Rechercher


0

Documents  TRANSPORT | enregistrements trouvés : 122

O

-A +A

P Q

n° 80 - 320 pages , 122 PU

Le nouveau Paris est celui qui se définit à l'épreuve du monde en fonction du réseau des grandes métropoles a vocation globale. C'est dans ce cadre qu'il faut replacer les problèmes de la banlieue, comme le problème des flux touristiques avec les effets qu'ils exercent sur la perception et la pratique de la ville. Les contributions sont reparties dans six grandes parties : métamorphoses de Paris; politique, espace, contraintes; Paris est-il une ville globale?; l'agglomération entre centre et périphérie; souffrances et désordres; figures du nouveau Paris. Le nouveau Paris est celui qui se définit à l'épreuve du monde en fonction du réseau des grandes métropoles a vocation globale. C'est dans ce cadre qu'il faut replacer les problèmes de la banlieue, comme le problème des flux touristiques avec les effets qu'ils exercent sur la perception et la pratique de la ville. Les contributions sont reparties dans six grandes parties : métamorphoses de Paris; politique, espace, contraintes; Paris est-il une ...

BANLIEUE ; MÉTROPOLE RÉGIONALE ; TRANSPORT ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

Tendances 2030 | Urbanisme 01/2004

Revue

n° 334 - pp. 39-70

Notre prétention à nous adapter sans heurts à toutes les nouveautés nous entraine à d'incroyables surenchères quant à notre futur proche.

DEMOGRAPHIE ; TRANSPORT ; PARC IMMOBILIER ; GARE ROUTIÈRE ; GARE MARITIME ; VILLE

... Lire [+]

n° 136 - 160 p.

la maîtrise du développement des franges urbaines: un enjeu majeur pour un développement durable des métropoles.-La métropole francilienne pp. 27-38-Le sud-Est anglais-La région de la Ruhr-La région Rhein-Neckar-analyse thématique des franges des métropoles-Espaces naturels et agricoles-Intéraction ville-campagne-Maitrise des déplacements-Institutions

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; MÉTROPOLE RÉGIONALE ; COURONNE ; POPULATION ; URBANISME ; ECONOMIE ; TRANSPORT

... Lire [+]

- 72 p , 65 PE

L'Ile-de-France, avec 67 millions de nuitées dans ses établissements hôteliers en 2013, demeure la première destination touristique française. La région capte la moitié des arrivées et des nuitées étrangères enregistrées en France (respectivement, 46 % et 53 %). Elle dispose d'environ 1/4 de l'offre hôtelière nationale, de près de 40 % l'offre haut de gamme et concentre 1/3 des emplois nationaux de la filière touristique.

Ces éléments et tendances favorables masquent toutefois de profonds bouleversements dans la pratique touristique. Les usages se modifient en lien avec le changement de centre de gravité des zones d'émission touristique. Les classes aisées des économies émergentes progressent fortement parmi les touristes arrivant en région, et favorisent de nouveaux comportements touristiques : parmi ces touristes de fraîche date, ceux qui se déplacent en autocars sont assez peu attachés à un hébergement en coeur d'agglomération et la grande couronne remplit désormais les conditions d'accueil des groupes et de leur autocar. Pour ces nouveaux venus sur la scène touristique, le shopping est devenu un incontournable, générant des flux intenses dans certains secteurs commerciaux. Pour autant, les visites rituelles des grands musées ne sont pas sacrifiées par ces nouveaux touristes, renforcées en cela par la résistance des touristes en provenance de la "vieille Europe" ou encore des États-Unis. Avec eux perdurent les schémas académiques de la pratique touristique.
L'Ile-de-France, avec 67 millions de nuitées dans ses établissements hôteliers en 2013, demeure la première destination touristique française. La région capte la moitié des arrivées et des nuitées étrangères enregistrées en France (respectivement, 46 % et 53 %). Elle dispose d'environ 1/4 de l'offre hôtelière nationale, de près de 40 % l'offre haut de gamme et concentre 1/3 des emplois nationaux de la filière touristique.

Ces éléments et ...

TOURISME ; TRANSPORT

... Lire [+]

- 58 p , IF 89

La Direction Régionale et Interdépartementale de l'Hébergement et du Logement d'Ile-de-France (DRIHL Ile-de-France) a confié à l'Atelier Parisien d'Urbanisme une mission de réflexion pour élaborer une approche francilienne de la notion de « travailleurs clés » et parvenir à des propositions en matière de politiques du logement. Est-il pertinent de favoriser l'accès au logement de personnes exerçant des fonctions particulières dans l'objectif d'atténuer les effets négatifs de la crise du logement sur le fonctionnement de la métropole et son économie ?

Le présent rapport, réalisé dans le cadre de la deuxième phase de l'étude, apporte un éclairage statistique sur la question des travailleurs clés.

Afin d'identifier et d'être en mesure de quantifier la population des travailleurs clés en Ile-de-France, il fixe tout d'abord une définition statistique des travailleurs clés. La définition retenue ne prétend pas à l'exhaustivité mais permet d'avoir une base pour analyser statistiquement cette notion adaptée au cas francilien.

Puis est analysé ce qui caractérise la population des travailleurs clés ainsi définis par rapport aux autres travailleurs franciliens, en ce qui concerne notamment les distances domicile-travail, considérant qu'une grande distance peut entrainer des difficultés particulières. Le rapport donne à voir les professions de ceux qui habitent le plus loin de leur lieu de travail et celles de ceux qui, à l'inverse, habitent le plus près de leur lieu de travail.

Les facteurs considérés par les travailleurs clés pour asseoir leur choix de lieu d'habitation font l'objet d'un travail d'analyse spécifique, en particulier les facteurs lieu de travail et distance domicile-travail. La balance entre condition de logements (statut d'occupation, typologie du logement, nombre de pièces par personne du ménage) et distance domicile ­ travail est particulièrement examinée.

Enfin, le rapport apporte des éléments pour apprécier dans quelle mesure l'éloignement permet aux travailleurs clés d'améliorer leurs conditions de logement, dans un contexte où l'emploi est concentré au centre de la région, là où simultanément les prix immobiliers sont les plus élevés et se concentrent de nombreux petits logements locatifs.
La Direction Régionale et Interdépartementale de l'Hébergement et du Logement d'Ile-de-France (DRIHL Ile-de-France) a confié à l'Atelier Parisien d'Urbanisme une mission de réflexion pour élaborer une approche francilienne de la notion de « travailleurs clés » et parvenir à des propositions en matière de politiques du logement. Est-il pertinent de favoriser l'accès au logement de personnes exerçant des fonctions particulières dans l'objectif ...

STATISTIQUE ; TRANSPORT ; LOGEMENT

... Lire [+]

- 96 p , 87 IF

Fascinante, démesurée, la région Île-de-France l'est aujourd'hui par bien des aspects, dans ce pays centralisé où la « région capitale » occupe une place prépondérante. Mais dès que l'on sort du quotidien parfois difficile, inhérent au fonctionnement d'une métropole, dès que l'on prend de la hauteur, que voyons-nous ? Une région forte de ses territoires diversifiés, verte, dynamique, entreprenante, et aussi artiste, foisonnante et chaleureuse. Il suffit d'ouvrir les yeux. Ou de se projeter dans l'avenir, pas si lointain, à l'horizon 2030.
À travers reportages, interviews, portfolios, illustrations et nouvelles, ce Mook nous emmène en voyage au coeur d'une région réinventée. Où l'équilibre entre l'emploi et le logement serait en bonne voie. Où des transports plus performants et plus écolos permettraient toutes les mobilités. Où la culture serait - encore plus - ouverte à tous et présente partout. Où l'économie serait au service du bien-être des êtres humains. Où les paysages seraient préservés dans leur diversité. Des enjeux d'aujourd'hui aux projets de demain, ce Mook nous transporte - à tous les sens du terme -, vers un après-demain entraperçu : une région plus intense et plus humaine.
Fascinante, démesurée, la région Île-de-France l'est aujourd'hui par bien des aspects, dans ce pays centralisé où la « région capitale » occupe une place prépondérante. Mais dès que l'on sort du quotidien parfois difficile, inhérent au fonctionnement d'une métropole, dès que l'on prend de la hauteur, que voyons-nous ? Une région forte de ses territoires diversifiés, verte, dynamique, entreprenante, et aussi artiste, foisonnante et chaleureuse. ...

TRANSPORT ; ACTION CULTURELLE ; ECONOMIE REGIONALE ; HABITAT

... Lire [+]

- 208
ISBN 978-2-73711-934-7, 42 PM t.2

La Métropole de toutes les échelles et des projets engagés

Le second carnet de l'Abécédaire de la future Métropole du Grand Paris, élaboré par l'APUR et l'IAU Ile-de-France sous l'égide de la Mission de préfiguration est publié vendredi 23 janvier 2015.

Il complète le premier carnet, publié en septembre 2014, contribuant au diagnostic préalable prévu par la loi MAPTAM.

Ce second volume décrit "la Métropole de toutes les échelles", prenant en compte le contexte national, international, régional et local, dans lequel elle s'inscrit.

Les cartes et données présentent ainsi :
l'environnement régional et supra-régional,
les projets engagés dans les territoires.
Les carnets 1 et 2 constituent une base documentaire métropolitaine inédite qui nourrit la démarche d'élaboration du futur projet métropolitain.
La Métropole de toutes les échelles et des projets engagés

Le second carnet de l'Abécédaire de la future Métropole du Grand Paris, élaboré par l'APUR et l'IAU Ile-de-France sous l'égide de la Mission de préfiguration est publié vendredi 23 janvier 2015.

Il complète le premier carnet, publié en septembre 2014, contribuant au diagnostic préalable prévu par la loi MAPTAM.

Ce second volume décrit "la Métropole de toutes les échelles", prenant ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; CARTOGRAPHIE ; STATISTIQUE ; ECONOMIE ; TRANSPORT ; LOGEMENT ; EMPLOI ; ENERGIE ; ENVIRONNEMENT

... Lire [+]

- 167
ISBN 978-2-73711-931-6, 42 PM t.1

La Métropole du Grand Paris de A à Z

L'Abécédaire de la future métropole du Grand Paris a été publié le 15 septembre 2014.
Base documentaire inédite, il réunit plus de 120 cartes et données détaillant la situation actuelle de ce territoire dans son rôle de métropole mondiale et innovante, le cadre de vie de ses habitants, la nécessaire solidarité et ses potentiels face aux défis environnementaux, thèmes retenus par les élus de Paris Métropole.

Réalisé par l'APUR et l'IAU-idF, il est le premier document édité par la Mission de Préfiguration. Il est une contribution au diagnostic préalable tel que prévu par la loi Maptam.

Un second volume a été publié le 23 janvier 2015, consacré à la métropole articulée à toutes les échelles, dans lequel est présenté le « futur » engagé au travers des actions menées dans les communes et territoires. Ce carnet présente également l'articulation de la future métropole avec la grande couronne et le grand bassin parisien, le rôle des services urbains et leurs évolutions.
La Métropole du Grand Paris de A à Z

L'Abécédaire de la future métropole du Grand Paris a été publié le 15 septembre 2014.
Base documentaire inédite, il réunit plus de 120 cartes et données détaillant la situation actuelle de ce territoire dans son rôle de métropole mondiale et innovante, le cadre de vie de ses habitants, la nécessaire solidarité et ses potentiels face aux défis environnementaux, thèmes retenus par les élus de Paris ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; CARTOGRAPHIE ; STATISTIQUE ; ECONOMIE ; TRANSPORT ; POPULATION ; LOGEMENT

... Lire [+]

- 159 p. , 27 UT

Cet ouvrage retrace l'histoire du transport électrique du XIX ème siècle à nos jours, entre déconvenues et succès. Aujourd'hui, alors que le coût du pétrole et les préoccupations en matière d'environnement augmentent,

TRANSPORT ; AUTOMOBILE

... Lire [+]

- 63 p , 139 AB

L'univers mécanique destransports affectionne la construction métallique pour accueillir les voyageurset mettre à disposition les moyens de locomotion terrestres, maritimes etaériens. Les flux y sont dimensionnant, calés sur la fréquentation des heureset jours de pointe. Halles, salles et circulations revêtent ainsi des taillesXXL où la fluidité règne au sol en intégrant tous les handicaps et où lalumière pénètre sans limite, dispensée par de grandes verrières en façade commeen toiture. Par mimétisme et rationalité constructive, l'acier s'impose pourériger ces vastes lieux publics généralement ouverts 24h/24h, au statutthermique différencié. La longévité attendue de ces constructions passe parleur capacité à s'adapter et se transformer dans le temps sans jamaiscompromettre l'exploitation.Pour Paris et l'Île de France :- Terminal 2E à Roissy- Plate forme des quais , Gare de Lyon, Paris 12eme L'univers mécanique destransports affectionne la construction métallique pour accueillir les voyageurset mettre à disposition les moyens de locomotion terrestres, maritimes etaériens. Les flux y sont dimensionnant, calés sur la fréquentation des heureset jours de pointe. Halles, salles et circulations revêtent ainsi des taillesXXL où la fluidité règne au sol en intégrant tous les handicaps et où lalumière pénètre sans limite, dispensée par de ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; GARE MARITIME ; TRANSPORT

... Lire [+]

- 143 p , 31 PM

Ce 21 décembre après-midi, la conférence métropolitaine s'est réunie, en présence de représentants de 25 collectivités locales, pour examiner le projet de Plan de déplacements de Paris et poursuivre la réflexion, amorcée le 9 novembre dernier à Montreuil, sur la question des déplacements à l'échelle de l'agglomération parisienne.Il est ressorti des échanges un large consensus autour des objectifs suivants : la réduction de la place de la voiture dans les déplacements individuels constitue un objectif largement partagé par l'ensemble des élus et doit être mise en oeuvre en s'accompagnant de manière synchronisée, liée et phasée d'un puissant effort de développement de l'offre de transports en commun, particulièrement pour assurer les liaisons banlieue - banlieue.La conférence métropolitaine a pris acte de ce que le projet de PDP, présenté par la Ville de Paris, s'inscrit clairement dans le cadre de ces objectifs et de cette méthode. Ce Plan propose un ensemble d'actions cohérentes et volontaristes, échelonnées sur une durée de 15-20 ans, et dont certaines ­ bd périphérique, axes de transit, réglementation en matière d'accès des véhicules les plus polluants, etc. - ont une portée qui concerne l'ensemble de l'agglomération et appellent donc des modalités de mise en oeuvre coordonnées à cette même échelle. Enfin, la Conférence a réaffirmé la nécessité d'engager à l'échelle de l'Ile de France un plan de développement massif et ambitieux des transports en commun, condition du développement et de la cohésion de ce territoire et de la réduction de ses déséquilibres. Cette priorité justifie que s'engage sans délai un débat sur le financement des transports publics et des ressources mises à la disposition des collectivités territoriales pour faire face à ce défi. Ce 21 décembre après-midi, la conférence métropolitaine s'est réunie, en présence de représentants de 25 collectivités locales, pour examiner le projet de Plan de déplacements de Paris et poursuivre la réflexion, amorcée le 9 novembre dernier à Montreuil, sur la question des déplacements à l'échelle de l'agglomération parisienne.Il est ressorti des échanges un large consensus autour des objectifs suivants : la réduction de la place de la voiture ...

TRANSPORT ; TRANSPORT EN COMMUN ; TRANSPORT INDIVIDUEL

... Lire [+]

- 269 p , 25 UT

Avant-courriers du progrès, de l'aménagement et de la croissance, les infrastructures ont déterminé les formes de la ville. Un nouveau sentiment d'urgence face aux enjeux environnementaux a remis en évidence le lien entre infrastructures et projections à long terme à l'heure de l'urbanisation des continents. Les infrastructures de ce nouvel âge du futur, fait de risques et de précautions, loin des prospectives assurées des décennies du progrès, ont elles aussi changé. Outil et horizon pour supprimer les frontières et rapprocher les peuples, promouvoir démocratie et consommation, les infrastructures se trouvent aujourd'hui au coeur des scénarios de promotion et de communication d'une ville, dans le challenge d'une concurrence économique et touristique mondiale. Le territoire accède à son tour au statut de produit. Tandis que les infrastructures chinoises jouent à plein leur rôle structurel et politique dans un pays qui surpasse chaque mois les records en construction d'ouvrages d'art, elles accompagnent la crise qui marque la décroissance de nombre de régions industrialisées. Les infrastructures vieillissent, disparaissent, se dissimulent. Recyclées, hybridées, domestiquées ou monumentalisées, elles redynamisent des territoires enclavés, reconvertissent des sites désaffectés et redéfinissent l'image de la ville comme espace partagé des flux et des vitesses. L'autre polarité que constituent les pays du Sud révèle l'avancement de nouveaux types d'infrastructure en passe de se substituer aux logiques conventionnelles d'aménagement territorial, tout en palliant à leur dysfonctionnement. L'Infraville explore les bouleversements en cours de la figure de l'infrastructure dans sa relation à la ville et aux territoires.Dans le sommaire, 3 articles consacrés à Paris et lÎle de France : - Paris Rive Gauche. L'espace des infrastructures entre réinveention et refoulementss- Les Grand PAris des infrastructures, un projet en crise?- SUCH, sentiers urbains, Connexions & Hub : enjeux d'une infrastructure de marche à Paris. Avant-courriers du progrès, de l'aménagement et de la croissance, les infrastructures ont déterminé les formes de la ville. Un nouveau sentiment d'urgence face aux enjeux environnementaux a remis en évidence le lien entre infrastructures et projections à long terme à l'heure de l'urbanisation des continents. Les infrastructures de ce nouvel âge du futur, fait de risques et de précautions, loin des prospectives assurées des décennies du progrès, ...

TRANSPORT ; AMENAGEMENT URBAIN ; MOBILITE ; ESPACE PUBLIC ; VOIE URBAINE ; MÉTROPOLE RÉGIONALE

... Lire [+]

- 195 p , 23 UT

sommaire : - Le transport, ses bases- Les buts du transport- Le transport urbain, sa situation actuelle, son évolution- L'automobile urbaine- Le transport urbain collectif. Situation actuelle et possibilités futures- Le transport urbain, application pratique d'un système de transport global- Le transport interurbain et rural : une autre façon de penser- Une autre conception de la route

TRANSPORT ; TRANSPORT EN COMMUN ; TRANSPORT URBAIN

... Lire [+]

- 9 p , 57 IF 93

En 2010, Paris et Plaine Commune se sont donnés comme objectif de définir des lignes de cohérence communes pour la mutation du territoire d'interface Paris/Plaine Commune en vue de l'élaboration d'un schéma de structuration intercommunale destiné à donner aux différents maitres d'oeuvre intervenant sur le territoire une meilleure vision d'ensemble de l'avenir de celui-ci. Cette démarche initiée par les élus des deux collectivités en mai 2010 est conduite par la DU de la Ville Paris et la DDUS de la communauté d'agglomération de Plaine Commune, l'Apur conduisant les études nécessaires. Pour cela trois ateliers de travail destinés à préciser les objectifs stratégiques partagés par les deux collectivités se sont tenus les 28 juin et 5 novembre 2010, puis le 4 mars 2011. Y ont participé, les services techniques de Plaine Commune et de Paris ainsi que les concepteurs qui mènent des études sur les territoires d'interface de Paris, Saint Denis et Aubervilliers. Leurs travaux ont été basés sur un récolement cartographique effectué par l'Apur de l'ensemble des projets à court (2010), moyen (2016) et long terme (2020 et au-delà) à l'échelle d'un territoire élargi, des gares du Nord et de l'Est au centre de Saint-Denis et de la confluence de la Seine et du canal. Une analyse de ces récolements a ensuite été effectuée par l'Apur autour des thématiques suivantes :* paysages, trame verte et bleue ;* trame viaire et transports en commun ;* logistique et grands services urbains ;* vie urbaine et programmes structurants. Puis, en avril et mai 2011, des cartes de synthèse des travaux des ateliers constituant une première ébauche d'un schéma stratégique partagé décliné selon ces quatre mêmes thèmes ont été élaborées par l'Apur, présentées à Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris et à Patrick Braouezec, Président de la communauté d'agglomération de Plaine Commune. Ce sont les quatre cartes de cette nouvelle phase du travail et les commentaires qui les accompagnent qui ont été rassemblées dans ce document. En 2010, Paris et Plaine Commune se sont donnés comme objectif de définir des lignes de cohérence communes pour la mutation du territoire d'interface Paris/Plaine Commune en vue de l'élaboration d'un schéma de structuration intercommunale destiné à donner aux différents maitres d'oeuvre intervenant sur le territoire une meilleure vision d'ensemble de l'avenir de celui-ci. Cette démarche initiée par les élus des deux collectivités en mai 2010 est ...

PORTE DE VILLE ; PAYSAGE ; TRANSPORT ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

- 59 p , 59 P12

La gare de Paris-Bercy pourrait être amenée, selon la SNCF et RFF, à jouer un rôle important dans un avenir proche. Tout en gardant sa fonction actuelle pour les Trains-Autos et d'accueil de trains internationaux, elle pourrait en effet accueillir des missions en terminus du RER D si le STIF confirme son schéma directeur de développement du RER D, les TER en provenance de Bourgogne dont les dessertes d'Auxerre et de Dijon sont d'ores et déjà à Bercy depuis fin 2008, et/ou d'autres trafics classiques / TGV avec l'objectif de participer à la désaturation globale du secteur de la gare de Paris-Lyon. D'ores et déjà la montée en puissance de la gare de Bercy a été entamée : le 14 décembre 2008, la mise en place du cadencement des trains de la région Bourgogne Nord a fait passer le nombre de trains qu'accueille quotidiennement cette gare de 13 à 50 et évoluer le nombre d'usagers de la gare de 2000 à plus de 10 000.La mise en oeuvre du schéma directeur du RER D, prévue graduellement entre 2013 et un horizon 2015-16, devrait générer un flux supplémentaire portant la fréquentation totale de la gare à 25 000 voyageurs quotidiens pour 120 trains/jour. Son trafic à terme pourrait égaler à titre d'exemple celui de la gare Saint-Charles à Marseille. Ce scénario constitue l'une des réponses avancées aujourd'hui par la SNCF et RFF à la saturation annoncée de la gare de Lyon à court et moyen terme. Compte tenu des enjeux inhérents, il est préalablement indispensable de bien cerner, d'une part, les caractéristiques d'une "grande" gare parisienne, et d'autre part l'ensemble des enjeux afférents au dispositif ferroviaire du secteur de la gare de Lyon, tant du point de vue urbain, intermodal que ferroviaire. Cette réflexion intègre le système ferroviaire sur la rive gauche de la Seine (secteur Austerlitz) qui offre non seulement la possibilité de fonctionner en binôme avec celui de la gare de Lyon et qui présente aussi d'importantes réserves de capacité sur la gare d'Austerlitz. Alors,l'ensemble des scenarii pertinents alternatifs à la solution SNCF/RFF seront analysés et comparés avec une grille de critères commune. Tel est l'objet de la présente étude. La gare de Paris-Bercy pourrait être amenée, selon la SNCF et RFF, à jouer un rôle important dans un avenir proche. Tout en gardant sa fonction actuelle pour les Trains-Autos et d'accueil de trains internationaux, elle pourrait en effet accueillir des missions en terminus du RER D si le STIF confirme son schéma directeur de développement du RER D, les TER en provenance de Bourgogne dont les dessertes d'Auxerre et de Dijon sont d'ores et déjà à ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; R.E.R. ; TRANSPORT ; RESEAU FERRE

... Lire [+]

- 132 p , 5408

Les grandes voies radiales, qui lient Paris au territoire francilien, national et européen, se caractérisent par leur rôle historique dans le développement et la structuration du territoire. Les enjeux qu'elles représentent aujourd'hui à l'échelle métropolitaine dépassent leur vocation routière et impactent les territoires qu'elles traversent. Partant de l'analyse des évolutions récentes des radiales dans le centre de l'agglomération dense, l'étude interroge leur rôle en matière de déplacements, de densification en cours et à venir, de la place et du rôle des acteurs concernés. Quatre de ces radiales ont été particulièrement étudiées (ex RN 2, 3, 305 et 7) pour ce travail structuré en trois parties :- mise en perspective historique de l'ensemble de ces infrastructures qui s'achève sur les transformations récentes- état des lieux sous forme de portraits des quatre radiales retenues permettant de comparer les espaces de vie, les espaces de déplacements, les espaces publics et les dynamiques actuelles- projets et approche prospective. Cette troisième partie précise la manière dont les radiales sont conçues et pourraient évoluer en prenant en compte la baisse du trafic de transit et la concentration de projets à leurs abords. Une cartographie spécifique et plusieurs propositions d'organisation des profils en travers ont été élaborées. Ceux-ci esquissent des scénarios d'organisation de l'espace et d'intégration des nouveaux modes de déplacement. Les grandes voies radiales, qui lient Paris au territoire francilien, national et européen, se caractérisent par leur rôle historique dans le développement et la structuration du territoire. Les enjeux qu'elles représentent aujourd'hui à l'échelle métropolitaine dépassent leur vocation routière et impactent les territoires qu'elles traversent. Partant de l'analyse des évolutions récentes des radiales dans le centre de l'agglomération dense, ...

RESEAU ROUTIER ; AUTOROUTE ; TRANSPORT

... Lire [+]

- 25 p , 118 PT

Cette étude décrit à partir des résultats de 2006 du recensement de la population, les principales évolutions concernant les voitures à la disposition des ménages ou sur l'utilisation habituelle de la voiture par les actifs pour aller travailler. Elles sont analysées à l'échelle métropolitaine, car l'impact de l'équipement en voiture des ménages est à la fois local et métropolitain.Alors que de nouveaux services de mobilité proposent ou proposeront des alternatives à la possession d'une voiture privée (autopartage ou Autolib'), les évolutions qui sont observées traduisent une évolution culturelle en zone dense, où la croissance démographique devient la seule cause d'accroissement du parc automobile.À Paris, le parc automobile des ménages continue à diminuer. Cette baisse est à mettre sur le compte d'un moindre effet de la catégorie socio-professionnelle sur le niveau de motorisation des ménages. Cette baisse pourrait peut-être permettre une évolution des pratiques de l'espace public par les citoyens.Le second volet de l'étude portera en 2011 sur de nouveaux usages possibles de l'espace public à Paris, en lien avec la diminution du parc automobile des ménages parisiens et donc de la demande en stationnement en surface, et les objectifs affichés de Ville durable. Cette étude décrit à partir des résultats de 2006 du recensement de la population, les principales évolutions concernant les voitures à la disposition des ménages ou sur l'utilisation habituelle de la voiture par les actifs pour aller travailler. Elles sont analysées à l'échelle métropolitaine, car l'impact de l'équipement en voiture des ménages est à la fois local et métropolitain.Alors que de nouveaux services de mobilité proposent ou ...

AUTOMOBILE ; MÉTROPOLE RÉGIONALE ; TRANSPORT ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

- 36 p , 119 PT

L'offre en transport en commun se densifie, avec la création de nouvelles lignes de tramway, constituant progressivement un réseau. Il est important de réfléchir aujourd'hui à l'intégration du maillon logistique dans ce nouveau réseau, de tester sa capacité à transporter des marchandises, en repensant le matériel roulant, les contenants et les conditions de mixité voyageurs/marchandises, les installations terminales, les liaisons entre les différents réseaux...Le projet TramFret fédère un ensemble d'acteurs publics et privés autour de la mise en place fin 2012 d'une expérimentation de transport de marchandises par le réseau de tramways.Projet sur 3 ans, ce document propose un compte rendu du travail effectué en 2010. L'offre en transport en commun se densifie, avec la création de nouvelles lignes de tramway, constituant progressivement un réseau. Il est important de réfléchir aujourd'hui à l'intégration du maillon logistique dans ce nouveau réseau, de tester sa capacité à transporter des marchandises, en repensant le matériel roulant, les contenants et les conditions de mixité voyageurs/marchandises, les installations terminales, les liaisons entre les ...

TRAMWAY ; TRANSPORT

... Lire [+]

- 97 p , 120 PT

La Petite Ceinture est un espace unique dans le paysage parisien, participant à l'histoire de la ville, ancré dans l'imaginaire collectif, à la fois mystérieux et préservé, mais aussi fragile et convoité.Le présent diagnostic propose de traduire ces sentiments en parcourant la Petite Ceinture suivant différentes thématiques : comment participe t-elle au paysage de la ville, quel rôle joue t-elle encore comme infrastructure de transport, quels usages se sont développés en l'absence de trafic ferroviaire, quelle est la place de la nature. Ces différents thèmes sont explorés en essayant de comprendre l'ensemble des interactions de la Petite Ceinture avec son environnement.Ce diagnostic sera suivi d'une deuxième phase de l'étude, prospective, qui interrogera sur les évolutions possibles en développant une approche combinée de travail par grandes séquences territoriales et propositions de projets locaux. La Petite Ceinture est un espace unique dans le paysage parisien, participant à l'histoire de la ville, ancré dans l'imaginaire collectif, à la fois mystérieux et préservé, mais aussi fragile et convoité.Le présent diagnostic propose de traduire ces sentiments en parcourant la Petite Ceinture suivant différentes thématiques : comment participe t-elle au paysage de la ville, quel rôle joue t-elle encore comme infrastructure de transport, quels ...

GARE DE CHEMIN DE FER ; ESPACE PUBLIC ; TRANSPORT ; PAYSAGE

... Lire [+]

- 235 pages , 24 PM

Marc Wiel analyse ici le dossier du Grand Paris comme un conflit entre des institutions, qu'il considère logique dans l'état actuel de la décentralisation en région parisienne. Pour comprendre le processus de la montée en puissance du conflit il propose une grille d'analyse qui combine l'histoire typiquement française de la centralisation, celle de l'urbanisme en France, et enfin l'évolution de la prise en compte des questions de déplacements depuis le grenelle de l'environnement. Avec cette grille, il décortique les prises de positions des divers acteurs, les interprète et en conclut que dans l'actuel débat sur le choix entre les deux réseaux de transports en commun rapides (l'un proposé par l'État et l'autre par la Région), les véritables enjeux (sociaux, économiques, et environnementaux) concernés ne sont pas pris en compte. Marc Wiel analyse ici le dossier du Grand Paris comme un conflit entre des institutions, qu'il considère logique dans l'état actuel de la décentralisation en région parisienne. Pour comprendre le processus de la montée en puissance du conflit il propose une grille d'analyse qui combine l'histoire typiquement française de la centralisation, celle de l'urbanisme en France, et enfin l'évolution de la prise en compte des questions de déplacements ...

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; TRANSPORT ; MÉTROPOLE RÉGIONALE ; PLANIFICATION URBAINE ; POLITIQUE DE L'URBANISME

... Lire [+]

Z