [+]

- 35 pages , 54 PEP t 2

Cette étude à caractère exploratoire rappelle les transformations profondes de la société qui ont fait de la nuit un temps comme un autre et souligne les enjeux propres à Paris : son histoire et son image, sa population, son organisation urbaine. Elle livre ensuite une analyse fine des caractères et paramètres de la vie parisienne nocturne: les pôles générateurs d'activités, la nature de ces activités, et enfin la mobilité observée.L'étude met en évidence un usage continu de la ville entre 20 heures et 8 heures du matin, qui relève de logiques différentes : les services de « garde », activités de nettoyage, de réparation et d'approvisionnement permettent le déroulement optimal de la vie en journée, l'offre de loisirs répond aux millions de visiteurs attirés par les « lumières» de la ville. Cette activité en continue est rendue possible par une offre de transports publics, conséquente jusqu'à minuit, plus restreinte ensuite. La circulation automobile, quant à elle, ne s'interrompt guère, même si elle connaît un creux entre 4 et 6 heures du matin. La nuit est aussi une période critique pour les personnes sans abri et un moment de déploiement des pratiques en marge de la société. Cet usage continu et divers de la nuit parisienne se développe selon des rythmes identifiables. Géographiquement, les logiques d'usage sont moins évidentes et on observe plusieurs tendances selon les activités, faisant apparaître des oppositions ­centre/périphérie, rive droite/rive gauche -, ou encore l'existence de quartiers à la fois densément peuplés et supports d'activités nocturnes.Ces premières conclusions permettent d'identifier quatre axes d'intervention pour les pouvoirs publics : adapter l'offre de services au décalage de la vie urbaine vers le soir, développer le tourisme et l'économie de nuit, accroître l'offre de transports publics au coeur de la nuit, concilier les usages et maîtriser les nuisances. Cette étude à caractère exploratoire rappelle les transformations profondes de la société qui ont fait de la nuit un temps comme un autre et souligne les enjeux propres à Paris : son histoire et son image, sa population, son organisation urbaine. Elle livre ensuite une analyse fine des caractères et paramètres de la vie parisienne nocturne: les pôles générateurs d'activités, la nature de ces activités, et enfin la mobilité observée.L'étude met ...

FÊTE ; ANIMATION URBAINE ; TOURISME ; COMMERCE ; TRANSPORT EN COMMUN

... Lire [+]

- 48 p. , 78 PT t 2

Le bilan des deplacements en 2004 à Paris.

TRANSPORT EN COMMUN ; CIRCULATION ; DEUX ROUES ; TOURISME ; ESPACE PUBLIC ; AMENAGEMENT URBAIN ; POLLUTION ATMOSPHERIQUE

... Lire [+]

- 106 p , 54 PEP

Les enjeux propres à Paris par rapport à la nuit : sa population, son organisation urbaine (en particulier en termes de transport) et économique (importance du tourisme. Enfin, les caractères, voire les paramètres de la vie parisienne nocturne : quels sont ses pôles générateurs d'activités? Quelle est la nature de ces activités? quelle est la mobilité observée?

FÊTE ; ANIMATION URBAINE ; TRANSPORT EN COMMUN ; COMMERCE ; TOURISME

... Lire [+]

- 179 p , 5 PE

Guide du tourisme d'affaires à Paris : hôtels, congrès, salons...

TOURISME ; EQUIPEMENT TOURISTIQUE ; POLITIQUE ECONOMIQUE ; GUIDE

... Lire [+]

- 30 p , 35 PT

Cette étude s'inscrit dans le cadre des réflexions engagées par la Direction de la Voirie sur les possiblilités d'améliorer la gestion des autocars de tourisme à Paris. Elle présente les choix pris par des villes européennes face à ce problème.

CIRCULATION ; AUTOBUS ; TOURISME ; PARKING

... Lire [+]

- 40 p , 29 PE

Le parc hôtelier à Paris et en Ile de France, l'évolution récente du parc hôtelier (1990-1994) et ses perspectives à court terme. La fréquentation hôtelière et son évolution entre 1990-1993.

BATIMENT HOTELIER ; TOURISME ; STATISTIQUE ; ECONOMIE

... Lire [+]

- 177 p , 88 PU

Au cours des dernières décennies, le centre de la capitale a connu d'importantes mutations. Au visage populaire, diversifié et animé, qui existait encore dans les années 50, a succédé un cadre et un paysage très différents.Ces quartiers sont souvent devenus des vitrines commerciales ou de vastes zones touristiques. Le contrat d'alternance de la nouvelle municipalité a prévu "l'aménagement du centre ville visant à redonner toute sa place à sa fonction résidentielle, à diminuer les nuisances liées à la circulation automobile et à valoriser le patrimoine culturel et commercial pour les arrondissements de 1 à 6". Cet état des lieux a été organisé :d'une part en 5 thèmes-reconquérir en faveur de la vie quotidienne des espaces collectifs pollués et stérilisés par l'automobile, renforcer la place du végetal-soutenir le commerce local-préserver le patrimoine bâti, mais permettre aussi la création-juguler l'érosion démographique en favorisant la fonction résidentielle-conforter le dynamisme économique et la diversité des activitéset d'autre part autour de huit territoires :-les Halles-le quartier des affaires ( 1- 2- 8 -9 arrds)-les quartiers des deux Portes (2-3-9-10 arrds)-Le Sentier et la rue Réaumur-Beaubourg et le quartier de l'Horloge-le Marais-les université au coeur de Paris-le site de la Seine -les principaux espaces publics Au cours des dernières décennies, le centre de la capitale a connu d'importantes mutations. Au visage populaire, diversifié et animé, qui existait encore dans les années 50, a succédé un cadre et un paysage très différents.Ces quartiers sont souvent devenus des vitrines commerciales ou de vastes zones touristiques. Le contrat d'alternance de la nouvelle municipalité a prévu "l'aménagement du centre ville visant à redonner toute sa place à sa ...

CENTRE HISTORIQUE ; QUARTIER ; PROTECTION DES SITES ; SEINE ; AMENAGEMENT DES BERGES ; COMMERCE ; TOURISME ; CIRCULATION ; UNIVERSITE ; BATIMENT UNIVERSITAIRE

... Lire [+]

- 494 p. , 67 AH

Cet ouvrage rassemble une série d'articles publiés dans différentes revues par Jean-Michel Leniaud sur la politique patrimoniale conduite au cours de la décennie qui s'achève. ces articles sont regroupés dans ce livre autour de quelques thèmes (culture, Europe, patrimoine cultuel, patrimoine mobilier...) et sont accompagnés d'un texte qui fait le point sur l'évolution des dix dernières années. Cet ouvrage répondra aux questions des étudiants qui se spécialisent en "patrimoniologie", à celles des professionnels et d'un public sensible de plus en plus large. Cet ouvrage rassemble une série d'articles publiés dans différentes revues par Jean-Michel Leniaud sur la politique patrimoniale conduite au cours de la décennie qui s'achève. ces articles sont regroupés dans ce livre autour de quelques thèmes (culture, Europe, patrimoine cultuel, patrimoine mobilier...) et sont accompagnés d'un texte qui fait le point sur l'évolution des dix dernières années. Cet ouvrage répondra aux questions des étudiants qui ...

PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; POLITIQUE CULTURELLE ; ACTION CULTURELLE ; HISTOIRE ; MONUMENTS HISTORIQUES ; PROTECTION DES BATIMENTS ; PROTECTION DES SITES ; BATIMENT CULTUEL ; ARCHEOLOGIE ; URBANISME ; PALAIS DE JUSTICE ; TOURISME ; GARE MARITIME ; MOBILIER ; ARCHITECTURE RELIGIEUSE ; LEGISLATION DE LA CONSTRUCTION ; RESTAURATION

... Lire [+]

- 62 p. , 14 PE

Cette étude présente les caractéristiques du parc d'hotels de tourisme à Paris et en île-de-France et analyse les évolutions intervenues ces dernières années (1994-2001).

BATIMENT HOTELIER ; TOURISME

... Lire [+]

- 44 p. , 60 PT

Une profession en prise aux difficultés de stationnement, des tarifs trop élevés, et une politique de verbalisation de la prefecture de police trop excessive.

TOURISME ; AUTOBUS

... Lire [+]

Z