Rechercher


0

Documents  ANALYSE URBAINE | enregistrements trouvés : 163

O

-A +A

P Q

n°348 - 238 pages , 13 PM

Le blocage actuel des projets d'aménagement de l'île de France (SDRIF) et le bras de fer entre la région dirigée par Jean-Paul Huchon et le gouvernement nous rappellent à quel point Paris et la région capitale sont au coeur des préoccupations politiques. S'il y a une dimension électorale dans ces polémiques (on pense déjà aux élections régionales), le problème est bien plus vaste, et touche aussi bien à la spécificité française qu'aux évolutions des grandes métropoles dans le monde.Le dossier d'octobre de la revue est consacré aux « chantiers du grand Paris », dans ses dimensions économiques, urbanistiques, architecturales et même imaginaires (voire l'article de Thierry Paquot sur l'importance du « récit parisien »). La plupart des articles réunis dans ce numéro insistent sur la nécessité d'envisager le Paris du XXIème siècle comme une métropole, ce qui implique de penser son évolution en rapport avec la banlieue. Le modèle centre/périphérie a fait la preuve de ses limites, et avec lui l'image d'une capitale qui se développerait comme un centre prédateur pour les régions avoisinantes. Philippe Panerai insiste au contraire sur la nécessité de pluraliser les centres et de repenser les paysages à partir de l'idée de mobilité (voir son article et le compte-rendu de son livre par Olivier Mongin). Si « le Grand Paris n'est pas Paris en grand », c'est parce que le partage entre une capitale historique muséifiée et une périphérie économiquement compétitive n'est satisfaisante ni politiquement, ni d'un point de vue urbanistique.L'invention d'une métropole n'est certes pas chose aisée, surtout lorsque les strates institutionnelles et administratives concernées sont nombreuses (mairies, intercommunalité, conseils départementaux et régional, État, voir l'article d'Antoine Loubière). C'est pourquoi il faut espérer que le Grand Paris évitera le double écueil de la ville musée et de la métropole hypermoderne, consumériste et déshumanisée. Si tout n'est pas affaire, ici, de « gouvernance », il est certain pourtant que les équilibres qui se noueront entre les institutions seront déterminants (voir l'entretien avec Jean-Paul Huchon). L'opposition entre Parisiens (gentrifiés et aisés) et Franciliens (obligés à la longueur des trajets) est le premier obstacle à surmonter.Pour illustrer cet ensemble, nous rééditons un texte que Paul Thibaud avait consacré à l'arche de la Défense dans le numéro d'Esprit de juillet/août 1989. Alors que l'aménagement du quartier de la Défense est en route, et que se pose à nouveau la question des tours, ce texte propose une sorte de sémiologie de l'espace urbain. La Grande Arche y apparaît comme un monument qui mêle la référence à l'ancien et au moderne, au christianisme et aux droits de l'homme. Porte sans profondeur, la Défense s'apparente à une fenêtre qui ouvre la ville sur le monde, image d'une métropole qui ne soit pas centrée sur elle-même. C'est aussi l'occasion pour l'auteur de rendre hommage à la « beauté parisienne », qui n'est pas seulement faîte de lieux, mais aussi de passages et de mouvements, comme Benjamin l'a si bien montré. La préservation d'une telle beauté est aussi un enjeu du Grand Paris.Au sommaire:Les chantiers du Grand ParisARTICLE MONGIN Olivier.Introduction. Quelle reconfiguration territoriale ? Quelle reconfiguration démocratique ? p.601. Du Grand Paris au Paris métropole : quels projets?ARTICLE LOUBIERE Antoine.Grand Paris. Les lignes de force d'un paysage mouvant p.71ARTICLE MONGIN Olivier.Encadré : Les ressorts d'une consultation ou la place impartie aux professions de la ville p.82ARTICLE ROUX Jean-Michel.Le gouvernement de la métropole parisienne et l'extension de Paris p.84ARTICLE ASCHER François.Partir d'un projet régional. (Entretien)p.92ARTICLE LICHTENBERGER Yves.L'ancrage régional des pôles d'excellence. (Entretien)p.992. Changer de perspectives... Echelles et limites du site parisienARTICLE MONGIN Olivier.Un éclairage original pour le Grand Paris p.108ARTICLE PANERAI Philippe.Quel Grand Paris ? Échelles et limites des quatre Grands Paris possibles p.122ARTICLE PANERAI Philippe.Le Grand Paris n'est pas Paris en grand. (Entretien) p.134ARTICLE PAQUOT Thierry.Paris n'est plus un mythe littéraire. Ou comment renouer avec un imaginaire parisien ? p.1443. Une gouvernance à inventerARTICLE ESPRIT.Introduction : Pour une approche plurielle de la gouvernance Lire... p.158ARTICLE ESTEBE Philippe.L'Île-de-France est-elle un objet de gouvernance ? p.160ARTICLE HUCHON Jean-Paul.Les choix de l'acteur politique régional. (Entretien) p.165ARTICLE BURGEL Guy.Grand Paris : la démocratie métropolitaine est-elle encore possible ? p.174ARTICLE MANSAT Pierre.Agir en termes métropolitains. (Entretien) Le blocage actuel des projets d'aménagement de l'île de France (SDRIF) et le bras de fer entre la région dirigée par Jean-Paul Huchon et le gouvernement nous rappellent à quel point Paris et la région capitale sont au coeur des préoccupations politiques. S'il y a une dimension électorale dans ces polémiques (on pense déjà aux élections régionales), le problème est bien plus vaste, et touche aussi bien à la spécificité française qu'aux évolutions ...

AMENAGEMENT URBAIN ; POLITIQUE DE L'URBANISME ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

n° spécial : supplément au Bulletin d'informations architecturales n° 1 , 29 VGA 9

Ni traditionnelle, ni moderne, Rio de Janeiro désespérément chaotique, créatrice, et violente, vit seulement son présent, méfait d'une politique urbaine non respectée dans les années 1920. La ville devient la scène où s'expérimentent des solutions issues des différents courants urbanistiques internationaux. Depuis 1980, déclin de la tutelle de l'état sur l'urbain.Métropole balnéaire de la démesure et des contrastes sous les Tropiques. Ni traditionnelle, ni moderne, Rio de Janeiro désespérément chaotique, créatrice, et violente, vit seulement son présent, méfait d'une politique urbaine non respectée dans les années 1920. La ville devient la scène où s'expérimentent des solutions issues des différents courants urbanistiques internationaux. Depuis 1980, déclin de la tutelle de l'état sur l'urbain.Métropole balnéaire de la démesure et des contrastes sous les Tropiques.

GUIDE D'ARCHITECTURE ; HISTOIRE DES VILLES ; HISTOIRE DE L'URBANISME ; TISSU URBAIN ; ANALYSE URBAINE ; ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ; POLITIQUE URBAINE ; HABITAT INSALUBRE

... Lire [+]

n° 94 - 174 p.

Ce numéro souhaite recenser d'autres réponses aux évolutions urbaines que le "pas dans mon jardin" supposé caractériser les réponses habitantes aux projets de nouvelles implantations d'équipements ou de logement social.

VILLE ; URBANISME ; AMENAGEMENT URBAIN ; ANALYSE URBAINE ; DEVELOPPEMENT URBAIN ; FONCTION URBAINE ; MORPHOLOGIE URBAINE ; PAYSAGE URBAIN ; PLANIFICATION URBAINE ; IMMIGRÉ ; BATIMENT D'AIDE SOCIALE ; LOGEMENT SOCIAL ; ESPACE PUBLIC ; MOBILIER URBAIN ; JARDIN ; ACTION CULTURELLE

... Lire [+]

- 407 p , 45 P18

AVERTISSEMENT
(ou histoire d'une étude)
Cette étude a été commencée en février-mars 1985. Son lieu, le quartier de la Goutte d'Or, à Paris dans le 18èroe arrondissement est le choix proposé par Bernard Huet pour l 'ensemble de son atelier, en tant que Directeur d'Etude.
Ce quartier particulier fait l 'objet d'une transforrration radlicale
par la Ville de Paris dans le simple but "d'assainir le quartier",
et Bernard Huet y voyait le champ possible pour la mise en
place d'un "projet urbain", solution alternative face à la destruction
systématique de cet ensemble.
Face à cette urgence, l'étude s'est engagée dans une sorte d'enthousiasme au sein du CEAA, par une équipe initialement composée de huit étudiants.
L'ensemble du travail a été divisé en trois grandes parties:
d'une part, l'analyse historique du quartier, d'autre part l'étude
de ses tracés,ainsi que ses systèmes de composition, et enfin
une partie plus "typologique", par l 'analyse des différentes parcelles et immeubles du quartier.
C'est sur cette dernière partie que notre choix se portait.
Le PAN XIV, dont le thèrèe était "logement et contexte", a été le
nouveau moteur de cette étude, qui était très avancée à cette période.
L' Etude sur le quartier de la Goutte d l'Or a été le support
de notre réflexion et a alimenté en permanence le travail de projet, qui se situait sur la Butte des Cinq Moulins, au centre géographique du quartier.
Ce projet, au début de 1987, a été remavqué et exposé (en petite partie) au CCI.
C'est donc au terme de ce parcours qu'il faut considérer ce travail:
à la fois très inportant par sa quantité mais aussi, incomplet.
Il faut voir,dans cette masse d'informations des jalons
possibles, par la mise en place d'un outil de réflexion dont on
possède toutes les données physiques, corme autant d'éléments d'analyse urbaine
analyse urbaine.
AVERTISSEMENT
(ou histoire d'une étude)
Cette étude a été commencée en février-mars 1985. Son lieu, le quartier de la Goutte d'Or, à Paris dans le 18èroe arrondissement est le choix proposé par Bernard Huet pour l 'ensemble de son atelier, en tant que Directeur d'Etude.
Ce quartier particulier fait l 'objet d'une transforrration radlicale
par la Ville de Paris dans le simple but "d'assainir le quartier",
et Bernard Huet y voyait le champ ...

QUARTIER ; ANALYSE URBAINE ; ANALYSE DE L'ARCHITECTURE

... Lire [+]

- 58 p , 41 PM t17

En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, les caractéristiques démographiques et sociales des habitants des quartiers de gare, la mobilité et les espaces publics et les dynamiques de construction et les projets.

L'observation est conduite à deux échelles :
n Une analyse croisée de l'ensemble des quartiers de gare d'une ligne qui permet de comparer la situation des quartiers de gare les uns par rapport aux autres.
n Des monographies qui permettent de détailler les caractéristiques de chaque quartier de gare et le resituer dans son environnement immédiat, dans les communes concernées par l'arrivée de la gare mais aussi dans le reste de la petite couronne.

Les travaux de l'observatoire contribuent à une meilleure connaissance de ces territoires. L'analyse croisée confirme la grande diversité de situations observées dans les quartiers de gare. Elle apporte les éléments nécessaires pour accompagner les évolutions et mutations engagées par l'arrivée du Réseau du Grand Paris Express. Elle participe de l'aide à la décision pour les collectivités et acteurs concernés par le RGPE.
En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont ...

TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN ; RESEAU FERRE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 58 p , 41 PM t16

En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris, qui concerne en 2015 la ligne 15 ouest reliant Saint-Denis Pleyel à Pont de Sèvres.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, les caractéristiques démographiques et sociales des habitants des quartiers de gare, la mobilité et les espaces publics et les dynamiques de construction et les projets.

L'observation est conduite à deux échelles :
n Une analyse croisée de l'ensemble des quartiers de gare d'une ligne qui permet de comparer la situation des quartiers de gare les uns par rapport aux autres.
n Des monographies qui permettent de détailler les caractéristiques de chaque quartier de gare et le resituer dans son environnement immédiat, dans les communes concernées par l'arrivée de la gare mais aussi dans le reste de la petite couronne.

Les travaux de l'observatoire contribuent à une meilleure connaissance de ces territoires. L'analyse croisée confirme la grande diversité de situations observées dans les quartiers de gare. Elle apporte les éléments nécessaires pour accompagner les évolutions et mutations engagées par l'arrivée du Réseau du Grand Paris Express. Elle participe de l'aide à la décision pour les collectivités et acteurs concernés par le RGPE.
En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en µuvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris, qui concerne en 2015 la ligne 15 ouest reliant Saint-Denis Pleyel à Pont de Sèvres.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; RESEAU FERRE ; TRANSPORT EN COMMUN ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 381 p , 43 PM

La métropole c'est un changement d'échelle tel que la ville et les paysages ne s'y retrouvent plus. Les agences d'urbanisme et de paysage FGP(u) et TER ont analysé localement le territoire du Grand Paris pour le réinventer globalement. Ce projet d'histoire et de géographie métropolitaine a été conçu dans le cadre des sessions de l'Atelier international du Grand Paris, thème d'actualité.

« NOUVEAUX PAYSAGES CONSTRUITS DU GRAND PARIS » DES AGENCES FGP(U) ET TERPour ces dernières, ces deux grandes agences ont mené un travail prospectif que présente cet ouvrage. Celui-ci isole 16 situations concrètes qui servent d'armature à la fabrication d'un Atlas des nouveaux paysages construits du Grand Paris. Il rassemble le contenu des réflexions menées par FGP(u) et TER et permet de révéler les nouveaux modes d'habiter et leur inscription spécifique dans le territoire du Grand Paris.
La métropole c'est un changement d'échelle tel que la ville et les paysages ne s'y retrouvent plus. Les agences d'urbanisme et de paysage FGP(u) et TER ont analysé localement le territoire du Grand Paris pour le réinventer globalement. Ce projet d'histoire et de géographie métropolitaine a été conçu dans le cadre des sessions de l'Atelier international du Grand Paris, thème d'actualité.

« NOUVEAUX PAYSAGES CONSTRUITS DU GRAND PARIS » DES ...

ANALYSE URBAINE ; ANALYSE DU PAYSAGE

... Lire [+]

- 160 p , 78 U

L'urbanisation est d'abord une localisation, c'est-à-dire une occupation du sol, d'où la réflexion de Vincent Renard sur le foncier, les formes de propriété, la spéculation, les usages, etc. Mais l'urbanisation n'est pas figée, les citadins circulent et sont réseautés, c'est ce qu'explore Jean-Marc Offner en constatant que nous assistons à la fin du modèle unique et que nous entrons dans une nouvelle ère des mobilités, marquée aussi bien par les économies d'énergie que par la multiplication des échanges. Les formes de l'urbanisation planétaire génèrent plus ou moins d'exclusions et de ségrégations qui se traduisent par de l'insécurité ou de la sécurité, ce qu'explore Sophie Body-Gendrot. Il serait absurde de nier le réchauffement climatique, la future pénurie d'énergie fossile, la surconsommation de matières premières aux réserves limitées, etc., d'où la nécessité d'imaginer d'autres architectures, d'autres paysages, ce à quoi s'exerce Frédéric Bonnet. La prise en compte de la question environnementale change le paradigme sur lequel reposait l'urbanisme productiviste, Chris Younès esquisse ces nouveaux milieux urbains dans lesquels nous sommes appelés à bâtir notre demeure. Mais vivre ensemble exige des accords et des désaccords, ce qu'on nomme « la politique » : quelles en sont les territorialités, réelles ou virtuelles ? Ce dernier sujet est traité par Thierry Paquot.
Six thèmes, six auteurs pour comprendre l'urbanisme et le repenser à l'heure de l'impératif écologique et de la configuration d'aires numériques inédites. Une démarche rétroprospective qui combine ce que le passé nous révèle et ce que le futur nous inspire.
L'urbanisation est d'abord une localisation, c'est-à-dire une occupation du sol, d'où la réflexion de Vincent Renard sur le foncier, les formes de propriété, la spéculation, les usages, etc. Mais l'urbanisation n'est pas figée, les citadins circulent et sont réseautés, c'est ce qu'explore Jean-Marc Offner en constatant que nous assistons à la fin du modèle unique et que nous entrons dans une nouvelle ère des mobilités, marquée aussi bien par les ...

ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 111 p , 103 UV

Alors que se développent de manière incontrôlable des villes sans limites qui polarisent le nouvel ordre mondial, il apparaît nécessaire de reconstruire un cadre de référence critique permettant de se confronter aux mutations à venir des métropoles de la grande échelle. Les phénomènes les plus contemporains - hyper-extension, apparition de concentrations humaines spontanées, inter-connexion des grandes capitales dans un réseau mondial, recouvrement de ces logiques territoriales par un réseau d'informations globalisées - imposent de reconsidérer les schémas de développement des grandes métropoles selon des logiques innovantes et plus adaptées. Rassemblant les contributions de vingt figures majeures de l'architecture contemporaine ainsi que de nombreux projets récents, cet ouvrage propose une lecture plurielle des grands modèles de fabrication de l'urbain et esquisse les hypothèses d'une nouvelle perception de la ville et de ses séquences de développement. Alors que se développent de manière incontrôlable des villes sans limites qui polarisent le nouvel ordre mondial, il apparaît nécessaire de reconstruire un cadre de référence critique permettant de se confronter aux mutations à venir des métropoles de la grande échelle. Les phénomènes les plus contemporains - hyper-extension, apparition de concentrations humaines spontanées, inter-connexion des grandes capitales dans un réseau mondial, ...

ANALYSE URBAINE ; IMAGE DE LA VILLE ; THEORIE DE L'URBANISME

... Lire [+]

- 240 p , 77 U

Les Ateliers de Cergy sont une association à but non lucratif rassemblant des professionnels, des universitaires et des décideurs du monde de l'aménagement urbain. Depuis 30 ans, ils ont réfléchi à de multiples thématiques, proposé des solutions innovantes, posé des questions nouvelles ; ils ont contribué à apporter un changement du regard sur l'objet urbain.

Cet ouvrage célèbre les 30 ans des Ateliers en revenant sur leur histoire, qu'elle soit humaine (avec des récits d'anciens participants), intellectuelle (avec la méthode et les productions des Ateliers), ou encore politique (avec une prise de position des Ateliers dans le monde de l'urbanisme). Il s'organise autour de trois axes principaux : la présentation de la maîtrise d'µuvre urbaine - le fondement de la pratique des Ateliers, qui a redéfini dans les années 80 le travail de l'urbaniste en le situant à l'interface entre élus et techniciens -, des articles très illustrés qui exposent la production des Ateliers autour de thématiques telles que la centralité, les grands développements urbains, la ville et l'eau, la ville et la nature, la densité et qualité de vie ; et enfin, une série d'entretiens donnant la parole aux différents membres des Ateliers et en montrent l'importante richesse humaine.
Les Ateliers de Cergy sont une association à but non lucratif rassemblant des professionnels, des universitaires et des décideurs du monde de l'aménagement urbain. Depuis 30 ans, ils ont réfléchi à de multiples thématiques, proposé des solutions innovantes, posé des questions nouvelles ; ils ont contribué à apporter un changement du regard sur l'objet urbain.

Cet ouvrage célèbre les 30 ans des Ateliers en revenant sur leur histoire, qu'elle ...

ANALYSE URBAINE ; ESPACE URBAIN

... Lire [+]

- 416 pages , 148 PU

Décrypter la nouvelle réalité de Paris et explorer les rouages connus ou méconnus de cette mégapole européenne, tel est l'enjeu de Paris Babel. Un livre d'initiation, de défrichage et de synthèse qui rend compte d'une ville de douze millions d'habitants.
Décrire la mégapole, analyser ses transformations, saisir le changement d'échelle et de vitesse des phénomènes, examiner les forces en présence nécessitent de rassembler des données. Beaucoup d'entre elles ont été mises en images. De très nombreux schémas s'emploient à restituer la ville de manière dynamique avec ses grandes évolutions et ses particularismes, afin de faciliter la compréhension des processus de fabrication ou de mutation à l'µuvre. En parallèle, diverses situations concrètes illustrent l'expérience au quotidien du Grand Paris de Vitry-sur-Seine à Saint-Denis, de Marne-la-Vallée à Belleville en passant par les grandes « machines souterraines » connectant réseaux de transports et systèmes commerciaux.
Livre de constat mais aussi de réponses où l'auteur s'emploie à lever les préjugés. Il dénonce des modèles à bout de souffle pour avancer d'autres scénarios, options ou évolutions possibles en matière de mobilités, d'infrastructures, complexes de gares, de terrains constructibles ou de fonciers invisibles, tout comme d'habitat car ce qui serait extraordinaire serait d'améliorer l'ordinaire.
Partant de ces investigations ou scenarios, il reste à écrire de nouvelles légendes urbaines reflétant la complexité des défis contemporains à laquelle la mégapole est confrontée pour se refonder. L'ampleur du projet relève d'une opération babélienne, d'où un ouvrage inachevé et inachevable, partiel et partial, à la fois personnel et collectif, à l'image de son sujet.
Décrypter la nouvelle réalité de Paris et explorer les rouages connus ou méconnus de cette mégapole européenne, tel est l'enjeu de Paris Babel. Un livre d'initiation, de défrichage et de synthèse qui rend compte d'une ville de douze millions d'habitants.
Décrire la mégapole, analyser ses transformations, saisir le changement d'échelle et de vitesse des phénomènes, examiner les forces en présence nécessitent de rassembler des données. Beaucoup ...

ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 138 p. , 37 PM

La réponse de MRDV avec ACS et AAF à la demande du président Nicolas Sarkozy pour la consultation du Grand Paris de l'agglomération parisienne est présentée en cinq livres. L'un deux, celui-ci, concerne les applications. Elles sont présentées sous forme d'images "in situ" répondant aux attentes en termes d'ambition et de responsabilité d'une métropole internationale. La réponse de MRDV avec ACS et AAF à la demande du président Nicolas Sarkozy pour la consultation du Grand Paris de l'agglomération parisienne est présentée en cinq livres. L'un deux, celui-ci, concerne les applications. Elles sont présentées sous forme d'images "in situ" répondant aux attentes en termes d'ambition et de responsabilité d'une métropole internationale.

ANALYSE URBAINE ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

- 207 p , 37 PGA

Attirés par les édifices remarquables, les perspectives régulières et le pittoresque, nous courons d'un site exceptionnel à un autre sans porter beaucoup d'attention aux quartiers que nous traversons. Trop ordinaires, sinon trop laids... Et si nous regardions avec davantage de curiosité ce tissu urbain banal ? Ses imperfections -bicoques insolites, décalages de toitures, juxtapositions surprenantes, immeubles en retrait... résultent des interventions d'une foule d'acteurs sociaux qui ont rarement les mêmes intérêts et ne disposent pas des mêmes moyens pour parvenir à leurs fins. Ainsi se fabriquent les villes, l'allure des rues n'étant finalement que la traduction des accords, des compromis ou des brouilles entre architectes, représentants de la puissance publique, propriétaires ou investisseurs, dans un fascinant mélange d'harmonie et disharmonie. Attirés par les édifices remarquables, les perspectives régulières et le pittoresque, nous courons d'un site exceptionnel à un autre sans porter beaucoup d'attention aux quartiers que nous traversons. Trop ordinaires, sinon trop laids... Et si nous regardions avec davantage de curiosité ce tissu urbain banal ? Ses imperfections -bicoques insolites, décalages de toitures, juxtapositions surprenantes, immeubles en retrait... résultent des ...

GUIDE D'ARCHITECTURE ; ANALYSE DE L'ARCHITECTURE ; ANALYSE URBAINE ; PARCELLAIRE

... Lire [+]

- 17 p , 61 P12

Plusieurs projets d'échelles variables concernent l'avenue de Nogent : la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Ville de Paris y étudie la réalisation d'un aménagement cyclable; le comité de pôle « Vincennes » du PDUIF étudie des scénarios d'évolutions de la gare routière « Château de Vincennes » ; des réflexions sont en cours sur l'ancienne Route Nationale 34, dont l'avenue de Nogent est la séquence parisienne.Les projets et les réflexions en cours relèvent de différentes maîtrises d'ouvrage et interviennent à des horizons différents. Mais leur cohérence par rapport au bois de Vincennes requiert la prise en compte de certaines orientations partagées en amont des projets.Sur la base d'un diagnostic et des réflexions en cours, l'Apur propose une double lecture de l'avenue:* l'avenue de Nogent comme voie structurante dont on souhaiterait renforcer le caractère fédérateur, à travers une plus grande cohérence paysagère et de nouveaux liens,* l'avenue de Nogent comme espace du bois de Vincennes, site classé, espace de nature et de loisirs d'échelle métropolitaine.En tenant compte de la spécificité du bois, et en s'appuyant sur les études en cours, les propositions visent à trouver des solutions adaptées à la pluralité des pratiques et à leurs différentes temporalités. Elles visent également une requalification paysagère et une meilleure intégration de la voie et des services urbains dans l'espace naturel de loisirs. Plusieurs projets d'échelles variables concernent l'avenue de Nogent : la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Ville de Paris y étudie la réalisation d'un aménagement cyclable; le comité de pôle « Vincennes » du PDUIF étudie des scénarios d'évolutions de la gare routière « Château de Vincennes » ; des réflexions sont en cours sur l'ancienne Route Nationale 34, dont l'avenue de Nogent est la séquence parisienne.Les projets et les ...

ANALYSE URBAINE ; VOIE URBAINE ; ESPACE PUBLIC ; ESPACE VERT

... Lire [+]

- 49 p , 35 P14

Le prolongement de la ligne 4 du métro vers Montrouge puis Bagneux ouvre de nouvelles perspectives pour les déplacements dans le Sud parisien, perspectives qui influencent directement la porte d'Orléans, lieu majeur de rupture de charge entre les bus, le métro et le tramway jusqu'à aujourd'hui. L'Apur a été missionné pour mener une réflexion globale intégrant un diagnostic urbain et des orientations stratégiques pour la porte d'Orléans et des propositions de court terme liées à la libération des emprises de chantier. La porte d'Orléans appartient à deux systèmes structurants qui fondent son identité et lui donne une lisibilité : une grande radiale où elle devient seuil de la capitale et la ceinture verte parisienne, à l'interface de territoires qui évoluent. Sa transformation doit intégrer cette double situation. Elle pourrait viser à un meilleur partage de l'espace public et à la création d'une place parisienne. Cela nécessite une optimisation du fonctionnement du pôle de transport en commun et une réduction de l'encombrement des gares routières en lien avec les nouvelles offres. Le développement d'une nouvelle centralité pourrait également se traduire par une évolution de certaines emprises. La ceinture verte pourrait gagner en qualités en renforçant la place et de la nature dans les équipements et en les rendant plus perméables. La dynamique en cours est l'opportunité d'élaborer un projet cohérent. Il requiert compte tenu des enjeux métropolitains et locaux, une étroite coordination des acteurs et une concertation avec les habitants. Cette étude est une contribution à cette ambition. Le prolongement de la ligne 4 du métro vers Montrouge puis Bagneux ouvre de nouvelles perspectives pour les déplacements dans le Sud parisien, perspectives qui influencent directement la porte d'Orléans, lieu majeur de rupture de charge entre les bus, le métro et le tramway jusqu'à aujourd'hui. L'Apur a été missionné pour mener une réflexion globale intégrant un diagnostic urbain et des orientations stratégiques pour la porte d'Orléans et des ...

TRANSPORT EN COMMUN ; PORTE DE VILLE ; COURONNE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 24 p , 55 IF93

La Communauté d'agglomération Est Ensemble, qui regroupe les communes de Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin et Romainville, a organisé les 14 et 15 juin 2011 son premier forum « Regards Croisés », préparé et animé par l'Atelier parisien d'urbanisme. Les échanges en ateliers, qui ont réuni plus de 140 participants ­ élus et équipes administratives ­ ont nourri cette synthèse. Ce travail s'est appuyé sur un système cartographique développé par l'Atelier parisien d'urbanisme, enrichi par les équipes techniques d'Est Ensemble. Quelques chiffres... * 9 communes * Près de 400 000 habitants * 3 850 hectares * 100 000 salariés * un taux d'emploi de 0,5 avec de grandes disparités territoriales * 10 000 habitants/km2 * Près de 65 000 logements sociaux, soit 40,5 % du parc * 3 lignes de tramway (1, 3, 4), 5 lignes de métro (3, 5, 7, 9, 11), 1 ligne de RER (E) * 11 quartiers ANRU (1 milliard d'euros d'investissement public) * 3 grands projets de territoire qui totalisent plus de 1 800 000 m2 constructibles La Communauté d'agglomération Est Ensemble, qui regroupe les communes de Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin et Romainville, a organisé les 14 et 15 juin 2011 son premier forum « Regards Croisés », préparé et animé par l'Atelier parisien d'urbanisme. Les échanges en ateliers, qui ont réuni plus de 140 participants ­ élus et équipes administratives ­ ont nourri cette synthèse. Ce travail ...

ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 45 p , 53 IF 93

L'arrivée en 2012 du Tramway T3 sur les Maréchaux-Est accélère la transformation de l'ensemble du territoire à l'interface de Paris et Pantin, où des mutations importantes sont amorcées et vont s'amplifier dans les prochaines années, qu'il s'agisse des projets de l'Etat (Parc de la Villette, salle Philharmonique, 4e travée de la Cité des Sciences et de l'Industrie, Halles aux Cuirs), de ceux de la Ville de Paris (restructuration de la porte de Pantin , ateliers du Tram, port Sérurier, berges du canal et accessibilité au parc de la Villette) ou de la Ville de Pantin (ZAC des Grands-Moulins, restructuration du centre-ville). Dans le prolongement des réunions du groupe de travail composé des différents acteurs et des collectivités concernées, l'Apur présente dans cette étude les éléments du diagnostic réalisé et le schéma d'objectif commun, ainsi qu'une série d'études et de projets à mettre en oeuvre pour obtenir à terme une cohérence globale des aménagements. ;Ils dessinent une vision partagée et intercommunale du développement de ces territoires, cohérentes avec l'axe de développement du canal de l'Ourcq qui les traverse. L'arrivée en 2012 du Tramway T3 sur les Maréchaux-Est accélère la transformation de l'ensemble du territoire à l'interface de Paris et Pantin, où des mutations importantes sont amorcées et vont s'amplifier dans les prochaines années, qu'il s'agisse des projets de l'Etat (Parc de la Villette, salle Philharmonique, 4e travée de la Cité des Sciences et de l'Industrie, Halles aux Cuirs), de ceux de la Ville de Paris (restructuration de la porte de ...

TRAMWAY ; ANALYSE URBAINE ; AMENAGEMENT URBAIN ; COURONNE ; PORTE DE VILLE

... Lire [+]

- 53 p , 49 P20

La réflexion urbaine porte sur l'ensemble du secteur de la porte de Bagnolet et propose plusieurs scénarios de développement, en portant une attention particulière sur l'environnement des ensembles d'habitation et équipements situés en bordure du Boulevard périphérique.Menée par l'Apur en concertation avec les acteurs de ce territoire, la commune de Bagnolet et la mairie du 20e, cette étude a permis l'élaboration d'un diagnostic urbain, de dégager les enjeux de ce territoire à trois échelles et de les inscrire dans un schéma d'objectifs partagés : * une dimension régionale autour de l'avenir du pôle d'emploi et du développement économique et de l'amélioration du réseau de transports en commun; * une dimension intercommunale traitant de la requalification de l'échangeur de l'autoroute A3 et de l'insertion urbaine du centre Bel Est, ainsi que de l'amélioration de l'interface Paris-Bagnolet et des relations piétonnes entre les deux villes; * une dimension locale de projets, avec l'amélioration du cadre de vie des ensembles bâtis, scolaires et sportifs parisiens et des îlots hérités de la rénovation urbaine de Bagnolet;Des secteurs de projet ont ensuite été identifiés sur lesquels sont déclinées des propositions à court et moyen termes sous forme de scénarios urbains : l'échangeur et ses abords ; la Cité Python Duvernois, le stade de la porte de Bagnolet, les équipements rue Le Vau.Enfin, une approche économique portant sur l'ensemble des « Mercuriales » et plus globalement l'ensemble des immeubles de bureaux et d'activités situés près de la porte, permet d'approfondir la connaissance et les enjeux particuliers sur ce secteur. La réflexion urbaine porte sur l'ensemble du secteur de la porte de Bagnolet et propose plusieurs scénarios de développement, en portant une attention particulière sur l'environnement des ensembles d'habitation et équipements situés en bordure du Boulevard périphérique.Menée par l'Apur en concertation avec les acteurs de ce territoire, la commune de Bagnolet et la mairie du 20e, cette étude a permis l'élaboration d'un diagnostic urbain, de ...

COURONNE ; PORTE DE VILLE ; PROJET URBAIN ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

, 36 AT

La Biennale Internationale d'architecture de Venise 2004 a pour thème "Metamorph". L'exposition du pavillon français s'intitule " métamorphoses durables". Elle témoigne des transformations considérables que doivent subir nos villes pour satisfaire aux conditions d'un développement durable, c'est-à-dire pérenne et équitable.Au sommaire:

DEVELOPPEMENT DURABLE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

- 262 pages , 23 PM

L'objectif de cette étude consiste à montrer comment bâtir le Grand Paris du XXIe siècle à partir de l'innovation, de la création et du talent de ses populations, mais aussi d'un certain art de vivre ensemble.Christian Blanc insiste sur l'aspect patrimonial et esthétique, sur le confort et la vitesse des transports.Christian Blanc part de l'histoire de la capitale pour présenter son projet d'aménagement de la métropole. De la fondation de l'île de la Cité, il évoque les projets d'aménagement monarchiques, la vétusté et l'insanité des rues de Paris, que viennent réajuster les travaux du baron Haussmann, Préfet, sous Napoléon III, continués sous la IIIème République. Sous De Gaulle, le Préfet Paul Delouvrier réaménage l'Ile-de-France administrativement, ainsi qu'en matière de logement et de transports, avec les villes-nouvelles et le RER.Depuis, outre les grands travaux culturels, rien n'a été fait. C'est pourquoi Paris a décroché économiquement, et ainsi perdu son rôle de place-forte au niveau mondial. Londres rivalise désormais avec New York et considère Paris comme un ancien concurrent, à l'heure où s'affirment Shanghaï et Bombay.Le Secrétaire d'Etat chargé du développement de la Région capitale part de ce constat, découlant d'un historique constituant la première partie de l'ouvrage, pour justifier sa politique, qui vient de faire l'objet d'une première loi. Elle consiste à développer les pôles de compétitivité de la région et les relier par un métro automatique, pour les (re)joindre en permanence et créer une émulation et une mise en valeur des territoires.Il finit son livre par des chapitres géo-sectoriels, par pôles et zones à ne pas laisser à l'abandon. L'objectif de cette étude consiste à montrer comment bâtir le Grand Paris du XXIe siècle à partir de l'innovation, de la création et du talent de ses populations, mais aussi d'un certain art de vivre ensemble.Christian Blanc insiste sur l'aspect patrimonial et esthétique, sur le confort et la vitesse des transports.Christian Blanc part de l'histoire de la capitale pour présenter son projet d'aménagement de la métropole. De la fondation de l'île ...

MÉTROPOLE RÉGIONALE ; ANALYSE URBAINE ; RESEAU ; HISTOIRE DE L'URBANISME

... Lire [+]

Z