Rechercher


0

Documents  TRAIN | enregistrements trouvés : 17

O
     

-A +A

P Q

n° 1274

Gares, centres de controle, équipements liés au transportréalisés par H20 architects, Busby and Associates, Smithgroup et Ingenhoven Overdiek Architekten.

GARE-STATION DE METRO ; METRO ; GARE ROUTIÈRE ; GARE DE CHEMIN DE FER ; TRAIN

... Lire [+]

- 68 p , 47 PM

Avec la construction de 205 km de lignes de métro automatique à l'horizon 2030, le Grand Paris Express (GPE) modifiera la géographie de la métropole, ses pratiques et ses représentations. Quelles seront les interactions entre le GPE, le nouveau réseau de transports en commun et les lieux culturels existants ou en projet ? Quelle sera la place donnée à la culture dans les nouveaux quartiers de gare ? Quel effet de levier peut-on attendre du GPE ?
Les lieux ciblés sont les lieux culturels qui accueillent du public : bibliothèques-médiathèques, cinémas, musées, lieux d'expositions, lieux de spectacles vivants, lieux de pratiques amateurs, lieux hybrides, lieux d'enseignement supérieur liés à la culture, ainsi que les éléments du patrimoine visitable ou visible depuis l'espace public, partie prenante du paysage culturel. Les lieux culturels ont été cartographiés avec le projet de GPE à trois échelles différentes : la métropole, les nouvelles lignes de métro, le quartier de gare.

Aux différentes échelles, les enjeux et les questionnements sont complémentaires : maillage métropolitain, évolution des lieux et de leur programmation, conditions d'accès des publics, nouvelles synergies possibles, aménagement, relation entre la gare et le quartier de gare, jalonnement et confort des itinéraires entre la gare et les lieux.
Avec la construction de 205 km de lignes de métro automatique à l'horizon 2030, le Grand Paris Express (GPE) modifiera la géographie de la métropole, ses pratiques et ses représentations. Quelles seront les interactions entre le GPE, le nouveau réseau de transports en commun et les lieux culturels existants ou en projet ? Quelle sera la place donnée à la culture dans les nouveaux quartiers de gare ? Quel effet de levier peut-on attendre du GPE ...

BATIMENT CULTUREL ; BIBLIOTHEQUE ; MEDIATHEQUE ; THEATRE ; TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN

... Lire [+]

- 58 p , 41 PM t17

En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, les caractéristiques démographiques et sociales des habitants des quartiers de gare, la mobilité et les espaces publics et les dynamiques de construction et les projets.

L'observation est conduite à deux échelles :
9 Une analyse croisée de l'ensemble des quartiers de gare d'une ligne qui permet de comparer la situation des quartiers de gare les uns par rapport aux autres.
9 Des monographies qui permettent de détailler les caractéristiques de chaque quartier de gare et le resituer dans son environnement immédiat, dans les communes concernées par l'arrivée de la gare mais aussi dans le reste de la petite couronne.

Les travaux de l'observatoire contribuent à une meilleure connaissance de ces territoires. L'analyse croisée confirme la grande diversité de situations observées dans les quartiers de gare. Elle apporte les éléments nécessaires pour accompagner les évolutions et mutations engagées par l'arrivée du Réseau du Grand Paris Express. Elle participe de l'aide à la décision pour les collectivités et acteurs concernés par le RGPE.
En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont ...

TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN ; RESEAU FERRE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- p. 103 , 123 PT

La petite ceinture ferroviaire est un lieu unique dont le caractère ambivalent, caché et courtisé, s'est amplifié au fil du temps.En 2010, la Ville de Paris et RFF ont confié à l'Apur le soin d'élaborer tout d'abord un diagnostic complet de l'ensemble de l'ouvrage et des sites traversés.Toutes les thématiques, paysage, transport, nature, usages, mutations urbaines, ont été décrites et croisées dans l'Étude prospective sur le devenir de la Petite Ceinture, Phase 1: diagnostic prospectif, juin 2011. Une deuxième phase d'étude a pu ainsi être lancée qui, séquence par séquence, décline les différents potentiels, les paysages et les usages qui contribueront à l'élaboration de projets d'avenir pour ce territoire.Le document édité pose les termes des débats à venir autour de trois principesfédérateurs :* La petite ceinture est un site patrimonial et identitaire, à reconnaître et à valoriser.* La petite ceinture est un espace de nature, son rôle écologique et sa place dans la trame verte métropolitaine sont des points d'appuis pour l'élaboration de projets urbains.* La petite ceinture a un rôle à jouer dans la vie sociale par la valorisation de ses emprises avec un travail par séquence qui prend appui sur les évolutions du statut ferroviaire. Étude réalisée en partenariat avec Réseau Ferré de France (RFF) Sommaire :Quel devenir pour la Petite Ceinture ? Synthèse de la Phase 1: diagnostic ­ Janvier 2012IntroductionVocation fonctionnelle de la Petite CeintureSéquencesLégende du plan de l'atlas général (PLU) La petite ceinture ferroviaire est un lieu unique dont le caractère ambivalent, caché et courtisé, s'est amplifié au fil du temps.En 2010, la Ville de Paris et RFF ont confié à l'Apur le soin d'élaborer tout d'abord un diagnostic complet de l'ensemble de l'ouvrage et des sites traversés.Toutes les thématiques, paysage, transport, nature, usages, mutations urbaines, ont été décrites et croisées dans l'Étude prospective sur le devenir de la Petite ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; TRAIN ; RECONVERSION ; SITE INDUSTRIEL

... Lire [+]

- 311 pages , 21 UT

L'architecture des gares, des ponts, viaducs et autres ouvrages d'art font la richesse du réseau ferroviaire français. Les quelque neuf cents millions de passagers qui transitent chaque année dans les gares françaises ne jettent pourtant souvent qu'un regard distrait sur ces bâtiments. Devenue un point de repère dans la ville, comme l'église, la mairie ou l'école, la gare semble être là depuis toujours alors qu'elle n'existe en réalité que depuis moins de deux siècles. Edifice à la fonction évidente, la gare est aussi un lieu où se mêlent les symboles. Elle nous parle de vacances, de communication, de vitesse et de dépaysement. Elle a inspiré nombre de peintres, de romanciers et de cinéastes. C'est aussi un univers de modernité et d'innovations technologiques, des ouvrages d'art audacieux aux machines à grande vitesse. Né avec la première révolution industrielle, celle du fer et de la vapeur, le chemin de fer a suivi les différentes vagues de modernisation, celle de l'électricité et de l'acier, pour aujourd'hui s'adapter à la révolution informatique. Sans cesse repris, modifié, renouvelé, parfois violemment détruit et reconstruit, le patrimoine ferroviaire n'est resté figé à aucun moment de son histoire. Ces deux dernières décennies en sont encore la preuve avec l'apparition du TGV. Véritable puissance économique, financière et technologique, le chemin de fer reste porteur de rêves.Gares parisiennes présentées: Gare du Nord, gare d'Orsay, gare de l'Est, gare Montparnasse. L'architecture des gares, des ponts, viaducs et autres ouvrages d'art font la richesse du réseau ferroviaire français. Les quelque neuf cents millions de passagers qui transitent chaque année dans les gares françaises ne jettent pourtant souvent qu'un regard distrait sur ces bâtiments. Devenue un point de repère dans la ville, comme l'église, la mairie ou l'école, la gare semble être là depuis toujours alors qu'elle n'existe en réalité que ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; OUVRAGE D'ART ; TRAIN ; REHABILITATION DE BATIMENT ; PONT ; FER ; VERRE

... Lire [+]

- 223 pages , 41 P

Les gestes de tous les jours - se laver, circuler, s'informer, s'alimenter... - nous semblent très naturels, mais a-t-on idée des machineries complexes qui, en coulisses, les rendent possibles ? Comme tout organisme vivant, la ville est parcourue de fluides vitaux dont le cheminement emprunte des réseaux étroitement interconnectés. On voit ainsi les circuits de téléphonie courir dans les galeries des égouts ou des immeubles être chauffés par la combustion des déchets. Cette plongée dans les entrailles de la capitale permet de suivre le parcours vertigineux d'un wagonnet dans les sous-sols de la BnF, de remonter à la source qui alimente nos robinets, d'inspecter les dessous de la Dame de fer, de percer le mystère de la voix veloutée de la SNCF, de s'engouffrer dans le tunnel secret de la Cité des sciences et de l'industrie... Thèmes évoqués:Le coutures de la ville, l'eau qui va et vient, la nourriture, les déchets et le chauffage, l'information, les voies de communication, la mobilité citadine, les Objets trouvés, le Crédit municipal, le tourisme, la culture (BNF, Archives Nationales, Institut de France), le divertissement ( Grand Rex, Opéra Garnier, Casino Barrière d'Enghien). Les gestes de tous les jours - se laver, circuler, s'informer, s'alimenter... - nous semblent très naturels, mais a-t-on idée des machineries complexes qui, en coulisses, les rendent possibles ? Comme tout organisme vivant, la ville est parcourue de fluides vitaux dont le cheminement emprunte des réseaux étroitement interconnectés. On voit ainsi les circuits de téléphonie courir dans les galeries des égouts ou des immeubles être chauffés par la ...

SEINE ; CANAL ; MONUMENTS HISTORIQUES ; EAU ; OPERA ; STADE ; TRAITEMENT DES DECHETS ; METRO ; TRAIN ; AEROPORT ; POLLUTION ATMOSPHERIQUE ; EQUIPEMENT SPORTIF

... Lire [+]

- 151 p. , 37 U

Exploration des espaces d'anonymat qui accueillent chaque jour des individus plus nombreux. Installations nécéssaires à la circulation accélérrée des personnes et des biens (voies rapides, échangeurs, gares, aéroports), moyens de transport (voitures, trains, avions), grandes chaines hotelières, supermarchés, camp de transit...

ESPACE PUBLIC ; CIRCULATION ; TRAIN ; TRANSPORT ; TRANSPORT EN COMMUN ; GARE DE CHEMIN DE FER ; AEROPORT

... Lire [+]

- 311 p , 27 PT

La Grande Ceinture est le complément naturel du chemin de fer de Ceinture de Paris. Aujourd'hui, la traction électrique a supplanté la vapeur, les marchandises ont cédés la place au fret et la Grande Ceinture n'est plus une entité, son rôle s'identifiant désormais à celui d'un "super raccordement" interréseaux. Mais tandis que la boucle, dans sa partie Est, écoule, comme dans le passé un trafic marchandises, les sections Ouest et Sud voient se dessiner le retour à une vocation "voyageurs" qu'elles avaient perdu partiellement avant-guerre : pour l'heure les trains de la ligne C du RER et les TGV d'interconnexion, demain les rames de la banlieue Saint Lazare à destination de Noisy-le-Roi et Saint Germain, après demain les liaison inter villes nouvelles. La Grande Ceinture est le complément naturel du chemin de fer de Ceinture de Paris. Aujourd'hui, la traction électrique a supplanté la vapeur, les marchandises ont cédés la place au fret et la Grande Ceinture n'est plus une entité, son rôle s'identifiant désormais à celui d'un "super raccordement" interréseaux. Mais tandis que la boucle, dans sa partie Est, écoule, comme dans le passé un trafic marchandises, les sections Ouest et Sud voient se ...

RESEAU FERRE ; TRAIN ; GARE DE CHEMIN DE FER ; TRANSPORT EN COMMUN

... Lire [+]

- 287 p , 17 PT

L'histoire de la Petite Ceinture, simple rocade de marchandise au milieu du XIX siècle et transportant des voyageurs jusqu'aux années 30.

GARE DE CHEMIN DE FER ; TRAIN ; TRANSPORT EN COMMUN ; XIXe SIÈCLE ; XXe SIÈCLE

... Lire [+]

- 120 p , 16 PT

Présentation de la future ligne RER "Eole" qui va traverser Paris de l'est à l'ouest. Histoire des villes d'Ile de France et des lieux parisiens traversés par cette nouvelle ligne.

TRAIN ; R.E.R. ; GARE DE CHEMIN DE FER ; TRANSPORT EN COMMUN

... Lire [+]

- 112 p , 9 PT

Pendant plus de 130 ans, de 1854 à 1985, la ligne d'Auteuil, modeste quant à son développement, a vu circuler un nombre incalculable de trains. En 1988, la ligne d'Auteuil constituera un maillon de la liaison Vallée de Montmorency-Invalides.

GARE DE CHEMIN DE FER ; TRAIN ; TRANSPORT EN COMMUN

... Lire [+]

- 286 p. , 65 PT

L'invention des chemin de fer bouleverse Paris. Techniquement et socialement révolutionnaire, l'univers du rail est une quête de progrès, une évolution perpétuelle qui ne tarde pas à métamorphoser la capitale. Les mutations, conflits s'accélèrent jusqu'au Second Empire et rebondissent au XXème siècle après les 30 glorieuses et les récentes innovations.

HISTOIRE ; METRO ; GARE DE CHEMIN DE FER ; GARE-STATION DE METRO ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; LOTISSEMENT ; QUARTIER ; RESEAU FERRE ; SIEGE SOCIAL ; R.E.R. ; TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN

... Lire [+]

- p. 190 , 37 PT

Histoire des gares parisiennes, lignes de chemin de fer peu connues et oubliées (petite ceinture),les dépôts de Paris.

GARE DE CHEMIN DE FER ; RESEAU FERRE ; TRAIN

... Lire [+]

- 27 pages + cartes , 39 P18 t.1

Etude de faisabilité de l'aménagement des voies ferroviaires de la Porte de la Chapelle et présentant les contraintes du site, les nouveaux projets, la fonctionnalités et les contraintes ferroviaires.

TRAIN ; RESEAU FERRE ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

- 47 pages , 97 PT

Paris compte six gares principales (gare st lazare, gare du Nord, gare de l'est, gare de Lyon, gare d'Austerlitz, et gare Montparnasse), qui constituent à la fois des pôles majeurs pour les déplacements, des repères dans la ville et des éléments forts de la vie urbaine.Chacune à sa manière traduit ainsi une certaine histoire des rapports entre ville et transport et chacune encore a subi ou va subir, comme la gare d'Austerlitz, des transformations profondes à l'occasion de l'arrivée du TGV, dans son fonctionnement, mais aussi dans ses relations avec son environnement. Paris compte six gares principales (gare st lazare, gare du Nord, gare de l'est, gare de Lyon, gare d'Austerlitz, et gare Montparnasse), qui constituent à la fois des pôles majeurs pour les déplacements, des repères dans la ville et des éléments forts de la vie urbaine.Chacune à sa manière traduit ainsi une certaine histoire des rapports entre ville et transport et chacune encore a subi ou va subir, comme la gare d'Austerlitz, des trans...

TRANSPORT ; GARE DE CHEMIN DE FER ; TRAIN

... Lire [+]

n° 137 - pp

Ligne férrée de grande ceinture entre Sartrouville et Noisy-le-Sec, le projet de "tangentielle Nord", reliant plusieurs gares entre elles, va notablement améliorer l'accessibilité des territoires traversés. Or ces territoires de banlieue sont parmi les plus défavorisés d'île-de-France.

DEVELOPPEMENT URBAIN ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; GARE DE CHEMIN DE FER ; TRAIN

... Lire [+]

n° 69 - pp. 42-49

Gare TGV à Valence, France. Design: 1997- .Construction: -2001

GARE-STATION DE METRO ; TRAIN

... Lire [+]

Z